AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: LAY DOWN THE LAW  Dim 1 Fév - 17:27
Lay Down The Law

Forum années 1930 aux USA

"On vous promettait une reprise économique, on vous projetait une merveilleuse année 1930 mais soyez certains que la politique actuelle ne nous sortira pas du joug de la misère, mes chers amis! On vous a fait comprendre que l'alcool était responsable de tous les maux de ce pays? Très bien, laissons les faire de leur Prohibition un dernier acte de désespoir. On vous a laissé miroiter que les banques vous sauveraient de vos dettes? Fort bien, laissons les gérer les conséquences d'un krach boursier planétaire. On vous a dit qu'après une guerre viendrait la paix? Regardons les s'embourber dans des idéaux illusoires... Nous n'avons pas la paix, non, lorsque, encore hier, un incendie criminel détruisait la moitié d'un bar clandestin ou lorsque, avant hier, nous retrouvions un inspecteur de police pendu dans une cellule de notre prison... Nous n'avons pas la paix, habitants de Charlotte, non, même les plus riches d'entre nous ne passent pas entre les mailles de leur filet... Personne ne le peut, personne."

Il ne comprenait pas, ses mains tremblotèrent légèrement alors qu'il pénétrait à l'intérieur du palace où se déroulait une soirée huppée. L'homme baissa à nouveau les yeux sur le tract qu'il avait entre les mains. Qui l'avait écrit? Qui lui avait donné d'ailleurs? Que cela pouvait-il bien dire? Était-ce là toute la vérité qui se tramait de l'autre côté de Charlotte quand lui se préoccupait d'acheter de nouvelles boucles d'oreille à sa fiancée? Il froissa le bout de papier et le jeta dans la corbeille de l'entrée, avant de sortir un cigare et l'allumer, s'asseyant à côté de ses collaborateurs. Ce soir, des tas d'hommes comme eux discuteraient de leur business durant la soirée... Non, pas du chiffre d'affaires de leur industrie comme cet amoureux des cigares mais de la manière dont ils devaient gérer leur commerce clandestin plutôt... C'était tout une histoire, une histoire qui déterminait la vie de la communauté de Charlotte.

On était en 1930, en Caroline du Nord, l'incertitude n'avait jamais été aussi grande après l'effondrement économique de la planète quelques mois auparavant. Au coeur de la ville, on décelait des barrières entre gens de la haute et gens du commun, certains avaient encore conservé de quoi vivre, d'autres bataillaient pour trouver un travail, des ressources... Leur vie, en somme. La campagne alentour vibrait d'un souffle différent, c'était dans les plaines que se cachaient les producteurs d'alcools clandestins, les bootleggers ou moonshiners comme on les appelait, eux avaient choisi de défier les lois de l'Amérique, de défier la Prohibition mise en place plus de dix ans auparavant, pour survivre à la pauvreté après les fermetures successives de leur ferme ou l'usine qui les employait. Aujourd'hui, c'était un combat acharné qui s'opérait à Charlotte: il y avait ceux qui vivaient dans l'ignorance, ceux qui combattaient le mal ou bien ceux qui embrassaient le vice pour leur plaisir personnel... Quelque soit la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, le choix de chacun, c'est bien la survie alors prenez la bonne route, habitants de Charlotte, car il n'y a pas de retour en arrière possible...






FORUM OUVERT LE 08/11/14 DEMANDANT 15 LIGNES. ADMINISTRE PAR L. EVERETT BRODERICK, S. BUD HAYWORTH, A. 'SHERRY' MILLER-DAVIES ET GRACE E. HAYWORTH-WILLS. VERSION TROIS. NOMBREUX AVATARS LIBRES.

Revenir en haut Aller en bas
LAY DOWN THE LAW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Les nouvelles désuétes-
Sauter vers: