AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 563 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 45 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Dim 25 Mai - 13:18
i wanna fight
jane ∞ anne
Le 17 avril en l'an de grâce 1554,
Londres,
Angleterre.

Très chère Jane,
vous voilà repartie depuis quelques temps dans votre Écosse natale. Cela doit être une grande joie pour vous de retrouver les terres de votre enfance et de quitter cette cour étrangère qu'est celle d'Angleterre pourtant voisine à la vôtre.
Je dois avouer que depuis que votre départ précipité, je me pose malgré moi des questions. La curiosité est un vilain défaut, pourtant je ne puis m'empêcher de repenser à notre dernière rencontre. Ma joie sûrement outrancière pour vous dans un pareil moment ne m'a pas empêché de voir votre malaise. Je devine qu'il était en partie dû au sang et à la sensation que procure la vue d'un mort, mais il n'y avait pas que cela.
Je ne veux point paraître impolie ou trop familière à votre endroit, cependant, je dois vous confesser que vous êtes une réelle amie et sûrement la plus proche que je possède en ce monde et ma conscience me dicte de vous parler franchement. J'espère que cela ne vous dérangera point, il me peinerait grandement de vous perdre pour vous avoir abordé trop directement.
Vous m'avez avoué dans un moment de panique que votre mari gardait sa maîtresse dans votre propre demeure. N'était-ce point des propos insensés ? Quel homme pourrait faire subir pareil affront et honte à sa propre femme ? Si cependant cette accusation est bien réelle, alors je prierais pour le salut de son âme que je crois bel et bien perdue. Ma pauvre amie, quel enfer cela doit être pour vous de voir cette catin côtoyer les mêmes pièces que vous, vous qui êtes de sang royal ! Je ne puis me remettre de cette révélation et de la conduite de votre époux. Il m'a paru bien brutal lorsqu'il est venu vous chercher. Le serait-il avec vous d'une tout autre manière ? Ah ! La méchanceté se cache parfois là où on l'attend le moins !
Sachez, Jane, que je suis avec vous et que je vous soutiens dans cette affaire. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, dites-le moi, je tacherais de vous contenter.
Je prie pour vous douce amie et demande de vos nouvelles que j'espère bien meilleures que ce à quoi je m'attends.

Votre dévouée,
Anne Somerset.



Code by Silver Lungs


Dernière édition par Anne Somerset le Sam 14 Juin - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Sam 31 Mai - 13:48

Une vie de peine et de larmes.




23 avril 1554
A Edimbourg

Ma chère Anne,

Retrouver mon pays a été une grande joie pour moi. L’Ecosse est bien différente de votre belle Angleterre, elle a une âme mythique, dont il est très difficile de s’en détacher. Cependant, en passant la frontière entre nos deux pays, j’ai ressenti un pincement au cœur de vous quitter, vous avez été une belle rencontre pour moi en Angleterre et j’espère vraiment pouvoir continuer notre amitié, par correspondance. Je ne sais, quand je retournerai chez vous, la reine douairière pense revenir pour le mariage de votre reine et je vais sûrement faire partie de sa suite. J’ai ressenti une joie en profonde en recevant votre missive et surtout en lisant vos mots, je suis heureuse de voir, que vous partagez mes sentiments.
Ma chère Anne, ne vous sentez pas impolie, c’est ma faute, j’ai piqué votre curiosité, en ce jour funeste. J’étais désemparée et je m’en veux aujourd’hui de ne pas avoir su garder mon sang froid. Cependant, tout ce que je vous ai avoué, était vrai. Avant mon arrivée en Angleterre, mon époux a fait un séjour en Italie et c’est en arrivant, dans votre pays, que j’ai appris, qu’elle se trouvait ici. Je me souviens encore de l’entrain qu’il avait en venant ici et maintenant, je comprends pourquoi. Cette dame est donc italienne, une duchesse, qui a quitté son mari, pour suivre mon mari, le pire dans tout cela, c’est qu’elle est enceinte. Elle se nomme Gerolama Orsini, je préfère vous dire son nom, ainsi, vous pourrez la reconnaître, si vous la rencontrez. Archibald n’a même pas pris la peine de m’avouer son secret et il a installé cette femme dans notre demeure. Le pire à mes yeux, c’est cet enfant. Cela fait plusieurs mois que je prie Dieu, de m’accorder la chance d’en avoir un aussi et voilà que cette femme accapare toute l’attention de mon époux. Je ne vous souhaite pas de vivre un tel malheur, mais prenez garde ma chère Anne, les hommes sont fourbes et derrière leurs sourires, ils peuvent vitre nous tromper.
Je suis désolée de ne point vous apporter de nouvelles réjouissantes, mais je souhaitais, tout de même, vous proposer de venir, dès que vous le voudrez en Ecosse. J’ai longuement parlé de vous, à la reine douairière et elle serait enchantée de faire votre connaissance. La cour écossaise est peut-être moins splendide que celle d’Angleterre, mais Marie de Guise étant française a su apporter son bon goût et une touche d’exotisme.
Je ne sais quand cette lettre vous parviendra, mais je vous souhaite tout le bonheur du monde, ma chère Anne. Votre soutien compte beaucoup pour moi et je me rends compte que vous êtes la seule amie que je possède réellement.

Bien à vous.


Jane.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 563 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 45 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Sam 14 Juin - 22:39
i wanna fight
jane ∞ anne
Le 29 mai en l'an de grâce 1554,
Londres,
Angleterre.

Douce Jane,
ainsi, vous êtes bien arrivé dans votre Ecosse natale. Savoir que vous aviez été victime de quelques malfrats m'aurait causé une grande peine. Heureusement, cela n'est rien et je peux avoir le plaisir de converser avec vous, même si cela doit être par courrier. Parfois, je préfère même ce mode de langage à celui de la parole. Entendre le craquement de la plume sur le papier et sentir la fraîche odeur de l'encre. Le seul inconvénient serait peut-être nos doigts souillés par le sombre liquide orientale. Il me semble qu'à travers les lettres, nous avons moins de mal à confier nos secrets.
Apprendre votre probable retour au mariage de la reine m'inspire une grande joie. Je n'ai pu m'empêcher de sourire lorsque j'ai lu la nouvelle. Ainsi j'aurai le plaisir de vous revoir en chair et en os dans peu de temps. Cependant, ma routine quotidienne à la cour va me paraître bien longue sans nos discussions. C'est que les autres demoiselles de mon âge ne sont guère comme moi et leur compagnie m'exaspère. Elles ont de tels sujets de conversations que parfois, j'en ai même envie de rire. En votre compagnie, je me sens moi-même. A chacune de nos rencontre, je sais que je pourrais me confier à vous en toute simplicité. Si mon amitié envers vous est réciproque, alors je suis comblée.
Très chère, vos propos me choquent bien plus que vos quelques mots prononcés lors de l'exécution. Ainsi, il garde véritablement sa maîtresse dans votre château ? J'en reste muette d'étonnement. Vous m'avez bien des fois décrit votre mari comme insouciant à votre endroit et parfois même violent, mais qu'il ose vous humilier de la sorte me désole. Pauvre amie, cela doit être une dure épreuve. Aucune femme ne devrait avoir à la subir, mis-à-part peut-être cette Orisini. Une catin pécheresse ! Sans aucun doute ira-t-elle brûler en enfer aux côtés de Satan tandis que vous côtoierez les anges au Paradis. Nos souffrances en ce monde ne sont là que pour nous tester. Plus nous les endurons avec honneur et soumission, meilleur en sera notre salut. Je vous le dis, cette putain finira pauvresse lorsque vous aurez donné un héritier à votre mari.
Or, je vois qu'elle enfante un vulgaire bâtard. Ne vous en faites pas Jane. Bien que je ne connaisse pas les joies ou dans ce cas les malheurs du mariage, je sais que les hommes ont beau papillonner de maîtresses en maîtresses, ils reviennent toujours vers leur femme. C'est la loi du Seigneur. Elle est inviolable. Priez et priez encore, Il finira pas entendre vos prières.
Sachez très chère que ma famille cache elle aussi des secrets ... Ma soeur aînée, Lucie ne vaut pas mieux que cette italienne. Elle trompe son mari avec un Percy, une autre famille puissante du nord. Vous devez sûrement les connaître. Le pire, c'est que je les ai vus ensemble ! Vous rendez-vous compte, ma propre soeur, souillant le nom de notre famille avec un, un bel homme qui ne se souci aucunement d'elle.
Enfin, voyez, personne n'est parfait, nous avons tous nos problèmes et connaître les vôtres ne me gêne pas. Au contraire, je me sens plus proche de vous ainsi.
Vous rendre visite en Ecosse ? Quelle sublime idée ! Je n'y suis jamais allée et Dieu sait que cela me plairait ! Je serai enchantée de faire la connaissance de votre reine par la même occasion.
Tenez bon Jane, mon soutien envers vous est indéfectible. Nous allons trouver une solution à votre problème. Je donne dès à présent l'ordre de faire mes bagages, dites-moi quand je puis venir chez vous. Je désire ardemment vous assister dans cette épreuve.
Je suis avec vous,
tendres bises,
Anne S.



Code by Silver Lungs


Dernière édition par Anne Somerset le Dim 6 Juil - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Ven 20 Juin - 19:29

Une vie de peine et de larmes.




10 juin 1554
A Edimbourg

Ma chère Anne,

Les jours s’écoulent lentement en Ecosse, tantôt je me trouve dans les sauvages Highlands, tantôt je suis à la cour à Edimbourg. J’aimerai tant pouvoir vous faire découvrir mes terres. Le château de mon époux se trouve dans une plaine rocheuse, balayée par les vents. L’herbe y est douce, mais dès que le soleil arrive, elle est prête à s’embraser, offrant milles et unes couleurs. Non loin de là, vous pourriez voir de nombreux lacs, certains villageois les disent même hantés, ce qui leurs apportent une touche légendaire. L’Ecosse est le pays des fantômes, mais ils paraissent moins dangereux que celui que nous avions pu croiser dans le palais de votre reine. Je me rappelle chaque jour de notre rencontre et le bonheur qu’elle a pu me procurer, je l’ai décrite à ma petite reine Mary, elle en a beaucoup ri. Un jour, je vous la présenterai et vous pourriez voir à quel point Mary Stuart est un véritable rayon de soleil. Elle est la joie et le bonheur incarnée, si bien qu’elle illumine tout sur son passage. Elle est la seule personne que je connaisse qui n’a aucune empreinte de méchanceté. Et vous Anne ? Comment sont vos sœurs ? Je n’ai pu les rencontre durant mon séjour en Angleterre et j’aimerai beaucoup que vous me les présentiez, même si vous me dépeignez votre ainée, sous un mauvais jour, ce qu’elle doit mériter.
Je suis impatiente de pouvoir vous revoir, mais aussi assister aux noces de votre reine. J’ai eu le grand bonheur de pouvoir assister au mariage de mon père et de Marie de Guise, ce moment fut heureux et beau. Je suis presque sûre que votre souveraine ne lésinera pas sur les moyens, pour rendre ce moment unique. En Ecosse nous avons entendu dire, qu’elle était réellement impatiente de pouvoir rencontrer son époux et se marier en vrai, non par procuration. J’ai hâte moi aussi, principalement pour vous revoir.

Vos mots à propos de ma situation inconfortable m’ont redonné le sourire et procurés beaucoup de réconforts. Cette femme mérite ni plus ni moins ce que vous avez décrit dans votre lettre, mais l’Enfer risque d’être trop doux face à ses nombreux pêchés. Chaque nuit je prie pour la mort de son bâtard, j’espère que mon époux ne l’accueillera pas, qu’il ne me fera pas cette honte, ni à moi, ni à sa famille. Je n’arrive pas à croire que cette femme ait pu quitter son mari et se souiller à ce point devant Dieu et auprès de sa famille. La Orsini peut nous apporter de nombreux problèmes, je n’imagine pas si sa famille arrivait ici pour tuer mon époux. Même s’il est violent, nous avons été unis devant Dieu, je me dois de l’aimer. En ce moment, je me suis souvent mal, j’espère que Dieu a enfin répondu à mes prières. Vous êtes la première à le savoir, même si rien n’est sûr, j’attends encore d’autres signes pour savoir si je porte enfin un enfant. Mes jours s’égayent de plus de plus et dans quelques jours, je repars à Edimbourg.

Ma chère Anne, dès que vous en aurez l’autorisation, dites le moi, je préparerai tout ici pour vous. Même si l’Ecosse est salie de plus en plus par l’hérésie, les meilleurs gens sont tous catholiques, en particulier Marie de Guise. J’espère vraiment que les troubles dans mon pays n’inquiéteront pas votre famille.

Bien à vous.


Jane.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 563 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 45 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Dim 6 Juil - 15:26
i wanna fight
jane ∞ anne
Le 17 juin en l'an de grâce 1554,
comté de Somerset,
Angleterre.

Ma chère amie,
Tandis que vous me décrivez votre pays natal avec un amour sincère - il me semble que je n'ai encore croisé personne qui aime autant ses origines que vous mise à part la reine Marie bien entendu- je vois passer sous mes fenêtres les nouveaux arrivants espagnols. Chaque jour, il en arrive un peu plus du continent. Leurs airs austères et leurs habits noirs m’effraient, je dois l'avouer. Comment peut-on se montrer aussi froid vis-à-vis du peuple de sa future souveraine ? Je ne puis concevoir une telle dureté. Vous verriez leurs regards sombres et inquiétants ! Dieu me garde de côtoyer ces étrangers. Ils ne parlent pas un mot d'anglais pour la plupart, ou du moins très peu et ils ne cessent de s'échanger des messes basses. Et alors que l'Espagne semble être bien heureuse de célébrer son union avec l'Angleterre, j'ai bien peur que cette dernière ne suive pas l'entrain de sa Reine. Le parlement est contre le mariage de Mary et le peuple suit l'opinion de ces hommes. Les hérétiques eux aussi pensent avoir leur mot à dire. Ils ne sont jamais satisfaits de toute manière. De mon côté, je ne sais que penser. C'est un mariage servant l’intérêt de l’Église catholique, mais si jamais Mary venait à mourir, c'est un roi espagnol que nous aurons sur le trône. Croyez-moi plus tôt mourir que de vivre sous le joug d'un étranger. Quant à accepter le règne d'une bâtarde protestante, jamais de la vie ! Or, comme vous le dites, la reine a dépensé sans compter et son impatience croisse plus qu'elle ne voudrait bien le montrer. Je me résigne donc à accepter ce mariage sans me poser de questions. Ma reine est mon exemple et je me dois de le suivre.
Ma tendre amie, votre petite reine Mary m'a tout simplement l'air d'être le soleil de l’Écosse. La rencontrer serait une grande joie pour moi ! Pour ce qui est de mes sœurs, mais à part Lucie qui ne mérite pas que je m'attarde dessus, je les adore toutes. Eleanor est la plus vieille d'entre nous et la plus aimante, Joan et moi sommes comme les deux doigts de la main quant à Mary, elle a l'âge de votre petite reine. Elles portent le même nom et sont nées la même année. Je suis certaine qu'elles pourraient être de véritables amies. J'ai également quatre frères, tous plus âgés que moi. Je n'ai jamais eu des liens très proches avec les membres de ma famille si ce n'est mon père et deux de mes sœurs. Et vous quel est le lien que vous entretenait avec votre fratrie . À ce que je vois, vous semblez aimer votre sœur. C'est adorable. Il ne fait aucun doute que vous ferez une bonne mère !
Ce je j'espère ne va pas tarder ! Les symptômes que vous me décrivez me donnent bon espoir. Étant la tante de nombreux enfants, je peux vous assurer que je connais le sujet ! Avez-vous des nausées le matin ? Vos lunes ont-elles cessées ? Ah, je suis aussi excitée à cette idée que vous il me semble ! Ainsi, cette catin n'aurait plus d'influence sur votre époux et ainsi, il retournerait vers vous comme jadis.
J'ai l'autorisation de mon frère pour vous rejoindre et j'ai dès lors fait mes bagages pour vous rejoindre. L'hérésie est partout Jane et il est de notre devoir de soutenir notre Église en les dénonçant. Toute ma famille est au courant de cela, même si certaines tensions envahissent notre maisonnée depuis quelque temps, nous resterons toujours forts face à à folie de ces Protestants.
avec l'envie grandissante de vous revoir,
tendres bises,
Anne S.



Code by Silver Lungs



Spoiler:
 


Dernière édition par Anne Somerset le Dim 27 Juil - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Sam 12 Juil - 19:06

Une vie de peine et de larmes.




25 juin 1554
A Edimbourg

Ma chère Anne,

Quand vous recevrez cette lettre, je serais sur le chemin de votre pays. Mon cœur bat de plus en plus vite, je suis tellement heureuse en pensant à l’idée de vous revoir. Bientôt, voilà ce que je me dis. Avec Marie de Guise et les membres de la cour, nous allons assister au mariage de votre reine et de Philippe de Habsbourg. Ce moment heureux va égayer nos vies et je suis plus qu’enchantée d’y assister. Mes affaires sont déjà prêtes et ma couturière m’a fait une robe spécialement pour cet évènement.
Je suis étonnée de lire vos descriptions à propos des Espagnols, ici nous n’en recevons jamais, je ne peux donc pas imaginer, mais cela doit être triste de voir toutes ces personnes en noir. Ce mariage doit être un jour de joie où tout le monde doit porter de la couleur. Peut-être sont-ils ainsi chez eux ? Tout de noir vêtu et austère. Ca ne donne vraiment pas envie de se rendre en Espagne. Par chance, je n’ai pas épousé d’Espagnol.
Vous avez raison Anne d’accepter ce mariage, autant suivre la couronne. D’après la reine douairière Marie de Guise, votre reine n’est pas assez stupide pour se laisser avoir par l’empereur. Cependant, je ne vous cache pas que cette situation met l’Ecosse dans une délicate situation, si nous n’avions pas l’alliance française, nous nous sentirions bien seuls sur notre petite terre. L’Empereur semble vouloir menacer toute l’Europe et cela inquiète de plus en plus Français et Ecossais.
En ce qui concerne de votre famille, je serais heureuse de faire leur connaissance à tous, sauf peut-être Lucy qui semble peu digne d’intérêt. Oh oui, si un jour ma petite reine revient, nous la présenterons à votre sœur Marie, elles pourraient devenir de bonnes amis, cela serait tellement adorable. En plus, nous pourrions nous voir encore plus souvent.
Ma chère Anne, comme je vois toutes vos questions, je ne peux m'empêcher de vous révéler l'heureuse nouvelle. Bientôt, j'aurais un petit être dans mes bras, un futur James Campbell, j'en suis certaine. Je suis tellement heureuse d'être enfin tombée enceinte, cet évènement, je l'attendais depuis de nombreux mois. Cela ne fait que deux mois, mais tout cela me semble si réel, voir ce ventre s'arrondir et un réel bonheur. En plus Archibald est plus prévenant envers moi, lui aussi semble heureux et cela améliore mon quotidien.
Anne je dois maintenant vous laisser, bientôt nous nous retrouverons et je pourrais partager toutes ces bonnes nouvelles avec vous.

Bien à vous.


Jane.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 563 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 45 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Dim 27 Juil - 15:26
i wanna fight
jane ∞ anne
Le 30 juin en l'an de grâce 1554,
château de Westminster,
Angleterre.
Jane,
J'espère de tout cœur que vous recevrez cette missive sur le chemin qui vous mène jusqu'en Angleterre. Le messager m'a assurée que vous l'auriez avant d'arriver à Londres. Je prie pour que cela soit le cas. Sinon, je pense qu'elle servira seulement à vous annoncer combien je suis heureuse d'apprendre votre arrivée prochaine à la cour. Comme vous vous en doutez, la capitale est en effervescence. Tout le monde se prépare pour le mariage de notre souveraine, bien que certains ne soient pas enthousiastes à cette idée et le fait bien savoir. Pour ma part, je ne sais que penser. Ce qui est certain, c'est que je désire le bonheur de ma reine autant que la prospérité du pays. Alors, si l'union avec un souverain étranger doit nous assurer pareille tranquillité, alors je ne puis qu'être d'accord avec le choix de Mary Tudor.
Une nouvelle robe ? Elle doit sûrement être magnifique et je suis persuadée sans l'avoir vu qu'elle vous va à merveille ! J'ai terriblement hâte de vous voir la porter. Avec une beauté telle que la vôtre, toutes les toilettes doivent vous sied. Pour ma part, j'ai reçu l'aide de Mary de Lacroix, une jeune femme française tout à fait charmante. Causer chiffons n'est pas vraiment mon fort. Elle s'est donc occupée de ma robe. Je n'ai aucune idée d'à quoi elle ressemble. J'ai un peu peur du résultat. Non pas que je doute de ses goûts, seulement nous n'avons pas la même. J'espère que ce ne sera pas une robe trop voyante. Je n'aime pas qu'on me remarque par mes robes, ou l'héritage qui me revient, mais seulement pour la personne que je suis. Cela semble bien plus compliqué que je le pensais, cependant.
Or, loin de moi l'idée d'être vêtue comme les Espagnols ! Je vous le dis, on dirait qu'ils sont en deuil tout au long de l'année. Lorsque vous arriverez en Angleterre vous verrez alors que je ne délire point et qu'ils sont aussi amers qu'un citron de Mantoue ! Ou bien si cette lettre vous parvient après votre installation, eh bien vous ne pourrez qu'approuver mes dires. Je prie pour qu'ils n'apparaissent pas dans leur tenue d'une sombre mélancolie le jour du mariage. Je ne me sentirais pas à mon aise. Quant à une idée de mariage, vous avez raison, personne ne voudrait épouser de tels hommes. Heureusement pour moi, je sais que cette idée ne traversera pas l'esprit de mon aîné. L’Espagne étant un pays très catholique, je doute qu'il veuille finir sur le bûcher lorsque mon époux imaginaire découvrira que son frère fricote avec des hérétiques. Cependant, je vous prie Jane de ne point ébruiter mes déplaisantes paroles à propos de mon frère. Je vous fais confiance.
Je suis certaine que l’Écosse comme la France trouveront leur place sur l’échiquier politique européen. Marie de Guise saura trouver les bonnes alliances pour faire sortir votre pays de l'ombre. Quant aux français, je ne me fais guère de soucis pour eux. Ils ont toujours une solution à tout.
Je vous les présenterai alors ! Cela me ferait tellement plaisir, vous ne pouvez savoir. En effet, Marie pourrait se lier d'amitié avec votre petite reine. Vous lui décrierez plus avant le portrait de votre sœur, je suis sûre qu'elle voudra la rencontrer.
Oh Seigneur ! Ainsi vous êtes enceinte ! Quelle bonne nouvelle ! J'ai failli sauter de joie en lisant ces merveilleuses lignes. Votre mari doit être très heureux. Je suis soulagé d'apprendre qu'il délaisse peu à peu l'Italienne pour vous rejoindre vous. Après tout, vous êtes sa femme, vous seule pouvez lui offrir de véritables héritiers. Je trépigne à l'idée de votre ventre arrondie sous les tissus de votre robe. Néanmoins demeurez prudente. Évitez de trop voyager en carrosse ou à cheval, cela pourrait causer une fausse-couche.

Anne S.



Code by Silver Lungs



Spoiler:
 


Dernière édition par Anne Somerset le Mer 27 Aoû - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Sam 2 Aoû - 15:19

Une vie de peine et de larmes.




Juillet 1554
A Londres

Ma douce Anne,

Je suis arrivée hier à Londres et je n’ai qu’une hâte pouvoir vous retrouver. Pour vous rassurer, le voyage s’est très bien passé, nous avons séjournés dans de charmantes auberges et mon époux a engagé plusieurs hommes, pour se charger de notre protection. Même si j’ai eu un peu peur pour le bébé, il semble toujours bien se porter. J’ai attendu depuis tellement longtemps ce voyage qu’il me comble de joie, surtout que désormais, je porte la vie en moi. Je n’ai jamais été aussi heureuse et j’espère pouvoir vous transmettre ce bonheur à travers cette lettre. Londres est une ville en ébullition et je n’ai jamais été aussi contente d’assister à ce mariage, ma robe est déjà confectionnée et je serais très heureuse de pouvoir vous conseiller pour la vôtre. N’ayez crainte, je suis certaine que cette dame française doit s’y connaître, les Français ont énormément de goût en ce qui concerne la mode. Moi, j’ai d’ailleurs tout appris, grâce à ma belle-mère Marie de Guise. Je ne sais combien de temps je serais là, mais je tiens à ce que vous soyez ma première visite. Quand pouvons-nous, nous voir ? Je suis tellement impatiente, que j’ai bien peur d’en devenir impolie. J’espère que vous m’en excuserez. Je dois malheureusement écouter ma missive, la reine douairière Marie de Guise m’attend pour passer la journée avec elle.

Dans l’attente de votre réponse,
Bien à vous.


Jane.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 563 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 45 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  Mer 27 Aoû - 20:40
i wanna fight
jane ∞ anne
Juillet 1554,
Westminster,
Angleterre.
Jane,
Vous ne pouvez pas savoir à quel point apprendre que votre époux fait d'avantage attention à votre personne me fait plaisir. Votre peine de le voir avec une autre me brisait le cœur. Votre regard pourtant si profond avait tout l'air d'une coquille vide. Or à présent, je sens à travers vos mots que cela n'est plus et je ne peux que m'en réjouir. De même que pour la santé du bébé que vous portez en vous. Votre ventre est-il déjà rond ? Que cela me fait drôle de savoir que dans les mois à venir je vais vous voir de plus en plus arrondie alors que je vous ai rencontré avec une taille de guêpe.
Oui, je lui fais totalement confiance et je juge qu'elle sera bien plus apte que moi à choisir tissus et ornements pour embellir ma robe que moi. Dieu sait que je suis bien médiocre en ce qui concerne la mode.
J'aimerais pourvoir vous emmenez dans le château de ma famille, cependant en vue de votre état, je préfère vous donner rendez-vous dans les jardins de Whitehall, cela sera moins risqué pour votre santé et celle de votre futur enfant. Quant à la date, je vous propose de me rejoindre dans la semaine, peut-être jeudi vers les onze heures. À cette heure, peu de gens se baladent dehors.
J'ai grande hâte de vous revoir !

Anne S.



Code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: i wanna fight ┼ Anne & Jane  
Revenir en haut Aller en bas
i wanna fight ┼ Anne & Jane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» You wanna fight the best ? You fight me ! ~ Cùchulainn
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: