AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

Message Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue. ♦ écrit Ven 2 Jan - 22:04




Rencontre tant attendue.
Mary-Ann & Gabriel

V
oila prêt de 2 mois que je voyage en direction de Londres, 2 mois que je boue de l'intérieur. Impatient d'arriver. Impatient de la rencontrer. Impatient de découvrir enfin ce que sera ma nouvelle vie.

Je suis en effet partie le 12 Aout dernier de Paris, en quittant Enora et sa maison close. J'ai été triste de l'abandonner ainsi, mais elle m'a tant poussé, elle m'a transformé. Tout ce qui arrivé, ce que je suis aujourd'hui, c'est grâce à elle et je lui en serais éternellement reconnaissant. J'ai voyagé plusieurs jours en carrosse jusqu'à arrivé au port. Puis deux jours entiers de bateau. Je ne cache pas que le mal de mer a transformé ces nombreuses heures en un véritable enfer. Enfin, pour finir, encore plusieurs jours en carrosse. Le voyage a été en effet très long, trop long, interminable. Mais il n'y eu pas une minute sans que je ne pense à cette futur rencontre. Qu'est ce que j'allais lui dire? Comment fallait il que je me comporte? "Soit toi même Gabriel, et tu sera parfait. J'ai confiance en toi." m'a dit Enora. Plus facile à dire qu'à faire. Je ne suis pas serein mais il fallait, en effet, que je sois parfait et je ne devais rien laissé paraitre.

J'ai pensé un instant que le pire était derrière moi. Je me trompe naïvement. Les quelques dernières minutes sont les plus exécrables. Mon cœur tambourine dans ma poitrine, comme si il souhaite en jaillir. Mes poings sont serrés pour empêcher leurs tremblements. Je souffle doucement tandis que mes yeux se posent sur le paysage défilant. Les rues de Londres sont animés et, en cette après midi, le soleil est au rendez vous. Je souris malgré tout. Je suis heureux d'être ici. Heureux d'enfin pouvoir la rencontrer. Heureux d'avoir enfin une chance d'être embauché à la Red Lantern.

Le carrosse s'arrête. Enfin. Un voyage est finit, un autre commence. Je souffle à nouveau en fermant les yeux. Ainsi s'empare de moi un calme inouï. Il est temps d'être sur de moi. Je le suis, il le faut. J'ouvre à nouveau les yeux et pose ma main sur la poignet pour ouvrir la porte. Je sors avec assurance et mon regard d'une incroyable couleur bleuté observe autour de moi. Je suis vêtu d'une chemise noir au col entrouvert jusqu'au milieu de ma poitrine, laissant paraitre une partie de mon torse. D'un pantalon gris, très foncé. Ainsi que d'une longue veste noir aux reflets gris foncés, également. Mon visage est encadré par un léger duvet, bien dessiné. Je passe ma main dans mes cheveux bruns, mis long, pour les replacer en arrière afin qu'ils ne gênent pas mon regard. Ce dernier se pose alors sur un groupe de jeune femme, toute aussi belle les unes que les autres. Elles me regardent, sourire aux lèvres, et marmonnent entre elles en ricanant. Je plisse un peu les yeux en laissant apparaitre un léger sourire en coin. Puis, mon attention se porte tout particulièrement sur l'une d'entre elle. Un peu plus âgé mais tout aussi époustouflante. Son charisme, son assurance et son élégance ne me laisse aucuns doutes. Cette femme est Mary-Ann et je ne me trompe pas.

Sans une once d'hésitation, j'avance vers elle, d'un pas assuré. L'aire à la fois malicieux et arrogant, me donne mon coté mystérieux assez surprenant. Une fois devant elle, en bon gentlemen, j'attrape sa main délicatement et me courbe pour y poser un baisé. Je me redresse alors, sans lâcher sa main, pour planter mon regard dans le sien.

    « Je suis ravie de vous rencontrer Lady Paton. J'espère ne pas vous avoir trop fait attendre. »

Ma main libère alors la sienne tandis que j'attend patiemment sa réaction.

Le 4 Octobre 1554

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue. ♦ écrit Mer 7 Jan - 21:26
Rencontre tant attendue

Une étrange ambiance régnait aux RedLantern depuis plusieurs semaines. Depuis que Mary-Ann avait prévenu ses filles de l’arrivée au sein de l’établissement, d’un jeune homme venu de France, qui travaillerait à l’essai comme homme de joie, celles-ci en parlaient constamment. Un homme qui partageait les mêmes conditions de vie qu’elles, le même métier parfois si dégradant, c’était assez exceptionnel. La plupart l’aimaient déjà sans le connaître, persuadée qu’il serait à même de les comprendre en faisant partie de la famille. A les entendre, Mary-Ann craignait même que l’une ou l’autre finisse par en tomber amoureuse.

Enfin. Depuis plusieurs jours, les filles tentaient donc de se représenter cet homme qui était au centre des conversations. Mary-Ann devait avouer qu’elle aussi, essayait d’imaginer à quoi il ressemblerait. Il avait intérêt à être aussi séduisant que la lettre le disait. Elle ne voulait pas avoir été dupée.
Mary-Ann était dans son bureau, en cet après-midi d’octobre, occupée à faire les comptes du mois précédent, quand une de ses filles se précipita à sa porte, qu’elle avait laissé ouverte.

« Je crois que le français est arrivé ! Une voiture s’est arrêtée devant la maison et un jeune homme en est sortit. Il est très beau. », déclara la jeune fille, visiblement enthousiaste.
Mary-Ann, ayant relevé la tête de ses comptes à son arrivée, lui adressa un sourire.

« Bien ! Allez l’accueillir, je vous rejoins. », dit la gérante du Red Lantern. Elle termina d’exécuter un dernier calcul pour ne pas perdre le fil de ses comptes quand elle les reprendrait, et sortit finalement de la pièce.

Une grande partie de ses filles étaient dans la pièce principal, attendant de rencontrer le fameux français. La prostituée qui était venu prévenir Mary-Ann sortit de la maison close pour l’accueillir.
« Vous êtes Gabriel Lefebvre ? », lui demanda-t-elle. Une fois qu’elle eut confirmation de son identité, elle l’invita à entrer.
Le jeune homme était indéniablement d’une rare beauté. Ses yeux bleus lui conféraient un regard d’une intensité déroutante. Sa façon de marcher et de se tenir était déjà séduisante.
Alors que les jeunes femmes du Red Lantern murmuraient entre elles et se lançaient des petits sourires, le jeune homme se dirigea vers Mary-Ann et, avec délicatesse, se courba et pris sa main pour y déposer un baiser, avant de déclarer :

« Je suis ravie de vous rencontrer Lady Paton. J'espère ne pas vous avoir trop fait attendre.
Un sourire poli se dessina sur le visage de la maquerelle, même si le terme lady n’était pour elle aucunement positif. Le jeune homme ne pouvait pas le savoir évidemment, mais Mary-Ann ayant une sainte horreur de ses origines nobles enfouies dans son passé, ne se faisait jamais appeler de la sorte, et ce titre qui aurait pu être un compliment pour beaucoup, n’en était nullement un à ses yeux.

« Je le suis moi aussi, Gabriel. », déclara-t-elle. « Mais gardez les titres de noblesse pour les nobles. Appelez-moi « Madame », pour l’instant. », dit-elle. « Le voyage s’est-il bien passé ? », demanda-t-elle ensuite.

Une fois la réponse à cette petite politesse au sujet de son voyage ayant été obtenue, la belle quarantenaire se retourna, invitant silencieusement le nouveau venu à la suivre. L’attroupement de jeunes filles s’écartèrent un peu, de sorte à les laisser passer, non sans lancer regards et sourires au beau français.

« Je vais te faire visiter les lieux, Gabriel. Tu auras le temps de faire connaissance avec les filles plus tard,… », déclara-t-elle. Avoir un homme à la maison close était sans doute utile, c’est pourquoi Mary-Ann avait accepté l’étrange proposition qui lui était parvenue. Cependant, le RedLantern est un lieu typiquement féminin et le fait d’héberger maintenant un homme parmi ses employées était étrange. Elle avait toujours eu une sorte de relation mère-fille avec ses prostituées. Il n’en serait jamais de même avec Gabriel, puisqu’il était un garçon, et que des fils, elle en avait eu de son sang. Elle en avait toujours un, d’ailleurs, qu’elle aimait plus que tout au monde.

« Le RedLantern est, comme tu le vois, un établissement de luxe. Nous sommes ici dans le salon principal. Les filles viennent pour acceuillir les clients qui n’ont pas de favorites régulières, pour leur permettre de choisir ou pour discuter avec eux. Certains client préférent en effet boire un peu de vins en compagnie d’une ou plusieurs femmes ici même avant de choisir celle qui les aura séduite et de la suivre dans une chambre. La majorité des clients recherchent les femmes, et je crois que tu ne seras donc pas souvent amené à travailler dans cette pièce, étant donné que ta présence pourrait mettre certains clients mal à l’aise. Ici, les hommes n’ont pas l’habitude de voir un homme se prostituer. », commençait-elle à expliquer, alors qu’elle se trouvait au centre de la sublime pièce dont elle parlait. Les tentures, le mobilier, la décoration,…Tout était magnifique. Les couleurs se mariaient parfaitement entre elles. Il y avait du rouge, du doré, du rose, du blanc. Le RedLantern transpirait la sensualité et le charme jusque dans sa décoration intérieure.

« Oh, je n’ai même pas pensé à te demander…Parles tu couramment l’anglais ? Comprends tu tout ce que je dis ? », s’enquit-elle soudain, réalisant qu'elle ne lui avait même pas posé la question. C'était si étrange d'engager un homme, qu'elle en oubliait qu'il venait de loin, très loin. Elle se retourna pour lui faire face avant de poser cette question, et le regardant droit dans les yeux. Mary-Ann était le genre de personne qui n'a aucun mal à regarder les gens dans les yeux. Mary-Ann était ce genre de femme forte qui dégage un aura si rare, particulier et puissant. Mary-Ann était une femme de plus de quarante qui, pourtant, conservait une beauté et une personnalité unique malgré les années...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue. ♦ écrit Sam 17 Jan - 10:05




Rencontre tant attendue.
Mary-Ann & Gabriel

A
lors que je suis descendu du carrosse, une jeune femme très séduisante s'avance vers moi, en me demandant la confirmation de mon identité. Elle n'arrive pas à cacher son enthousiasme, tout sourire et toute excité. Le remarquant, cela m'amuse quelque peu.

    « C'est bien moi. » Lui répondis je poliment.

Je la remercie alors lorsqu'elle m'invite à entrer dans l'établissement. Une fois fait je prend, sans aucun doute, les devants pour me présenter à Mary Ann Paton. Enora, ma mère adoptive, m'a souvent parlé d'elle. Je n'eu donc pas de mal à la reconnaitre. Son charisme légendaire est en effet sans égal.
Je remarque alors, après avoir prononcé le mot "lady", une gêne sur le visage de la grande dame. Une erreur de ma part je crois. Elle ne tarda pas à me le faire remarquer poliment. Sans perdre la face, je lui répond malicieusement.

    « Bien, madame. » Dis je en insistant quelque peu sur le "madame" avant d'ajouter pour répondre à sa question. « Il fut horriblement long. Je suis de ce fait soulagé d'être enfin arrivé au prêt de vous. »

Je ne décline pas son invitation et la suit docilement. Je me contente de répondre aux sourires des demoiselles, sans vraiment leur porter d'attention. Je ne souhaite satisfaire qu'une seule personne aujourd'hui : Mary Ann.
Silencieux, je l'écoute attentivement. J'observe également la pièce, émerveillé par son élégance et sa beauté. Le bâtiment est incomparable à celui dans lequel je travaillais avant. La décoration érotique est sans doute un atout majeur ici. Mon attention se porte à nouveau sur la quarantenaire. Un sourire en coin.

    « Je saurais me faire discret. » Dis je sans rien ajouter.

J'ai en effet de nombreuse fois apparu dans l'ancien bordel, qui n'était pas du niveau de luxe de la Red Lantern mais pas non plus établissement badgame. Plusieurs hommes avaient souhaité me rencontrer après cela. Enora avait refusé, car elle savait très bien que je ne souhaitais plus touché aux hommes. Ne pas apparaitre devant eux m'arrange alors. C'est une chose que je crains cependant ici. Je suis certain que Mary Ann me le demandera un jour. Quelle sera ma réponse? Je ne sais pas vraiment aujourd'hui.
Soudainement, elle est comme paniqué et se retourne vers moi en plantant son regard dans le mien. Un amusement apparait alors sur mon visage, surpris par cette soudaine intuition.

    « Je vous comprend parfaitement, madame. J'ai longuement travaillé votre langue... J'espère de mon coté ne pas avoir un accent trop mauvais. »

Tandis que nous nous regardons. Mon cœur tambourine dans ma poitrine. Quelque chose émane d'elle et ne me laisse pas indifférent. Je ne laisse cependant rien paraitre et me contente de soutenir son regard. Le mien se transforme en un rien de temps. Déstabilisant, il brule en son sein. La séduction est un art que je sais manipuler, et mon regard est mon premier atout.

Le 4 Octobre 1554

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue. ♦ écrit Jeu 5 Fév - 18:46
Rencontre tant attendue

« Parfait, cela facilitera bien des choses. », répondit Mary-Ann, une fois rassurée sur les aptitudes linguistiques du nouveau venu. En effet, pour que Gabriel fasse entièrement partie de la maison, il allait devoir devenir espionner secrètement pour la reine Mary et pour être capable de faire parler les traitres afin que la belle maquerelle en livre les noms à la souveraine, mieux valait maitriser la langue anglaise. Mais avant de le mettre dans la confidence au sujet de ce second devoir qui incombait à chaque employé de la maison, elle devait s’assurer qu’il était digne de confiance, apte à faire parler les femmes, et qu’il ne la trahirait pas. C’est pourquoi elle le prenait à l’essai, et c’est ce qu’elle avait fait avec toutes les filles.
Cependant, elle ignorait si elle allait le garder très longtemps… Il était très beau, - sans parler de ses yeux, d’un bleu hypnotique -, et avoir un homme en ce lieu pouvait être très utile, mais…Elle ignorait si un homme pourrait aussi bien remplir sa tâche d’espion qu’une femme. Celui-ci qui en plus, refusait de s’offrir aux hommes. Elle espérait pouvoir le faire changer d’avis à ce sujet, sans quoi il serait beaucoup moins intéressant de le garder chez elle car rares seraient les femmes à oser s’aventurer dans une maison close. Malgré la discrétion dont Mary-Ann pouvait faire preuve, la chose était trop honteuse pour une femme, et trop risquée. S’il advenait qu’elle soit prise sur le fait, ou vendue par quelqu’un, elle risquait de tout perdre, réputations, honneur et biens. Sans compter que les femmes avaient tendances à préférer les sentiments qui accompagnaient le plaisir physique plutôt que le plaisir physique en lui-même. Les bordels étaient dès lors, peu fréquentable pour elles.

« Quant à ton accent, ne t’en inquiète pas. J’ai ici une jeune femme espagnole, Avaline, que tu ne tarderas sans doute pas à rencontrer. Tout ce qu’il y a d’étranger chez elle fait son succès, qu’il s’agisse de sa façon de danser ou de son accent. L’exotisme des autres contrées a quelque chose de séduisant aux yeux de la plupart des gens et non de repoussant. Cela attire la curiosité. Il faut que tu gardes à l’esprit, Gabriel, que la plupart des anglais ne quittent jamais l’Angleterre, ce n’est pas comme sur le continent, où les frontières ne sont que des limites de terres ou de très peu d’eau, facilement franchissables. Ici, ce sont mers et océans qui nous séparent de l’inconnu. », expliqua Mary-Ann.

Elle l’invita à poursuivre leur chemin et gravit les escaliers, surplombés par un tapis rouge comme on pouvait en voir dans les riches demeures ou les palais. Il n’y avait nul doute sur le fait que RedLantern visait une clientèle ayant les moyens, et plus précisément, en vérité, une clientèle puissante, et proche, d’une manière ou d’une autre, Whitehall et de la couronne.

La maquerelle ne s’arrêta qu’une fois arrivée devant la dernière porte de l’étage, et la plus discrète aussi, qu’elle ouvrit. Il s’agissait d’une chambre, contenant entre autre, un lit pour deux personnes, à baldaquins, couvert de draps dans les mêmes tons que ceux de la pièce précédente, d’une commode devant laquelle était accroché un miroir et d’un fauteuil, placé dans le coin.

« Tu logeras ici pour l’instant », dit-elle, le « pour l’instant », ayant pour but de rappellera à Gabriel qu’il n’était pas encore véritablement engagé. « Je ne veux pas que l’on sache qui tu es pour le moment. Vois tu, il faut laisser le temps au bouche à oreille de se faire, lentement…Tu pourras assister à l’arrivée des clients ce soir, mais uniquement en te faisant passer toi-même pour un client. Tu demeureras dans le salon avec les autres clients venus choisir parmi les filles, et tu agiras comme ils le font. Tu feras semblant d’être intéressé par Avaline, qui dansera aujourd’hui. Tu la regarderas danser, tu donneras l’impression d’être séduit, puis par l’une ou l’autre fille si Avaline attire l’attention de quelqu’un d’autre. Tu disparaitras à l’étage quand il n’y aura plus de clients dans le salon. Tu ne parles pas aux clients. Tu leur feras croire que tu ne parles que le français. »

Mary-Ann prenait ces précautions car elle ne savait pas encore ce qu’elle prévoyait pour Gabriel. Si elle voulait attirer des femmes au sein du RedLantern par l’intermédiaire de Gabriel, elle préférait pour l’instant que les clients masculins ne connaissent pas le visage de l’homme de joie du RedLantern, qui alimenterait bientôt les conversations.

« Je me pose une question, Gabriel. On m’a rapporté que tu jouissais d’une clientèle féminine importante en France. Y avait il des femmes de la noblesse parmi elles ? Et si oui, comment s’y prenaient elles pour venir à toi sans être vues ? Et puis, comment t’es tu fait cette réputation ? » demanda Mary-Ann.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue. ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Ann & Gabriel ♥ Rencontre tant attendue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retrouvaille tant attendue [PV: Patte de Granit]
» Vie tant attendue et à la fois Vie si surprenante... [PV Lunaire, Grise, Star, Sud & Opale]
» Une lettre tant attendue & un messager inattendu - Lorenzacio -
» Une volute tant attendue [Mini quête] [TERMINE]
» (F/LIBRE) MOLLY C. QUINN - Ma soeur tant attendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: