AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Bas les masques! [feat William]  Dim 23 Mar - 21:19
Je soupire agacée tandis que j'enfile une robe de servante. Je suis profondément irritée car j'ai reçu une missive requérant expressément ma présence au Flying Duchtman. Et pour que James, mon aide dans mes affaires, me demandent, c'est que cela doit être de la plus haute importance. Toutefois, malgré tout, je ne peux m'empêcher de penser que Dieu soit de mon côté ce soir. En effet, aucune festivité de grande envergure anime la cour ce soir. Mon absence pourra facilement être cachée.

Une fois ma tenue changée, je m'admire dans le miroir. Satisfaite, je prends mon air le plus humble avant de partir par une porte dérobée de mon appartement pour atteindre les écuries. Il est en effet plus discret de sortir par l'entrée des palefreniers alors que le soleil commence à se coucher dans la Tamise. Avant de partir dehors, je prends soin de rabattre la capuche de ma cape sur mon visage avant de traverser rapidement les rues boueuses de Londres.

Arrivée dans les faubourgs, je m'autorise de prendre une attitude plus calme. En effet, ici, il est des plus improbables que des personnes de la Cour s'y aventurent. Toutefois, je reste sur mes gardes, car malgré le panier que j'ai "emprunté" aux écuries, ma robe peut paraître bien propre comparaît aux autres vêtements. C'est donc avec un certain soulagement que je rentre dans la taverne. Après tout, ici, on peut dire que je suis une habituée malgré mes vêtements en bon état qui peuvent faire étrange dans ce lieu. Et puis, ce n'est pas comme si on allait m'interroger, du moment que je fais pas d’esclandre et que je paye ma consommation, on se fiche bien de qui je peux être!

D'un geste vif, je repère dans un coin sombre James. Avec un sourire, je me dirige vers lui tout demandant au passage une pinte à la serveuse à moi et à mon ami.

Je retiens un juron fort peu élégant quand James m'expose la raison pour laquelle il a demandé à ce que je vienne. Il s'agit effectivement d'une urgence puisque certaines personnes commencent à se méfier des rumeurs de mariage entre la Reine et le fils de l’empereur.

-Si seulement nous avions une reine qui comprend que son mariage risque de mettre en péril le commerce anglais! Marmonne-je alors que je bois à ma peinte. J'espère que la prochaine reine sera plus favorable à casser le monopole de l'Armada sur les mers!

Je bois une gorgée de ma pinte tandis que je réfléchis. C'est une habitude que j'ai prise en fréquentant ce genre d'endroit. Cela ferait affreusement tâche si je demandais du thé!

-Fais savoir à nos clients inquiets que le mariage de la Reine ne changera en rien notre politique commerciale! Déclare-je sure de moi après avoir enlevé la mousse autour de mes lèvres. Il est toujours hors de questions de laisser les mers à la seule Armada! Quand bien même la Reine veuille s'allier avec eux! Ajoute-je froidement en baissant mon ton.

C'est en effet l'une des choses de la politique de la Reine qui me désole: les Souverains ne sont-ils pas censés agir dans l'intérêt de leur royaume et non les étrangler sous leur domination? Parce qu'en effet, à mes yeux, le peuple d'Angleterre a plus à perdre qu'à gagner avec cette alliance!


Dernière édition par Helen Bird le Sam 27 Sep - 16:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 42 hivers, un âge bien avancé. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : swan (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2192 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Mar 17 Juin - 14:09
Le royaume allait mal en ce moment, et ça se sentait. Ma femme Antanasya et moi sommes vraiment inquiet, et ça nous prenait la tête. Pour ma part, je tentais de la rassurer. Au dehors, je faisais semblant bien évidemment, et ça depuis des années. Mon père m’a tout appris à jouer le jeu si l’occasion se présente. Cette occasion est là, il ne fallait surtout pas que l’on découvre notre véritable identité religieuse, et je faisais tout pour protéger ma famille.
Pour en quelque sorte me changer les idées, je décide de sortir du domaine du Devonshire pour partir vers Londres même. Il faisait assez beau en ce jour de printemps et je n’allais pas rester cloitré au château. J’étais prêts et bien habillé pour me distinguer des gens du peuple sans prétention. J’aimais aller dans quelques tavernes, au grand désespoir d’Antanasya d’ailleurs. La veille a été une journée assez difficile, et je ne le cache pas. Surtout avec le fameux procès de Wyatt, qui inquiétait tous les protestants, mais surtout ceux qui comme moi, espéraient de tout leur coeur que leur nom ne soit pas prononcé par l’accusé. Les temps sont durs, mais nous devions tenir.

« Je reviens ce soir Anya » dis-je à ma femme en l’embrassant amoureusement.
« Fait attention à toi William » répondit-elle.
« Ne t’en fais pas » lui rétorquais-je en souriant.

Enfin dehors, je souriais aux passants, tentant de rester optimiste malgré le temps qui court. Je me dirigeais enfin vers le Flying Duchtman, que je voyais au loin, près du beau fleuve de la Tamise. Il y faisait bon, je souriais, cachant en même temps mon angoisse intérieure. Surtout que beaucoup de personnes de la Cour marchent dans les alentours, et ils me connaissent quasiment tous, puisque j’y travaille. J’allais au Flying Dutchtman la plupart du temps, le préférant au bordel, contrairement à auparavant. C’était bien avant que je ne rencontre Antanasya. En entrant, je vis beaucoup de monde, qui avaient l’air de ne pas se soucier de ce qu’il se passe à l’extérieur. J’aimais ça, quelques moments de détente comme ça. Ça me permettait de penser à autre chose. Je m’asseyais au comptoir de la taverne. J’étais seul, n’attendant personne, sauf si quelqu’un voulait me rejoindre, je ne dirais surement pas non. Pendant des années, il fallait que je cache tout, surtout la religion de la famille. Alors je ne pouvais pas faire un faux-pas, et avoir une attitude où l’on pourrait se douter de quelque chose, sinon, toute ma famille pourrait y passer, et je ne pourrais l’accepter. Enfin, je décidais de ne plus vraiment y penser, sinon on verra que je suis inquiet de quelque chose, et ce ne sera pas difficile de le deviner. Je buvais quelques verres, avec modération bien sûr.

D’un coup, par mégarde et non pas par indiscrétion volontaire, j’entendis une certaine conversation qui ne me laissa pas indifférent. Je me retournais discrètement et vis une jeune femme accompagnée d’un jeune homme. Je ne les connaissaient pas vraiment à vrai dire. D’après les quelques mots que j’avais entendu, ça parlait commerce. J’étais plutôt dans la politique, mais je n’étais pas ignorant de ce qu’elle disait. J’étais au courant des agissements de la Reine, c’est vrai. Du coup, je n’ai pas pu m’en empêcher, et surement pour chercher des alliés, je me déplaçais à une table voisine de la leur, et commençais à poser le regard sur la jeune femme qui venait de parler. Je m’incrustais dans la conversation.
« Madame s’inquiéterait-elle de son commerce ? Veuillez m’excuser de vous déranger, et pardonnez mon intervention. Ne vous inquiétez pas, je suis plutôt de votre avis » lui dis-je amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Mar 17 Juin - 15:22
Mon souffle se coupe lorsque j'entends un homme interrompre ma conversation avec James. Il peut être en effet des plus fâcheux qu'un espion de la Reine aient entendu notre conversation.

Je me décide finalement à me tourner vers la personne qui nous a interpellé. Si j'étais de faible constitution, je me serais surement évanouie sous l'effet de la surprise tant celle-ci est grande. Ma surprise est plus que légitime : d'une part, l'homme est d'accord avec mon propos et par les temps qui courent, il est en effet rare de trouver quelqu'un partageant un avis défavorable sur la Reine. D'autre part, l'homme a pour identité William Cavendish, duc de Devonshire pour le titre.

-Lord Cavendish ? Murmure-je choquée en le reconnaissant.

L'horreur apparaît peu à peu sur mes traits alors qu'il doit faire le lien entre moi et la compagnie Shields. De plus, quand bien même nous ayons quelques liens de sympathie, je doute que ceux-ci suffisent pour me garantir une relative tranquillité si jamais il venait à tomber à cause d'accusations de la Reine. A cause d'une étourderie, mon secret venait d'être éventré et peu de choix se profilaient devant moi.

L'idée d'un meurtre sur la personne du duc m'a traversé l'esprit mais j'y renonce bien vite car un tel acte apporterait plus de méfait que de bienfaits. De plus, j'ai beau réfléchir, il me semble que j'ai guère le choix : je me dois de me dévoiler mais à moi de trouver un argument convaincant afin de le faire tenir sa langue.

J'adresse un regard à James qui acquiesce lorsqu'il comprend que notre conversation sera poursuite plus tard et qu'il peut prendre congé pour le moment. D'un geste qui pourrait se rapprocher d'une dame de petite vertu, je m'accroche au bras du duc en disant :

-Allons visiter une chambre nous y serons bien à l'aise mon chou !

Je me colle effrontément à lui afin de lui glisser à l'oreille :

-Jouez le jeu, Monsieur le Duc ou vous pourrez jamais plus contenter votre femme, compris ? Murmure-je mortellement sérieuse.

Sans trop d'encombres, on parvient à arriver à une chambre, bien plus propice aux conversations cachées. Une fois dans celle-ci, je me détache rapidement du duc avant d'aller m'assoir sur la seule chaise de la chambre miteuse afin de montrer que je domine la situation. Mon visage ne reflète aucune émotion et doit démontrer surement que je serais prête à tout pour protéger la Compagnie.

-Bien, bien, bien... Déclare-je en commençant à croiser les jambes dans une mise en scène voulu. Je ne vais pas vous faire l'affront de la question du qui, mais j'avoue que je suis plus intéressée du pourquoi écoutiez-vous notre conversation.

Je me tais afin de le toiser en attendant sa réponse. J'ai déjà en réserve les menaces habituelles pour le faire taire et cela me navrerait de devoir les utiliser !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 42 hivers, un âge bien avancé. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : swan (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2192 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Ven 27 Juin - 1:17

Pour une fois que je pouvais m’octroyer une petite sortie en ville, en plein Londres. J’essayais de ne pas penser à ce qu’il se passait à la Cour. J’avais un petit moment à moi et je voulais en profiter. Sortant de ma demeure, je me dirigeais vers le centre de Londres pour rendre une petite visite à la taverne le Flying Dutchman. À vrai dire j’ai des mauvais souvenirs avec le bordel d’à côté, celui de la fameuse Mary-Ann, et je ne pense pas que c’était le moment d’y aller, et ce n’est ni aujourd’hui ni demain que j’y retournerais. Même si avant j’avais fait une petite infidélité à ma femme Antanasya, c’était du passé et maintenant je l’aime plus que tout.

J’entrais donc au Flying Dutchman, où il y avait pas mal de monde. Mais deux personnes attirèrent mon attention. Ou plutôt une jeune femme, accompagnée d’un homme. Pendant que je buvais un verre, je l’observais du coin de l’oeil. Je pensais qu’elle n’avait pas l’air d’être ici pour se divertir un peu. Elle parlait avec un air assez sérieux à vrai dire. Ma curiosité me faisait défaut et je m’approchais de cette femme. Involontairement, j’avais entendu quelques mots de sa conversation et ça m’avait tout d’un coup intéressé. Je l’avais aussi reconnue par sa voix, et décide alors de venir la voir. J’avais eu le cran de lui dire que j’étais d’accord avec ce qu’elle venait de dire. Si quelqu’un m’avait entendu, j’allais être sur le bucher ou pendu sur le champs. « Lady Bird, mécontente de me voir ? » dis-je l’air amusé. Elle n’avait pas l’air bien d’un coup, puisque j’avais tout à fait compris ce qu’elle mijote dans son coin. Je continuais tout de même à boire mon verre, l’air de rien. Je pense qu’elle a eu la peur de sa vie, et je la comprend d’une part. Ça serait fâcheux que l’on apprenne le jeu que je joue de mon côté aussi. Tout ce que mon père m’avait appris, j’agis comme tel, et maintenant, j’ai une arme contre elle si jamais il se passait quelque chose me mettant dans une mauvaise posture. Je paraissais assez souriant et détendu pour ne pas éveiller les soupçons autour de nous. On n’allait quand même pas se crier dessus, sinon tout sera parti en l’air.

Le jeune homme avec qui elle parlait avait quitté les lieux et la comtesse se mis à prendre mon bras en disant une phrase assez inattendue. Je ne fronçais pas les sourcils, mais si quelqu’un me voyait avec une femme, sans avoir le contexte, cela se retrouverait aux oreilles de ma femme et je ne voulais pas qu’elle comprenne quelque chose qui ne s’était pas passée. J’étais assez gêné de l’attitude de la lady, qui se rapprocha un peu trop de moi, voulant me parler tout bas. Mon sourire se perdit très rapidement. « Vous n’allez pas toucher à un cheveux de ma femme ! Laissez là en dehors de ça ! ». Elle semblait terriblement affectée par le fait que j’avais entendu sa conversation, mais personne ne devait s'en prendre à Antanasya. Nous avions à partir de maintenant un marché, et je n’avais pas le choix que de me taire. Nous avions tout de même les mêmes objectifs. Nous discutions seuls, dans une chambre. « À vrai dire, quelques mots ce sont échappés et sont arrivés à mes oreilles sans que je le veuille. Mais je vous le répète, ce n’est pas dans mes plans de vous dénoncer ». Je voulais rester franc pour l’instant, tentant de la mettre en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Lun 7 Juil - 14:02
Je me retiens de grincer des dents lorsque j'entends le duc souligner que je ne suis guère heureuse de le voir. Ca se voit, non ? Je ne cesse de sautiller de joie depuis que celui-ci m'a reconnu. C'est vrai, par son acte, je risque juste de perdre ma tête mais à part cela, c'est vrai que je suis contente de le voir !

Pour éviter d'aggraver la situation, je n'ajoute rien afin de ne pas me compromettre davantage. Je décide donc d’improviser un rendez-vous galant. Il vaut mieux se faire attraper dans le lit d'une autre femme que d'être trouver en train de comploter contre la Reine ! Les temps sont bien assez troubles pour avoir un procès judicieusement organisé pour une broutille. Afin de rendre le duc coopératif, je le menace d'une manière plus ou moins subtile de castration.

-Vous n’allez pas toucher à un cheveux de ma femme ! Laissez là en dehors de ça ! Me glisse le duc outré.

Je ne retiens à grand peine de rouler les yeux. Les hommes sont-ils tous à ce point lent d'esprit ?

-Il faut aussi que j'ajoute votre amante dans la liste des personnes que vous contentiez ? Ajoute-je sur un ton faussement surprise. Je ne vous imaginais pas comme tel, Lord Cavendish !

Une fois dans la chambre et la porte verrouillée, je m'empresse de rajouter :

-Au cas où vous auriez du mal à saisir mon propos, mon problème actuel c'est vous et non votre femme. Mais il serait en effet dommage que celle-ci devienne prématurément veuve, n'est-ce pas ?

Diantre si mon père m'entendait, il m'enverrait au couvent tant ses propos sont indignes de son éducation ! Mais je le referais si nécessaire si l'avenir de la Compagnie est en jeu !


Je lui pose la question de pourquoi il espionnait mes propos. Il est vrai que ma curiosité est grande car j'ai du mal à imaginer un homme de son importance faire de telles basses besognes sans intermédiaires. Les gens ont parfois une phobie de se salir alors que cela peut s'avérer nécessaire !

-À vrai dire, quelques mots ce sont échappés et sont arrivés à mes oreilles sans que je le veuille. Mais je vous le répète, ce n’est pas dans mes plans de vous dénoncer.

A sa réponse, je ne peux m'empêcher de froncer les sourcils. Il va falloir davantage de discrétion dans l'avenir.

-Et pourquoi je vous ferais confiance ? Qui me dit que vous n'allez pas me trahir le moment venu pour sauver votre tête dans ses temps difficiles ? Contre-je sûr de moi.

Je ne me fais guère d'illusion : les gens sont prêts à n'importe quoi pour sauver leur tête le moment venu.

-Très bien... Soupire-je en me renfonçant dans le siège. Je n'ai visiblement pas la possibilité de vous tuer. Cela ferait désordre qu'un homme comme vous soit assassiné et n'arrangerait en rien mes affaires. Que voulez-vous de moi ? Finis-je par dire du bout des lèvres.

Il y a bien une chose que je déteste c'est être dépendante de quelqu'un à cause de mon secret. J'espère pour lui que sa demande ne sera pas trop exagérée car sinon, il se pourrait bien qu'un malheureux accident lui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 42 hivers, un âge bien avancé. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : swan (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2192 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Dim 31 Aoû - 0:46
La situation était assez embarrassante à vrai dire, et je ne m'y attendais pas à ce qu'elle réagisse de cette manière. J’étais parti dans le centre de Londres pour tout simplement prendre du bon temps, et boire un verre. Je ne comprenais pas vraiment la réaction de lady Bird. Pourquoi cette agitation ? J’allais bien tôt le découvrir. Je compris très rapidement qu’elle ne voulait en aucun cas qu’elle soit entendu. Cela suppose que je tient une information capitale, ce qui n’était pas rien quand on travail près de la reine à la Cour. Je pensais aussi à mon rôle là-bas, avec ça, personne ne m’accusera d’être un hérétique. Je commençais alors à réfléchir sérieusement. J’avais prévu de ne pas la dénoncer, mais s’il arrive quoique ce soit qui pourrait mettre en danger ma famille, je n’hésiterais pas une seconde. J’ai toujours dit que ma famille est ma priorité absolue et je fais tout pour la protéger, qu’importe les moyens que j’emploierais pour. La jeune femme m’avait emmené de force dans une chambre, mais pour ne pas éveiller de quelconques soupçons, je fis mine de me laisser aller. La curiosité est un vilain défaut d’après ce que l’on dit. Seulement, avec mon passé commun avec l’infidélité, il se peut qu’un oeil observateur soit dans le coin et qui m’aurait vu avec cette femme monter dans une chambre. Cependant je suis assez confiant sur ce point puisqu’avec ma femme Antanasya, on a mis carte sur table et maintenant on s’aime plus que jamais. Elle me fait confiance comme je ne pourrais jamais aller voir ailleurs, c’est certain.

Il y avait une certaine tension entre nous, ce que j’avais aimé éviter mais maintenant c’est trop tard. « Quoi ? Mon amante ? Enfin je ne suis plus la personne que j’ai été autrefois, je vous le dit. Vous ne pouvez rien faire avec ça. ». Alors je compris qu’elle essayait de me faire chanter, et je ne fis pas surpris, ou du moins peu de la part d’une femme. Je restais silencieux un moment ensuite. Enfin bon, pour l’instant je ne pouvais rien faire, d’autant plus qu’elle ne s’était pas arrêtée là, voilà qu’elle me parle sur le ton de la menace. Son but se précisa, mais je restais impassible. « Je vous préviens, ça n’arrivera pas. Parce que ce serait la rendre encore plus malheureuse et ce n'est pas mon but. » Pour Antanasya, je ferais tout, j’étais prêt à tout. Mais en mettant ma vie en jeu serait égoïste à vrai dire et la situation n’allait pas s’arranger rien et allait même empirer. Ma femme et mes enfants allait payer le même prix et je ne pouvais en aucun cas me le permettre. Mon père m’a beaucoup appris, et je suis devenue comme lui en quelques sorte.

Elle voulait savoir pourquoi j’espionnais. Moi, espionner. Je sais que certains ne trouvera pas ça étonnant, mais là, ce n’était pas du tout volontaire. Et malgré tout ça, cette information pourrait m’être utile un jour, et je le garde au coin de ma tête, sans rien dire à Lady Bird bien entendu. Il était temps de jouer, et comme d’habitude, ce ne fut pas difficile, pour le moment. Le discours se répète toujours, la même question et elle était assez bonne je dirais. « Je savais que vous allez me poser cette question. Soyez sans crainte, je ne pense pas qu’on m’accuse de quoique ce soit à la Cour, croyez moi. Tout le monde me connait bien. Donc vous feriez mieux de vous tenir tranquille et de me laisser en vie sinon vous serez accusée d’assassinat dans un premier temps et ils vont découvrir la raison de votre agissement ensuite. Ce serait fâcheux si ça arriverait. » Mais j’étais d’accord avec elle pour une fois, en ce moment beaucoup trahissent pour sauver leur peau. Moi j’essaie d’éviter cette situation au mieux. J’espérais tout du moins qu’on resterait silencieux tous les deux. « Effectivement. Ce que je veux de vous ? Et bien, si vous le demandais si gentiment, disons que c’est oublié, ou presque. Ne faites rien de compromettant d’ici là. » dis-je sur le ton plus calme. Au fond je voulais qu’il n’arrive rien à personne. On aurait dit qu’on avait un marché dorénavant. J’espérais aussi qu’elle allait être coopérative sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Mar 2 Sep - 9:47
Heureusement que le duc a un joli minois pour lui car il est pas très futé pour comprendre les sous-entendus ou pour avoir une stratégie défensive. Enfin, c'est son problème s'il ne comprend pas qu'il vaut mieux se faire attraper pour avoir bouffer les vœux de fidélité prononcés lors d'un mariage qu'à comploter contre la Reine. Moi, maintenant, j'ai fait ce qu'il fallait pour sauver ma tête auprès de la clientèle de la taverne. Maintenant à charge pour moi de sauver ma tête aux yeux du duc.

-Je savais que vous allez me poser cette question. Soyez sans crainte, je ne pense pas qu’on m’accuse de quoique ce soit à la Cour, croyez moi. Tout le monde me connait bien. Donc vous feriez mieux de vous tenir tranquille et de me laisser en vie sinon vous serez accusée d’assassinat dans un premier temps et ils vont découvrir la raison de votre agissement ensuite. Ce serait fâcheux si ça arriverait.

Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire. Il me prend pour une de ces sottes qui se trouvent dans les couloirs de la Cour ?

-Monsieur le Duc, vous me croyez vraiment stupide ? Si je l'étais réellement, cela ferait longtemps que je ne serais plus de ce monde. Raille-je.

Il est en effet plus simple de faire appel à la cupidité des gens que de payer un assassin. C'est certes un peu couteux comme procédé mais au moins, on y gagne des fois de bons alliés et c'est la technique que je me décide à utiliser pour le duc. De toutes façons, je n'ai guère le choix : la Compagnie est en jeu.

-Effectivement. Ce que je veux de vous ? Et bien, si vous le demandais si gentiment, disons que c’est oublié, ou presque. Ne faites rien de compromettant d’ici là.

Je lâche un léger ricanement.

-Mes affaires font que chaque jour, si Sa Majesté l'apprenait, je perdrais surement ma tête et même toute ma fortune que j'ai soigneusement caché ne suffirait pas pour échapper à mon triste sort. Soyez rassuré, Monsieur le Duc, je n'irais pas dilapidé ma fortune dans de vaines révoltes quand bien même l'envie pourrait se faire ressentir.

Ma dernière phrase bien que prononcé d'un ton narquois, est agrémenté d'un regard sincère.

-Cela a toujours été ma ligne de conduite Monsieur le Duc, donc à moins de solides arguments, je ne vois guère pourquoi j'en changerais !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 42 hivers, un âge bien avancé. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : swan (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2192 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Lun 15 Sep - 23:51

J’essayais de trouver un arrangement, c’est ce que je faisais le mieux apparemment. Il était sûr que la comtesse ne voulait en aucun cas que son affaire ne s’ébruite. J’ai moi-même aussi une sorte de secret. À sa place j’aurais surement réagis de la même manière. On ferait tout pour garder notre tête, tout en restant fidèle à nos principes. Je restais tout de même compréhensif bien entendu. J’avais cette hausser un peu le ton, mais avec les circonstances, je le devais. Je suis un grand homme, pas n’importe lequel, et assez autoritaire, sachant ce que je veux. La situation devenait assez critique, nous nous trouvions dans une chambre de la taverne. Si seulement on pouvait passer sous silence ce moment. Si l’on apprend que le duc de Devonshire est seul avec une femme dans une chambre, c’est ma femme que je risquerais de ne plus revoir. C’est bien la dernière chose que je voudrais, alors je me demandais ce que j’allais bien raconter. Bien évidemment, il va falloir que je mente aux yeux de tous, et si par le plus grand des hasards, Antanasya l’apprenait, je ne pouvais que lui dire la vérité. Elle le comprendra assez bien de mon point de vue, je n’avais pas le choix.

En attendant, nous voilà face à face. « Non, je n’en doute pas ». dis-je simplement après qu’elle croyait que je la pensais stupide. Je compris que c’était une femme intelligente la minute où je l’ai entendue. Il est assez rare de voir des femmes comme elle, de mon point de vue. C’était bien un compliment auquel je pensais. Maintenant, il fallait que je me donne à mes talents de charmeur, il n’était pas le moment d’être méprisant, loin de là. Elle riait, mais de quoi ? Et surtout pourquoi ? Me prenait-elle pour quelqu’un d’ignorant ? Je pourrais lui dire de suite qu’elle se trompe. « Madame la comtesse, croyez-moi, je vous comprend. Et vous avez bien raison de vous conduire de la sorte. Moi même je ferais n’importe quoi pour ma famille. Donc, laissez-moi vous dire que je n’irais le dire à personne, mais voyez ici quelque chose avec lequel on pourrait avoir une sorte d’alliance. Qu’en pensez-vous ? » lui dis-je sur un ton serein. Je lui proposais bien évidemment un marché. En ces temps, il est toujours bon de se trouver des alliés.

Je la comprenais bien, si j’étais à sa place, j’aurais tout fait pour sauver ce que j’ai de plus cher au monde. Pour moi ce serait sans hésiter ma famille, comme je venais de lui dire. Déjà en ces temps qui court, je me bat pour eux. J’espérais tout de même que de son côté elle pourrait coopérer. C’est bien un des plus grands ducs qui lui offre une coopération, cela ne peut pas se refuser, et serait plutôt une aubaine. Je me dirigeais alors vers la porte, doucement. "Avons-nous donc fini madame la comtesse ? Voulez-vous plutôt que je vous offre un verre, entre amis ?". Je n'avais pas peur d'elle, pas la moindre du monde, je restais confiant, c'est vrai. J'ai vraiment des problèmes plus important que ça, mais j'agissais amicalement envers elle, je la traitais désormais comme une alliée et non comme une ennemie. Après, c'était à elle d'en décider.


Dernière édition par William Cavendish le Mar 23 Sep - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Dim 21 Sep - 17:40
Cette rencontre imprévue allait peut-être être moins catastrophique que ce que je l'avais au départ imaginé. En effet, bien qu'on ait tous les deux cherchés à s'intimider mutuellement, nous avons compris inconsciemment que personne ne pourrait prendre le dessus. Cela est en soit un progrès des plus appréciables au vu de la situation dramatique qui se profilait.

-Madame la comtesse, croyez-moi, je vous comprend. Et vous avez bien raison de vous conduire de la sorte. Moi même je ferais n’importe quoi pour ma famille. Donc, laissez-moi vous dire que je n’irais le dire à personne, mais voyez ici quelque chose avec lequel on pourrait avoir une sorte d’alliance. Qu’en pensez-vous ?

Le mot d'alliance ne cesse de résonner dans ma tête dès qu'il l'a proposé. Cela pourrait être des plus intéressants pour les affaires si je devenais amie avec un si grand personnage de la Cour, d'autant plus si celui-ci n'est d'accord à mi-mot avec les actions de la Reine.

-Cette alliance pourrait être en effet bénéfique pour nous tous. Dis-je après un temps de réflexion. Seulement, je crains que notre soudaine grande amitié ne paraisse suspecte si nous apparaissons demain comme les plus grands amis du monde. Il nous faudra plus que certainement de longues semaines avant de pouvoir échanger dans les couloirs de Whitehall. Il faudra user d'un soigneux stratagème pour que nous puissions rester en contact sans éveiller les soupçons.

Même si une telle alliance était très alléchante, je demeurais lucide. Un duc comme celui me faisant face ne fréquente que peu les comtesses comme moi sans qu'elles ne soient leur amante. Je crois que cette perspective ne nous enchante guère l'un comme l'autre.

Mais ce n'est pour pas un sujet d'actualité. J'aurais bien assez l'occasion pour réfléchir à contourner cette difficulté.

-Avons-nous donc fini madame la comtesse ? Voulez-vous plutôt que je vous offre un verre, entre amis ? Me propose le duc sur le pas de la porte.

-Ma foi, pourquoi pas ! Sourie-je en le rejoignant. C'est toujours bien plus sympathique de se faire attraper à conter fleurette à son amante ou à s'enivrer par l'excès que de se faire attraper pour complot envers la Reine !

Avec cette boutade, je lui fais bien sentir qu'il lui sera bien plus facile à s'expliquer devant son épouse que devant la Reine si tant est il devait rendre des comptes. C'est l'un des avantages d'être veuve : je n'ai de comptes à rendre à aucun mari et j'espère bien en profiter tant que je le peux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 42 hivers, un âge bien avancé. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : swan (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2192 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  Sam 27 Sep - 13:57


Tout peut arriver en ces temps, ici à Londres. Les temps sont rudes en ce moment, et chaque jour, on a peur pour sa tête, mais surtout pour celles de sa famille. C’est ce que je ressens le plus souvent. L’arrestation de Wyatt n’a pas arrangé les choses à vrai dire. Il était notre ami, et le voir condamné à mort, sans pouvoir sourcilier, nous rendait surtout inquiets. En dehors lorsque je sortais, il fallait bien entendu que je me comporte d’une autre manière. Tant bien que même qu’on peut maintenant m’appeler William le catholique. C’était ça mon but, faire croire à tout le monde que je suis fidèle à la reine Mary, mais derrière tout ça, mon seul est unique but est de protéger ma famille. Je l’aime plus que tout, et je serais même prêt à tout faire pour eux, ils sont ma priorité.

Parfois, on ne peut pas tout prévoir, et voilà que je voulais simplement boire un verre à l’auberge, que j’entend une ou deux phrase d’une jeune femme. Je la reconnue, elle était la comtesse d’Albermale. Elle était devenue furieuse lorsqu’elle appris que j’avais entendu malencontreusement ce qu’elle avait dit. S’en suit le fait qu’elle m’a traîné de force dans une chambre, car il fallait qu’on se justifie, bien que j’aurais préféré une autre solution, mais bon. Enfin c’était bien la première fois que je me retrouvais dans une telle situation, et de plus face à une femme. Je ne perdis cependant pas mon sang-froid, bien au contraire. Me comportant comme un duc, ce qui m’importait le plus était de protéger ma famille, quoique je puisse faire, quoiqu’il en coûte. La chère comtesse s’était mise tout de suite sur ces chevaux, disons que ça ne lui a pas du tout plu. En tout homme que je suis, j’essayais de trouver un arrangement. Je n’avais alors pas le choix de lui avouer que j’étais aussi de son avis et qu’on pourrait tout de même trouver un commun accord. Au fil des minutes, je commençais à être plus rassuré de la tournure qu’allait prendre cette rencontre. On peut dire qu’heureusement qu’elle est tombée sur mon oreille, plutôt que d’un vrai proche de la Reine Mary. J’avais en effet pensé qu’on allait jamais en finir, chacun voulant avoir le dernier mot. Je tentais en quelque sorte de la rassurer, disant que je la comprenais et que j’aurais fait la même chose à sa place. Aucune pitié lorsqu’il s’agit de protéger les personnes que l’on aime, ou même de protéger ce qu’on avait construit depuis de longues années. On ne peut imaginer de perdre quelqu’un ou quelque chose qui compte le plus pour nous.

Au final, je lui proposais une sorte d’alliance. Ce n’était pas n’importe quoi, et je n’avais pas le choix, sinon ça allait mal finir. Je finis par penser qu’il fallait mieux ça qu’une tête qui tombe. « Me voilà ravi que vous acceptiez ma proposition. Vous avez bien raison, mais on trouvera une cause à cela, ne vous en faites pas. Je suis des plus experts en stratagème, je l’avoue » dis-je en plaisantant, bien que cela soit vrai. J’avais en effet appris cela de mon père, qui savait prévoir les soudains changements de politique du pays. C’est grâce à lui que je suis là encore aujourd’hui. Notre alliance pourrait être une question de religion, la comtesse étant depuis récemment catholique. Enfin, j’allais réfléchir à tout ça à tête reposée. Je lui proposais un verre, pour montrer qu’on ne s’était pas disputé et donc ne pas éveiller des soupçons sur nous. « Exactement, autant faire les choses bien comme il faut » finis-je par dire avant de descendre avec elle à l’auberge. Voyant des étranges regards sur nous, j’allais expliquer tout cela à Antanasya, ma femme, puisque je pensais qu’on allait entendre parler que le duc de Devonshire voit une autre femme, ce qui était bien entendu faux.


RP TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Bas les masques! [feat William]  
Revenir en haut Aller en bas
Bas les masques! [feat William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» Nouvelle Garde [William]
» William Saule [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: