AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

Message " La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien. " ♦ écrit Mar 21 Oct - 19:08


La vie est une aventure audacieuse
ft. Lavinia Tyburn
Le soleil était levé depuis bien longtemps, cependant, Katherine n'avait point réussi à fermer l'œil de la nuit. L'agitation du prochain mariage donnait des crampes d'estomac à la jeune fille qui ne savait pas vraiment comment allait se passer tout cela. Mary était une femme fort occupée et dont les devoirs dépendaient non pas d'un pays … mais de plusieurs. Cette tâche était un poids lourd à porter pour une seule femme, pourtant, Mary s'en sortait parfaitement bien et Katherine ne l'admirait que plus.

Allongée dans ses draps, la jeune femme observait le plafond de son lit à baldaquin aux tentures roses et dorées. Une couleur qu'avait choisie depuis longtemps la jeune fille en souvenir de celui qu'elle avait eu chez ses défunts parents. En pensant à eux, Katherine sentit l'émotion lui serrer la gorge. Son deuil aurait dû être fait mais leur mort avait été tellement trop injuste. Ils avaient tout fait pour qu'elle soit préservée de tout cela et n'avaient eu en retour que la mort. Le seigneur avait pourtant fait justice de tout cela et l'ancien roi était mort peu après tous les crimes dont il était l'auteur. Katherine chassa ses pensées bien sombres et s'assit. Avant même qu'elle ait pu penser à sonner une servante, trois d'entre elles firent leur apparition après avoir toquées à la porte. Toutes trois portaient un bac d'eau chaude à pieds dorés. Un bain bien mérité. La jeune fille congédia bien vite ses domestiques et se plongea dans l'eau qui sentait la rose. Elle ne resta pas fort longtemps dans la baignoire et sortit alors qu'une servante l'enrouler consciencieusement dans un tissu blanc.

Quelque minutes plus tard, Katherine était fin prête. En effet, elle n'avait plus le temps de traîner car son amie Lavinia et elle avait rendez-vous dans la Roseraie pour prendre leur petit déjeuner. Un autre caprice de la jeune blonde qui avait expressément demandé à la gouvernante de faire aménager une table ainsi que quelques mets pour son amie et elle. Katherine n'était point connue pur être raisonnable et la gouvernante du Palais n'avait donc pas cillée quand elle lui avait fait son étrange demande.

Tout enjouée, Katherine se fit habiller. Corset, jarretières, pantalon de coton, jupons se succédèrent avant que la robe ne soit enfin enfilée. D'une magnifique couleur blanche, elle ne jurait aucunement avec la peau pâle de la jeune femme. Ses longes cheveux blonds furent coiffés en un chignon sage puis un chapeau de la même couleur que sa robe vint compléter la tenue.

Fin prête, la jeune fille parcourut les dédales de couloirs et arriva enfin dans le hall de l'entrée où se presser plusieurs domestiques mais aucune trace de Mary. Bien évidemment, la Reine devait être occupée ou dormait-elle encore … Faisant la moue, Katherine descendit, se fit ouvrir la porte et se dirigea vers la Roseraie.

C'était un endroit qu'elle appréciait tout particulièrement. Cela lui rappelait le jardin de son ancienne maison … De son ancienne vie. Elle observa les différentes roses qui décoraient le paysage puis s'approcha finalement d'un buisson où des roses blanches poussaient. En prenant une dans une main, prenant garde à ne pas se piquer avec une de ses épines, elle inspira la douce odeur enivrante de la fleur. Finalement, elle se rendit vers le coin aménagé spécialement pour elle et rassembla ses jupes avant de s'asseoir. Le temps était frais mais elle ne tremblait pas de froid, bien heureusement. une tasse de thé ainsi qu'un peu de nourriture la réchaufferait sûrement !

texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas

♌ the lioness still has claws
avatar
♕ Métier : Comtesse douairière de Westmorland ♕ Age : 20 ans. ♕ Religion : Catholique ♕ L'avatar a été fait par : Alaska ♕ Mon nombre de messages est : 673 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 261 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 15/06/2014 ♕ Mon pseudo web est : BloodyWonder ♕ Mes autres visages : Arthur & Théodore Administratrice aimée des espagnols

Message " La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien. " ♦ écrit Jeu 23 Oct - 10:29
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien.

La comtesse de Westmorland, l’écossaise Lavinia Tyburn, était déjà réveillée, ce matin là, quand les pleurs de son jeune fils Nicholas John, héritier du comté de Westmorland et de toutes les richesses de la famille Tyburn, se firent entendre. Futur comte de Westmorland et futur grand destin, Lavinia en était persuadée. L’une des servantes s’était déjà précipitée pour tenter de le calmer quand la blonde pris son bébé dans ses bras pour la rassurer. Seule sa mère pouvait faire cesser ses pleurs si rapidement. Alors qu’elle le berçait, tout en marchant doucement dans la pièce, elle remarqua que le regard de son fils s’était posé sur la fenêtre et ne la quittait plus. En ce mois de juillet, il faisait un temps radieux. Cela ferait sans doute du bien à Nicholas, même s’il n’avait encore qu’un mois, de quitter un peu les appartements pour observer les jardins.

Après avoir habillé Nicholas, avoir enfilé robe et corset et coiffés sa longue chevelure blonde, Lavinia sortit en compagnie de sa servante la plus fidèle, Rosalie, pour se rendre à la roseraie. La comtesse avait opté pour une robe dans les tons beige, qui s’accordait à merveille avec ses cheveux. Le jeune Nicholas semblait s’émerveiller devant la beauté de la nature qui les entouraient alors que les deux femmes discutaient en se promenant, le petit garçon étant dans les bras de sa mère. Il émit un petit cri de surprise quand un papillon passa près de lui, ce qui fit rire Lavinia et Rosalie.

C’est à ce moment là que Lavinia reconnut la jeune femme blonde, assise dans un coin des jardins, occupée à boire le thé.

« Katherine ! », s’exclama-t-elle. « J’aurais du deviner que tu viendrais ici toi aussi, par cette belle journée. Comment vas- tu ? », lui demanda-t-elle, s’approchant, un sourire aux lèvres.

L’amitié qui liait Lavinia Tyburn et Katherine Lennox étaient des plus sincères, même si cela pouvait paraitre assez étrange. En effet, pour ses 18 ans, Lavinia était une femme très mature, qui connaissait le sens des responsabilités et qui avait vécu de nombreuses choses dans la vie. Elle n'avait pas toujours connu le luxe, avait été mariée, était veuve et mère. Katherine était plus naïve, et protégée de la reine, avait moins l’occasion d’apprendre à se débrouiller par ses propres moyens. Lavinia aurait très bien pu ne pas l’apprécier et trouvait sa naïveté énervante mais ce n’était pas le cas. Les deux jeunes femmes étaient, malgré leur différence, presque des amies excessivement proches, et Lavinia jouait en quelques sortes le rôle de grande sœur pour Katherine, lui apprenant un peu la vie. Katherine était gentille et loyale, toujours de bonne humeur...Lavinia l'appréciait vraiment, tenait à elle et passer du temps en sa compagnie lui était toujours agréable. Leur amitié ne datait d’ailleurs pas d’hier. Lavinia avait rencontré Katherine peu après son mariage avec Nicholas, et elle avait passé de nombreuses soirées à rires toute les deux , Katherine lui racontant les ragots de la cour, Lavinia lui parlant de ce que c’était d’être une femme mariée… Quand Nicholas était mort, Katherine avait été là pour la soutenir, et lui avait promis de l’aider à se venger de Diane, la belle-mère de Lavinia, que celle-ci considérer comme responsable du suicide de son mari. L’écossaise avait été surprise par des mots si loyaux et de si grands ampleurs de la part de Katherine, mais elle paraissait étonnamment sincèrement lorsqu’elle les avait prononcés, et cela n’avait fait que renforcer le lien qui les unissait.

« Nicholas, regarde qui est là ? », dit Lavinia à son garçon, après avoir embrassé sa petite soeur de coeur sur la joue.


LAVINIA TYBURN : « THE LIONESS » ♠  A DAY WILL COME WHEN YOU THINK YOURSELF SAFE AND HAPPY, AND SUDDENLY YOUR JOY WILL TURN TO ASHES IN YOUR MOUTH, AND YOU'LL KNOW THE DEBT IS PAID.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
" La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien. "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien ♥ Blake
» louna, la vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien.
» (H) AU CHOIX ⊱ elle est ton tout, mais elle n'est rien. elle est l'ange de tes nuits, le démon de ta vie.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: