AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
♕ Mon nombre de messages est : 901 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 28/02/2012

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Ven 14 Fév - 21:56
La fleur de l'amour.



L'amour est sous le signe de la rose et à Whitehall, le lieu le plus emblématique où l'on trouve cette fleur en tout temps, c'est la roseraie. Cet endroit est celui des amoureux, des rendez-vous secrets, des amours infidèles. Les roses ont pu voir beaucoup de chose et si elles pouvaient parler, elles pourraient raconter de nombreuses histoires. Thomas Hertford, célibataire au coeur brisé, se trouvait en ce jour au palais pour prouver sa bonne foi auprès de la reine Mary Tudor. Après une brève entrevue, où elle échangea des banalités avec lui, il put se rendre dans les jardins pour profiter de la fraîcheur de février. Eleanore Worth la seconde protagoniste de notre histoire, tentait de son côté de se faire une place à la cour. Bien vite, la jeune femme quitta l'atmosphère étouffante de Whitehall, qui était devenu invivable, depuis la révolte de Wyatt. Un homme, une femme, une roseraie, tous les ingrédients sont là pour créer une belle rencontre.

Mise en place du défi ♠ Faites une réponse chacune et The Majestic Rose reviendra à vous sous peu. Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Sam 22 Fév - 12:20

Il y a de l'amour dans l'air
AVEC THOMAS HERTFORD

La vie à la cour de la Reine Mary Tudor était oppressante pour la jeune noble qui avait l’habitude de la liberté et de l’austérité du domaine de son père. Eleanore n’était pas arrivé au meilleur moment, la rébellion de Wyatt contre la couronne n’avait fait qu’empirer la situation. Deux mois où’elle était à la cour, et déjà elle rêvait de retourner chez elle au calme de toutes ses conspirations. Se faire une place n’était pas évidente, surtout que sa famille ne fût pas une grande famille noble, elle venait d’un petit duché au Nord de l’Angleterre, non loin de la frontière écossaise. Son nom de famille était limite plus connu à la cour de Marie de Guise qu’à la cour anglaise.

La jeune femme revêtit une robe simple de velours bleu sombre. Quelques bordures au fil d’argent ornaient les manches et le léger décolleté. Par-dessus, elle avait accroché une cape d’hiver noir. Ses cheveux sombres étaient réunis en une longue natte élégante. Des bottes sombres au pied, elle avait décidé de sortir dans les jardins de Whitehall pour respirer l’air frais de février. La fille du duc du Westmorland voulait respirait un air frais et pur, loin des regards indiscrets. Ses pas la menèrent dans la roseraie. Un lieu qui aujourd’hui était désert. Eleanore admirait les roses, le lieu était presque magique. Une légère brise venait secouer quelques mèches rebelles de ses cheveux.

Mais en ce jour, son cœur était lourd. Quelques jours auparavant, une missive lui était parvenue écrite par son frère. Jamais il ne lui avait écrit, c’était toujours son père ou sa mère. Alors, en voyant l’écriture de son petit frère, la jeune femme sut que quelque chose n’allait pas. Et effectivement, il lui apprenait que leur père avait été emporté par une violente fièvre. Et que leur mère était anéantie. Cependant il ne lui avait pas prié de rentrer. Il souhaitait qu’elle reste à la cour pour que le nom des Worth y soit toujours présent. La jeune femme avait immédiatement répondu en disant que son cœur était avec lui et leur mère, et qu’elle ferait son possible pour honorer leur famille à la cour de la Reine. La jeune femme était désormais sous la tutelle de son frère. Il lui fallait trouver un époux rapidement car elle ne voulait absolument pas être sous ses ordres. La rivalité frère-sœur était toujours présente entre eux.

Depuis ce jour, Eleanore portait des vêtements sombres. Le temps que la peine s’allège. Elle finit par s’assoir sur un banc. Elle ferma les yeux ouvrant ses oreilles aux doux sons que la nature lui offrait. Le chant de quelques oiseaux bravant la fraîcheur de l’hiver, le vent sifflant entre les feuilles et les pétales des roses. Elle respirait profondément, cela la détendait et alléger son cœur en peine. N’avait-il pas de meilleur moyen pour se détendre ? Pour la jeune noble, il n’y en avait pas. La nature était son élément, le froid et l’humidité également. Le vent soufflant dans ses cheveux sombres, la décoiffant dans son enfance. Une petite sauvageonne que le temps avait domptée mais son esprit restait libre et ses moyens pour se changer les idées étaient toujours les mêmes.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Lun 17 Mar - 9:43
La fleur de l'amour



Serrée se trouvait être sa gorge. Accélérés étaient les battements de son coeur. Enflammé se trouvait être son esprit. En effet, l'entrevue forte courte qu'il avait eut avec la Reine Mary Tudor quelques instants auparavant l'avait fortement contrariée, non pas qu'ils avaient parlés de sujets déplaisants, au contraire ils n'avaient échangé que des banalités...Mais disons que c'était plutôt parce que la rancoeur au fond de lui perdurait encore depuis l'été, pareille à une flamme au coeur de la nuit, non désireuse de s'éteindre et qui brule en même temps tout sur son passage. Aussi avait-il été ravi lorsque la Reine lui avait donné congé, ainsi, il n'avait plus besoin de retenir ses pulsions rancunières, qui lui donnaient envie de placer ses mains de part et d'autre de la gorge de cette dernière pour lui faire regretter le choix qu'elle avait fait, il y a de cela plusieurs mois. Lui faire regretter d'avoir fait exécuter la peine de mort à son aîné. Il ne le méritait pas. Personne ne mérite de mourir à cause de cette dite peine. Pour lui, les grands ne devraient pas avoir un tel pouvoir de vie et de morts sur les plus petits. Personne ne devrait avoir un tel pouvoir si ce n'est dieu.

C'est donc le coeur lourd, car encore une fois emplit de mauvaises pensées et de mauvais souvenirs, et le pas lent, que Thomas se dirigea vers le seul endroit qu'il savait pouvoir calmer son âme toute entière. Le seul endroit qu'il appréciait vraiment au palais de Whitehall, car il lui permettait de développer sa créativité poétique et ainsi lui faire oublier toutes les sombres pensées qu'il lui arrive d'avoir. Aussi s'approcha-t-il de la Roseraie que comportait Whitehall, où se trouvait tant de fleurs qu'il ne pourrait jamais toutes les compter. Des centaines...Des milliers...Qu'en savait-il si ce n'est qu'il appréciait fortement leur beauté. Lorsqu'il pénétra dans la Roseraie, ses yeux se mirent à briller pareille à des étoiles, tant la beauté du lieu l'enchantait. Oui...c'était bien cet endroit son préféré entre tous dans la capitale anglaise. Après avoir fait quelques pas, le jeune Lord, s'installa à même le sol, contemplant ainsi d'une bien meilleure façon les innombrables fleures, toutes plus belles les unes que les autres. Certes, si quelqu'un venait à entrer, il n'aurait pas l'air malin dans cette dite position, mais pour le moment, il n'en avait que faire, car pour lui, seul comptait le chant on ne peut plus doux des fleurs et de la nature.

Ainsi assis, savourant les merveilles que comportait la Roseraie, Thomas n'avait plus la moindre notion du temps. Etait-il là depuis quelques minutes ? Quelques heures ? Il n'arriverait même pas à le dire. C'était comme si, une bulle venait à se créer autour de lui lorsqu'il pénétrait dans ce lieu merveilleux. Tandis qu'il était plongé dans sa contemplation, la porte de la Roseraie vint à s'ouvrir, dévoilant ainsi une ravissante jeune femme portant une tenue des plus sombres. Parmi toutes ces roses, Thomas venait de deviner qui en était la reine, et c'était elle, l'inconnue qui venait de rentrer. Oui...Elle était semblable à la nature, aussi fougueuse et tendre qu'elle, mais plus encore, elle était belle...Prenant compte qu'il était toujours assis, Thomas se leva lentement, craignant de l'effrayer, car il se doutait bien qu'elle n'avait pas dû le remarquer en entrant. Lorsqu'il fut debout, ce dernier épousseta sa tenue, puis s'approcha d'elle. « Il s'agit d'un magnifique spectacle, n'est-ce-pas, que de voir tant de sublimes fleures réunies en un même endroit... » Quand il parvint à sa hauteur, le jeune Lord s'inclina, puis comme un parfait gentleman pris sa main pour la frôler délicatement de ses lèvres. Il se redressa alors, en s'annonçant. « Je me présente, Thomas Hertford, duc du Hertfordshire. J'espère ne pas vous avoir trop effrayé de ne pas m'être annoncé dès votre arrivée. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Sam 29 Mar - 19:10
Quand Charmant débarque...


Il n'y avait pas plus beau que lui et il le savait. Il avait toutes les dames à ses pieds et Charmant comptait bien TOUTES les avoir. Le roseraie était l'endroit de prédilection du comte, qui était sûr de rencontrer de belles demoiselles en fleurs. D'ailleurs, il en avait beaucoup rencontré en ce lieu, mais aussi déflorées. La journée était belle pour un mois de février et le comte était vêtu chaudement, dans toute sa splendeur. Durant sa promenade, l'homme finit par voir au loin un jeune homme et surtout une sublime jeune femme, il ne lui en fallut pas longtemps, pour marcher à grande enjambée jusqu'à eux, pour bousculer l'homme et se placer devant la jeune femme.

" Je me présente, comte Charmant. " Disait-il avait un grand sourire aux lèvres." Votre beauté est juste éblouissante, aussi belle que ces roses qui sont en train d'éclore. Est-ce que voudriez combler encore plus ma journée en m'accompagnant dans ma promenade ? " Souriait-il avec ses dents éclatantes.

Il était direct le comte et pour cela, il n'allait pas changer, après tout, il avait toujours eu ce qu'il voulait et cela n'allait pas être maintenant que ça allait changer.

Mise en place du défi ♠ Et voilà, le comte Charmant arrive auprès de vous, comment allez-vous réagir face à cet élément perturbateur? C'est à vous de jouer ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Mar 6 Mai - 10:20

Il y a de l'amour dans l'air
AVEC THOMAS HERTFORD

La jeune femme tourna la tête vers la voix qui l’avait sortie de ses pensées. Elle qui pensait être seule dans la roseraie, c’était trompée mais un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Eleanore était loin d’être étouffé par les murs de Whitehall dans ce lieu rempli de fleur. La brune devait bien avouer que s’enfermer dans ses pensées funestes ne lui réussissaient pas. Elle était d’ordinaire joyeuse, souriante et téméraire. La petite fille aventureuse qui avait quitté sa terre natale quelques mois plus tôt n’était plus, mais à la place il y avait une femme avec la tête sur les épaules mais profitant néanmoins de la vie un au minimum. Elle avait choisi la roseraie car cela lui rappelait de beau souvenir et l’endroit respirait la sérénité.
« Oui c’est un endroit sublime offrant un calme serein. »



Le jeune homme se présenta à elle. Le duc du Hertfordshire. La jeune femme l’avait entr'aperçu à la cour mais ne l’avait jamais abordé. Après tout, il y avait beaucoup de noble et il était impossible pour elle de tous les connaître. De plus peu de gens s’intéressaient au Westmorland qui était un petit duché du nord de l’Angleterre. Eleanore connaissait à connaître les intérêts de la cour anglaise. Il était rare que quelqu’un ne s’intéresse pas à elle pour ses origines. A vrai dire, la brune s’entendait mieux avec les Écossais de la cour qu’avec les Anglais. L’Écosse était une deuxième maison pour la belle, sa mère était Écossaise, sa grand-mère du côté de son père également. Le sang anglais coulait dans ses veines mais également le sang Écossais. Elle se présenta à souriante.
« Eleanore Worth, duchesse du Westmorland. »

Soudain un homme arriva et bouscula Thomas pour se placer devant la jeune femme. Comte Charmant…avec des manières peu charmantes. Qui était cet inconnu venant lui demander une promenade et qui avait bousculé le duc du Hertfordshire. Il en fallait beaucoup plus pour séduire Eleanore et ce n’était surement pas avec ses manières brusques et sauvages. Elle avait l’habitude de l’attitude brusque et bourrue mais un minimum de civilité et de respect était les bienvenues. Seulement ce comte Charmant ne semblait pas franchement les connaître. De plus il n’était pas tombé sur une femme facile. La duchesse avait refusé déjà bien des mains ou alors c’était fait insupportable pour dissuader ses soupirants. La jeune femme avait un cœur assez dur et austère comme sa terre. Certaines choses ne changeraient pas avec elle, surtout en matière de séduction. L’homme allait devoir revoir ses classiques et ses méthodes.

La brune lui répondit d’un ton sec et froid tout en lui lançant un regard furieux.
« Si vous souhaitez conquérir la main de la femme, apprenez les bonnes manières et il faudrait qu’elles soient plus charmantes, Comte Charmant. »

Elle se détourna de cet inconnu aux mœurs étranges pour se tourner vers Thomas Hertford. Si elle, était en colère contre l’inconnu, elle se doutait que cela ne devait être guère mieux chez le Lord qui venait de se présenter à elle.
« Vous allez bien ?»



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Lun 23 Juin - 10:53
La fleur de l'amour



Etrangement, depuis que le jeune Lord était entré dans la Roseraie, son énervement était retombé, comme si...entrevoir la beauté en la présence de toutes ces magnifiques roses lui avaient permis d'ouvrir son esprit à un tout autre sentiment...L'amour... En effet, les fleurs avaient toujours eu sur lui un pouvoir enivrant, car elles lui permettaient de se concentrer seulement sur elles et d'ainsi oublier tous les éléments qui le tracassaient, toutes les personnes qu'il haïssait. D'autant plus que les roses que comportait cette Roseraie, avaient le don de lui donner envie d'écrire maints et maints poèmes romantiques, car lorsqu'il les regardait, il contemplait pour tout vous dire la vraie beauté. Car qui a-t-il de plus magnifique que des roses qui s'ouvrent avec une incroyable douceur à la vie ? Qui a-t-il de plus splendide que les teintes diverses et variées que peuvent prendre ces fleurs sacrées ? Qui a-t-il de plus majestueux que les courbes des pétales des roses ? Dans l'esprit de Thomas Hertford, la rose se trouvait être la Reine des fleurs et pour tout vous avouer, il préférerait mille fois avoir une rose sur le trône d'Angleterre plutôt que la Reine actuelle qui n'était pour lui qu'une usurpatrice.

C'est donc a haute voix, pour les oreilles de la jeune femme qui venait de pénétrer dans la Roseraie, que Thomas exprima ses pensées sur le magnifique spectacle qui se tenait sous ses yeux émerveillés. Puis, après avoir repris quelque peu ses esprits, il se présenta à cette dernière avec toutes les bonnes manières qui sied à un gentleman, car Thomas avait toujours fait preuve de respect envers toutes femmes, qui pour lui, le méritait amplement. « Eleanore Worth, duchesse du Westmorland. » Lorsque la jeune femme se fut présentée à son tour, Thomas voulut complimenter son duché, qui bien qu'éloigné de la capitale, se devait être d'une grande beauté. D'autant plus que pour le Duc du Hertfordshire, tous les duchés avaient leur importance et ce, qu'ils soient petits ou immenses. Après tout, il avait lui-même un duché d'une petite taille et cela ne le dérangeait pas pour autant. Bien au contraire ! Il trouvait que devoir diriger un grand duché devait être un travail des plus éprouvants, car d'une certaine manière le travail n'est jamais terminé. Aussi s'apprêtait-il à parler, mais il fut brusquement coupé dans son élan par un homme d'une incroyable vulgarité, puisque ce dernier le bouscula sans la moindre gêne. Incrédule, Thomas se mit à regarder l'homme qui se présenta comme étant le comte Charmant, ce qui d'une certaine manière était plutôt comique, car il se trouvait loin d'être charmant. « Votre beauté est juste éblouissante, aussi belle que ces roses qui sont en train d'éclore. Est-ce que voudriez combler encore plus ma journée en m'accompagnant dans ma promenade ? » En entendant ces mots, l'incrédulité de Thomas ne fit que croitre. Comment osait-il se montrer aussi direct et mal poli envers une duchesse ? Il fallait croire qu'il n'avait pas appris les bonnes manières étant plus jeunes...

« Si vous souhaitez conquérir la main de la femme, apprenez les bonnes manières et il faudrait qu'elles soient plus charmantes, Comte Charmant. » Lorsque la jeune femme prénommée Eleanore vint à dire ces mots, un sourire en coin étira les lèvres de Thomas, elle avait du répondant et cela faisait drôlement plaisir de rencontrer une jeune femme qui parlait ainsi. Après tout, c'était peu commun... « Vous allez bien ? » Reprenant soudainement conscience de la réalité, Thomas plongea son regard dans ceux d'Eleanore puis lui répondit. « Je vais très bien. Je vous remercie de vous en inquiéter. Et vous-même ? » Après qu'elle eut répondu, Thomas constata que le Comte Charmant se trouvait être toujours là, et lui dit alors. « Vous devriez écouter ce que vous a dit la Duchesse du Westmorland, Lord, et retourner chez vous apprendre les bonnes manières. Car je puis vous assurer, que ce n'est pas en vous montrant brusque et discourtois que vous allez réussir auprès de la gente féminine. Bien au contraire ! Vous allez surtout réussir à ce que tout le monde vous tourne le dos, Comte Charmant. » Thomas prononça le titre de l'homme avec un profond mépris, puis poursuivi. « D'autant plus que comparer la femme à une rose devrait vous avoir mis la puce à l'oreille, car toutes roses ont leurs épines et si vous continuez à essayer de les cueillir aussi négligemment, il est certain que vous serez piqué profondément. » Après avoir terminé son petit discours, Thomas tourna son visage vers Eleanore pour voir s'il ne l'avait pas trop choqué avec ses propos des plus virulents.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Mar 1 Juil - 13:23

Il y a de l'amour dans l'air
AVEC THOMAS HERTFORD

L’insolence était une notion que la jeune femme connaissait bien. Dans sa jeunesse, ses parents le lui reprochaient souvent. Cependant avec l’âge, elle avait appris à rester un peu plus à sa place. Et avec l’âge on savait comment se tenir mais cela ne semblait pas le cas du Comte Charmant. La brune n’avait pas la tête à cela en plus. La lettre de son frère était encore bien fraîche dans sa mémoire et elle aurait voulu accusé tout cela en paix. Alors sa langue n’était pas forcément très tendre pour le coup. La lady tentait donc de rester de marbre et ne pas se donner en spectacle devant le jeune homme qui venait de se faire interrompre par le Comte.

Le duc de Hertford lui assura qu’il allait bien. Eleanore était encore légèrement troublée par cette attaque de « belles paroles » venant d’un parfait inconnu. La jeune femme n’était pas spécialement une femme qu’on pouvait gagner avec des de tels mots. A vrai dire elle était plutôt l’inverse. Les actes au lieu des flatteries inutiles. De plus le comte aurait pu se renseigner sur « sa cible » au lieu de foncé tête baissé en espérant gagner une soupirante de plus. D’ailleurs le duc lui retourna la question.
« Encore un peu sous le choc de voir un parfait inconnu attaquer de la sorte avec des mots qu’il doit sortir à toutes les femmes qu’il croise. Mais je vais bien, je vous en remercie. »

Thomas ne semblait en finir là avec le comte charmant. La brune sourit en entendant les paroles du jeune duc. Elles étaient dans la continuité de ce qu’elle avait dit. La duchesse n’allait pas plaindre l’inconnu de leur riposte commune car il l’avait cherché et elle détestait par-dessus tout ce genre d’homme. Une langue bien pendue mais vide et sans intérêt. Eleanore était connu pour ne pas être très douce avec la gente masculine qui osait lui demander sa main. La belle avait été une brise cœur dans sa jeunesse et même si aujourd’hui, elle était plus délicate sa façon de penser n’avait pas réellement changé. Et pour dire la vérité, si avec ses paroles, et celle de Thomas, elle avait réussir à briser le cœur de ce Comte peu Charmant, elle en serait très heureuse.

Lors que le duc de Hertford se retourna vers elle, la brune ne put que lui sourire.
« Je n’aurai pu dire mieux messire. »

Elle se retourna vers le Comte Charmant avec sourire narquois. Oui Eleanore allait le narguer pour enfoncer encore plus le clou. Peut-être que la prochaine fois, il réfléchira un peu plus avant d’aborder une femme pour l’avoir dans son harem. La brune voulait également lui faire passer un message pour qu’il cesse de l’importuner dans le futur car la prochaine fois, elle serait encore moins tendre qu’en ce moment même.
« Je crois plutôt que je vais accompagner le Duc de Hertford dont les manières sont plus agréables. »




© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Dim 13 Juil - 11:40
Quand Charmant débarque...


Quoi ? On remettait en cause son charme, sa beauté, sa technique. Le Comte Charmant n'en revenait pas et voir le manant blondinet lui voler sa prise ne lui plaisait pas. Charmant se sentait offensé et il n'aimait pas qu'on remette en cause ses si nobles manières. Il avait tout appris des plus grands et il était hors de question qu'on vienne les perturber, surtout que sa méthode avait toujours porté ses fruits. L'homme oubliant totalement le blond, alla cueillir une rose rouge, la plus belle d'entre toute, et la tendit à la belle Eleanore Worth.

" Duchesse, j'espère que cette modeste rose parviendra à vous faire oublier mes mauvaises manières. Votre beauté m'a soudainement éblouie, si bien que j'en ais presque tout oublié. " Disait l'homme un sourire charmeur aux lèvres.

Mise en place du défi ♠ Et voilà, le comte Charmant arrive auprès de vous, comment allez-vous réagir face à cet élément perturbateur? C'est à vous de jouer ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit Jeu 17 Juil - 16:42
La fleur de l'amour


Malgré les propos plus qu'éloquent, compréhensifs et quelque peu méprisant de la jeune Duchesse du Westmorland, disant que ses manières étaient loin d'être charmante et qu'il lui fallait donc revoir ses bonnes manières, le Comte Charmant ne semblait en aucune manière être prêt à s'en aller, ce qui étrangement n'étonnait guère Thomas, qui avait déjà vu de nombreux beaux parleurs à la Cour. Et il savait donc fort bien qu'il ne partirait que lorsqu'il aurait eu ce qu'il voulait, soit symboliquement le coeur d'Eleanore Worthqu'elle ne semblait pas prête à lui offrir, ce que Thomas comprenait parfaitement. Ou lorsqu'il se serait fait complètement ridiculiser, ce qui d'une certaine manière était déjà en partie le cas. Autant dire que le Duc préférait de loin la seconde situation, car rabattre le clapet de ce bellâtre insolent ne pourrait que lui faire plaisir. Après tout, ce n'est pas tous les jours que l'on peut remettre une personne à sa place, non ? D'autant plus que ce dit Comte avait une position inférieure à la leur, ce qui était donc imprudent de sa part de se montrer aussi insolent. Aussi, après qu'Eleanore eut affirmé à Thomas qu'elle allait bien, malgré le fait qu'elle se trouvait encore sous le choc des propos de ce Compte pas très Charmant, Thomas vint à se tourner vers l'homme pour prononcer des paroles emplit d'un profond mépris et qui étaient censés faire renoncer au bellâtre son envie de radoter des inepties. Mais bien qu'il cru un instant que ses propos allaient pousser le Comte à partir loin d'ici, cela ne marcha pas comme prévu. En effet, après qu'Eleanore eut approuvée ses propos et qu'elle eut dit préférer la compagnie de Thomas à celle du Comte Charmant, ce dernier s'éloigna pour cueillir une rose et vint à l'offrir à Eleanore.

« Duchesse, j'espère que cette modeste rose parviendra à vous faire oublier mes mauvaises manières. Votre beauté m'a soudainement éblouie, si bien que j'en ais presque tout oublié. » En entendant ces propos, Thomas secoua légèrement son visage, pour montrer d'une certaine manière à quel point il trouvait les propos du Comte Charmant absolument stupide et à quel point il le méprisait. Mais il pouvait tout même, lui reconnaître une qualité, il était ont ne peut plus persévérant et ce, même si ses chances de réussites étaient très très maigres, ce qui permis à Thomas de l'estimer juste un petit peu. Mais bien évidemment, ce n'était qu'un tout petit peu qu'il l'estima, car après une très courte réflexion, il finit par dire d'un ton encore une fois lourd de mépris ces quelques mots. « Ainsi vous avez presque tout oublié ? Alors ne pourriez-vous pas nous faire l'extrême plaisir de nous oublier et de vous en aller le plus vite possible ? Car pour tout vous dire, votre petite comédie commence quelque peu à m'agacer. A nous agacer... » En disant ces derniers mots, il tourna son visage vers Eleanore, comme pour voir si elle était d'accord de l'utilisation du pronom nous. Après tout, elle avait montré tantôt une virulente opposition au Comte Charmant, aussi Thomas ne pensait-il pas se tromper en disant que cela l'agaçait tout autant que lui. Quoi qu'il en soit, le jeune Duc espérait fortement que cette nouvelle attaque pousserait le Comte à s'en aller, bien qu'il en doutait quelque peu...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
❧ DEFI n°4 ♣ Il y a de l'amour dans l'air ▬ Thomas Hertford & Eleanore Worth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» ❧ DEFI n°1 ♣ La loterie du hasard.
» Défi : Waargh _ 1000pts en un mois
» [DEFI #2] Heaven Clarks [32/32]
» Ip Man 1 et Ip man 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: