AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de cœur
♕ Métier : Duchesse de Lyon, bâtarde de François Ier et demie sœur d'Henri II. Directrice, gérante & fondatrice de la Cross School, pensionnat pour jeunes filles défavorisées ♕ Age : 27 ans ♕ Religion : catholiques tolérants en passe de devenir protestants ♕ L'avatar a été fait par : avatar:Halstead/ Signature:Nymeria./ Bannière: Mari-Jane ♕ Mon nombre de messages est : 778 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 12/03/2013 ♕ Mon pseudo web est : ReineSoleil, Naomi, Lucrezia ♕ Mes autres visages : la nourrice - gouvernante des Cavendish

MessageSujet: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Dim 10 Aoû - 13:41


Fête de solidarité au domaine White Swan
Mary De LaCroix
feat.
membres du forum








"Fêtes nationales ?... Fêtes religieuses ?... Le peuple n'est pas toujours tellement regardant, quant à l'origine de ses joies. Pourvu qu'il s'amuse, il n'en demande pas avantage"


.. Vous êtes cordialement invités à la fête d'anniversaire et de solidarité de la Duchesse de Lyon, Mary de LaCroix, demie soeur du Roi de France: Henri II et fille de François Ier.
Gens du peuple, n'hésitez pas à venir: cette fête et aussi pour vous.
Pour plus d'égalité, ces festivités d'anniversaire basées sur la solidarité sont une fête déguisée. Veuillez donc venir habillés en conséquence. Ce jour là, nobles, bourgeois et peuple, vous serez tous égaux. ..


Ce texte avait été placardé partout en Angleterre, du Suffolk où se trouvait le domaine à la capitale d'Angleterre: Londres. En effet, réalisant que c'était bientôt son anniversaire, Mary avait décidé d'organiser une fête histoire de penser à quelque chose d'autres. Si elle pensait faire une fête en petit comité, elle s'était vite dit qu'avec tout ce qu'il s'était passé dans le royaume et pensant, en particulier, aux gens du peuple dont elle était si semblable il y a quelques années, elle allait faire une fête basée sur la solidarité. Et une fête déguisée! Qu'elle ouvrirait à tous* que ce soit des nobles, des bourgeois et des gens du peuple. Certains de ses "conseillers" lui avaient dit de ne pas faire ça. Après tout, étant née bâtarde, elle n'était pas encore acceptée par tous en tant que membre de la famille royale de la Couronne de France. Mais, qu'importe! Mary en avait plus qu'assez de vivre enfermée et quelle Duchesse se cacherait elle comme elle le faisait? D'ailleurs, n'était elle pas venue en Angleterre, justement, pour échapper aux tentatives d'attentats sur sa personne?

C'est ainsi que la Duchesse de Lyon avait travaillé de nombreux mois sur sa fête "mascarade". La fête se déroulerait dans l'ensemble du domaine. En particulier dans sa salle de bal et de réception décorée dans le thème des quatres saisons où un immense buffet serait installé avec un orchestre et dans le parc appartenait à la propriété où des jeux avaient été placé pour les enfants, un deuxième orchestre et des pistes de danse se résumant à des plaques de bois placées sur la pelouse pour éviter aux convives de salir leurs magnifiques costumes.
Parlant costume, Mary avait trouvé le sien avec plus ou moins de difficulté. Elle avait une idée toute arrêtée sur son déguisement. Elle voulait se déguiser en Reine des elfes. Un costume tout en or avec de magnifiques ailes dans le dos. Bon, la difficulté première n'était pas là… Même si l'or aurait pu posé un soucis mais il se trouvait dans la longueur du costume. En effet, même si elle allait être la "reine" de la fête, elle ne resterait pas moins une hôte qui allait devoir être aux petits soins avec ses invités! Donc, pour pouvoir se déplacer sans soucis dans tout son domaine, elle avait demandé à ce que son costume soit coupé court. Jusqu'à, légèrement, au dessus des genoux…Mais les couturiers avaient dit que ce n'était pas digne d'une dame - quelle qu'elle soie - de se promener en robe courte! Elle avait donc du trouvé un compromis et avait accepté qu'un voile léger et un peu transparent lui recouvre les jambes. Elle s'était donc retrouvée avec un magnifique costume* à la fois élégant et pratique.


Le matin de la fête, elle se réveilla avec une énergie nouvelle. Elle prit son petit déjeuner avec son invitée principale: Gerolama Orsini après avoir mit une robe simple et immaculée de blanc. La fête commencerait aux alentours de Midi et elle serait là pour accueillir ses premiers convives. Mais, pour le moment, elle faisait un dernier tour de son personnel pour vérifier que tout le monde avait une tache et qu'ils savent lequel! Le buffet fut installée dans la salle de réception ainsi que dans le jardin. Une immense profusion de boissons alcoolisées ou non ainsi que de diverses denrées (salées, épicées, amères et sucrées) furent installées sur les tables. Les membres de l'orchestre arrivèrent par la grande porte et accordaient leurs instruments. Les derniers jeux furent installés ainsi que les les décorations diverses et variées. Parfait! Elle regarda une de ses horloges et lu "onze heures" dessus. Il était temps de passer son costume! Elle se précipita dans l'aile des appartements du château du domaine (seule partie de la propriété qui restera fermée au public) et fut aidée par ses servantes pour passer son déguisement. La robe épousa magnifiquement ses formes sans faire trop. Ses cheveux furent remis en place en de magnifiques boucles et elle aborda un magnifique maquillage. Pas voyant, il sublimait simplement la beauté de la Duchesse. Des pétales et des perles furent incrustés dans les boucles de la jeune femme et ses ailes furent installées sur sa robe tout en dentelles et en joyaux. Elle mit, en accessoire, un simple bracelet et un collier tout en simplicité trouvant que mettre une de ses belles parures feraient trop. Une fois prête, elle observa son reflet dans le miroir à pied de sa chambre et s'observa une dernière fois avant qu'un serviteur passe la porte pour lui annoncer que les premiers invités étaient devant les grilles. Elle se tourna, souriante, et dit:


Dites aux gardes d'ouvrir les grilles!

Le serviteur parti en un mouvement de tête et laissa sa maîtresse seule. Elle commença à sentir le stress monter mais l'évacua d'un soufflement avant de demander à ce qu'on ajuste son corset et ses chaussures. Une fois fait, elle prit la direction du hall d'entrée et du perron de son château où une foule s'agglutinait.

Merci à tous d'être venus à mon anniversaire. Mais cette fête n'est pas seulement celle d'une seule personne mais de tous! Alors, je vous invite à rentrer dans ma demeure et de vous amuser! Inutile de faire un grand discours. Elle n'était pas là pour endormir les gens mais pour prendre soin d'eux. Dans un délicat mouvement de bras, elle invita ses convives à rentrer et à faire la fête.
Aujourd'hui, plus de guerre, plus de rivalités, plus de richesses, plus de religions... Seulement l'amusement et la félicité!
© Gasmask




Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Ven 15 Aoû - 23:53
Extremely Loud and Incredibly Close


Décalage. Il y avait comme un décalage entre ce qu'il vivait et ce que les autres pouvaient ressentir à cet instant précis. Pas de joie pour éclairer son regard azuréen. Pas de sourire pour exprimer un semblant de contentement. Seul résidait en lui un voile de doute, et résonnait encore cette lancinante question : que pouvait-il bien faire ici ?

Comme un véritable novice il s'était laissé piégé par ses compagnons espagnols, il avait suffit de quelques mots, à peine plus qu'un défit pour qu'il se voit touché en plein cœur. Il maudissait désormais son ego de s'être ainsi laissé dupé, il maudissait ses compagnons qui non loin de lui se murmuraient à l'oreille des mots que la décence aurait aussitôt censuré. Au travers des masques qu'ils arboraient cachant ainsi leurs traits hispaniques, Aiden pouvait voir leurs regards se poser sur les déguisements parfois outranciers de ces femmes qui les entouraient. Non pas que cela fût une excuse pour les lorgner de cette façon, mais il était plus à même de pardonner ces regards appuyés tant qu'il ne se trouvait pas être le témoin d'actes déplacés.

Alors qu'il se laissait emporté dans ses pensées consternées et consternantes, oubliant qu'il était au milieu d'une foule qui commençait à se masser devant de grandes grilles de fer forgé, on le saisit par la manche de sa jaquette pour mieux le traîner contre son grès au sein de ces festivités auxquelles il espérait encore pouvoir échapper. Seulement, il n'était pas sorti de sa torpeur assez rapidement et déjà il semblait être un peu trop tard pour pouvoir partir sans sembler impoli aux yeux de l'hôte de ses lieux. Ce n'était pas grand chose, même un petit rien au milieu de ce troupeau de gens grimés, personne ne l'aurait remarqué, mais il lui était impossible d'agir contre ses principes, et des principes, il fallait dire qu'il commençait à en avoir un peu trop à son goût.

Les larges grilles s'étaient ouvertes dans un grincement que les rires et les cris d'excitation avaient couvert sous un soleil au zénith, puis comme un seul homme la foule avait pénétré ces terres qui leur était naguère interdite. C'était l'instant tant attendu par les curieux qui souhaitaient voir la demande la duchesse de Lyon, par les pauvres qui voulaient se sentir un peu plus riche, et par les bourgeois qui pour une fois voulaient se sentir un peu plus nobles. C'était d'une rareté telle que cela rendait l’événement exceptionnel, si particulier qu'un discours, certes court , avait été préparé puis énoncé dans un silence presque religieux. Cela n'avait pas manqué de surprendre Aiden, il n'avait jamais vu un peuple sujet à une guerre civile se discipliner aussi rapidement, et il aurait été alors permit de penser que les anglais étaient de ces gens qui trouvait la paix dans l’enivrement et la danse. Tant de chose auxquelles il semblait étranger, ou tout du moins auxquelles il se voulait étranger puisqu'il avait mit de coté son travers pour la boisson, et qu'il ne dansait plus depuis la mort de sa seconde épouse.

De cette façon, si peu enthousiaste, il semblait vraiment faire tache au milieu de toutes ces festivités. Il n'arborait pas les couleurs chatoyantes des ces autres, pas plus qu'il ne se voyait briller de mille feu sous les fards pailleté de cette cour bien hétéroclite. Tout vêtu de noir, il ressemblait à cette image de la mort que l'on décrivait dans quelques histoires que l'on se racontait au coin d'un foyer hivernal. Se mettant volontairement à l'écart, il trouva bien rapidement sa place tout contre une de ses longues tentures tirées contre les murs comme pour en protéger les tapisseries des maladresses de certain, il replaçait ce masque qu'il avait sur ses yeux pour mieux pouvoir tromper son ennui à force d'observation de ces gens qui se pavanaient désormais devant lui.

Il serait resté ainsi durant des heures, droit comme un « i » se fondant dans le décors s'il n'avait pas capté un regard au travers de cette masse de gens qui se mouvaient dans des gigues endiablées quand il ne s'agissait pas de se jeter sur les verres de vins qu'on mettait à leur disposition. Intrigué, il ne lâchait pas cette pair d'yeux clairs qui, il lui semblait, tenter de deviner le fond de ses pensées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La séduction a un visage
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Lun 18 Aoû - 19:45


Fête de solidarité au domaine White Swan
ft. Membres du forum
En apprenant qu'une fête se donnait dans une propriété de nobles et que, en plus,c'était ouvert à tout le monde, y compris aux gens du peuple, elle avait décidé d'y aller. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été à une fête sans être considérée comme la fille du plaisir. De plus, il s'agissait d'une sorte de bal masqué en l'honneur de la Duchesse de Lyon. Cela signifiait qu'elle allait pouvoir se déguiser à un point que l'on ne pourrait pas la reconnaitre.

Elle avait opté pour une robe rouge simple mais mise en beauté par son diadème et son masque dorés.

C'est ainsi qu'elle se retrouvait devant l'immense portail de White Swan avec une foule immense l'entourant. Elle était impressionnée mais pas surprise. Après tout, une demeure de Duchesse, demie soeur d'un Roi qui plus est, ne s'ouvrait pas tout les jours au public avec une promesse de nourritures et de richesses en abondance après tout!

Une fois les grilles ouvertes, Lorena entra dans dans le château après avoir écouté, comme tous, le discours court mais efficace de la jeune Duchesse sublime dans son costume ailé. Dans la salle de réception, elle resta éblouie devant les fresques peintes sur le thème des saisons de la salle de bal. C'était tout simplement magnifique. Elle aimerait pouvoir habiter dans un tel endroit! Soudain, sans qu'elle ne sache pourquoi, sa vie de bourgeoise lui revint en mémoire et, en particulier, un certain homme à qui elle avait failli se retrouver mariée. Elle soupira en prenant un verre de vin au vol qu'elle se mit à siroter. Soudain, elle senti un regard porté sur elle et se tourna vers la source. Elle repéra un jeune homme qui la fixait et se laissa à elle à son rôle de séductrice en lui offrant un petit sourire en coin.
texte ocean wings / img http://missosology.info/forum/viewtopic.php?f=78&t=146772 / code diesel

Masque d'Ava:
 


Dernière édition par Avaline P. Clives le Sam 13 Sep - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2567 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Lun 18 Aoû - 21:20

La richesse est celle de l'âme.


Quand elle avait reçu l’invitation il y a quelques semaines, la duchesse de Devonshire avait aimé cette idée. Depuis toujours, elle se battait pour la cause des plus démunis, pour leur apporter un peu de bonheur, dans leur quotidien si difficile. Avec le temps, elle avait même fini par créer un refuge, qui accueillait les enfants abandonnés, qui étaient beaucoup trop nombreux en ce monde. La jeune femme avait fait en sorte que cet établissement soit honorable, dirigé par une femme généreuse, qui adorait son occupation, cette personne dirigée ses petites mains, les nourrices et autres membres du personnels, avec poigne mais douceur. Antanasya, qui était la principale donatrice de cet établissement, s’y rendait dès qu’elle se trouvait à Londres et cela chaque semaine, pour visiter les enfants. Quand ceux-ci devenaient grands, elle faisait en sorte qu’il trouve un métier respectable, parfois elle leur payait leur apprentissage ou dotait certaines jeunes filles pour qu’elles puissent se trouver un mari. Cependant, la duchesse était seule et elle ne pouvait pas aider tout le monde, voilà pourquoi elle appréciait beaucoup voir de telles initiatives parmi ses contemporains de la noblesse.
Après une nuit passait dans le château d’un comte ami de la famille, le duc et la duchesse de Devonshire partirent vers White Swan, la demeure de la duchesse de Lyon, Mary De Lacroix. Bâtarde de feu le roi français François Ier, elle était arrivée en Angleterre et y avait élu domicile, devenant pour un temps une curiosité à la cour de Londres. Après une heure de route, le véhicule de la famille parvient jusqu’à la demeure de la jeune femme et il les déposa devant les grandes portes du château. William descendit le premier, masqué et vêtu de son costume, puis ce fut au tour de son épouse Antanasya. La jeune femme avait fait confectionner un costume bien particulier, celui d’une amazone. Elle était vêtue d’une longue robe blanche, une cuirasse d’or lui servait de haut et elle portait un masque lui aussi d’or. Sur ses épaules, elle portait un carquois doré, des flèches en argent y trônaient, puis elle portait l’arc, qui était aussi d’or. Ses longs cheveux bruns, quant à eux étaient lâchés et dans ceux si, elle avait glissé des fils d’or et une couronne, elle aussi en or. Femme battante, elle était pour une journée la reine des amazones, celle qui serait capable de n’importe quoi pour se battre et se défendre.
Pauvres et riches étaient aujourd’hui mélangés, leur hôtesse l’exprima bien dans son bref discours et même s’il était facile de reconnaître qui étaient les pauvres, qui étaient les riches, tout le monde jouait le jeu, sachant que d’ailleurs un costume pauvre pouvait aussi se cacher un riche. Le couple Cavendish finit par se séparer, chacun allant de son côté, pour mieux entrer dans l’esprit des masques, ils se promettaient de se retrouver sous peu. Antanasya décida alors de se diriger vers son hôtesse, pour la féliciter de cette initiative, qu’elle était la première à encourager.

« Duchesse, cette fête est tout simplement une réussite et c’est une très belle initiative de votre part. Je tenais aussi à vous souhaiter personnellement un joyeux anniversaire, puisse que cette journée vous apporte beaucoup de bonheur. » Souriait la jeune femme, dont les yeux pétillaient derrière son masque.






    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Jeu 21 Aoû - 14:09


Fête de Solidarité


Pv les Invités


En voyant toutes ces affiches pour cette fête et sachant que le bal serait masqué. Lucrèce voyait cela comme un bon moment pour dire ses quatre vérités a cette bâtarde. Lucrèce mit une magnifique robe d'or tout ceci agrémenté d'une couronne dans ses cheveux tressés avec gouts. Son masque est d'un blanc nacré avec du doré. Tout dans sa tenue peut facilement montrer l'opulence italienne mais elle n'en avait que cure. Ici, elle devait se montrer dans ses plus beaux atours.

Lucrèce arriva a White Swan, une magnifique demeure pour une bâtarde française, c’était inconcevable.Il y avait foule devant les grilles. Pour paraitre aux mieux, elle était arriver avec grâce dans son carrosse. La belle rousse attendit en restant digne l'ouverture des grilles. Un sourire mesquin se dessina quant elle reconnue la duchesse de Devonshire. Les deux personnes qu'elles détestaient le plus étaient ici. Elle pouvait un peu s'amuser. Le petit discours de a française semblait sortie du monde ou tout le monde est beau et gentil. Quelle petite naïve. Elle prit un des verres proposé et décida d'aller voir la protestante et la bâtarde.

Mesdames les Duchesses, comment allez vous en cette magnifique journée ? Le temps est radieux, vous avez bien de la chance Duchesse.

Elle sourit gracieusement tout en écoutant la protestante lui souhaiter un joyeux anniversaire. Oh madame est lèche-botte aujourd'hui. En plus, la moitié des invités venaient du peuple. Son mari devait être quelque part a s'amuser. Au diable, les conventions, elle avait le droit de s'amuser en cette belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Dim 24 Aoû - 15:59
Extremely Loud and Incredibly Close


Écarlate déesse dont la silhouette se découpait au travers de la foule. Carmin d'un regard accroché incitant à de luxurieuses pensées. Pourpre robe qui lascivement ceinturait les hanches pleines de cette créature d'un autre monde. Un pas de plus et se devinait la finesse de ses jambes sous les satins légers qui attiraient à elle tous ses regards. Avalé. Enfermé. Torturé. Prisonnier d'une étiquette qui lui commandait de rester à sa place alors que le loup qu'il portait sur son visage aurait dû lui rendre un souffle de liberté. Pourtant, il continuait à suivre les roulements d'un corps sous une robe, dévorant d'un air carnassier cette gorge immaculée que l'incarnat de la robe ne faisait que ressortir davantage, et chacune de ses inspirations ne faisaient que mettre un peu plus à l'épreuve les rubans qui maintenaient son corset fermé.

Terribles tentation, merveille d'un corps féminin qu'il s'imaginait sans trop de mal alangui sous la caresse aimante d'un amant. Sans nul doute avait-elle comprit le sens de ses pensées, sans aucune retenue elle lui jetait désormais ce regard plein d'intrigues et lui restait inspiré par ce demi-sourire qu'elle arborait. Bien malgré lui, il entrait dans ces jeux de regards accrochés, ne sachant réellement lequel des deux les avait fait rentrer dans cette machine infernale, et le doigt dans l'engrenage il n'arrivait plus à soustraire son regard du sien.

Un envoûtement, une terrible sorcellerie dont les femmes seules avaient le secret. Il n'y avait qu'elles pour réussir à extasier des population rien que par une œillade appuyée ou un sourire charmant, et charmé il l'était bien qu'il tentait de rester de marbre face à cette exquise créature. Droit. Toujours droit comme un « i », il s'attelait à ne pas bouger de sa place, gardant en main une coupe de vin qu'il portait à sa bouche sans la lâcher une seule seconde du regard, la gardant enlacée dans des fils invisibles, souhaitant qu'à aucun moment elle ne puisse se soustraire à son regard. Les secondes ne s’égrainaient plus qu'au compte goutte, faisant cesser tous les mécanismes de l'espace et du temps, effaçant peu à peu le monde environnant pour ne laisser qu'eux deux.

Un moment de ceux que l'on ne vit qu'une fois peut être deux fois dans une vie. Cette sensation doucereuse d'être arrachée de son corps pour se retrouver à des années lumières de là où il se trouvait. Une sensation qui l'aurait laissé ainsi, pantois, si l'un de ses amis abandonnés n'étaient pas venu le tirer de ses rêveries, l’entraînant dans son sillage sans lui demander son avis, le tirant en ne lui laissant que maints et maints regrets. « Viens. Allez viens te dis-je ! », disait-il tout en tirant derrière lui un Aiden qui n'avait de cesse de traîner les pieds et de jeter des regards éperdus en arrière, cherchant ce mirage flamboyant des yeux, mais la foule s'était déjà refermée avalant l'inconnue dans sa vague compacte. « Nous devons présenter nos hommages à l'hôtesse. » avait-il dit cet encombrant compagnon dans un sourire malicieux, et Aiden, soudainement bien mécontent, s'était soustrait à sa prise.  « Plus tard. », avait été ses derniers mots alors qu'il tournait déjà le dos faisant claquer les talons de ses chaussures sur le marbre qui recouvraient le sol.

Peu lui importait l'hôtesse de ses lieux, ce n'était qu'une Française de plus. Une de ces fausses princesses qui, rien que par leur existence, venaient mettre à mal les préceptes d'une église que les rois défiaient sans cesse, et qu'importait tous les actes qu'elle pouvait engendrer, toute la charité qu'elle voudrait faire naître, elle n'était rien de plus que le fruit d'un pécher bien grave. Et même s'il n'était plus l'homme plein de droiture qu'il avait un jour été, il y avait bien une chose qu'il n'appréciait pas c'était bel et bien l’adultère ainsi que tout ce qui en découlait. Puis, il avait autre chose en tête, alors au travers de la foule, il la cherchait cette nymphe séductrice qu'il avait perdu de vu par l'ignorance d'un ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2176 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Mar 26 Aoû - 17:12
William Cavendish ♦ sola gratia.

Au domaine familiale, on avait reçu une lettre nous prévenant d'une grande fête organisée par la duchesse de Lyon, fille bâtarde du défunt Roi François Ier à l'occasion de son anniversaire. Une bonne idée assez originale. J'étais vraiment ravi de pouvoir répondre que ma femme et moi allions être présents à la fête. Il était question de porter des masques, j'étais assez amusé. C'est bien la première fois que je vais à une fête comme celle-ci. Mais ça ne me dérangeais point, au contraire, ça me permettait d'oublier un peu les malheurs à l'extérieur et de me détendre. De plus, ça pouvais nous permettre d'être donneur pour les enfants d'un refuge dont Antanasya y tenait tout particulièrement. Je faisais bien partis de ces donneurs, tout autant que ma femme. Nous avions passé une nuit chez un ami, pour être plus près du domaine White Swan. Je m'étais alors préparé pour le grand soir, habillé d'un costume noir accompagné d'un col blanc, n'oubliant pas mon masque doré. Je rejoignis Antanasya qui était tout simplement sublime dans sa longue robe blanche. Avant de partir je lui complimentais et lui donna un baiser.

Un véhicule nous avait déposé devant la grande demeure de la duchesse de Lyon, Mary. Je descendis le premier, puis Antanasya arriva près de moi. Je lui laissai mon bras pour qu'elle puisse s'y accrocher. En entrant dans la salle, qui était assez impressionnante, et on découvrit les personnes présentes à la soirée. Toujours en portant le masque, nous nous séparions à la recherche de têtes connues. Nous allions bien évidemment nous retrouver plus tard. La particularité de cette fête est que tout le monde était invité, même les gens du peuples. Tout le monde était mélangé. Après le discours de la duchesse, hôte de la soirée, je la cherchais du regard. Elle n'était pas bien difficile à trouver, étant habillée d'une robe ailée en or. Il y avait vraiment beaucoup de personne, la plupart voulant parler à la jeune duchesse. Quand je me trouvai en face d'elle. "Madame la Duchesse, je tenais tout d'abord à vous remercier pour l'invitation, et à vous souhaiter un heureux anniversaire, puisse cette année être prospère à votre égard. Votre fête est vraiment réussie, et votre discours était touchant. En vous félicitant, je vous souhaite une bonne journée et une bonne continuation". Puis je me retirais après sa réponse. Dans la foule, je saluais les autres personnes en attendant de voir des visages que je reconnais.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Famille Royale
♕ Métier : Lady Katherine Grey, potentielle héritière de la couronne d'Angleterre ♕ Age : 17 années ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : zuz, tumblr & .TITANIUMWAY ♕ Mon nombre de messages est : 545 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 05/10/2013 ♕ Mon pseudo web est : Eris

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Mar 26 Aoû - 21:28
TAKE A SAD SONG AND MAKE IT BETTER. YOU KNOW SOMETIMES, IT'S JUST A MATTER OF LITTLE SHADES.
Anne & les invités
Voilà déjà plusieurs semaines qu'Anne avait reçu l'invitation à assister aux festivités données en l'honneur de l'anniversaire de la duchesse de Lyon. Un sourire s'était joliment dessiné sur ses lèvres lorsqu'elle avait lu la lettre et sans tarder elle lui avait répondu avec toute la joie qu'elle éprouvait pour la jeune Mary. Anne appréciait cette Française qui avait réussi à la faire sortir de son quotidien assez monotone en l'invitant quelquefois pour discuter chiffons. Cette activité n'était sûrement pas celle que préférait la lady, or ainsi, elle pouvait entendre les différentes histoires que lui contait la duchesse entre deux questions de mode. De plus, apprendre par la missive que même les gens du bas monde seraient présents renforçait la sympathie qu'Anne ressentait pour la dame. En effet, elle n'oubliait pas ses devoirs de chrétienne malgré sa frivolité et cela plaisait à la Somerset. Elle-même n'était pas une sainte et éprouver le besoin de se sentir belle dans les robes qu'elle portait. La vanité était sans conteste un défaut commun à toutes les femmes. Alors, lorsque la jeune lady lue que l'anonymat était de mise, elle sentit que la tache allait s'avérer plus compliquée que ce qu'elle avait imaginé.

Finalement, au cours des jours qui suivirent la nouvelle, Anne trouva son costume. La mythologie et les dieux païens d'un monde antique et révolu l'intriguaient depuis toute petite. Même si cette époque et ces croyances avaient bel et bien existé jadis, la jeune fille voyait toujours cela comme un conte un peu invraisemblable parfois. Après tout, comment avaient-ils pu ne pas voir la vérité en Dieu et en le Christ qu'ils avaient si barbarement sacrifiés sur la croix. C'était ainsi, en assistant aux leçons de sa sœur Mary au château des Somerset que l'idée de se déguiser en Athéna, déesse de la guerre, des artistes et de la sagesse prit place dans son esprit. N'était-ce pas ce genre de femme qu'Anne rêvait de devenir ? Une femme de son temps, ouverte au monde et aux arts et aussi brave et indépendante qu'un homme pouvait l'être. Dès lors, elle partit à Londres pour commander son costume.

C'est donc dans une grande tunique blanche et fluide aux coutures dorées recouverte d'un plastron d'or qu'Anne descendit de la voiture qui l'avait amené jusqu'à la demeure de la duchesse. Le voyage étant bien trop long depuis Somerset Castle, la lady avait passé deux jours chez des cousins. Relevant délicatement le bas de la tunique pour ne pas la salir de boue, elle récupéra une fois à terre la lance qui la dépassait d'au moins deux têtes dans la voiture. Ses cheveux tressés étaient entrelacés de perles et sur cette magnifique coiffure trônait un casque tout aussi flamboyant que l'arme. Et pour couronner le tout, le masque que portait Anne ce soir représentait le visage d'une chouette. Son costume était sans aucun doute très réussi et la demoiselle ne pouvait s'empêcher de l'arborer avec fierté.

Une fois qu'elle pénétra dans l’enceinte des lieux, elle vit de derrière son masque des tas d'autres personnages qui cachait des personnes plus ou moins riches. Elle avança la tête haute, cherchant d'un regard pétillant son hôte. Lorsqu'elle la trouva, ce qui ne fut pas difficile au vu de la splendeur du costume, elle alla la retrouver comme bien d'autres invités avant elle. Anne contempla les lieux et un peu perdue, se rendit compte que malgré les masques, elle ne connaissait que peu de monde. Des démarches, des signes distinctifs lui faisaient reconnaître quelques gens, mais la majorité de l'assemblée représentait un inconnu total pour la demoiselle.

« Duchesse, je vous souhaite un joyeux anniversaire. », prononça-t-elle en français avant de continuer plus avant dans sa langue maternelle. « Cette fête est une excellente idée ! Je vois bien ici votre bonne âme chrétienne. Merci encore pour l'invitation, que vous avez pensé à moi me fait grand plaisir. Bonne chance pour la suite des festivités. Il me semble en effet que nombreux sont ceux qui attendent de vous féliciter. »

Puis, elle se tourna vers une femme dont le costume ressemblait à peu près au sien. Elle la salua d'un sourire. Anne se savait si elle était protestante ou catholique ou bien encore riche ou pauvre. Elle prit beaucoup sur elle pour faire comme si de rien n'était. Après tout, elle ne voulait pas gâcher la fête. Une fois fait, elle fit de même, mais avec une rousse cette fois.

« Mesdames » leur dit-elle.

Puis elle alla se perdre dans la foule.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Mer 3 Sep - 12:49
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La séduction a un visage
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Sam 13 Sep - 15:22
La séduction a toujours été une histoire de manipulation

Très vite, Lorena et son bel inconnu se retrouvèrent hors de portée de leurs vues après de longues minutes, qui parurent une éternité, à se regarder et à se déshabiller du regard. Un groupe alla trouver son mystérieux soupirant et les deux jeunes gens se retrouvèrent hors de portée de l'autre.

Lorena eu un petit sourire et termina son verre de vin d'une traite avant de le déposer sur un des plateaux portés par les serviteurs de la maîtresse. Elle était d'humeur joueuse. Elle disparu en un clin d'oeil du mur où elle s'était appuyée pour se fondre dans la foule de convives du domaine. Disparaissant derrière un rideau, elle observa le mystérieux jeune homme qui revint à sa place après s'être débarrassé de ses "amis" un peu trop collant à son goût. Certainement que ceux ci avaient voulus l'emmener prêter ses hommages à la maîtresse des lieux. A quoi bon? C'était une fête déguisée! Donc, mis à part la maîtresse des lieux qui s'était présentée directement dans son costume, personne ne devait savoir qui devait se cacher derrière tels costumes ou/et tels masques. Elle souri en voyant le jeune homme la chercher.

Elle sorti discrètement de derrière sa cachette avant de se faufiler derrière le jeune homme. Une fois à quelques centimètres de lui, elle effleura son épaule gracieusement et chuchota dans son oreille:


Vous cherchez quelqu'un milord?

Elle ignorait si il s'agissait d'un bourgeois ou d'un noble (vu ses manières distinguées, il ne pouvait être une personne du peuple) mais qu'importe. Cela devait avoir fait son petit effet de l'avoir appelé avec tout les égards que l'on pouvait accorder à un noble. Et complimenter et valoriser les hommes faisaient parties des bases pour être une excellente séductrice. Elle passa devant tout en reprenant un verre de vin à un serveur qui passait devant elle sans s'arrêter. Belle fête n'est ce pas très cher? Dit elle avec son sourire en coin et un regard à la fois taquin et séducteur.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de cœur
♕ Métier : Duchesse de Lyon, bâtarde de François Ier et demie sœur d'Henri II. Directrice, gérante & fondatrice de la Cross School, pensionnat pour jeunes filles défavorisées ♕ Age : 27 ans ♕ Religion : catholiques tolérants en passe de devenir protestants ♕ L'avatar a été fait par : avatar:Halstead/ Signature:Nymeria./ Bannière: Mari-Jane ♕ Mon nombre de messages est : 778 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 12/03/2013 ♕ Mon pseudo web est : ReineSoleil, Naomi, Lucrezia ♕ Mes autres visages : la nourrice - gouvernante des Cavendish

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Sam 20 Sep - 12:20
Fête de solidarité au domaine White Swan

Aussitôt après avoir fini son discours, Mary s'était mêlée à la foule qui se dirigeait vers la salle de bal et de réception décorée sous le thème des quatres saisons. Elle se plaça de telle manière que ceux voulant la saluer personnellement puissent le faire avec simplicité et, bientôt, la salle se retrouva remplie malgré la superficie. Un instant, elle se demanda où avait disparu son amie Gerolama, un italienne venue s'installer pour quelques temps chez elle pour échapper à son mari. Elle observa ses invités entre deux saluts et sourit en constatant que tout le monde jouait le jeu.
Parmi eux, dans les premiers à venir la saluer, se trouvait le Duc et la Duchesse de Devonshire venus lui présenter ses hommages séparément, certainement pour jouer le jeu de l'anonymat à fond. La Duchesse était époustouflante dans son costume de Reine des Amazones


« Duchesse, cette fête est tout simplement une réussite et c’est une très belle initiative de votre part. Je tenais aussi à vous souhaiter personnellement un joyeux anniversaire, puisse que cette journée vous apporte beaucoup de bonheur. »

Mary sourit en disant: Je vous remercie, Duchesse, d'avoir accepté mon invitation et que l'on pourra faire plus ample connaissance au cours de cette journée qui, j'espère, sera mémorable. Dans le bon sens du terme! Mais ce n'était pas utile de le préciser.Elle espérait juste que des personnes sans scrupules n'avaient pas profiter du thème "porte ouverte" pour venir chez elle et la cambrioler pendant qu'elle s'occupait de ses convives. Un serviteur passa à côté des deux duchesses en leur proposant de un verre de vin. Mary en prit deux et en tendu un à la jeune femme qui se trouvait devant elle. Les deux femmes se mirent à parler de tout et de rien tout en veillant à ne pas aborder les sujets délicats comme la politique et la religion. Tout était là pour que tous passe une merveilleuse journée.

Mesdames les Duchesses, comment allez vous en cette magnifique journée ? Le temps est radieux, vous avez bien de la chance Duchesse.


Ou pas! Ho, c'est pas vrai, pas elle! Mais qu'est ce qu'elle fait ici?! en marmonnant dans sa barde à un point que seule Antanasya du l'entendre. Elle espérait juste avoir eu une hallucination auditive. Elle fit bonne figure et se tourna vers la nouvelle arrivée. Elle se retint de faire une grimace de dégout en reconnaissant Lucrèce Peterson reconnaissable grâce à sa démarche. Elle croyait qu'elle n'allait pas la reconnaitre? Non mais franchement! Elle se reprit et dit: Lady Peterson? Quel magnifique…Costume avons nous là! La complimenta la bâtarde de feu François Ier J'espère que la fête vous convient Bientôt, un homme vint les aborder. Homme que Mary reconnu comme William Cavendish à la vue des yeux doux que venaient de lui faire la Duchesse de Devonshire. Ils faisaient parties des rares nobles à avoir pu se marier tout en étant fous amoureux l'un de l'autre. Mary les enviait pour ça. "Madame la Duchesse, je tenais tout d'abord à vous remercier pour l'invitation, et à vous souhaiter un heureux anniversaire, puisse cette année être prospère à votre égard. Votre fête est vraiment réussie, et votre discours était touchant. En vous félicitant, je vous souhaite une bonne journée et une bonne continuation" Je vous remercie monsieur le Duc. En espérant que vous passerez une excellente journée. Si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas à le demander à mes serviteurs Dit elle avec un gracieux sourire de convenance. Bon! Retenons à cette italienne qui, non contente de lui pourrir la vie à la Cour et dans tous autres endroits où elles pouvaient se retrouver ensemble, venait la narguer chez elle! Pas le temps d'élaborer une stratégie qu'une femme costumée en Athéna - déesse de la mythologie grecque de la guerre et de la sagesse - venait les aborder qu'elle reconnu comme Anne Somerset. Une des ses amies avec qui elle parlait chiffons, robes et dentelles. « Duchesse, je vous souhaite un joyeux anniversaire. » Elle fut légèrement prise au dépourvu qu'on vienne lui adresser la parole en français. Cela lui confirma que la jeune femme était Lady Anne. C'était la seule à venir lui parler dans sa langue natale.
« Cette fête est une excellente idée ! Je vois bien ici votre bonne âme chrétienne. Merci encore pour l'invitation, que vous avez pensé à moi me fait grand plaisir. Bonne chance pour la suite des festivités. Il me semble en effet que nombreux sont ceux qui attendent de vous féliciter. » M?! Mary regarda autour d'elle, Anne, Antanasya et Lucrèce. En effet, plusieurs personnes attendaient que les personnes en face d'elle prennent congé pour venir lui présenter ses hommages. Elle allait passer sa journée à serrer des mains et à souhaiter de bonnes festivités si ça continuait. Elle sourit avec un léger rire et dit: En effet, Anne! Je ne vais certainement pas m'ennuyer aujourd'hui. J'espère que vous profiterez de cette journée! Dit elle en français Et permettez moi de vous dire que vous êtes très élégantes en Athéna! Elle constata vite que la Duchesse de Devonshire et Lady Somerset avaient des costumes ressemblants. C'était "comique" à voir mais prévisible. Après tout, les deux femmes ne devaient pas être les seules à avoir pris les mythologies comme point de départ dans la confection de leurs costumes! Un peu comme Lucrèce essayait de lui voler la vedette en abordant une robe en or! Mary réfléchissait toujours à un moyen de se débarrasser, avec justesse, de l'italienne pendant que Anne se perdait dans la foule et que sa meilleure amie Eleanore Worth, Duchesse du Westmorland, venait à elle. "Marie ! Je vous souhaite un joyeux anniversaire et j'espère que vous allez profiter de cette belle journée. Cette fête est une excellente initiative, et cela, à l'air d'être une parfaite réussite !" Elle sourit en prenant les mains d'Eleanore pour lui faire la bise en lui souhaitant la bienvenue. Ha! Elle venait d'avoir une idée. Elle s'adressa aux Duchesses du Westmorland et du Devonshire en disant: Je suis contente de voir que vous avez pu venir! Il me semble que vous vouliez voir les cygnes qui font la fierté de mon domaine. Que diriez vous d'aller faire un tour? Dit elle de manière à montrer à Lucrèce qu'elle n'était pas la bienvenue. C'était pas dans ses habitudes d'agir comme ça mais cette femme était tellement odieuse qu'elle ne méritait pas un soupçons de respect! Elle ajouta, à voix basse: Et puis, prendre congé quelques minutes me ferait le plus grand bien! avec humour pour montrer que passer sa journée à saluer n'était pas du tout ce qu'elle avait prévu. Elle attendu la réponse de ses deux invités avant de se diriger vers une des portes en verre ouvrant sur une terrasse qui descendait directement au jardin grâce à un escalier.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Jeu 16 Oct - 17:33

“ Fête de solidarité au domaine White Swan ”
Avril, quelle douce période, un des mois favoris de Katherine. Là où il ne fait plus froid, mais où il ne fait pas encore trop chaud. Un mois où les arbres, les fleurs reviennent à la vie comme part magie. Oui cette jeune femme qu'est Katherine s'entiche de si futiles choses. Mais quand vous vivez dans un lieu que vous n'appréciée pas, avec des personnes pour la plupart qui ne vous apprécient pas et où devez-vous plier au bon vouloir d'une reine qui a trainée votre nom de la boue. Croyez-moi que ce genre de futilité vous permette de survivre chaque jour un peu plus. Mais en ce beau mois d'avril, clément, ce n'était pas la question voilà des jours des semaines peut-être qu'était placardée ici et là des affiches annonçant une grande soirée déguisée pour l'anniversaire de Mary de La Croix. Pouvait-elle s'y rendre, elle en rêvait, elle ne savait pas vraiment si elle y avait sa place, mais c'était une soirée ouverte à tous, même au peuple et déguiser d'autant plus. Alors non elle ne manquerait pour rien cette occasion de s'éloigner un peu de la cour et des récents récents. Surtout que la jeune Grey avouait ne pas réellement se remettre de la mort de sa soeur Jane, qui fut encore récente pour elle en tout cas. La jeune femme avait réellement besoin de changer d'air.

C'est en cachette, avec l'aide d'une unique dame en qui elle avait toute sa confiance qu'elle se para pour cette soirée. Une robe unique blanche aux voilures sur les bras d'un bleu sombre, les laissant visibles. Une tresse dont elle s'ornait si souvent dans les cheveux, un peu de maquillage et surtout son masque, du gris argentée magnifique, en métal dure, broder et ombrer avec quelques détails en noir. Sa dame la complimenta sur sa tenue et surtout sur le sourire ravit qu'elle abordait, voilà si longtemps qu'elle ne l'avait pas vu ainsi, radieuse. Il ne restait qu'un paire de chaussures à enfiler elle les choisit d'un noir sombre pour rappeler les quelques ornements sur son masque. Elle fut rapidement prête pour cette soirée, dont elle attentait beaucoup. Elle fut rapidement sur place, sans aucun encombre, elle tenta de rester discret sur se sortit. Katherine Elizabeth Grey était une jeune femme très peureuse et ne voulait pas déplaire à Sa Majesté et parfois avait peur de toujours mal de faire. Maladroite elle l'était c'est pourquoi cette sortit elle la voulait la plus discrète possible. Et gardée également son identité secrète un maximum.

Katherine arriva alors que beaucoup de personnes étaient déjà entrées dans la belle demeure de Madame de Lacroix, elle suivit les quelques personnes qui entraient encore, beaucoup de personnes étaient présentes, jamais elle n'aurait pensé autant. Tous ses masques, toutes ces personnes, elle resta quelques instants interdite devant tout cela. Puis prenant son courage à deux mains elle se fit son petit chemin dans la foule. Bousculant quelques personnes sur son passage, s'excusant timidement. En un sens Katherine espérait garder son visage secret jusqu'au bout de la soirée, mais sa chevelure d'un blond presque blanc était rare et la trahissait volontiers.
La tenu ♦ Le Masque ♦ ... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers


PS ::Je me permet de relancer le sujet, après suggestion de Avaline.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2567 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  Dim 2 Nov - 20:09

La richesse est celle de l'âme.


Il y avait bien longtemps, qu’elle n’avait pas assisté à une fête, en dehors de celles donnaient à la cour. La duchesse de Devonshire admirait beaucoup l’audace de Mary De Lacroix, peu de personne aurait osé convier nobles et pauvres à une même fête. Antanasya elle-même n’avait jamais osé, pour ne pas entraver l’image de son mari, même si elle participait beaucoup aux bonnes œuvres, elle avait même fini par créer une maison pour les jeunes filles, pour leurs apprendre un métier et leurs offrir une petite dot pour se trouver un mari. Elle gérait ainsi, deux maisons, une pour les enfants abandonnés et une autre pour les jeunes filles. Elle avait toujours eu à cœur de faire la charité et ce trait ne changerait sûrement jamais chez elle.
Comme tous les invités, Antanasya alla saluer la Duchesse de Lyon, pour lui souhaiter un joyeux anniversaire et la remercie de sa belle initiative. Les mots allèrent droit au cœur de la jeune femme qui espérait bien pouvoir faire connaissance avec la duchesse de Devonshire.

« Si le cœur vous porte jusque dans le Devonshire, vous serez cordialement invité chez nous. Je pense que nous ferions de très bonnes amies et encore bravo pour votre générosité. » Elle ne lui parla pas de ses deux maisons, elle aurait bien le temps de le faire plus tard, pour proposer à la belle française de contribuer à ses propres bonnes œuvres.
Alors qu’elle conversait toutes les deux, une autre femme arriva à leur rencontre et Antanasya n’eut aucun mal pour la reconnaître, puisqu’il s’agissait de Lucrèce Peterson, une femme qu’elle détestait particulièrement. La duchesse se demandait bien ce qu’elle pouvait faire ici, surtout si elle était venue pour cracher son venin. Derrière son masque, Anya se tourna vers elle lui accordant un regard froid. Bien qu’elle ait envie de lui envoyer une pique, elle se retient, mais ce n’est pas pour autant qu’elle fut plus chaleureuse.
« Lady Peterson, je suis étonnée de vous voir ici, moi qui pensait que ces mondanités n’étaient pas de votre genre. » Disait-elle avec un grand sourire hypocrite sur les lèvres. « Nous passions une bonne journée, enfin, jusqu’à maintenant. » Elle se tourna vers Mary. « Excusez-moi duchesse, mais je vais rejoindre mon mari. Je suis étonnée ne de pas voir le votre lady Peterson. » Sur une dernière pique, elle quitta ces dames et se promena dans le parc, parcourant la foule. Elle salua les personnes qu’elle croisait, puis elle retrouva son époux.

« William. » Disait-elle pour montrer sa présence, puis elle prit sa main dans la sienne. « Je trouve cette fête vraiment réussie, mais bon certains invités laissent à désirer, j’ai eu le déplaisir de voir cette lady Peterson, elle ne cesse de nous prendre de haut malgré son rang et son mari qui fréquente les bordels. Je me demande si elle sait que ce dernier commence à être très porté par la réforme. » Un sourire malicieux fleurit sur ses lèvres en pensant à cette catholique, qui était trahie par son propre mari.





    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)  
Revenir en haut Aller en bas
Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)
» ✰ blak&white swan, i'm captain swan. (swanny)
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» Young Haitian MD named White House fellow
» solidarité chiens belges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: