AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 962 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mer 31 Déc - 16:18


L'hérésie passe toutes les frontières.





Le mois d’octobre était arrivé sur l’Ecosse, apportant avec lui les couleurs d’automne, qui peuplaient désormais la nature. Les fleurs s’en étaient allées et la cour écossaise s’abritait du vent, dans ses nombreux palais.
En ce 31 octobre, la cour était en effervescence, prête à commémorer une fête importante, pour tout habitant. Autrefois, la fête de Samain était une célébration druidique, mais avec l’arrivée du christianisme, celle-ci avait pris un tout autre aspect. L’Ecosse avait gardé ses nombreuses traditions et rien n’aurait pu les changer, pas même les hérétiques. Marie de Guise avait donné ses ordres, invitant tout le monde à se parer de leurs plus beaux costumes, puisqu’en cette journée, les morts allaient revenir sur terre. Nul ne devait être reconnu, par ceux-ci, sinon la terrible Faucheuse viendrait prendre les âmes, pour les conduire dans les Enfers.
Ce fut, à la nuit tombée, que les festivités commencèrent, tous portaient masques et costumes, sous les airs de musiques typiquement écossaises. La reine régente, sur son trône admirait ses invités, sans se douter que d’ici quelques heures, un terrible drame aller se jouer. Qui pourrait s’en douter ? Cette fête dédiait aux morts ne pouvait pas être troublé par les vivants, tout ici n’était que musique et danse. Les lanternes étaient là pour faire fuir les mauvais esprits, rien ne pouvait toucher la cour, or depuis trop longtemps l’Ecosse était un pays vulnérable et ce 31 octobre 1554, en serait une énième preuve.

Information sur le jeu : Les participants de ce topic sont les écossais, ainsi, vous rencontrerez Janet Beaton, Anne Hamilton, Agnès Livingstone, Margaret Stuart, James Stuart. Si d'autres Ecossais veulent s'inscrire, vous pouvez toujours le faire (ICI). En ce qui concerne nos participants, pour ce premier tour, vous pouvez autant de réponses que vous le souhaitez, mettez en place votre personnage pour ce jeu, allez à la rencontre des autres. Pour y répondre vous avez jusqu'au 14 janvier. Si vous avez une impossibilité, contactez un membre du staff.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mer 31 Déc - 18:44
Depuis le début du mois, tout le château était en effervescence pour pouvoir fêter dignement la fête de Samain. Je reconnais que mon excitation pour cette fête n'a cessé de croître en même temps que le palais s'animait. Généralement, ma tenue est prévue des mois à l'avance. Toutefois, avec le mariage de sa Majesté la Reine Mary et le tragique évènement qu'a connu ma très chère Jane, je n'ai guère eu le temps d'y penser. Cependant, deux semaines avant la fête, mon costume était enfin prêt et je n'étais pas peu fière de mon choix. J'ai choisi de me déguiser aujourd'hui en Maia, la déesse de printemps. Il est vrai que mon choix peut sembler peu en adéquation avec la fête mais j'ai envie de me déguiser en Maya et personne ne pourra m'empêcher.

D'ailleurs, pour être sûre d'être parfaite à l'heure voulue, je me suis levée très tôt et ai dénigré mes obligations auprès de ma belle-mère pour pouvoir me préparer. J'ai tellement de choses à faire pour être prête ce soir ! Ainsi, après avoir fini de rédiger ma correspondance, je me suis précipitée pour me laver et me vêtir de ma robe verte. Cependant, ce qui a pris véritablement du temps c'est de me faire coiffer par les servantes. Mais au final, cette coiffure compliquée me convient tout à fait. En regardant, l'horloge, je m'aperçois que j'ai eu raison de prendre une confortable avance pour commencer à me préparer : il est en effet déjà l'heure pour moi de rejoindre la fête.

A pas léger, je me dirige vers la salle de bal. Pour le moment, à cause de la foule et des déguisements, je ne reconnais personne de ma connaissance si ce n'est ma belle-mère majestueuse sur son trône. Mais à cause de ma timidité, je n'ose me joindre à la foule pour danser avec un quelconque inconnu. Je préfère d'abord saluer des personnes que je connais avant de faire nouvelles connaissances. De plus, je reconnais qu'aucun garçon de mon âge ne danse pour le moment et je n'ai guère envie de danser avec un homme ayant l'âge de mon père si je n'y suis pas obligée !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Jeu 1 Jan - 16:21








James regarda son reflet dans un des miroirs.

Parfaitement méconnaissable mis à part peut-être l'éclat particulier des yeux.

Il rajusta le masque d'un mouvement abrupte une des plumes pourtant brossée tombant au sol. Serait-il superstitieux, tout du moins autant que son peuple, il interpréterait tout ceci comme un mauvais augure.
Mais James était loin de croire en toute ces balivernes. Une part de lui néanmoins, se montrait nerveuse sans pour autant le montrer. La nuit de Samain, tout les cardinaux étaient gris n'est-ce pas? Il eut un mouvement d'humeur en repensant aux catholiques. Il s'en fichait royalement -c'était le cas de le dire- de tout ces benêts mais la vérité était là: la reine d'Angleterre, cette sotte, s'était laissé convaincre par ces fichus espagnols et bien que plus il voyait l'Angleterre s'enfoncer dans une folie frénétique (en bon écossais il s'en réjouissait) plus, il constatait que l'escalade s'avérait inévitable et que cela pouvait devenir dangereux.

Y compris pour les Stuart.

Il n'aimait guère les mains mises étrangères sur leurs territoires. Les français avec la Guise, les espagnols avec ce mariage... mais du chaos pouvait naitre des choses intéressantes et il fallait savoir se servir des événements.

C'est ce qu'il faisait en cet instant après tout.

Habits noirs et silhouette haute, James eut un sourire amusé en apercevant une silhouette légère et pleine d'une énergie tranquille et quelque peu enfantine se tassant dans un recoin. Mmmm vu son déguisement de déesse du printemps il ne voyait guère comment on pouvait la louper. Avec une déférence haineuse il vint saluer la reine sa belle-mère et s'éloigna derechef, un long regard appuyé sur cette dernière.
Ses pas le menèrent naturellement vers celle qui s'avérait être sa soeur bien qu'il ne le sût pas. L'attrait des bals masqués étaient compréhensibles: tout le monde pouvait converser avec tout le monde. Les masques protégeaient plus ou moins. La situation idéale pour tant et tant de chose.

Du renouveau en perspective. Du chaos mais cette fois-ci contrôlé (et contrôlé par lui, c'était la toute une différence).

"La déesse du printemps devrait ravir l'assemblée en dansant sur la piste. Pas en se cachant derrière les tentures." Le ton était frivole bien que la mine soit grave et il laissa couler un sourire sur son visage partiellement caché qui n'atteignit pas véritablement ses yeux. "Qui sait ma chère... ce serait peut-être la dernière occasion pour vous de danser à cette cour telle qu'elle se présente aujourd'hui sous vos yeux. Le printemps qui virevolte sur les décombres d'un monde trop ancien... une certaine poésie, ne pensez-vous pas?"

Il vint nouer ses mains derrière son dos, le visage tourner vers la foule, ses danseurs, ses vêtements riches, ses complots froids.

La nuit de Samain, tout est permis.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Jeu 1 Jan - 18:14
Je suis chez moi depuis septembre, enceinte de six mois à présent, je devais surtout me ménager mais aujourd'hui, un événement important à lieu, samain. Fête traditionnelle où on se déguise. Cette année, je n'allais pas échapper à la tradition. Je suis dans mes appartements, j'aurais pu retourner chez moi, sur mes terres, mais, mon époux préfère que je reste ici, surtout que sur nos terres, elles sont régis par notre régisseur auquel on a confiance. De plus, William doit arriver sur nos terres bientôt. Mais, je ne pourrais pas le rejoindre car je serais probablement sous surveillance pour accoucher. Quel costume pourrais-je mettre ? Quelque chose en rapport avec la fertilité ? Je choisis de prendre la déesse Damara, déesse vénérée en Irlande ou plutôt chez les celtes, dans le temps anciens. Je porte une longue robe blanche, une ceinture bordeaux mettant en évidence mon ventre arrondi par le fruit que je protège. Le fruit de l'amour, d'un amour qui ne se tarit pas. Pour mes cheveux, je les tresse. Je prends un voile rouge et je l’utilise comme un châle. Dois-je ajouter d'autres éléments pour le bal ? Non, ça ira. Je ne veux pas que tout soit visible. Je ne veux pas que Jane, ma très chère cousine si elle se rend à ce bal se sent gênée de me voir dans cette tenue et autre. Elle est fragile et je ne veux pas la fragilisé plus qu'elle est déjà. Je souris au miroir, je peux enfin aller à ce bal. J'espérai qu'il ne me fatigue pas et que tout se passe bien.

J'entre dans la salle de bal, je regarde les invités, je salue ma chère tante, la Reine Marie de Guise, la Régente, je lui souris. Je tente de chercher ma cousine Margaret, je la voie en tenue de Gaïa, un sourire s'illumine sur mes lèvres, elle est si magnifique ma cousine. Je m'approche vers elle avec un grand sourire enfantin, nous avons quelques mois de différence avec Maggy. J'apprécie ma cousine. Je vois un homme près d'elle, qui est-il ? Est-ce un soupirant ? Je le regarde. Je reconnu que c'est mon cousin, James. Il est élégant dans son habit.

Agnès – Bon Samain, chère Gaïa et vous aussi Milord. Lui dis-je avec un sourire. J'ai gardé au fond de moi, une tendresse sentimentale pour James. En effet, petite, je suis tombée amoureuse de lui mais l'amour que j'ai ressenti pour lui, c'est évaporé au fil des ans. Je les regarde. Cette soirée allait-t-elle changer notre histoire à tous ? Comment allez-vous ?

Je les regarde l'un après l'autre, je vois d'autres personnes arrivées, des protestants, comme des catholiques, des amis comme ennemis, de la famille aussi. Nous sommes tous réunis ici. Je souris, mais ce sourire n'est qu'une barrière, une façade pour me protéger. Mais de quoi ? De la perte de mes enfants, de la mort qui me hante chaque nuit. Je les regarde, ils sont ma famille. Ils seront là pour protéger mes enfants. Je pense à Alexander retenu par cette diablesse de Stanhope. Je la hais ! Je pense aussi à mes frères et sœurs, que font-ils ? Il faut que je les vois. Peut-être avant que je meurs. Je soupire. J'aimerais que quelqu'un me demande pour danser. Qui va me demander pour danser ? Juste, une petite danse.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Ven 9 Jan - 23:07
Il ne m'a pas fallu attendre longtemps avant que je me fasse accoster par un homme. Mon regard l'a alors discrètement détaillé avant que j'esquisse un sourire à son attention. Si je ne me trompe pas, il s'agit de mon demi-frère James. Nous ne côtoyons que depuis peu mais j'aime penser qu'une certaine complicité nous lie déjà. James a déjà eu la gentillesse de me défendre à plusieurs reprises face à notre belle-mère. Néanmoins, la pensée que je me trompe effleure mon esprit. Cette pensée est rapidement écartée. Après tout, je ne risque pas grand chose ce soir et malgré toute notre animosité, ma belle-mère et moi n'accepteront jamais qu'un Stuart soit blessé d'une quelconque manière. Tout du moins, c'est l'illusion dans laquelle j'aime m'imaginer !

-La déesse du printemps devrait ravir l'assemblée en dansant sur la piste. Pas en se cachant derrière les tentures.

Le compliment que m'adresse l'homme m'arrache un sourire.

-Je ne suis point caché mon bon monsieur, j'attends juste qu'un noble homme tel que vous m'entraîne pour que nous éblouissions l'assemblée ! Réponds-je taquine et un brin curieuse de voir comment l'intéressé va réagir face à ma boutade.

-Qui sait ma chère... ce serait peut-être la dernière occasion pour vous de danser à cette cour telle qu'elle se présente aujourd'hui sous vos yeux. Le printemps qui virevolte sur les décombres d'un monde trop ancien... une certaine poésie, ne pensez-vous pas ?

-Peut-être... Réponds-je prudemment ne sachant pas vraiment que penser de cette réplique. Mais n'est-il pas le plus important de profiter de l'instant présent ? Déclare-je avec un sourire.

On est bientôt rejointe par une jeune femme déguisée en déesse. Je ne reconnais pas l'idée de cette déesse à mon agacement et je n'ose pas posée la question concernant le déguisement. Je tente de faire comme si je parvenais à la reconnaître. Après tout, la Cour est tous les jours un jeu de dupes pourquoi changer les habitudes en ce jour de Samain !

Quand la voix de la femme s'élève, je reconnais mon interlocutrice enfin. Il s'agit de ma cousine, Agnès ! Décidément, cette réjouissance ressemble de plus en plus à une réunion de famille !

-Bon Samain à vous, divine déesse. Pour le moment, la soirée est douce et je peux que prier pour que ce Samain soit le plus réussi possible. Réponds-je à sa question. Et comment vous portez-vous, douce divinité ? Avez-vous réussi à trouver un cavalier à votre gout pour virevolter au centre de la pièce ?

La conversation est banale pour le moment, il l'est vrai. Mais on a néanmoins toute la nuit pour que les révélations les plus intéressantes se fassent !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Dim 11 Jan - 0:05

L'hérésie par delà les frontières.



Fin Octobre 1554.
Forteresse de Stirling.


Janet Beaton portait une longue robe blanche, faite de soie, qui la soulignait la taille. Une corde d’or lui serrait la ceinture et sur le visage, elle portait un masque d’or, qui le recouvrait intégralement. Ses longs cheveux roux, coiffaient d’une manière sauvage, étaient lâchés. Personne ne pourrait la reconnaître et certainement pas la reine douairière Marie de Guise et son conseiller Henri Cleutin, qui l’avait cordialement renvoyé sur ses terres, il y a quelques semaines de cela. Son mari était froid et enterré dans la chapelle familiale des Scott et maintenant, elle était seule, avec pour seul combat, celui de venger Walter et de tuer tous les membres du clan Kerr. Invitée ou pas, Janet serait venue, comme elle le faisait tous les ans, à cette célébration des morts. C’était un évènement fait pour elle, même si elle était contre, depuis fort longtemps, avec le faste de la cour.
Durant toute la journée, la chef du clan Scott avait parcouru les rues d’Edimbourg vêtue telle une paysanne, elle s’était fondue dans le moule, pour célébrer les morts avec le commun des mortels. Cette année, Samain avait un autre visage pour elle, elle avait perdu son très cher mari, au tout début du mois et elle comptait bien l’honorer, à la manière de ses très chers ancêtres. Ils étaient beaucoup à la dire sorcière et Janet assumait cette réputation, il était vrai qu’elle était une adepte des poisons et des plantes, mais jamais, elle n’avait usé de la sorcellerie. La rousse était une femme de la nature, qui savait l’honorer, comme ses ancêtres autrefois. Son cœur n’était ni noir, ni blanc, mais il était celui d’une sauvage, qui connaissait à la fois la violence et la douceur. Déguisée en druidesse, elle était fidèle à elle-même, sauvage et mystérieuse à la fois, derrière son masque d’or qui ne dévoilait que ses sombres yeux.
A l’heure dite, elle se rendit au palais royal d’Edimbourg, à bord d’un simple carrosse, la rousse était en compagnie de sa sœur Grisel, qui avait été aussi sa belle-fille. Des histoires de famille bien compliquées, mais depuis, les deux sœurs n’avaient jamais été aussi proche, surtout quand elles sont devenues veuves à quelques mois d’intervalles. Veuves, elles n’en restaient pas moins les figures féminines du clan Scott et ensemble, elles devaient se soutenir pour vaincre leurs ennemis. Les deux sœurs se dispersèrent à l’entrée de la salle de banquet allant chacune dans deux directions différentes, prêtes à écouter et à voir si l’un des membres du clan Kerr était présent. Janet n’avait pas froid aux yeux et ce soir, si elle avait l’occasion de commettre un meurtre, elle le ferait, sans aucun remord.
Sa robe lui donnait l’impression de flotter dans les airs et son aura mystérieuse faisait tourner quelques têtes. La rousse vit un groupe et elle reconnut dedans, le bâtard de feu le roi James V. Jamais elle ne lui avait été présenté, il était donc grand temps de faire sa royale connaissance. Janet avait entendu de nombreuses rumeurs sur lui et ce garçon l’intriguait, comme tous les hommes d’ailleurs.

« Mes ladies. » Salua-t-elle à l’intention des deux jeunes femmes qui tenaient compagnie au lord, puis elle se tourna vers lui. « Les ténèbres semblent vous accompagner ce soir My Lord, souhaitez-vous conduire les morts jusqu’à nous ? » Son ton était légèrement amusé, mais énigmatique à la fois. D’ailleurs, Janet remarqua qu’elle était l’une des rares personnes à être masqué intégralement.
Cette nuit, en l’honneur de Samain, elle ferait apparaitre les morts.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 962 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Dim 18 Jan - 15:41


L'hérésie passe toutes les frontières.





Les torches flambent sur le chemin conduisant aux portes du palais. Des silhouettes étranges, vêtues de capes noires s’y engouffrent, telles des anges de la mort. Elles semblent flotter sur le sol. Au nombre de huit, on les laisse entrer, elles sont parties de la suite des festivités.
Dans la grande salle du palais, Marie de Guise continuent à accueillir ses convives, Agnès Livingstone, son beau-fils James Stuart, sa belle-fille Margaret Stuart, la douce Anne Hamilton et d’autres personnes, dont elle ne reconnaissait pas les visages, sous les masques, tel que Janet Beaton. Les groupes se rejoignaient, les conversations débutaient. Agnès, James et Margaret se reconnaissaient sous leurs masques, mais comment allaient-ils réagir en voyant Janet Beaton et son masque intégral ?
Ils conversaient tous et dansaient, quand soudain, les portes s’ouvrirent, laissant entrer les silhouettes sombres, qui étaient de véritables incarnations de la mort. Elles commencèrent à se mouvoir dans toute la salle, faisant parfois des sauts. La plus grande de ces silhouettes avaient de son côté, un pouvoir très spécifique, elle pouvait cracher du feu, impressionnant ainsi, tous les convives.
Puis, après avoir crachée de nouvelles flammes, elle prononça de sinistres mots.

« Que les ténèbres vous emportent, que les morts nous rejoignent pour Samain. » Puis, il cracha de nouveau des flammes, sous les applaudissements de toutes les personnes présentes dans la salle.

Information sur le jeu : Les participants de ce topic sont les écossais, ainsi, vous rencontrerez Janet Beaton, Anne Hamilton, Agnès Livingstone, Margaret Stuart, James Stuart, Rosemary De Roy, Louise de Brézé. Si d'autres Ecossais veulent s'inscrire, vous pouvez toujours le faire, même pour ce second tour, (ICI). En ce qui concerne nos participants, pour ce deuxième tour, vous pouvez autant de réponses que vous le souhaitez, continuez ce que vous étiez en train de faire, tout en incluant l'arrivée de ces personnes très étranges. Pour y répondre vous avez jusqu'au 1er février. Si vous avez une impossibilité, contactez un membre du staff.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mar 20 Jan - 19:14
L'hérésie passe toutes les frontières
Rosemay De Roy

Rosemay aimait cette saison. L’Automne réchauffait quelque peu l’Ecosse de ces couleurs chaudes. Le vent frais soufflait fort mais tout le monde voulait voir ce spectacle qu’était ce royaume en cette saison. Il faisait froid, mais personne pouvait nier la beauté de ce pays si traditionnel. Comme à son habitude, Rosemay s’était perdue dans les pages fascinantes de son bouquin, imaginant ses merveilles derrière ses paupières. Chaque mots la faisaient tomber en amour avec cette aventure. Rosemay aimait ce genre de livre, rempli d’aventure, de combat, plein de magie et d’amour pur et sincère. Rêveuse, la jeune noble déchue n’avait pas vu l’heure passée, elle avait même oublié qu’elle avait aidé la Reine à préparer ce bal masqué. Il lui fallut d’un seul regard vers l’horloge pour remarquer son retard. Effarée, Rosemay se levait d’un bond, manquant de trébucher. Il fallait se préparer et vite. Pourtant, la jeune femme savait qu’elle devait rendre grâce à la reine et aller dans des haillons, n’était pas la meilleure solution. Rapidement, elle se lava le corps et les cheveux, laissant l’air frais de l’Ecosse sécher ses magnifiques cheveux bruns aux reflets, soyeux et bouclés comme toutes les Lady se devaient de les avoir, elle se fit un beau chignon , laissant quelques mèches bouclés à l’anglaise encadrer son magnifique visage naturel. Rosemay se vêtit d’une belle robe jaune faisant ressortir sa peau rosé naturelle. Elle était en soit un peu basique, ses jupons n’étaient que de la mousseline jaune aux reflets orangés. Le haut restait de la soie douce, son corset serrant son ventre plat, mettant en valeurs ses belles formes. Rosemay se faisait belle sans pour autant exagérer préférant . Rester naturelle était la meilleure chose à faire. Non, elle ne voulait pas ressembler aux catins, elle voulait être elle-même. Belle, douce, naturelle, gentille. Une fois le maquillage fait, ses yeux bleu étaient mis en valeurs par du noir, ses belles lèvres charnus par une touche de rose. Elle mit son masque. Enfin, elle était prête et semblait être un véritable rayon de soleil, son déguisement était parfait, avec son magnifique sourire tendre et joyeux. Oui, elle était très belle. La touche finale fut de mettre son collier autour du cou.

C’était donc en retard, qu’elle mit un pas dans une démarche hésitante et gracile au bal. La fête battait à son plein et c’était juste magnifique. Les gens dansaient, riaient, s’amusaient, fêtant avec joie cette fête druidique. Elle eut un hochement de tête à sa Reine comme pour s’excuser de son retard, et regardait le monde s’amuser de cette ivresse presque innocente. C’était un magnifique tableau vivace. Timide comme elle était, Rosemay n’osait pas s’approcher des personnes, encore moins leur parler. C’était donc avec sa démarche gracile et mal assurée, qu’elle venait au buffet, attendant la fin de ce magnifique bal, dont l’organisation était parfaite. Malgré le froid de l’Ecosse, cette ambiance réchauffait les coeurs des personnes présentes à ce bal. Néanmoins, Rosemay n’était pas habituée à ce genre d'effervescence et préférait sur le côté et regarder le monde vivre autour d’elle. Rosemay ne savait pas quoi faire et elle restait là à attendre et rêvasser des histoires dans sa tête. Rosemay en voulait profiter, se disant que la vie était trop courte et qu’on l’avait pour qu’elle soit vécue. Hélas, elle ne savait pas comment faire cela. Que Dieu lui vienne en aide !


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mar 20 Jan - 21:23
L'hérésie passe toutes les frontières




Et voilà l'automne était maintenant bien installé en Écosse, jamais Louise aurait cru que le temps passerait si lentement. Depuis l'emprisonnement de Claude, Marie n'avait cessé de la soupçonner d'être à l'origine de tout ça et de toute évidence, Louise avait un peu de soucis à ce faire. Mais il en fallait plus pour faire fuir la jeune femme et elle ne comptait pas se laisser abattre. Ce soir, c'était soir de fête et tout le beau monde serait présente.

Louise ne comptait pas louper ça, elle y avait pensé toute la journée et avait mis du temps à trouver la tenue parfaite. Car ce soir la fête était particulière, les masques étaient de mise. Ce qui arrangeait plus ou moins Louise qui pourrait voguer parmi les invités sans risquer de se faire découvrir. Elle n'avait pas tellement envie que les regards soient tournés vers elle, et puis madame de Brézé avait quelques alliés dans la cours d'Écosse. Ce n'était pas le moment de les mettre mal à l'aise, surtout qu'ils devaient eux aussi profiter des masques pour être discret.

Après avoir vidé son armoire et avoir éparpiller ses vêtements partout, Louise sentit la fatigue l'envahir. Elle s'allongea un moment sur le grand lit de sa chambre, elle pensait que ce serait juste un petit temps, mais au final lorsqu'elle ouvrit les yeux, la nuit était déjà bien installée sur le pays. Louise ce leva rapidement et claqua des doigts dans le couloir, une servante arriva rapidement et comprit immédiatement ce qu'elle devait faire. L'eau fut versée dans la grande baignoire et Louise se précipita dedans, elle devait faire vite si elle ne voulait pas louper la fête.

Une fois laver, elle sortit et s'enroula dans un grand drap, indiquant ensuite à la servante de prendre la robe sur le lit ainsi que le masque. Une fois sèche et coiffer, Louise enfila sa longue robe noire et posa le voile fluide pour cacher ses yeux. Elle était enfin prête à faire la fête et cette fois rien ne pourrait briser l'ambiance. Elle sortit de sa chambre et descendit les grands escaliers faisant signe au valet de ne pas appeler le carrosse, la salle de bal n'était pas très loin et Louise ne voulait surtout pas se faire remarquer en arrivant avec ses chevaux.

Le valet préféra cependant l'accompagner, chose que Louise accepta, mais précisa qu'il devrait se faire discret à l'entrée de la salle. Chose qu'il fit à merveille, et voilà Louise était enfin dans la salle de bal, et il fallait bien reconnaître qu'il avait une certaine ambiance. La jeune femme attrapa rapidement un verre de champagne et fit voyager son regard dans la salle, les costumes étaient très beaux et il était difficile de reconnaître tout le monde. Un groupe de personnes en noir était arrivé et l'un d'eux mettait l'ambiance en crachant le feu. Il ajouta une phrase qui rendit Louise sceptique, qu'est-ce qu'il entendait par là ?


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Ven 23 Jan - 16:54
Alors que je suis en train de discuter avec mon demi-frère et ma cousine, une dame se rapproche de nous afin de nous saluer. J'essaye de cacher ma surprise en voyant son visage entièrement masquée contrairement à moi. Je trouve que sa tenue lui sied à merveilles et je pense que cela est dommage qu'elle cache son visage qui doit être surement fort joli par un tel masque. Mon esprit se met alors à imaginer les idées les plus folles concernant sa volonté de demeurer anonyme. Est-ce pour éviter un soupirant ou par simple amusement ? Je ne sais que choisir.

Néanmoins, quand la voix de cette personne s'élève, je ne peux m'empêcher d'être perplexe. Il me semble avoir déjà entendu le timbre de cette voix mais où est-ce ? Je suis bien incapable de le dire à mon plus grand déplaisir. Le seul avantage que j'ai, c'est que la soirée ne fait que commencez. Il me reste donc plusieurs heures devant moi pour tenter de percer le mystère de l'identité de cette femme. Décidément la soirée s'annonce pour le moins intéressante ! Toutefois, comme le veut l'usage, je réponds aussi gracieusement que possible à sa salutation.

Soudain, au beau milieu de nos conversations, une troupe d'artiste entre brusquement dans la salle. Je ne m'y attendais pas du tout, aussi, je ne parviens nullement mon cri de surprise. Remise de mon émotion, j'observe fascinée ce cracheur de flammes. Je me mets à applaudir à tout rompre en compagnie des autres courtisans. Si les miens sont très enthousiasmes, je pense percevoir le scepticisme de certains, à l'instar de cette femme habillée en noire à l'autre extrémité de la pièce. Peut-être ne goute-t-elle pas ce genre d'amusement ? Quoiqu'il en soit, cette pensée quitte rapidement mon esprit pour déclarer à celui que je suppose être mon demi-frère :

-Ce spectacle est décidément bien digne de la nuit de Samain !

Cependant, ma déclaration ne se fait en réalité pas qu'à lui mais à tout ceux qui était mes compagnons de discussions quelques instants auparavant. Sous cette remarque, j'adresse en quelque sort un compliment au maître de cérémonie de la Cour pour ce spectacle. Mais il peut être également pris pour un compliment à l'égard de ma belle-mère et si cela pouvait arriver à ces oreilles (car je suis certaine qu'un ou plusieurs de ses gardes sont déguisés pour se mêler à la foule) afin de la mettre de bonne humeur, je pourrais peut-être avoir la vie facile pendant quelques jours. Mais je crois que c'est bien trop demander alors que des rumeurs courts concernant un possible mariage de ma part !

Laissons ces pensées noires et profitons dun spectacle de la fête de Samain.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 24 Jan - 0:51
Une fête que j'apprécie beaucoup est Samain car il s'agit pour nous les écossais de nous déguiser et de retrouver nos anciennes habitudes païennes. Je me prépare pour cette grande occasion, au bal, je me rapproche de deux personnes. Je les salue. Il s'agit de mes cousins, James et Margaret. Je leur demande comment ils vont.

Margaret - Bon Samain à vous, divine déesse. Pour le moment, la soirée est douce et je peux que prier pour que ce Samain soit le plus réussi possible. Et comment vous portez-vous, douce divinité ? Avez-vous réussi à trouver un cavalier à votre gout pour virevolter au centre de la pièce .

Agnès -Je l'espère aussi ! Je me porte comme un charme. Hélas non, mais peut-être que j'en trouverais un. Et vous ma chère amie ? Je regarde James. Et vous, n'avez point trouvé de cavalière ? Je suis étonnée que mon cousin ne danse pas.

Une femme vient nous interrompre. Qui est-ce ? Elle est masquée, il est difficile de la reconnaître. Je regarde son costume, il est magnifique et mystérieux, comme elle. Je me demande qui se cache derrière ce masque. Quand il s'agit d'un bal masqué, les classes sont inversées, n'importe qui peut se cacher derrière un masque, un noble comme un pauvre. Elle nous salue. Je lui offre un sourire. Je crois reconnaître cette voix. La femme masquée discute avec mon cousin, je regarde Margaret, et je salue la femme après quelques instant plus tard. Soudain, les portes s'ouvrent et des nouvelles personnes font leur apparition. Des personnes crachent du feu, je frappe dans mes mains. Un beau spectacle, n'est-ce pas ? Je cherche du regard ma tante Marie de Guise. Je vois d'autres personnes arriver, je regarde Margaret. Cette dernière lance un compliment. Je lui offre un grand sourire.

Agnès – Un magnifique spectacle ! Chère déesse, avez-vous des histoires à me raconter ? J'ai entendue des rumeurs sur certaines fiançailles qui se prépare. Mais, je préfère vous le demander qu'entendre des ragots. Est-ce vrai ? Dis-je en murmurant pour que nul n'écoute mes paroles.


Par la suite, je regarde ma cousine, je crois reconnaître Rosemay et Louise, je décide de les rejoindre et de les faire venir près de notre cercle. J'observe ma cousine, James et l'inconnue. Je souris et je déclare à Maggy que je dois voir deux personnes mais que je la rejoindrais. Je marche vers Louise et Rosemay. Je fais un grand sourire.

Agnès – Chères demoiselles, bienvenue en Écosse, le royaume au pays des légendes. Vous êtes resplendissantes mes chères amies, voulez-vous nous joindre à mes compagnons là-bas ? Déclarais-je en montrant mes anciens compagnons de conversations. Sinon, comment allez-vous ? Je porte ma main sur mon ventre, dans quelques mois, j'accoucherais de mon second enfant.


Je souris à mes deux amies, vont-elles accepter de me rejoindre et d'aller vers les autres ? Ou vont-elles préférer ne pas se mêler à la foule ? Je caresse mon ventre, il me tarde d'accoucher et de prendre dans mes bras cet enfant, un autre enfant de l'amour. Il ne pourra jamais remplacer Alexander, mon fils aîné, pris dans les mains de cette odieuse femme ! J'en veux à William de lui avoir confié, comment ose-t-il faire cela ? Je respire doucement. Que va-t-il se passer maintenant ? Je me le demande bien. Je pose mon regard bleuté sur les jeunes femmes et sur mon cercle de tantôt. Il faut que j'ai une autre conversation avec James, mais également que je puisse parler à ma tante et discuter avec Margaret. Pour Jane, il serait pénible de lui parler de mon problème pour Alexander … Trop pénible pour elle. Elle se remet pas de cette fausse-couche. Pauvre Jane.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 24 Jan - 18:31
L'hérésie passe toutes les frontières
Rosemay De Roy

Rosemay goûtait avec gourmandise les mets les plus exquises, elle adorait cette fête païenne, où l’hérésie et l'insouciance prenait place dans le coeur des gens. Elle aimait voir les dames bouger, danser , un sourire aux lèvres. Les robes faîtes de divers tissus chatoyants, bougeaient au gré des mouvements graciles des dames, les hommes riaient et parlaient. C’était ce genre de soirée que Rosemay adorait plus que tout. On avait l’impression que tous les maux que le pays subissait disparaissait, que la guerre religieuse n’a jamais lieu. Qu’ils formaient tous une grande famille, s’aimant l’un et l’autre. Bien sûr, elle savait que la plupart des hommes cherchaient quelque chose, un bon parti pour leur fille, pour des terres. Pour une source de pouvoir quelconque. La noblesse était un monde cruel et impitoyable, carnassier. Les femmes comme elle, attachées à leurs valeurs et leurs idéaux, devaient redoubler de courage et de sagesse.

Heureusement que sa reine l’aidait dans ses pas, à ne pas céder à la tentation et les vices de la cour. Les hommes et les femmes n’avaient pour certaines aucune pudeur, aimant le regard des hommes et de leurs touchers sensuelles. Rosemay lissait les plis imaginaires de sa belle robe jaune qui la rendait encore plus lumineuse que le soleil. La jeune fille , pensive eut un sursaut lorsqu’elle entendit quelqu’un lui parler. Rosemay se tournait la main, sur son coeur battant la chamade. Rosemay eut un sourire en voyant Agnès, ravie de revoir sa tendre amie d’enfance. Elle se souvenait de leurs jeux dans les jardins de leurs familles, de leurs rires. Elle te vit et cela la fit sourire en voyant ton ventre arrondi.

-Je vous remercie ma très chère amie. Vous êtes la plus belle d’entre toute, d’autant plus que je dois vous féliciter pour votre état, que Dieu vous bénisse et vous porte chance, ainsi qu’à cet enfant, s’enquit-elle doucement.

Rosemay lui fit une petite révérence , sa robe bruissait doucement sur son mouvement gracile. La jeune femme se relevait rapidement, un peu gênée. Depuis qu’elle s’était fait disgracier, Rosemay ne devait plus vraiment se comporter comme quelqu’un de noble, de leur rang. Elle ne voulait point que quelqu’un de noblesse comme Agnès se voyait avec une simple dame d’honneur même si celle-ci servait la reine. Elle se mordit la lèvre, un peu gênée.

-Je ne veux point vous déranger, ma très chère amie, répondit-elle doucement, et un peu timidement.


Rosemay lui offrit cependant un sourire sincèrement, doux et rassurant, ses belles pommettes firent leurs apparitions. La jeune femme se sentait plus timide que jamais, mais elle voulait être sincère et rester charmante tout comme le protocole lui exigeait. En ce moment, elle voulait replonger dans ses livres et voyager au -délà des frontières des pays, mais Rosemay adorait rester dans les bals et voir les hommes danser avec des femmes, rêvant d’être une de ses femmes. Rosemay lui souriait, ses yeux bleu magnifiques pétillaient de sincérité et de chaleur.








Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Dim 25 Jan - 16:37
L'hérésie passe toutes les frontières




Louise venait à peine d'arrivé que déjà, elle avait repéré les mets délicats. C'était une fête très particulière mais tellement agréable et puis il avait pour le coup des spécialités plus étonnante les unes que les autres. La jeune femme allait ce diriger vers un des serveurs lorsqu'elle apperçu une silhouette, qu'elle connaissait bien.

Il s'agissait d'Agnès Livingston, Louise et sa mère avait eu l'occasion de partager de long moment et Louise avait finalement proposé de chaperonné la jeune Agnès lors de son voyage à Paris. Elle fût agréablement surprise de voir que la jeune fille portait son deuxième enfants. C'était incroyable pour Louise, la jeune Agnès avait seulement 19 ans et elle était déjà à son second enfant, alors que Louise avait mis beaucoup de temps avant d'offrir son premier enfant à Claude.

En tout cas elle était resplendissante et Louise fût très heureuse que celle-ci l'invite à rejoindre son petit groupe pour papoter.

“Eh bien ma chère, vous avez l'air en pleine santé ! Et ça me réjouit de vous voir ainsi ! J'espère que ce petit bout ne vous fait pas trop de misère et ne vous fatigue pas trop ? Comment ce porte le premier ?”

Louise tourna alors la tête vers une femme proche d'elle, Louise n'avait même pas reconnu Rosemay qui ce tenait pourtant à ses côtés.

“Excusez moi très chère, je n'avais point fait attention à votre présence...Je suis impardonnable décidément en ce moment j'ai la tête ailleurs. Comme vous portez vous ?”

Louise était finalement très contente d'avoir pu ce rendre à cette soirée, elle avait connu Rosemay par sa dame de compagnie qui très proche de la jeune femme lui avait présenté. Même, si Rosemay était la dame de compagnie de la reine, Louise l'appréciait et elle avait même une pointe d'admiration pour elle. En effet, il n'était jamais simple d'être la dame de compagnie d'une reine, et encore plus quand il s'agissait de Marie de Guise, enfin c'est surtout ce que pensé Louise.

La jeune dame d'Anet, ce tourna une nouvelle fois vers Agnès, “Je serais très heureuse de venir papoter avec vous !” Elle jeta un regard au groupe puis sur Rosemay “Ne soyez pas timide mademoiselle de Roy et venait donc avec nous !” Elle lança un sourire aux deux jeunes femmes à ses côtés.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mer 28 Jan - 18:31








Il s’était pourtant déguisé mais apparemment on le reconnaissait facilement. Bah… les cheveux sans doute, le regard et l’allure. Il esquissa un salut distingué vers la déesse,, le regard glissant sur l’arrondi si visible maintenant de son ventre.

Agnès.

Elle n’allait pas tarder à accoucher maintenant et ça le coinçait ici encore quelques semaines. L’ironie quand on savait qu’il était loin d’être le père et que ce dernier trainait on ne savait ou. Il eut un mouvement d’humeur en se plaçant legerement en retrait pour que les jeunes femmes puissent discuter entre elle des charmes de la danse et autre réjouissances de ce genre. La vision de la grossesse d’Agnès avait le don de toujours le laisser agacé au moins durant quelques minutes et il tourna un regard sombre sur la silhouette intégralement masquée qui s’avança vers eux.

Ah.

Voilà un peu d’amusement qui était largement bienvenue.

« Les ténèbres semblent vous accompagner ce soir My Lord, souhaitez-vous conduire les morts jusqu’à nous ? »

Il la salua avec déférence.

« Peut-être sont-ils déjà là … » James n’eut pas le temps de terminer qu’un étrange individu vint cracher des flammes au centre de la salle. L’écossais eut un sourire et applaudit comme tout un chacun. Spectacle son et lumière ! Au moins sa belle-mère avait toujours bon gout. Les choses allaient bien vite. Ici des gentilhomme qui venaient saluer sa sœur et sa cousine, là des demoiselles qui discutaient en riant, des gens qui buvaient, mangeaient, riaient, complotaient.

Sous les masques la vérité reluisait.

Il entendit brievement Agnès lui parler de cavalière. Si c’était une façon comme une autre de remuer le couteau dans la plaie, il n’offrit aucune réaction et aquiesca laconiquement en tendant son bras vers Janet. Puisqu’Agnès le voulait sur la piste n’est-ce pas…

« Si vous n’avez pas peur ma dame. Nous pourrons faire danser les ombres… » Si le sourire glissait sur le recoin des lèvres et les cheveux auburn dansait sous les plumes ébènes, le regard était métallique sur Lady Beaton.

Il reviendrait pour faire danser Margaret. Si la soirée en laissait le temps.

Éventuellement…

Un sourire pour le masque à l'accent suave français et il glissa de lui-même sa main -sans toucher évidemment- dans le dos de Lady Beaton afin de la conduire vers les autres danseurs.

« C"est un appel aux devinettes votre déguisement vous savez. »

James fit en sorte de ne pas trop s'éloigner. Il voulait garder un oeil sur sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Dim 1 Fév - 14:41

L'hérésie par delà les frontières.



Fin Octobre 1554.
Forteresse de Stirling.


Le costume de Janet Beaton transpirait le mystère. Masquée, elle ne pouvait être reconnue de personne, sauf peut-être de ceux qui connaissaient sa chevelure flamboyante et son caractère bien trempé. Depuis longtemps, Janet avait su cultiver sa réputation et nombreuses étaient les personnes qui savaient qu’il fallait se méfier de cette ténébreuse femme. Les rumeurs circulaient, comme celles sur son premier mariage qui s’était sombrement terminé. Avait-elle tué son mari ? Pour ça elle était la seule en savoir, en tout cas, c’était en sa compagnie que son mari était mort d’une chute de cheval. Trois maris, deux morts, un divorce, à ce rythme, Janet pourrait battre le record tenu par le roi Henry VIII d’Angleterre, un foutu roi anglais, qui avait eu à son actif six épouses, alors qu’il était un homme horriblement répugnant et laid.
Masquée, elle se mouvait dans la place, laissant sa sœur Grisel à ses occupations. Elle appréciait cette sœur, qui lui avait laissé sa place au sein du clan Scott, alors qu’elle-même était la mère du futur héritier. Janet avait bien l’intention d’assurer une place à ses enfants, mais pour rien au monde, elle ne spolierait sa sœur, tant que cette dernière la laissait diriger le clan. Grisel était intelligente, mais pas assez forte pour affronter un clan d’hommes, ce qui n’était pas son cas à elle. Janet avait été façonné dans du bois brut, ce qui lui avait assuré sa place et la fidélité des hommes Scott. La rouquine se laissa glisser jusqu’à un groupe où elle repéra le bâtard de feu James V. Le jeune homme était charmant, mais surtout très mystérieux. Elle avait toujours été curieuse de savoir ce que ce bâtard pensait de sa situation, lui le pauvre prince, éduquait tel un roi, qui ne le sera jamais. Elle s’approcha de lui, glissant dans la conversation une phrase lourde de sens. L’homme lui accorda un petit sourire en coin, l’invitant à danser autour des ombres de la mort.

« Les ombres voudront telles de vous ? Je doute que vous soyez prêt, mais mettez-les au défi lord Stuart. » L’homme glissa une main dans son dos et la chef actuelle du clan Scott se laissa entraîner sur la piste, alors que d’autres ombres se mouvaient, tout en crachant du feu. Cette sombre situation amusait la rousse, qui avait comme le sentiment que quelque chose se préparait. Ses yeux sombres s’ancrèrent dans le regard métallique de l’homme et elle y découvrit la sombre vérité, quelque chose se préparait, sous le signe de Samain.
La danse commença, sombre, funeste, ténébreuse, laissant deux êtres à l’âme noir se rencontrer et se quitter au fil des pas. Le prince Stuart lui fit remarquer, alors qu’ils se croisèrent, que son costume était un appel au mystère. Un sourire fleurit sous son masque, alors qu’elle le quittait et elle parla, quand elle le retrouva, sous la musique des ténèbres.

« Tandis que le vôtre ne cache que très difficilement vos dessins. Vous avez beaucoup de chance que peu de personnes savent lire sous les masques. Ainsi, vous appréciez mon costume ? J’étais certaine, qu’il serait très bien pour un tel évènement, mystérieux, il fait de moi une annonciatrice de la mort et comme vous le savez, je compte bien me venger de ceux qui ont pris mon époux. » Elle répondit dans un murmure presque inaudible, au creux de l’oreille du prince bâtard, elle ne voulait être entendu que de lui, pour garder ce moment secret. Les complots pouvaient être dangereux pour leurs instigateurs, surtout quand ceux-ci dévoilaient beaucoup trop leurs plans.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 962 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1383 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Lun 2 Fév - 0:20


L'hérésie passe toutes les frontières.





Ils étaient tous occupés à admirer le spectacle, à regarder les flammes jaillir de la bouche de l’un des hommes. Ils célébraient Samain, mais ne savaient pas que les morts viendraient à eux pour cette nuit.
Alors qu’ils dansaient, les hommes sortirent de sous leurs capes les épées et ils embrochèrent les premières personnes qui passaient à portée de bras. Aussitôt, la garde de la reine douairière se mit en action, avec pour ordre de protéger la souveraine, qui fut emportée en dehors de la salle et enfermée dans ses appartements sous la garde d’une dizaine d’hommes, prêts à mourir pour elle. La reine sauve, le sort des invités dans la salle des banquets n’était pas encore scellé, certains avaient pu fuir, mais les assassins fermèrent les portes, bloquant le monde, qui restait, dans un massacre inévitable. Les gardes tentaient de faire de leur mieux pour tuer les assassins et ils furent rapidement aidés par James Stuart, prêt à tout pour sauver les membres de sa famille, ou plutôt les apparences et de Janet Beaton, qui telle une amazone se mit à défendre les invités dans la salle. Les combats étaient acharnés, les victimes nombreuses. Serez-vous parmi les victimes ou les survivants ?

Information sur le jeu : Les participants de ce topic sont les écossais, ainsi, vous rencontrerez Janet Beaton, Anne Hamilton, Agnès Livingstone, Margaret Stuart, James Stuart, Rosemary De Roy, Louise de Brézé. Si d'autres Ecossais veulent s'inscrire, vous pouvez toujours le faire, même pour ce troisième tour, même s'il est plus animé (ICI). En ce qui concerne nos participants, pour ce troisième tour, vous pouvez autant de réponses que vous le souhaitez, continuez ce que vous étiez en train de faire, jusqu'à ce que les hommes en noir viennent vous attaquer. Pour y répondre vous avez jusqu'au 15 février. Si vous avez une impossibilité, contactez un membre du staff.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Lun 2 Fév - 19:05










« Les ombres voudront telles de vous ? Je doute que vous soyez prêt, mais mettez-les au défi lord Stuart. »

La garce. Et il pensait cela avec une singulière affection, un amusement teinté de curiosité.

De toute évidence, la dame à son bras était dénué de faux-semblant et se gardait bien de la politesse surannée propre à la cour. D'ordinaire il n'approuvait pas spécialement ce genre de choses... pas s'il ne pouvait pas la contrôler en tout cas, mais dans ce cas précis, tandis que les masques et la nuit les recouvraient, James trouva l'initiative d'avoir une langue bien pendue à ses côtés tout à fait charmante.

Elle n'abaissa pas son regard et le sourire de l'écossais s'étira dangereusement. Voilà qui n'était pas anodin. Il ressera sa prise sur elle, la danse se faisant plus éloquente. C'était peut-être eux les ombres en cet instant et ils dansaient comme mû par l'urgence.

De quoi craquer.

Les mots de sa cavalière virevoltèrent tout autour de lui. Feutrés et annonciateur de chaos. Vu ce qu'elle venait de dire et vu l'attitude proprement scandaleuse, pleine de merveilleuse bravade et de courage, il ne fut pas dur à James de deviner qui se cachait sous le masque.

Délicieux.

Il l'attira contre lui tandis que les premiers sons parvinrent aux oreilles. Des armes, des cris, du sang et du feu. Et l'adrénaline qui monte le long des veines, qui crispent en euphorie les muscles. Un quart de secondes où il la tint contre lui, chuchotant à son visage, tandis qu'un monde allait s'écrouler autour d'eux.

" Vous aurez ce que vous voudrez Lady Beaton. "

Un quart de secondes et déjà l'un comme l'autre se retrouvèrent séparés, épées en main.

Il était difficile pour qui que ce soit de percevoir que la main de James n'y était pas. Pas vraiment. Il manquait toujours de si peu et en soi ce n'était pas habituelle, mais Lord James Stuart para avec astuce à ceci. Il s'occupa avant tout, en tout cas c'est ce qu'il semblerait plus tard à la majorité des invités, de mettre à l'abri sa sœur et sa cousine.

" Agnès, Margaret, restez plus loin!"

Un coup d’œil tandis qu'il transperça tout de même un homme, puis un autre de part en part, le sang giclant sur le noir des vêtements. D'un geste calculé -bien plus que quiconque ne pouvait le deviner en cet instant-, il enleva son masque et eut un sourire sombre en faisant tourner la poignée du manche de son épée dans sa main.

"Agnés, suivez la reine pour l'amour de Dieu!"

Il craignait moins pour Margaret en cet instant. Agnès par contre risquait sincèrement d'accoucher en plein milieu du carnage si cela continuait. " Margaret emmenez-là!"

Vu le ton de la voix, ce n'était pas une recommandation mais bien un ordre teinté du bruit du fer.

Franchement? il valait mieux obéir ou c'était lui qui vous emmenait en lieu sur et j'aime autant dire que ce serait par la peau des fesses :3.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 7 Fév - 0:50
La fête de Samain, une grande fête pour les écossais est une fête splendide. Je parle à ma cousine et mon cousin. Une femme arrive, cette dernière m'intrigue. Par la suite, je demande à mon cousin s'il a trouvé une cavalière, un homme comme lui doit danser. Voulais-je qu'il danse avec moi ? Pourquoi pas. Puis, le spectacle vient, avec des hommes crachant du feu, quelque chose de magnifique, ma cousine parle, je l'écoute, elle a raison, c'est magnifique. Je discute avec ma cousine par rapport à des rumeurs sur ces fiançailles, ma cousine allait se marier, avec un inconnu, pourquoi elle ? Puis je vois James s'éloigner avec l'inconnue. J'aurais aimé qu'il danse avec moi . Puis je vois mes amies, Louise et Rosemay, je décide de les rejoindre, je m'approche d'elles. Je les salue, je souris et je commence à parler.

Rosemay -Je vous remercie ma très chère amie. Vous êtes la plus belle d’entre toute, d’autant plus que je dois vous féliciter pour votre état, que Dieu vous bénisse et vous porte chance, ainsi qu’à cet enfant.

Agnès – Je suis forte aise que votre santé se porte bien, oh non, ne dites pas cela, je ne suis pas la plus belle. Dis-je en rougissant, beaucoup de jeunes femmes sont plus belles, vous et Lady Louise ou ma cousine Margaret. Je les regarde. Ou cette femme qui danse avec James, mon cousin dis-je en leur montrant cette inconnue.

Ma chère amie me fait une révérence, je la regarde faire, j’esquisse un sourire. Je garde ma main sur mon ventre arrondi, dans deux mois, je donnerais naissance à mon enfant. Dans deux mois, je pourrais le serrer dans mes bras, mais il ne pourra pas changer mon amour pour mon premier né. Mon amie d'enfance se mords les lèvres, je la regarde, je lui souris. J'aimerais tant qu'elle me rejoigne.

Rosemay -Je ne veux point vous déranger, ma très chère amie.

Louise - Eh bien ma chère, vous avez l'air en pleine santé ! Et ça me réjouit de vous voir ainsi ! J'espère que ce petit bout ne vous fait pas trop de misère et ne vous fatigue pas trop ? Comment ce porte le premier ?

Agnès – Je vous remercie chère Louise. Il me donne souvent des coups, dis-je en riant. Je … Alexander n'est pas ici, je vous raconterais quand on pourra plus librement. Je regarde Rosemay et je finit par lui répondre , vous ne me déranges jamais !

Je ne voulais pas que la cour sache ce qui arrive à mon fils, peu de monde le sait, Priam le sait. James également. Et William, également. Quand mon époux reviendra ? Un jour ? Jamais ? Quand ? Je me languit de lui … Ah l'amour. Je regarde Rosemay. Louise parle à Rosemay. Je me demande si elles sont amies ou non … Louise se tourne vers moi. Elle accepte ma requête, il manque que Rosemay. J'attends sa réponse. J'allais donner mes bras à mes amies pour aller près de mon ancien groupe de conversation.

Mais … la folie commence. Des personnes sont tués, d'autres tentent de fuir. Je regarde mes amies, je n'entend pas ce que mon cousin me dit car quelqu'un se saisit de moi, il dépose sa lame froide sur mon cou et il me fait pivoter vers mon cousin. Je regarde James, apeurée.

Par la suite, cet inconnu me fait saigner mon bras, je me tord de douleur, hurlant. Allais-je mourir avant de donner la vie ? Est-ce mon destin ? Les Stuart somme nous maudits ? Quel monde odieux, nous vivons … Je ne sais pas quoi faire, qui va me sauver ? Vais-je mourir ? Serais-je dans les victimes ? Je ne sais pas, pas encore. Que Dieu nous vienne en aide.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 7 Fév - 17:42
Il est des instants dans sa vie où l’on se dit qu’on est un cliché ambulant. James avait une vue erroné d’Agnès. Un refus constant.

A son cri, son sang ne fit qu’un tour.

Déjà, le bruit autour s’estompait à ses oreilles pour faire place à un calme ajourné. L’œil du cyclone. L’air semble suspendu, presque irréel. Les instructions avaient été trop flous. Pas Agnès. Ce n’était pourtant pas compliqué. Elle était enceinte jusqu’au bord des yeux bon sang ! Comment pouvait –on se tromper à ce point ?

Tout le monde avait le droit d’être imbécile mais certains semblaient vraiment se complaire dans ce privilège.

Les écossais n’étaient pas réputés pour leur patience ni pour leur sérénité.

« Espèce de Jean-foutre! Cousin de crapaud! Tu la lâches immédiatement. Fils de bœuf! Paltoquet! Tête de carthaginois! »

Voilà voilà.

Faut pas trop ennuyer James Stuart sinon le sang écossais se réveille. Avec moults langage fleuri, et avec les yeux qui lancent des éclairs (si on la joue anachronique, on dirait des kalachnikovs dans les pupilles). C’était un des effets des combats également. Le sang pulsait plus fort, les gens tout autour devenaient pantins ou sublimes, l’adrénaline venait vous bourdonner aux oreilles tel un spectacle de Stomp.

James n’était pas du genre racontage de vie et trucs profonds et envoie moi tes kleenex au visage je te dirais rien. Non, lui, il avait les épaules solides et le regard certain. Peur de rien et certainement pas de l’avenir. Il avait le monde à portée de main et un jour il serait quelqu’un pour ce pays, un jour il y arriverait. Comment exactement, aucune idée. Peu importait. Les poètes avaient torts. Ce n’était pas le voyage qui comptait. Seulement la destination.

Pour l’instant, la destination était ce type qui tenait Agnès.

Quand il vit l’homme à l’épée armer son coup en appuyant la lame sur le bras de sa cousine, le bâtard des Stuart agit sans réfléchir, sa lame quittant sa main avant même qu’il prenne conscience de son geste. Son tir –le manche du poignard brillait à l’éclat des feux- atteignit le soldat juste en dessous du poignet. L'homme lâcha instantanément son épée, sa bouche ouverte sur un hoquet étranglé à la vue du morceau de métal brillant fiché dans son avant-bras.

Un couard. Mais il fallait bien l’être pour s’attaquer à une femme dont le ventre trahissait facilement sa condition.

James était déjà passé à l’attaque entre temps, sa propre épée jaillissant dans l’air avec un sifflement acéré. Il lui assena un coup violent sur le visage avec la crosse et planta le fer dans son torse tandis que le gargouillis de sang remonta dans la bouche du soldat, trop surpris sur le moment pour ne pas mourir.

Le regard dur de James se déplaça sur Agnès.

« Cessez de geindre Agnès. » Un soupir. Il savait parfaitement qu'il était parfois trop dur avec sa cousine. Un réflexe malencontreux.

Il n'était pas franchement un homme doux. A tout niveaux.

Il glissa contre elle, la main sur son bras, plus doux que sa fureur ne le laissait deviner. « Pourquoi n’avez-vous pas rejoint la reine quand je vous ai dit de le faire ? »

Oh Agnès, de par votre faute, Lord Stuart aurait assurément plus de cheveux blancs que prévu et ce avant l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 7 Fév - 18:54
L'hérésie passe toutes les frontières




Louise resta un moment à écouter les deux femmes qui papotait, Agnès lui expliqua rapidement que le petit lui donner des coups en revanche il avait un détail qui ne plaisait pas tellement à Louise. Qu'est ce qui pouvait ce passer avec le fils ainé de Agnès et son mari en général il n'était jamais loin. Cependant la dame ne voulait pas ce montrer impoli et hocha simplement la tête tout en lui souriant pour lui indiquer qu'elle serait heureuse de papoter avec elle, plus tard dans la soirée.

Tout semblait ce passer comme sur des roulettes, du moins c'est ce que pensait Louise mais un événement vint troublé la petite fête. Des hommes armées d'épée sortir de sous leurs grandes capes noires et commencèrent à tuer à tout vas, Louise mit un certains temps avant de comprendre ce qui ce passait. Elle aperçu la reine qui était emmené en dehors de la salle de bal, plusieurs personnes réussirent à sortir.

Louise ce dirigea rapidement vers la grande porte mais elle fût refermé devant elle, avant qu'elle n'arrive à sortir. Est ce qu'elle allait mourir dans cette salle ? Elle qui avait supporté plusieurs année son mari, au fond c'était peut être ce qu'elle méritait ? Non elle ne méritait pas ça, surtout pas ici. Si elle devait mourir ce serait en France, elle réalisa alors qu'il avait beaucoup de chose qu'elle avait manqué, les premiers pas, les premiers mots, toutes les premières fois de sa fille, elle les avait loupé. Elle n'était même pas sur qu'elle pouvait s'appeler mère, alors qu'elle était très maternelle...Finalement elle avait reproduit le schéma de sa mère sans réellement s'en rendre compte, si elle sortait vivante de cette épreuve, elle allait devoir remédier à ça.

Un homme s'approcha d'elle brandissant une épée, Louise n'était pas une guerrière loin de là, elle ce colla d'avantage à la porte derrière elle d'abord tétanisé mais lorsqu'elle vit sa protégé Agnès en danger son sang ne fit qu'un tour. Elle glissa ses doigts autour d'un vase avant de le jeter sur son assaillant. Il fit légèrement déstabilisé laissant le temps à Louise de s'éloigner légèrement de lui mais pas suffisamment, il l'attrape par la taille et l'a fit tomber à terre.

Louise pouvait sentir le fer froid contre sa gorge, elle voyait déjà sa fin arrivé, il n'y avait plus aucun échappatoire mais au fond elle espérait que quelqu'un viendrait à son secours, mais qui ?...

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 14 Fév - 10:39
Je manque de m'étouffer en entendant mon interlocutrice évoquée des bruits de couloirs me concernant. Bien sûr que je suis au courant de cela, contrairement à ce qu'affirme Marie, je ne suis pas sotte ! De plus, il est difficile de ne pas être au courant du moindre murmure évoquant la famille royale à la Cour d'Edimbourg tant ces proportions ont tendance à être tout de suite dérangeantes.

Concernant les rumeurs d'un éventuel mariage pour moi, je reconnais y être insensible. Après tout, ce ne serait guère la première fois qu'on me dit mariée dans le mois sans que cela soit le cas ! Pourquoi donc cela en serait-il différente ? Néanmoins, je reconnais volontiers qu'il n'y a guère de meilleurs moyens que de ruiner momentanément ma soirée que de parler de ce genre de sujet !

-Voyons, très chère ! Dis-je en balayant sa remarque d'un revers de main tout en faisant fi de la discrétion. Vous faites vraiment attention aux bruits annonçant que vous avez déjà accouché ? Et puis, vous oubliez que je suis la divinité Maya, qui donc peut prendre pouvoir m'enchaîner à un mortel le temps de cette soirée ?

Avec cette phrase, j'espère pouvoir faire comprendre à ceux qui sont en ma compagnie que je ne veux guère évoquer les bruits de couloir. C'est Samain, je ne compte pas me le laissez gâcher mon plaisir à cause de rumeurs infondées ! Je vois ma cousine s'éloigner pour aller discuter avec d'autres personnes. Je ne cherche pas à la retenir. Il s'agit en effet de l'une des dernières sorties que peut faire Agnès avant son accouchement, qui serais-je pour lui gâcher son plaisir ?

Cependant, je n'ai guère le temps de raconter une histoire qu'on m'a conté aux convives autour de moi pour changer de conversation qu'une panique saisit les convives. Je suis pendant un instant hébétée. Que se passe-t-il ? Quand je perçois les premiers cris de terreur, mon sang se glace. Une attaque, à Edimbourg ? Qui aurait pu osé faire ça ? Du coin de l'oeil j'aperçois qu'on emmène ma belle-mère loin de la scène sanglante. Aux côtés des gardes, je reconnais l'homme masqué se battre.

-Agnès, Margaret, restez plus loin !


Cette recommandation criée à notre attention me confirme l'impression qui me taraude depuis le début de la soirée. Sous ce masque, il s'agit de James. Toutefois, outre l'identité de mon demi-frère, la recommandation me rappelle que ma cousine est enceinte. Une terreur me saisit en voyant ma cousine une épée sous la gorge. Oh Seigneur ! Ne déclenchez pas les douleurs de l'enfantement maintenant !

-Je me charge d'elle, James ! Lui crie-je en retour en prenant la main d'Agnès sans lui laisser le choix dès que James s'est débarrassé du mécréant. Et pour l'amour de Dieu, ne soyez pas blesser !

Ma remarque est sincère. Je serais plus que peinée s'il arrivait quelque chose à mon frère. Je l'apprécie énormément. Mais pour l'heure, restez à ces côtés ne seraient que le gêner davantage. En tentant de faire abstraction aux possibles douleurs de ma cousine, je la tire afin de l'entraîner vers le lieu de la retraite sans qu'elle ne puisse dire le moindre mot.

Sur le chemin, menant à ma belle-mère, je remarque Louise de Brézé en proie à un assaillant. Je ne lui ai guère adressé la parole avant ce jour mais la haine que porte Marie de Guise à cette femme est quasiment légendaire. Même si je suis certaine que ma belle-mère aimerait la voir trépasser, je ne me permette que cela se produise. Même si je suis une bâtarde, j'en demeure pas moins une Stuart et une Stuart demeure digne dans l'adversité ! Même si je suis certaine que ma soeur Jane qualifierait ça de folie furieuse !

La seule idée qui me vient à l'esprit est de crier une phrase absurde afin de détourner l'attention de l'homme. Je dois reconnaître que cela marche au-delà de mes espérances puisque l'assaillant, sous la surprise d'une telle intervention, desserre son étau sur Louise. Sans demander mon reste, je reprends ma fuite avec Agnès pour l'amener à ma belle-mère. Je ne peux qu'espérer que la duchesse d'Aumale se servira de cette opportunité pour fuir. N'étant pas armée et ne sachant pas me battre, c'est tout ce que je suis capable de faire pour l'aider !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Sam 14 Fév - 20:23
Tout changea de tout au tout, une discussion remplie d'une belle amitié datant de l'enfance, un bal au décor somptueux, tel un rêve venait de virer au cauchemar. Et dire qu'elle allait accepter de venir mais tout était horrible, elle en fut offusquée, horrifiée devant tant de cruauté. La Reine a été emmenée et elle n'avait pas eu le temps de sortir devant cette folie sanguinaire.

Que devait-elle fuir cela ? Fuir cette cruauté, disparaître aux yeux du monde. Pourquoi on les attaquait ? Ils ne faisaient qu'une fête, une belle petite fête pour fêter une tradition écossaise qu'elle adorait particulièrement. C'était une soirée de paix et de communion. Pourquoi une telle attaque ? Tous les questions se bousculaient tandis qu'elle se faisait plus que discrète dans la salle, des hommes armés tuaient certaines personnes. C'était Satan, lui-même qui parlait en ce moment même.

Elle vit avec horreur Louise qui allait se faire égorger. Elle devait se montrer courageuse au moins pour la sauver tout comme dans ses histoires mais il n'y avait rien à sa portée de main qu'un couteau et un verre. Rosemay se mordit la lèvre et prit ce qui lui passait sur la main et s'avançait dans le dos de l'assaillant de Louise. Elle n'était pas une femme qui se battait loin de là, elle était plutôt le genre de fille à rester lire dans son coin. Mais elle ne voulait pas avoir du sang sur les mains, le sang de quelqu'un qu'elle connaissait et appréciait.

Respirant, inspirant, reprenant son souffle. La jeune femme sentit l'adrénaline et le courage influer dans cette veines. C'était ainsi que le verre frappait avec une force surhumaine la tête de ce meurtrier qui s’effondrait à terre.

-Il faut faire vite Louise, nous devons trouver une solution avant qu'on se fasse tuer, murmura-t-elle.

Sa vie, sa réputation de vieille fille l'importaient peu. Le fait qu'elle s'est fait disgracier lui importait peu. Elles n'étaient pas des guerrières, des femmes qui se battaient, elles étaient seulement des femmes nobles qui devaient s'en aller, essayer de partir par on ne sait pas quelle moyen. Il fallait juste survivre ensemble. Il fallait partir, se réfugier.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Dim 15 Fév - 14:53

L'hérésie par delà les frontières.



Fin Octobre 1554.
Forteresse de Stirling.


Mariée ou veuve, Janet Beaton n’avait jamais eu honte de fréquenter d’autres hommes, son cher Walter était au courant et tous les deux se permettaient d’inviter d’autres personnes dans le lit conjugal, tel un jeu qu’ils avaient instauré tous les deux, pour raviver chaque instant la flamme de leur mariage. Maintenant que son époux gisait, froid, dans une tombe, Janet se sentait plus que jamais seule et elle ne se gênait pas pour fréquenter d’autres hommes ou charmer ceux qui tomber entre ses griffes. Le charmant James Stuart, bâtard de feu le roi James V, n’était pas une exception, il était un homme de pouvoir et la rousse s’était toujours sentie très proche de ce genre d’homme. Ils étaient là, dansant telles deux ombres dans la salle des banquets du palais royal, sous les yeux de tous. Ils se charmaient par les paroles et les gestes et cette situation amusée beaucoup la sauvageonne. Sous son masque de mystère, on ne pouvait percevoir ses émotions, à part peut-être à travers ses regards. Janet pouvait voir la noirceur de l’âge de l’homme et cela l’amusait de se rendre compte, que même dans la famille royale écossaise, grandissait un fruit pourri. Peut-être que grâce à lui, elle aurait droit à sa vengeance, dans tous les cas, avec ou sans personne, elle l’aurait.
Ils dansaient, quand soudainement, les artistes vêtus de noir sortirent leurs armes pour attaquer les personnes autour d’eux. La rousse comprit et un sourire amusé fleurit sur ses lèvres, elle murmura à l’intention de l’homme :

« J’aime votre sens du divertissement. » Puis, ils se séparèrent et Janet envoya son poing dans la figure de l’un des hommes pour récupérer son arme et mieux le tuer. Elle retira son masque de druidesse, pour avoir une vue sur tout, puis elle chercha du regard sa sœur Grisel, qui n’était plus là. C’était la folie autour d’eux, Janet vit cette petite oie blanche d’Agnès Livingston, enceinte jusqu’au cou, au prise avec l’un des assaillants, mais elle n’alla pas vers elle. Qu’elle se débrouille toute seule ! Un nouvel assaillant vint vers elle et elle engagea un duel très serré ou chaque coup était parés et rendus. Toutes les femmes dans cette salle ne saurait sûrement pas se défendre et les hommes ? Non armés, ils ne pouvaient rien faire et seule la garde pouvait encore sauver la situation. Janet se moquait bien des revendications politiques ou religieuses qu’il y avait derrière tout ça, tant qu’elle pouvait se battre et briser les jambes de quelques ennemis, elle s’en contenterait et s’en amuserait. Pour elle, cette soirée avait pris une saveur bien plus amusante qu’auparavant, même si elle était en très galante compagnie. La lame frôla la peau de sa cuisse, un cri de rage sortit des lèvres de la rousse, qui dégaina plus vite son épée et trancha la gorge de l’homme. Du sang tâchait sa robe blanche et Janet cherchait sa prochaine victime, elle vit Louise de Brézé, l’une de ses connaissances au prise avec un assassin, prêt à lui trancher la gorge. Une jeune femme intervint et elles partirent au loin. Janet chercha du regard James Stuart et alla vers lui, tout en enchaînant les coups avec son épée.

« Alors mon prince, êtes-vous prêt pour une nouvelle danse. » Elle para un coup et sa lame rencontra celle de l’un des assaillants. « Moi qui pensais m’ennuyer, je trouve cette petite fête fort distrayante. » Elle parlait avec ironie et se mit dos à l’homme. « Je trouve que votre garde est vraiment pitoyable, vous devriez vraiment améliorer l’entraînement de tous ces hommes. »
Janet continuait à se battre, tout en reprenant son souffle à chaque pause pour mieux enchaîner. Sa blessure à la cuisse ne cessait de lui lancer, mais elle s’en moquait bien. Dans un autre temps ses ancêtres se battaient même quand leurs blessures étaient mortelles et ce soir, elle leurs ferait honneur, pour Samain.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mar 17 Fév - 8:08
L'hérésie passe toutes les frontières




Louise n'avait pas imaginer une seconde que la fin de sa vie serait ainsi, non elle avait toujours pensé qu'elle s'éteindrait en France entouré de ses enfants. Ce serait une mort douce et rapide, peut être dans ses rêves ? La plus belle des morts à son sens, mais le fait qu'elle ce retrouve face à cette homme qui n'hésitera pas une seconde à enfoncer la lame dans sa gorge, la terrorisé.

Elle ce surpris à prier le seigneur pour que quelqu'un lui vienne en aide, mais qui ? Qui appréciait réellement la jeune femme ? Certaines personnes seraient plutôt heureuse de la voir mourir, sa mort permettrait de montrer le pouvoir de l'Ecosse et surtout de faire libérer son mari qui prendrait en charge ses enfants et expliquerait que leur mère était une horrible femme qui n'avait pas d'âme.

Non ! Elle ne voulait pas de ça, elle voulait vivre et continuer à faire la fête même ci c'était dans ce royaume. Après tout il avait des gens qui comptait pour elle. Sans qu'elle n'arrive à comprend l'homme tomba sur elle, l'écrasant quelque peu, elle le repoussa et aperçu Rosemay. Louise ce releva rapidement, il fallait qu'elle trouve une solution pour que tout le monde puisse sortir d'ici vivant.

"Vous m'avez sauvé la vie mademoiselle De Roy, je vous en suis très reconnaissante..."

Louise examina la pièce, les portes étaient gardé par les hommes en noir mais les fenêtre quand à elle était relativement libre. Madame de Brézé, attrapa le poignet de Rosemay et l'entraîna un peu plus à l'écart, il fallait qu'elle surveille leurs arrières.

"Pensez vous que les fenêtres pourraient céder ?" murmura la jeune femme

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  Mer 18 Fév - 18:33
Elle ne se cacherait pas , mais il fallait fuir. Son geste l'avait choqué, l'avait marqué au plus haut point. Elle n'avait jamais soupçonné que sa force existait, qu'elle pouvait être forte et faire front comme un homme l'aurait fait pour sauver une demoiselle en détresse. Elle avait du mal à imaginer que c'était elle qui avait fait cela, qui avait cassé un verre , assommer un homme et ne pas en éprouver un seul remord. Rosemay fixait ses mains encore sous le choc, aucune trace de sang, elle eut un soupir de soulagement. Elle haïssait le sang, cela lui faisait peur. Parfois, elle s'évanouissait à la vue, mais elle se retenait de le faire en ce moment pour survivre. Ainsi , l'adrénaline était cela ? Une poussée de cette énergie qui apparaissait lorsque tu étais en danger. C'était grisant et l'avait fait devenir en quelque sorte un héro.

Ses livres avaient raison, les coeurs bons et généreux existaient encore. Rosemay hochait modestement la tête à Louise avec un petit sourire soulagé que celle-ci n'avait pas de blessures ou de séquelles.

-Je vous en prie, je suis sous le choc de ce que j'ai fais à cet homme, cela m'envoie désolée pour lui mais je n'avais pas le choix pour vous sauver, votre vie est plus importante que lui, déclara-t-elle en s'approchant des fenêtres.

Rosemay regardait la hauteur des fenêtres par rapport au sol et eut une prise de vertige mais se reprit en voyant les rideaux qui pourraient leur servir de cordes. Cela ne serait pas grand luxe. La belle jeune femme s'inquiétait ce qui pouvait avoir en dessous de celles-ci. Des autres hommes prêts à les tuer ? Des alliés ?

Elle regardait sa jeune partenaire, sa protégée des dernières minutes en réfléchissant, pouvaient-elles courir le risque ? Elle repensait à Damian, et son coeur ratait un battement. Fermant les yeux, ses mains crispés sur la jupe de sa robe, son coeur battant à la chamade dans son coeur. Si elle en venait à mourir, il serait meurtri par cette nouvelle et rester dans cette pièce était un présage de mort à l'état pur. Satan continuait à se défouler sur les pauvres femmes de la cour tandis que des personnes essayaient de se battre ou de se sauver. Oui, elle devait prendre le risque.

-Je pense que oui, très chère mais faut veiller à ce qu'aucun de ses mécréants soient en bas et nous prennent par surprise, on doit faire attention, murmura-t-elle en ré-ouvrant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: ❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.  
Revenir en haut Aller en bas
❧ EVENT n°11 ♣ L'hérésie passe toutes les frontières.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: