AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:40
Les Ecossais


L'Ecosse se trouve au nord de l'Angleterre et depuis toujours, les deux pays frontaliers sont ennemis. Alliée à la France, le pays n'a plus sa petite reine Mary Stuart qui est fiancée au dauphin. Depuis ce jour, l'Ecosse est sous l'autorité de différents régents et la mère de la reine, Marie de Guise tente de tout faire pour prendre soin du royaume de sa fille. L'Ecosse est déchirée entre les catholiques et les protestants. Plus que jamais, elle se trouve en danger, mais on ne sait pour combien de temps.

Liste des Personnages


♣ Marie de Guise feat Lana Parilla ▬ prise
♣ Anne Hamilton feat Gabriella Wilde ▬ prise
♣ Rosalie Bruce feat Scarlett Johansson ▬ libre

♣ James Fleming feat James Franco ▬ libre
♣ James Stuart feat Sam Heughan ▬ libre
♠ Henri Cleutin feat Robert Downey Jr. ▬ libre





Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 22 Déc - 17:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:42
Marie de Guise
feat ♦ Lana Parilla




« Femme honorable, de jugement sûr, pleine d'humanité, aimant la justice, secourable aux pauvres, modèle de chasteté et de gravité »

AGE ♦ 37 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 22 novembre 1515
ORIGINE ♦ Française
SITUATION FAMILIALE ♦ Veuve, elle est aussi la mère d'une petite fille Marie Stuart.
MÉTIER ♦ Régente de l’Écosse
QUALITÉS ♦ Maternelle, Juste, Persévérante, Courageuse, Intelligente, Cultivée
DÉFAUTS ♦ Obsessionnelle, Austère, Déprimée, Malheureuse, Mélancolique
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ En Angleterre, elle est pour Mary Tudor, toutes deux ont les mêmes intérêt pour la religion catholique. Sinon, elle est pour son pays et elle le protégera à n'importe quel prix.
CRÉDITS ♦ Marie de Guise, en personne !



Préface

Marie de Guise, fille ainée du puissant duc de Guise et d'Antoinette de Bourbon, née le 20 novembre 1515. Elle est la soeur d'Henri de Guise, et du cardinal de Lorraine, et issue d'une fratrie de douze enfants. Elle grandit au château de Joinville, dans le palais familiale des de Guise, dans la campagne idyllique française. À dix-neuf ans, Marie de Guise épouse Louis, duc de Longueville en 1534. Après à peine trois ans de mariage, Louis succombe à une crise de la variole et meurt en 1537. Ils eurent un fils, François. Après une demande d'Henry VIII pour que Marie devienne son épouse, demande qu'elle refuse. Marie est envoyée en juin 1538 en Ecosse pour devenir la nouvelle femme du roi Jacques V. En 1538, les noces sont célébrées, entre Jacques et Marie, pas vraiment d'amour mais un profond respect mutuel. Pendant quatre ans, Marie de Guise enchaine les grossesses mais aucunes ne sont vraiment concluantes, les enfants sont morts-nés pendant que le roi enchaine les maitresses faute d'avoir un hériter mâle.

En 1541, le monde s'arrêta de tourner pour Jacques V d'Ecosse et Marie de Guise. Leurs deux fils, Jacques et Arthur meurent. L'année suivante, le 7-8 décembre 1542, Marie de Guise alors âgée de 27 ans accouche d'une héritière légitime : Marie Stuart. Malgré cela, le roi ne se remettra jamais, il meurt au château de Falkland, le 13-14 décembre 1542 à cause d'une fièvre que les médecins ne peuvent soigner, et de son abattement profond, sa déprime suite à la perte de ses garçons, Marie a alors à peine 5 jours et devient reine. Jacques V meurt et laisse Marie de Guise dans une position d'influence pendant la minorité de sa fille. En effet, celle-ci devient Régente de l'Ecosse, et gouvernera seule le pays. Une femme forte, de poigne qui tient tête aux protestants et qui gouverne son pays d'une main de fer. Marie de Guise a un rêve utopique : rallier la France et l’Écosse. Elle a toujours été favorable à une alliance avec la France, plutôt que l’Angleterre. Mère de l'héritière légitime, la princesse Marie, future Marie 1ère Stuart, qu'elle envoie en France en 1548. En 1550, Marie de Guise part séjourner pendant un an en France. Cela lui permet de passer du temps avec ses deux enfants : François de Longueville (16 ans) et Marie (8 ans). Malheureusement, à la veille du départ de la Reine, François meurt en 1551. Marie de Guise en ressortira briser, une nouvelle perte, un nouveau drame dans sa vie. Veuve démunie, mère malheureuse. Elle se consacrera à offrir une Ecosse Catholique à sa fille, autant qu'elle réussisse son rôle de reine.

Liens



James StuartBelle mère et beau fils, autant dire que le courant n'est jamais passé entre eux ! Marie de Guise n'aimant guère que ce bâtard soit à la cour, favoris du roi qui plus est. En réalité, Marie a peur de James. Une peur constante envers ce fils non reconnu, au fond d'elle Marie sait qu'elle doit le craindre. Protestant en plus, elle qui défend la cause des Catholiques ! James n'aime guère sa belle-mère, et a toujours voulu voir Margareth Erskine a sa place. Une relation tendue entre les deux, et pourtant ils co-habitent ensemble à la cour d’Écosse. C'était le désir du défunt roi d’Écosse, Jacques V par conséquent Marie et James ont du se plier à sa volonté, même si leurs rapports ne se sont jamais améliorés.

Anne HamiltonLes rapports entre Anne et Marie de Guise sont pour le moment incertains. Marie se méfie de tout et de tout le monde, et Anne se pose de nombreuses questions. Elle est demoiselle d'honneur et par son nom elle ne fera aucunes vagues mais à travers le comportement parfois froid de Marie de Guise, Anne se doute qu'elle reçoit la rancune de la Reine qui n'aime guère partager la couronne avec Lord Hamilton. Anne hésite, et ne sait pas sur quels pieds dansaient, est-elle là juste pour asseoir un peu plus sa famille sur le trône ? Pour plaire à la reine pour que les Hamilton aient ses faveurs ? Si la Reine l'emmène partout avec elle, n'était-ce pas pour l'éloigner toujours un peu plus de sa famille ? Ou bien, simplement par privilèges ? Anne sait qu'elle a beaucoup de chance, mais s'il y avait aiguille sous roche, cela ne l'étonnerait pas.

Rosalie BruceRosalie est la dame de compagnie de Marie de Guise enfin ça c'était avant que la Régente découvre les talents cachés de Rosalie. A présent, elle est devenue son espionne. Elle va lui chercher des informations et lui rapporte sur un plateau. Marie est toujours méfiante depuis les attentats contre sa fille, Rosalie n'échappe donc pas à la règle et peut-être que la régente a raison de ne pas lui faire pleinement confiance. En effet, Rosalie veut nuit à la vie de Marie Stuart, elle veut sa couronne et même si à la base elle n'en veut pas à Marie de Guise, elle n'est pas une Stuart celle-ci est en travers de son chemin. Cependant même si Marie Stuart est encore jeune et que ce serait le bon moment, il faut attendre son heure. Rosalie reste dans les jupes de la régente jusqu'à ce qu'elle dévoile son vrai visage. Les Bruce retrouveront leurs places d'antan, elle en a fait la promesse.

Louise de BrézéElles sont belles-soeurs et entre elles, ce n'est pas le grand amour c'est le moins qu'on puisse dire. Déjà Marie n'aimait particulièrement pas qu'une fille de putain, puisque Louise est la fille de Diane de Poitiers, rentre dans la Maison de Guise par la grande porte. Même si c'est cette fille est née d'un mariage légitime, sa mère est une tâche pour leur famille. Mais le mariage s'est fait et Marie a dû accepter ça. Ce qu'elle a beaucoup plus de mal à accepter depuis quelques temps, c'est que le fait que son frère soit prisonnier des espagnols. Marie soupçonne Louise d'avoir été responsable de ça et elle ne se trompe pas. Il lui faut le prouver et ce n'est pas facile, Louise est rusée. En attendant, c'est la guerre entre la reine d'Ecosse et la protégée du roi Henri II. Tous les coups bas seront permis entre elles.

Henri ClutinLeur relation est ambiguë, complexe et complète à la fois. Il est son conseiller, son homme à tout faire, son homme de main, son homme de confiance. Il est son tout. Une confiance sans faille les unis, pourrait-on parler d'amour entre eux ? Peut-être pas. Mais, parait-il ils auraient été amants, ou le seraient encore... Henri aime sa Reine plus que tout, ça c'est certain. Il donnerait sa vie pour elle. Marie le respecte plus que personne, il a été là lorsqu'elle a perdu son époux et il l'accompagne lors de ses moindres déplacements. Un lien fort les unis l'un à l'autre. Ils travaillent ensemble comme deux jumeaux tellement complémentaires et fusionnels. Marie ne serait pas ce qu'elle est sans Henri. Henri est fidèle à sa couronne, à jamais. Pour l'Ecosse. Pour Marie.

Robert DudleyLes ennemis de mes ennemis sont mes amis. Voilà un bel adage qui pourrait correspondre à cette relation. Robert étant en prison, il n'attend qu'une chose, sa sortie pour revenir sur le devant de la scène. Pour cela, il compte bien correspondre avec Marie de Guise pour fomenter une alliance plus que favorable. Dudley est prêt à trahir son pays pour retrouver la gloire d’antan de sa famille. Pour lui, le vieil ennemi de l'Angleterre serait une bonne alliance. Pourquoi ne pas promettre à la régente une seconde couronne pour sa fille? Ainsi avec une nouvelle guerre, Mary Tudor pourrait perdre son trône et étant l'instigateur de ce plan, il aurait une très bonne place sur la scène politique.


A propos ♦
Un bon niveau est demandé pour la reine d’Écosse, au coeur des intrigues des deux cours, un rôle très important pour le forum. Elle a sa propre cour à sa disposition. Une personne sociable et inventive, qui aime prendre des décisions serait de rigueur. Une personne qui n'a donc pas peur de s'investir, et d'être active.




Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 22 Déc - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:43
James Fleming
feat ♦ James Fanco




" La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle. "

AGE ♦ 28 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 18 octobre 1525
ORIGINE ♦ Écossais
SITUATION FAMILIALE ♦ Célibataire
MÉTIER ♦ Futur Chambellan d’Écosse
QUALITÉS ♦ Rigoureux - Prévoyant - Solitaire
DÉFAUTS ♦ Compulsif - Possessif - Pondéré
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Marie de Guise
CRÉDITS ♦ Marie de Guise.



Préface

James était le fils aîné de Malcolm Fleming, 3e Lord Fleming, grand chambellan, et Johanna ou Jonet Stewart , fille naturelle de James IV. Malcolm Fleming, qui avait été fait prisonnier à la bataille de Solway Moss en 1542, et avait été jugé et acquitté de trahison. A cause de ses liens avec le parti anglais, il fut tué à la bataille de Pinkie, le 10 Septembre 1547. James se retrouva sans père, et c'est lui qui prit sa place à la Cour d’Écosse. En 1550, le jeune nouveau Seigneur Fleming accompagnait la reine Marie de Guise en France. Il donnait le meilleur de lui-même pour remplacer son père et faire honneur à son nom ! Sa mère Johanna fut quant à elle nommée gouvernante de la jeune Marie Stuart.

Sa famille est fière du parcours accompli par James. En effet, James était un gentilhomme qui était chargé de veiller à tout ce qui concernait le service intérieur de la chambre d’un souverain. La marque distinctive de l’emploi de chambellan était une clef attachée à la poche droite de l’habit, par conséquent c'est l'un des signes distinctifs de James. James est sérieux, il s'accorde peu de loisirs, il est très pré-occupé par le sort de l'Ecosse et ne jure que par son travail. Il veut réussir sa vie, même si sa mère restée en France, dans ses lettres, le prit de se rendre compte qu'à vingt-huit ans il serait temps pour lui de trouver une femme et d'avoir des enfants.

Liens



Anne HamiltonAnne a toujours été attirée par James, dés qu'elle l'a vu à la cour. Elle voit bien qu'il est très pré-occupé par son rôle de chambellan, et qu'il n'accorde que peu de temps à la gente féminine. D'un côté, ça la rassure puisqu'il ne doit pas avoir de femme dans sa vie. Elle est timide Anne, et n'ose pas aller vers lui. Ils se connaissent, ils ont déjà voyagé ensemble par le biais de la reine mais leurs discussions n'aboutissent jamais vraiment à une véritable conversation. Quand elle est avec lui, elle est comme une enfant qui perd ses mots. Elle a peur qu'il la trouve trop niaise. James n'a même pas remarqué tous les efforts qu'accomplis Anne pour être auprès de lui. Il est trop aveuglé par son emploi, mais n'est pas indifférent au charme discret de l’Écossaise.

Henri CleutinSon mentor. Ils ont la même philosophie de vie Henri et James. La même rigueur, ce même professionnalisme dans leur travail. Henri s'est toujours consacré à la diplomatie, et a ses différentes tâches au sein de la royauté Française et Écossaise. James marche sur ses pas. Henri est le modèle de James, même si le mentor essaie de pousser James à se divertir un peu plus. Être sérieux dans son travail, ne veut pas dire avoir aucuns loisirs. Henri prend du bon temps, et joue à l'inventeur pendant son temps libre. Il essaie d'encourager James à avoir plus de loisirs, sans que cela soit trop excessif. L'avenir de l’Écosse repose sur leurs épaules.

Lavinia TyburnLa mère de James presse tellement son fils de se marier, que James a trouvé une solution pour avoir la paix pendant quelques temps et la satisfaire. Une jeune veuve de bonne famille était l'idéal pour ça. Il faut après tout, que le temps du veuvage soit respecté et c'est normalement un an. Largement le temps qu'il faut pour revenir en arrière, en fin de compte. Or Lavinia est une jeune veuve dont il a beaucoup entendu parler. Mais tout n'est pas aussi simple que ça en a l'air, d'abord très réticente à l'idée de se remarier, Lavinia a vu dans ces éventuelles fiançailles une aubaine. Elle veut fuir l'homme qui la poursuit : Thomas Jr. Il peut la découvrir à tout instant et elle veut fuir la région. James serait une bonne excuse pour ça. Voilà donc Lavinia même si son coeur appartient toujours à son défunt de mari, qui veut presser les choses et a demandé une rencontre en chair et en os. James ne comprend rien et commence à être rattrapé par sa propre combine.

Théodore WolmarEntre ces deux là, ce n'est plus désormais une guerre froide mais une vraie guerre. Tout a commencé par la manie qu'a Théodore de mépriser certaines personnes au premier regard. James a été une de ces personnes et à vrai dire être traité très souvent d'idiot ou du plus grand crétin d'Ecosse a fini par provoquer sa colère. Il a voulu donner une bonne leçon au faux prêtre qu'est Théodore. James a fait en sorte de simuler un vol du tronc des pauvres et d'acheter au nom de la paroisse certaines choses luxueuses. En pleine messe, James a fait irruption et a montré aux villageois que leur curé était un escroc. En plus du fait que ce soit donc un vrai coup monté, Théodore a dû subir l'humiliation suprême de se faire chasser à coup de bâtons par les habitants de la paroisse. Si aujourd'hui, Théodore doit reconnaître que James l'a bien eu, James qui pensait que cet incident ne prendrait jamais des ampleurs aussi énormes, vient de se faire un terrible ennemi. Théodore ne laissera pas passer ça à James qui devrait se tenir sur ses gardes.


A propos ♦

James Fleming est un véritable personnage historique, vous trouverez des informations sur lui [ICI]. Son histoire a été arrangée faute d'informations. Son âge réel en 1553 est 19 ans, pour une cohérence au niveau de l'avatar nous lui avons donné 10 ans de plus.

Une activité normale est demandée pour James, quelqu'un d'impliquer et de présent. Un bon niveau rpg est requis - bonne orthographe, écrire un peu plus que la moyenne des lignes demandées.




Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 22 Déc - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:44
Anne Hamilton
feat ♦ Gabrielle Wilde




" Qui ne sait pas être serviteur ne pourrait être maître "

AGE ♦ 18 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ (Date au choix) en 1535.
ORIGINE ♦ Écossaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Promise à George Gordon, 5e comte de Huntly.
MÉTIER ♦ Dame d'honneur et suivante de Marie de Guise.
QUALITÉS ♦ Angélique - Coquette - Distinguée
DÉFAUTS ♦ Trop envieuse - Impatiente - Vaniteuse
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Marie de Guise, sa reine
CRÉDITS ♦ Marie de Guise



Préface

Anne Hamilton était une noble écossaise, et membre de la puissante famille Hamilton qui avait une forte influence envers la couronne écossaise. Lady Anne est née en Écosse, elle était la fille aînée de James Hamilton et de Lady Margaret Douglas. Les Hamilton étaient ceux qui prétendaient le plus au trône. Son père James Hamilton, duc de Châtellerault , 2e comte d'Arran est l'héritier présomptif du trône d'Écosse après Marie Stuart. (Malheureusement cela n'aura jamais lieu). Anne avait trois jeunes sœurs et cinq frères, dont James Hamilton, 3e comte d'Arran , John Hamilton, 1er marquis de Hamilton , et Claude Hamilton, 1er Seigneur Paisley .

Lorsque Marie Stuart accéda au trône dés sa naissance, le père d'Anne, James Hamilton devint régent de l’Écosse jusqu'en 1554 pour laisser sa place à la mère de la reine : Marie de Guise. Ce fut tout naturellement, qu'à l'aube de son adolescence, Anne devint demoiselle d'honneur et suivante de la reine. Elle entra à son service en décembre 1551, après s'être achetée des vêtements magnifiques pour rejoindre la maison de Guise. Les vêtements inclus, une robe de velours gris, une robe de velours cramoisi avec de l'or passementerie, quatre hottes et des ensembles de manches; bas rouges, avec une éponge, une brosse à friction et une paire de couteaux. Son père avait déjà acheté plusieurs robes fines, le tout payé par le Trésor royal.

Depuis lors, elle vit à la cour d’Écosse suivant les mouvements et les déplacements de la Reine.

En mars et avril 1552, Anne est tombée malade cependant, elle a pu récupérer grâce aux médicaments, et avec l'aide d'un apothicaire. A cette époque ses serviteurs étaient Effame Hamilton, Gilbert Ruthven et William Forrester. Effame, qui était comme le gardien d'Anne, cousait ses vêtements et gardait le feu dans la chambre de la jeune fille. Lorsqu'elle fut totalement rétablie, Anne, accompagnée de Barbara Gordon, a voyagé avec Marie de Guise, en mars 1553, à l'ouest de l’Écosse. Et aujourd'hui, Anne se retrouve bien loin de chez elle : en Angleterre. Elle fait honneur à sa famille en servant Marie de Guise, elle sait que ce n'est pas donnée à tout le monde de faire partie de la cour Écossaise et de la cour de la Régente.

Liens



Marie de GuiseLes rapports entre Anne et Marie de Guise sont pour le moment incertains. Marie se méfie de tout et de tout le monde, et Anne se pose de nombreuses questions. Elle est demoiselle d'honneur et par son nom elle ne fera aucunes vagues mais à travers le comportement parfois froid de Marie de Guise, Anne se doute qu'elle reçoit la rancune de la Reine qui n'aime guère partager la couronne avec Lord Hamilton. Anne hésite, et ne sait pas sur quels pieds dansaient, est-elle là juste pour asseoir un peu plus sa famille sur le trône ? Pour plaire à la reine pour que les Hamilton aient ses faveurs ? Si la Reine l'emmène partout avec elle, n'était-ce pas pour l'éloigner toujours un peu plus de sa famille ? Ou bien, simplement par privilèges ? Anne sait qu'elle a beaucoup de chance, mais s'il y avait aiguille sous roche, cela ne l'étonnerait pas.

Jack MortimerUne petite donzelle, douce, mignonne, tout a fait au goût de Jack Mortimer. L'homme l'a rencontré il y a peu, alors qu'elle faisait une course pour sa maîtresse, il a tout de suite voulu l'avoir. Il finit par l'observer et un jour il provoqua leur rencontre. Il se montra à elle comme un aventurier, lui parlant de ses voyages, la faisant rêver, comme toutes les femmes. Anne rêverait de son côté embarquer un jour sur le bateau de Jack et découvrir les trésors dont il a parlé. Cependant, le sait-elle que c'est un piège? En effet, Jack ne souhaite qu'une chose, briser cette jolie poupée, comme il l'a fait avec beaucoup de femmes.

James FlemingAnne a toujours été attirée par James, dés qu'elle l'a vu à la cour. Elle voit bien qu'il est très pré-occupé par son rôle de chambellan, et qu'il n'accorde que peu de temps à la gente féminine. D'un côté, ça la rassure puisqu'il ne doit pas avoir de femme dans sa vie. Elle est timide Anne, et n'ose pas aller vers lui. Ils se connaissent, ils ont déjà voyagé ensemble par le biais de la reine mais leurs discussions n'aboutissent jamais vraiment à une véritable conversation. Quand elle est avec lui, elle est comme une enfant qui perd ses mots. Elle a peur qu'il la trouve trop niaise. James n'a même pas remarqué tous les efforts qu'accomplis Anne pour être auprès de lui. Il est trop aveuglé par son emploi, mais n'est pas indifférent au charme discret de l’Écossaise.

Rosalie BruceDouce rivalité entre les deux dames de compagnie de Marie de Guise. Une jalousie malsaine s'est installés entre elles deux. Rosalie n'aime guère la petite écossaise qui se méfie d'elle comme de la peste. A-t-elle vu clair dans son jeu ? Peut-être qu'elle soupçonne quelque chose. Rosalie ne laissera personne se mettre en travers de sa route, elle est prête à tout même à essayer de corrompre Anne ou bien la tuer si elle devenait trop gênante. Vu la rivalité qui est née entre les deux jeunes femmes, Anne n'apprécie guère Rosalie et cela se fait ressentir à la cour. Les relations sont tendues, et elles ont tout intérêts à ce que la Reine ne le remarque pas.

A propos
Pas d'exigences particulières pour Anne, une personne motivée et voilà, c'est un personnage assez facile à jouer, vous serez libre de faire ce que bon vous semble.

Le nom et le prénom ne sont pas négociables, l'avatar en revanche est totalement négociable. Le PV est basé sur les informations de Wikipédia, si vous êtes meilleurs que nous en anglais et que vous comprenez mieux quelque chose, n'hésitez pas à me le dire nous ferons les modifications nécessaires.

La mère d'Anne s'appelle Margaret Douglas, ATTENTION, ce n'est pas la Margareth Douglas que nous avons sur le forum, ça en est une autre...Sur la page de wikipédia, vous trouverez toute une explication sur pourquoi la famille Hamilton prétend au trône ect... n'hésitez pas à le lire, je ne l'ai pas mis dans l'histoire pour ne pas trop vous assommez d'informations historiques.





Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 22 Déc - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:45
James Stuart
feat ♦ Sam Heughan




" Devenir roi, à la place de la reine. "

AGE ♦ 22-23 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 1531/1532
ORIGINE ♦ Écosse
SITUATION FAMILIALE ♦ Célibataire
MÉTIER ♦ Premier Comte de Moray
QUALITÉS ♦ Charismatique - Ambitieux - Sérieux
DÉFAUTS ♦ Blasé - Coléreux - Égoïste
RELIGION ♦ Protestant
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Marie de Guise
CRÉDITS ♦ Mari-Jane



Préface

Fils naturel du roi Jacques V d'Écosse et de Margaret Erskine, fille de John 5e lord Erskine, il est le demi-frère de la reine Marie Stuart et a pour belle mère Marie de Guise, la régente actuelle. Il est le plus remarquable des nombreux enfants illégitimes du roi Jacques V. Sa mère était la maîtresse favorite du roi, et l'épouse de Sir Robert Douglas de Lochleven. Le 31 aout 1536, suite à la charte des terres de Tantallon, James est nommé Prieur de Saint Andrews. Cette nouvelle position lui fournit son revenu. Son père, le roi d'Ecosse lui a toujours accordé de l'importance. James a été éduqué tel un prince. Il était peut-être l'un de ses bâtards favoris notamment grâce au statut de sa mère qui était sa maitresse favorite. James a vécu à la cour, élevé par des gouvernantes et des percepteurs pour faire l'éducation du jeune garçon. Il a passé son enfance loin de sa mère et de son beau-père. Dés son arrivée à la cour, il fut en conflit avec Marie de Guise, sa belle mère qui ne comprenait pas l'attachement de son mari pour sa personne. Le roi était très volage, et a eut plusieurs enfants illégitimes qui ne sont pas à la cour eux, James a eut la chance d'être choisis pour vivre convenablement. Le roi mettait beaucoup d'ambitions envers le sang de son sang.

Aujourd'hui, même après la mort de son père, James fait toujours partie de la cour de la reine Douairière. Il attend sagement son heure, une lueur d'espoir un jour apparaitra. Il a tout pour devenir un roi : le sang, l'éducation, l'ambition, le charisme. Demi-frère de la reine d’Écosse, Marie Stuart il sait qu'il doit rester à la cour s'il veut avoir un jour la chance de devenir roi à son tour.

Liens



Théodore WolmarLes deux hommes sont protestants et avaient tout intérêt à devenir alliés. James avait besoin d'un conseiller, d'un homme lettré et au sens politique aiguisé, et surtout qui "vende" son image auprès des écossais. Or en plus d'avoir des qualités certaines de diplomate, Théodore est un orateur hors pair. James a trouvé en lui sa perle rare. Quant à Théodore, son intérêt est évident. Si James arrive à obtenir une place de poids dans son pays ou même qui sait à le diriger un jour, un pays de plus aura basculé dans le protestantisme. Ça serait une énorme avancée pour sa cause et son combat.

Marie de GuiseBelle mère et beau fils, autant dire que le courant n'est jamais passé entre eux ! Marie de Guise n'aimant guère que ce bâtard soit à la cour, favoris du roi qui plus est. En réalité, Marie a peur de James. Une peur constante envers ce fils non reconnu, au fond d'elle Marie sait qu'elle doit le craindre. Protestant en plus, elle qui défend la cause des Catholiques ! James n'aime guère sa belle-mère, et a toujours voulu voir Margareth Erskine a sa place. Une relation tendue entre les deux, et pourtant ils co-habitent ensemble à la cour d’Écosse. C'était le désir du défunt roi d’Écosse, Jacques V par conséquent Marie et James ont du se plier à sa volonté, même si leurs rapports ne se sont jamais améliorés.

Elizabeth TudorOn les considère tous les deux comme des bâtards et ce genre de lien, cela rapproche. Pour le moment, les deux jeunes gens ne se sont pas encore rencontrés et entendent parler de l'autre qu'au travers des paroles des ambassadeurs. Quand James arrivera en Angleterre, les deux bâtards verront qu'ils se ressemblent beaucoup et se comprennent. Ensemble, ils vont le savoir, ils seront plus fort, Elizabeth confortera James dans son idée, qu'il peut devenir roi d'Ecosse, tout comme elle est légitime pour ceindre la couronne anglaise. Quand ils ne pourront pas se voir, ils vont débuter une relation épistolaire qui n'est pas prête de se terminer.

Stephen GardinerStephen a été un professeur, puis un mentor pour ce jeune bâtard, fils de roi. Durant l'enfance du petit James, il appréciait beaucoup son intelligence et son intérêt pour tout. Le petit prince, de son côté, adorait assister au cour de Gardiner, mais il a fallu que l'anglais quitte l'Ecosse et ils n'ont plus qu'entretenu leur relation que par courrier, avant que les lettres ne s'arrêtent. James a beaucoup changé avec le temps, il est devenu un adepte de la Réforme, ce qui va désoler Stephen quand ils se retrouveront. Stephen voudra éteindre cette religion dans le coeur du jeune homme, il le détestera même, tout comme James sera en colère après son ancien mentor. Cependant, les liens de l'enfance peuvent se montrer très forts et au fond d'eux, ils ne peuvent se haïr, surtout que Stephen voit bien en ce jeune homme le futur souverain de l'Ecosse.

Louise de BrézéSa belle-mère n'aime pas cette belle et jeune française, James tâchera d'en faire son amie et de collaborer avec elle pour nuire à Marie de Guise. Ils se sont rencontrés à Edimbourg et pourtant Dieu sait à quel point la reine douairière à tout faire pour éloigner Louise de son terrible beau-fils. Les deux se sont rencontrés et préparent dans le plus grand des secrets, des plans pour ennuyer Marie de Guise et pourquoi pas mettre James sur le trône. L'Ecosse n'est pas prête d'être tranquille avec ces deux-là.

Richard BallantraeLes deux hommes se sont rencontrés, quand James se trouvait en Angleterre. La rencontre se déroula dans une taverne et tout de suite, les deux hommes se méfièrent l'un de l'autre. Richard voyait très bien que James avait quelque chose à cacher et c'est la même chose pour l'écossais. Cependant, James a besoin d'un mercenaire, il aimerait bien utiliser Richard pour nuire aux catholiques écossais, qui sont beaucoup trop proches de la reine douairière. Cependant, James n'arrive pas à convaincre Richard de son projet, ce qui risque de les mettre tous les deux en danger. Entre méfiance et secret, il ne suffit que d'une étincelle pour que tout explose.

A propos ♦
Un assez bon niveau est demandé pour James Stuart, un personnage important pour la réforme protestante et pour l’Écosse. Pour avoir un peu plus d'indications sur sa vie et son futur, je vous renvoies {ICI}.

L'histoire a été inventée faute d'informations, certains points peuvent être négocier d'autres non, certains suivent la réalité néanmoins. Nous avons trouvé peu d'informations sur son enfance. L'avatar est négociable, après demande à Marie de Guise ou à un autre membre du staff.





Dernière édition par The Majestic Rose le Sam 15 Mar - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:46
Rosalie Bruce
feat ♦ Scarlett Johansson





" A jouer avec le feu, on finit parfois par se brûler. "

AGE ♦ 28 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 23 mai 1525
ORIGINE ♦ Ecosse
SITUATION FAMILIALE ♦ Célibataire
MÉTIER ♦ Suivante et espionne
QUALITÉS ♦ Discrète - Ambitieuse - Réfléchie
DÉFAUTS ♦ Calculatrice - Comédienne - Vénale
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Marie de Guise
CRÉDITS ♦ Marie de Guise



Préface

Rosalie Bruce, descendante de David II d’Écosse. Boucles blondes, visage doux de poupée Rosalie cache bien son jeu, c'est le cas de le dire. En effet, Rosalie a deux facettes. La première, la petite fille bien élevée, soumise, docile, sage, prude, religieuse ça c'est l'apparence première qu'elle montre. La plupart des gens voit Rosalie comme cela, elle l'est depuis toujours. C'est elle, tout ça. Mais avec le temps, à force d'observer et de se taire, elle comprit. Elle a vu les fantaisies de la cour, ne voulant pas être passive et ayant un héritage à faire perdurer.

Rosalie reprit le flambeau au service de la reine d’Écosse, Marie de Guise comme l'avait fais avant elle sa mère. En 1371, à la mort de David II d’Écosse se sont les Stuart qui s'emparent du trône. Pourquoi Rosalie ? Une Bruce ? Dernière descendante de cette branche, à ce jour rentre-t-elle au service de la Reine ? Un désir de se rapprocher inévitablement de la couronne, attendre le bon moment, tapis dans son terrier, pour s'emparer de celle-ci ! Il aura fallu plusieurs années, et de la patience, et une attente sans faille qui va bientôt être terminée. La situation actuelle est propice, Marie Stuart est une enfant et l’Écosse est sous régence. De génération en génération, la famille Bruce se transmette le même message, la même devise : Reprendre la Couronne d’Écosse.

Pour se faire, Rosalie est l'une des suivantes de Marie mais aussi elle est devenue une espionne dans l'ombre au service de celle-ci. Elle lui est fidèle, elle la renseigne, fais les beaux yeux devant elle. Rosalie aide la Régente, pour mieux atteindre Marie Stuart, la future reine d’Écosse. Car, la blonde aux boucles d'or vous ensorcèle, use de ses charmes pour parvenir à ses fins. Ambitieuse et excellente comédienne, elle sait ce qu'elle veut et personne ne la détournera de sa route. Peu de personnes connaissent, la sulfureuse Rosalie celle qui vend son corps, qui fait passer des informations ... Son seul but est de reprendre la Couronne d’Écosse, sa situation se fait pesante de jouer un double jeu ainsi quoi que parfois amusante. Son statut auprès de la Régente lui permet d'avoir accès à des informations sur le royaume confidentielles.

Tel un ours dans sa tanière, elle attend tranquillement le bon moment pour agir. Les sourires, les faux semblants, elle reste auprès de la Régente qui lui apporte tellement. Un jour, son heure viendra. Elle le sait. Un jour.

Liens



Marie de GuiseRosalie est la dame de compagnie de Marie de Guise enfin ça c'était avant que la Régente découvre les talents cachés de Rosalie. A présent, elle est devenue son espionne. Elle va lui chercher des informations et lui rapporte sur un plateau. Marie est toujours méfiante depuis les attentats contre sa fille, Rosalie n'échappe donc pas à la règle et peut-être que la régente a raison de ne pas lui faire pleinement confiance. En effet, Rosalie veut nuit à la vie de Marie Stuart, elle veut sa couronne et même si à la base elle n'en veut pas à Marie de Guise, elle n'est pas une Stuart celle-ci est en travers de son chemin. Cependant même si Marie Stuart est encore jeune et que ce serait le bon moment, il faut attendre son heure. Rosalie reste dans les jupes de la régente jusqu'à ce qu'elle dévoile son vrai visage. Les Bruce retrouveront leurs places d'antan, elle en a fait la promesse.

William CavendishUn riche duc, proche de la cour d'Angleterre, voilà une parfait victime pour la sulfureuse Rosalie. Elle, tout ce qu'elle souhaite, c'est obtenir des informations qui pourront convenir à la régente Marie de Guise. Cependant, Rosalie ne pensait pas un jour tomber sur un homme qui lui résistait et qui était fidèle à son épouse. Voilà un défi de plus pour la blonde, elle ne peut pas se permettre de faillir à sa mission, tout cela pour une histoire de fidélité. Après tout, la lionne a une couronne à reprendre et les bonnes occasions sont si peu nombreuses.

Louis FontaineIls sont deux êtres avides de vengeance et qui ne souhaitent qu'une chose, prendre une revanche sur la vie. C'est Rosalie qui il y a quelques temps franchie les portes de la taverne de Louis. L'homme comprit tout de suite qu'elle était une femme distinguée et fort intrigué, il commença une conversation avec elle. Ils parlèrent beaucoup et se confièrent l'un à l'autre. Rosalie revient souvent et à chaque fois ils parlaient pendant des heures. Depuis, Louis a toujours une épaule pour que la demoiselle vienne lui parler de ses problèmes. Très bon conseiller, il se permet à chaque fois de la soutenir en l'aidant dans ses projets, mais aussi en la guidant pour qu'elle évite de faire des erreurs. Après tout, lui le sait une vengeance met du temps avant de pouvoir se réaliser.

Anne HamiltonDouce rivalité entre les deux dames de compagnie de Marie de Guise. Une jalousie malsaine s'est installés entre elles deux. Rosalie n'aime guère la petite écossaise qui se méfie d'elle comme de la peste. A-t-elle vu clair dans son jeu ? Peut-être qu'elle soupçonne quelque chose. Rosalie ne laissera personne se mettre en travers de sa route, elle est prête à tout même à essayer de corrompre Anne ou bien la tuer si elle devenait trop gênante. Vu la rivalité qui est née entre les deux jeunes femmes, Anne n'apprécie guère Rosalie et cela se fait ressentir à la cour. Les relations sont tendues, et elles ont tout intérêts à ce que la Reine ne le remarque pas.

A propos ♦
Un personne qui offre de multiples possibilités de jeu par sa particularité d'avoir deux personnalités, Scarlett je la voyais comme ça un côté pure, innocente et de l'autre un côté plus sombre, assoiffée par l'héritage qu'elle doit perpétrer mais aussi espionne pour la Régente. Vous pourrez donc jouer en RP l'un ou l'autre côté, ce qui offre un jolie éventail d'idées pour faire un RP. Le prénom, les informations et les avatars sont négociables, le nom ne l'est pas.

L'histoire de Rosalie est inspirée de la maison Écossaise Bruce. Plus d'infos {ICI}






Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 22 Déc - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:47
Henri Cleutin d'Oysel
feat ♦ Robert Downey-Jr





" La diplomatie, c'est faire et dire les plus vilaines choses de la manière la plus élégante. "

AGE ♦ 43 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 1510
ORIGINE ♦ France
SITUATION FAMILIALE ♦ Veuf
MÉTIER ♦ Gentilhomme de la Maison du roi, ministre plénipotentiaire de France en Écosse, conseiller.
QUALITÉS ♦ Fidèle - Tenace - Gentleman
DÉFAUTS ♦ Inflexible - Sarcastique - Décalé
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Marie de Guise, pour toujours.
CRÉDITS ♦ Marie de Guise



Préface

Henri Cleutin est né dans une famille française de diplomate. Habitué au rudiment de la cour, il a reçu une éducation stricte et basé sur des valeurs catholiques à ne jamais transgresser. Ses parents voulaient le mieux pour lui, mais ce n'est pas parce qu'il a reçut une éducation sévère que sa famille n'avait pas été moins aimante. Une famille chaleureuse et diplomate. Cette recette leur avait bien réussie puisque Henri était devenue quelqu'un d'important aujourd'hui. Sa famille n'avait rien exigé de lui à part qu'il reçoive une éducation digne de ce nom. Il s'était consacré pendant toute sa jeunesse à servir sa patrie : la France.

Cleutin, titré Monsieur d’Oisel, ou d’Oysel, était ambassadeur résident et lieutenant-général du Roi de France en Écosse. En novembre 1546 Henri s'associa à Adam Otterburn pour négocier la paix avec Henri VIII. Cette mission n'eut guère de succès, ce que les autres ambassadeurs ont attribué à leur discours futiles. Après la Bataille de Pinkie Cleugh, Henri et Marie de Guise se réfugièrent au Château de Stirling en Ecosse, selon Knox, il était « aussi apeuré qu’un renard qu’on débusque de son terrier. » Lorsque André de Montalembert, sieur d'Esse, prit la parole devant le parlement à Haddington le 7 juillet 1548, proposant le mariage de Marie d'Écosse au Dauphin, Henri s'inclina devant l'accord unanime. C'était lui, et non le duc de Châtellerault, qu'on mit à la tête des affaires d’Écosse lors de la visite en France de la reine Douairière, Marie de Guise, en 1514.

Peu après, Henri épousa d'abord Jeanne de Thouars, dont il eut trois enfants en Écosse. Puis, sa seconde épouse fut Jeanne de Chasteigner, qui mourut peu après. Henri détenait alors l'autorité suprême en matière de politique générale et de justice. Il était très populaire auprès de la noblesse écossaise, contrairement à d’autres ministres français employés auprès de la cour d’Écosse comme Yves de Rubay. On disait de lui et de Marie de Guise « ...tous en Écosse les écoutent et les apprécient » On s'amuse à reconnaitre leur adresses, et leur singulier discernement. Ils gouvernent l'Ecosse d'une poigne de fer, dans un gant de velours.

Liens



Marie de GuiseLeur relation est ambiguë, complexe et complète à la fois. Il est son conseiller, son homme à tout faire, son homme de main, son homme de confiance. Il est son tout. Une confiance sans faille les unis, pourrait-on parler d'amour entre eux ? Peut-être pas. Mais, parait-il ils auraient été amants, ou le seraient encore... Henri aime sa Reine plus que tout, ça c'est certain. Il donnerait sa vie pour elle. Marie le respecte plus que personne, il a été là lorsqu'elle a perdu son époux et il l'accompagne lors de ses moindres déplacements. Un lien fort les unis l'un à l'autre. Ils travaillent ensemble comme deux jumeaux tellement complémentaires et fusionnels. Marie ne serait pas ce qu'elle est sans Henri. Henri est fidèle à sa couronne, à jamais. Pour l'Ecosse. Pour Marie.

James FlemingHenri est son mentor. Ils ont la même philosophie de vie Henri et James. La même rigueur, ce même professionnalisme dans leur travail. Henri s'est toujours consacré à la diplomatie, et a ses différentes tâches au sein de la royauté Française et Écossaise. James marche sur ses pas. Henri est le modèle de James, même si le mentor essaie de pousser James à se divertir un peu plus. Être sérieux dans son travail, ne veut pas dire avoir aucuns loisirs. Henri prend du bon temps, et joue à l'inventeur pendant son temps libre. Il essaie d'encourager James à avoir plus de loisirs, sans que cela soit trop excessif. L'avenir de l’Écosse repose sur leurs épaules.

Diane TyburnHenri a été la première fois de Diane. Français tous les deux, il a été un grand ami de son père puis l'a trahi voyant à quel point il pouvait être brutal envers sa femme et sa fille. Henri a été à la fois un amant passionné et son sauveur. Mais la flamme s'est peu à peu éteinte et leur romance n'a pas empêché Henri de partir en Ecosse. Diane ne s'est pas plainte, étant déjà trop dure en apparence pour courir après un homme, elle a tenté de l'oublier et a pris son propre chemin. Aujourd'hui, ils se sont retrouvés lors d'une chasse et Diane malgré leurs religions qui les opposent, malgré leur histoire qui semble enterrée depuis longtemps (ce qui ne l'empêche de se faire des illusions) lui doit un très grand service. Diane n'a jamais eu beaucoup d'alliés et le geste d'Henri même s'il date, a permis à sa vie de prendre un véritable tournant. Elle ne peut pas oublier ça. Alors même si Henri ne souhaite pas vraiment ce retour d’ascenseur, tôt ou tard une occasion se présentera et elle paiera la dette qu'elle a envers lui. Quoi qu'il lui demande, elle le fera, même peut-être de trahir quelques protestants qui sait ... Chose qu'elle ne ferait jamais en temps normal, mais une dette est une dette et elle n'a jamais été une ingrate !

Geoffroy WhiterleafHenri a commis un acte irréparable dans l'esprit de Geoffroy en donnant son amitié à son père. L'ami de nos ennemis est notre ennemi c'est bien connu. Mais en plus d'avoir énormément sympathisé avec lord Whiterleaf senior, Henri a été son témoin testamentaire. Il savait que Geoffroy et sa mère allaient être dépossédés et il n'a rien dit - Confidentialité oblige mais on ne peut pas raisonner Geoffroy à ce sujet - Pour lui, Henri est aussi coupable et détestable que son père. Lorsque Geoffroy ne peut pas s'en prendre à son père qui reste un grand seigneur de la Cour et à qui il doit sa charge, il se rabat sur Henri. Les coups bas fusent et le dernier en date a été de dresser le fils d'Henri contre son père. Oeil pour oeil, dent pour dent comme on dit. En effet le fils d'Henri le jugeant trop vieux a demandé au parlement Ecossais de pouvoir le remplacer. Si bien sûr, ça n'a rien donné, le fils étant beaucoup trop jeune et Henri beaucoup trop précieux, il n'empêche que la trahison de son fils l'a blessé et il veut punir le coupable. La guerre est véritablement ouverte entre les deux hommes et elle sera acharnée, c'est certain !

A propos ♦
Un bon niveau et sans fautes d'orthographes est demandé pour Henri. Henri est un personnage important, il faudra quelqu'un qui s'entende bien avec Marie de Guise. Un personnage pas tout à fait austère, car à l'image d'Iron Man et Sherlock Holmes (ses rôles au cinéma) Henri sera le genre innovateur, et un peu décalé dans son genre. Un personnage a deux facettes donc. Il faudra quelqu'un qui sait un peu diriger, et prendre des décisions.

Pour adapter au forum et au lien prévu avec Marie de Guise, Henri est veuf. (ce qui ne suit pas la réalité, théoriquement)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit Ven 14 Fév - 14:47
Personnage plus jouable:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé

Message LES ÉCOSSAIS [04/06] ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
LES ÉCOSSAIS [04/06]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» OBJETS CELTIQUES, gaéliques, écossais ...
» Mais si vous êtes un lord écossais, moi je suis Mickey Mouse ▬ Shanti
» [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."
» (M) Clive Standen ✣ Fugitif écossais sans foi ni loi, lié par un terrible secret.
» ❝Un écossais perdu entre deux irlandais, cela aurait pu être pire...❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds :: ♣ Atelier de refonte des PV-
Sauter vers: