AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.
anipassion.com
Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La séduction a un visage
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

MessageSujet: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  Dim 21 Déc - 22:58

Des retrouvailles inattendues…Explosives.
Avaline Clives/ Lorena Martines & Aiden Palanques

Lorena regardait la neige tomber du ciel par sa fenêtre qu'elle avait ouverte pour pouvoir sentir le froid hivernale sur sa peau. Elle sursauta quand elle entendu quelqu'un frapper à sa porte. Elle se retourna en donnant la permission d'ouvrir. Une servante habillée de blanc ouvrit la porte les bras chargés d'une nouvelle robe. Une charmante toilette noire avec un diadème doré et un voile orangé à mettre sur sa tête.

Mary-Ann avait organisé un diner pour les clients fidèles. Pour une fois, il n'y aurait pratiquement pas de prostitution au sein de la Maison Close et c'est pour cela que Lorena faisait plus attention à sa toilette puisqu'elle n'aurait pas trop à se déshabiller aujourd'hui. Elle laissa la servante lui brosser sa chevelure écarlate pendant qu'elle mettait ses boucles d'oreilles. Une fois fini, elle se leva et mit sa robe noire rehaussée d'arabesques orangées.

La servante attacha son corset et elle put se maquiller ainsi que se parfumer pour, ensuite, mettre son diadème et son voile sur sa tête. Une fois fin prête, elle sorti de sa chambre. Quelques clients rentraient déjà dans le hall d'entrée et avec une démarche douce et sensuelle, elle descendit les marches sous les regards lubriques des habitués du RedLantern.
Un client lui tendu son bras sous les regards jaloux des autres, qu'elle accepta avec un petit sourire et un clin d'oeil.

Elle accompagna le client à table et s'installa entre sa patronne et ce dit client. En face d'elle, se trouvait Blanche et de l'autre côté de la maquerelle, se trouvait celle qui avait de plus d'atome crochu avec celle ci, Bess Smeaton. Le temps passa et, bientôt, la salle du repas fut inondée par les rires. Elle sirotait son verre quand un nouveau venu passa la porte…


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  Ven 23 Jan - 12:00
De mauvaises habitudes. De très mauvaises habitudes. C'était là celles qu'il avait prise depuis son exile dans les îles de la Caraïbe. Il avait abandonné la foi inébranlable qu'il avait en Dieu, avait délaissé sa vie de reclus presque monastique pour se vautrer dans le stupre et l'alcool. La bonne parole n'avait désormais plus aucun impact réel sur sa vie, et s'il fréquentait encore les bancs de l'église c'était bien plus par habitude que par réelles convictions. Il n'écoutait les sermons fait à la paroisse que d'une oreille distraite, et avait toujours ce sourire énigmatique posé sur les lèvres quand il était amené à devoir se confesser, se délectant de ces outrageux aveux fait sous le signe d'un pardon divin. Combien de Notre Père et d'Ave Maria avait-il fait semblant de réciter sous les yeux d'un saint père rédempteur ? Beaucoup. Beaucoup trop peut être.

Encore maintenant il pouvait se souvenir de ce que lui avait un jour dit le prêtre qui officiait dans la chapelle proche de sa nouvelle demeure, il pouvait se souvenir du ton plein de reproche dont il avait fait l'usage pour tenter de le remettre dans le droit chemin. « Votre fils et votre femme on était rappelé à Dieu. Vous trouvez ça injuste, vous éprouvez de la colère, mais cela devrait être un honneur que de penser que Dieu les trouvait si pure qu'il a souhaité leur retour au près de lui dans les cieux. ». A tout cela que pouvait-il répondre ? Rien. Rien si ce n'était un dégoût prévisible et hypocrite que rien ne pourrait jamais effacer.

En revanche, il avait fini par ne plus se haïr à force de fréquenter les bordels. Il s'était convaincu qu'après la fin tragique de son premier mariage et l'échec de ses secondes fiançailles, il était en droit de mener sa vie comme il l'entendait. Il s'était aussi convaincu que les pêchers capitaux n'était que des entraves inventées pour maintenir les bonnes mœurs, et des bonnes manières il n'en avait plus guerre. La preuve en était cette invitation qu'il avait reçu quelques jours plus tôt et qui l'avait mené jusqu'aux portes de cet établissement qu'il fréquentait trop souvent pour que cela passe pour un simple écart de conduite.

Un bordel. Une maison close. Un établissement peu recommandable où toute la haute société venait se vautrer dans la luxure habillée de soieries. Il y pénétrait sous les regards de quelques hommes qu'ils connaissaient par leur rangs plus que par leur nom, et qui s'étaient déjà enivrés dans les bras des catins. L'air sombre, comme à son habitude, il les saluait d'un léger mouvement de la tête avant de se rapprocher de la tenancière des lieux. « Mes hommages madame. », ajoutait-il d'une voix égale tout en lui embrassant la main avec une bienséance fort ironique. Il se tournait vers les jeunes femmes qui entourait la mère maquerelle, et croisait un regard qu'il avait déjà vu il y avait fort peu de temps. Un regard fort qui avait capté son attention lors d'une soirée royale sans pour autant que rien n'en découle.

Pas de masque, pas de robes écarlates aux volants outrageusement séduisants, mais bel et bien un visage qui ne lui était pas totalement inconnu. Il la regardait fort surpris, et quelque peu furieux de cette rencontre. C'était soudainement comme être remis face à face avec son passé, et qui plus est avec une femme qui avait préféré le fuir plutôt que de l'épouser. La garce. Néanmoins, il s'armait d'un certain savoir-vivre et serrait les dents tout en lui envoyant un regard plein de sous-entendus aussi scabreux qu'ils pouvaient être violents avant de s'esquiver pour aller se servir un verre de vin sans pour autant, jamais, la quitter du regard.

Comment avait-il pu passer à côte de sa très chère fiancée ? Et comment avait-elle pu préférer devenir une prostituée plutôt que de jouir des plaisirs d'une femme mariée ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La séduction a un visage
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  Dim 25 Jan - 21:18

Des retrouvailles inattendues…Explosives.
Aiden & Lorena

Lorena eu un bloquage quand elle vit sa maquerelle, partie quelques minutes plus tôt, revenir avec un client. Et quel client! Aiden Fernando Palanques! Celui à qui elle s'était retrouvée fiancée!

Lorena avala son vin de travers et eu une quinte de toux qui alarma le client assis jusqu'à côté d'elle.


"Avaline! Qu'as tu?!"


Heureusement, elle se reprit très vite et avala un coup d'eau pour passer la sensation d'irritation dans sa gorge avant de souffler, d'une voix légèrement rauque: rien. Excusez moi monsieur le Baron, j'ai seulement avalé de travers. Elle ne voulait qu'une chose: partir. Elle devait faire une représentation dans l'heure prochaine et choisit de profiter de cette opportunité en se levant et en allant au devant de Mary-Ann en ignorant superbement Aiden. Excusez moi, mais j'aimerais prendre congé quelques instants pour me changer Roo! Notre perle exotique va danser pour nous ce soir? Tu sais que je viens ici tout les soirs uniquement pour ça? Dit un homme aussi richement décoré qu'un prince. Elle lui sourit et dit: Je serais toute à vous après mon Seigneur! Tout. Tout faire pour éviter qu'elle ne se retrouve en présence d'Aiden Palanques. Seule en tout cas. Elle fit une légère courbette et parti dès que Mary-Ann lui donna la permission d'aller se changer. Blanche se proposa de l'accompagnée mais elle lui rétorqua qu'une bonne fille ne laissait pas ses clients en plan et lui somma de retourner près du jeune lord charmant qui était arrivé avec son père. Certainement un jeune qui était venu ici pour qu'on lui apprenne les petits plaisirs de la vie comme cela arrivait quasiment une fois par semaine.

Une fois dans le couloir déserté de ses collègues et des clients qui étaient tous à la salle à manger, elle pressa le pas et arriva à l'étage devant sa porte. Elle arracha la clé qu'elle portait autour du cou et fourra celle ci dans la serrure pour ouvrir la porte qu'elle referma précipitamment.

Elle fit quelques pas mais ses jambes, tremblantes, ne purent plus la tenir et elle s'écroula, tremblant de la tête aux pieds, sur le sol recouvert d'un tapis. Ce qu'elle craignait le plus depuis qu'elle était arrivée sur le sol du pays de la rose s'était produit. D'un geste tremblant, elle retira son voile et son diadème tomba à terre. Elle devait se reprendre. Lorena tenta tant bien que mal de se relever pour aller chercher sa robe bleue dans son armoire en chêne mais ses jambes ne répondirent plus à ses appels.


crackle bones


Un spoil pour dire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  Lun 16 Fév - 18:30
Il y a des années de cela, Aiden aurait pardonné. Il aurait pardonné l'erreur due à la jeunesse et à l'image d'un Dieu qu'il avait quelque peu oublié, il se serait fait miséricordieux. Seulement, cet homme là n'existe plus. Il s'est fait avalé par les tourments d'une vie faite d'autant de douleurs que de désagréments pour ne laisser qu'une enveloppe impie. Alors il ne la regarde pas, il la fixe de ses deux prunelles de jades et la juge dans chacun de ses actes. Et ses yeux qui se font scrutateurs sont le portrait d'une accusation qui se fait fondée alors qu'elle se pavane dans la foule comme la luxueuse prostituée qu'elle est devenue.

Lentement, sans la lâcher des yeux, l’assommant de mille mots et autant qu'il la fait souffrir de mille morts ravalées, il porte sa coupe pleine du nectar écarlate à ses lèvres. Il en savoure l'explosion des goûts au creux de sa bouche et se délecte du goût âcre des tanins qui viennent se déposer sur le bout de sa langue. « Regarde. Regarde ce que tu as fait de moi. », hurle ses yeux tandis qu'ils se posent sur la silhouette qui déjà se dérobe. Elle emporte sur son sillage les volutes de ses soieries, et se fait orientale là où dans son sang ne coule que l’ibère.

L'excuse frôle ses lèvres et la courbe de son corps se plie dans une politesse insistante mais jamais ses yeux ne quittent cette tentation contrite qui le pousse à vouloir la rattraper. Exquise course poursuite au travers de ces couloirs rendus déserts par la fête qui se joue un peu plus bas. Les pas cessent leur course. La clé tourne dans la serrure. La porte claque. Trop tard. Trop tard pour fuir car déjà le loup furieux est aux trousses de la biche effarouchée. Et la main gantée de cuir se referme sur la poignée de porcelaine, elle tourne comme la roue des fortunes annonçant une fin proche. Il est temps. Temps de prier et de demander la rédemption. Il est temps de supplier pour obtenir effrontément un ultime pardon.

Le visage de Aiden est fermé, et comme démuni d'une quelconque douceur à l'égard de la douce biche touchée en plein cœur qui s'est couchée à ses pieds. Elle tremble de peur. Elle a raison d'avoir peur, mais il est trop tard. « Bonjour. », lui dit-il d'une voix qui se veut enjôleuse qui ne trompe pourtant personne. La fureur lui fait bouillir les sangs alors qu'il arrache la clé de la porte qu'il vient d'ouvrir pour la verrouiller sur son passage. « Quelle vilaine petite catin. », l’intonation est toujours la même mais les mots se font plus violents dans leur langue maternelle, les « r » roule sur sa langue et redonne à ses propos une saveur d’antan.

Enfin il détourne le regard tout en enfouissant la clé de la chambre dans sa poche, et il s'avance dans la pièce en examinant le moindre des bibelots au milieu des voilages qui habilles le stupre. « Je pensais qu'en me fuyant vous iriez trouver une meilleure vie, mais je ne vous savez pas aussi avide de luxure. Si cela avait été le cas, croyez moi, je vous aurais salie autant de fois que vous l'auriez souhaité en dehors des sacrements du mariage. », et avec une douceur contrastant avec ses mots, il vient s'accroupir à ses côtés pour mieux venir caresser la courbe de son visage. « J’espère au moins que vous en avez profiter, car le temps de votre petit rêve s'achève. », murmure-t-il dans un sourire carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La séduction a un visage
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  Dim 22 Fév - 20:07

Des retrouvailles inattendues…Explosives.
Aiden & Lorena

Effrayée à l'idée de se retrouver dans la même pièce que cet homme, Lorena s'enfui dans sa chambre sous prétexte qu'elle allait se changer... Pourquoi n'a t'elle pas pensé qu'elle serait plus en sécurité dans le salon auprès des clients et de sa maquerelle? Elle ne pensait qu'à une chose, fuir! Mais à peine arrivée dans sa chambre, qu'elle oublia complétement de fermer à clé, elle s'écroula sur le tapis avec l'incapacité physique de se relever.... Ses jambes tremblaient trop.

« Bonjour. »

De dos à la porte, elle n'avait pas entendu celle ci s'ouvrir dans une grincement. Elle sursauta en entendant cette voix, dans sa langue natale, retentir dans les quatres coins de sa chambre. « Quelle vilaine petite catin. » Cette voix roulant chaque lettre raisonna comme un poignard s'enfonçant dans sa poitrine raisonna dans son âme tandis que des bruits de pas lui signala que Aiden Palanques s'approchait peu à peu d'elle. Elle enfonça ses doigts dans son tapis écarlate tandis qu'un petit bruit de cliquetis lui signala que son bourreau venait de fermer la porte à clé. « Je pensais qu'en me fuyant vous iriez trouver une meilleure vie, mais je ne vous savez pas aussi avide de luxure. Si cela avait été le cas, croyez moi, je vous aurais salie autant de fois que vous l'auriez souhaité en dehors des sacrements du mariage. » Imaginez cet homme en elle autant de fois qu'il le lui aurait commandé fini de réveiller Lorena. Hors de question de laisser ce type faire ce qu'il veut.

Elle tressaillit quand elle senti une main, douce comparée à la fureur du coeur de son propriétaire: « J’espère au moins que vous en avez profiter, car le temps de votre petit rêve s'achève. » Sans prévenir, elle se tourna vers son ancien fiancé et lui fila un gifle de toute la force qu'elle en était capable en criant: "ne me touchez pas!" Elle se releva en vitesse et marcha à reculons tachant de garder un oeil sur cet homme. A force de reculer, elle buta contre une de ses armoires. De loin, on aurait pu croire qu'elle ne l'avait pas fait exprès, par maladresse sous la panique et la colère...Mais, en vrai, elle l'avait fait de façon volontaire.

En butant contre l'armoire, elle passa une de ses mains comme pour atténuer le choc ressenti dans son dos mais elle alla, plutôt, chercher le couteau à lettres qu'elle avait laissé là en oubliant de le ranger. Si Aiden s'approchait trop, il aurait une étrange surprise!

" 'Mon petit rêve s'achève', vous dites? Et comment? Vous allez demander à Mary-Ann de me céder à vous? Vous allez m'acheter? Faire de moi votre esclave? " Elle eu un petit sourire: "Désolée de vous l'annoncer mais JAMAIS Mary-Ann ne ferait ça à aucunes des filles de cette maison! Je ne reviendrais pas vers vous! Je ne vous appartiens pas et je ne vous appartiendrais jamais! D'un regard devenant plus noir de secondes en secondes, elle lâcha: Sortez de ma chambre! Tout de suite ou je hurle ! Aiden avait l'air d'être un habitué du RedLantern, il connaissait donc bien Mary-Ann et, donc, aussi, potentiellement, le caractère enflammé de celle-ci quand on touchait à une de ses employées!
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues…Explosives.  
Revenir en haut Aller en bas
Des retrouvailles inattendues…Explosives.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Les nouvelles désuétes-
Sauter vers: