AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: (M) Richard Armitage ✣ Philip / Francis Parker [Libre]  Dim 1 Mar - 11:07
Philip/Francis Parker
feat ♦ Richard Armitage




AGE ♦ 42 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 28/10/1512
ORIGINE ♦ Anglais
SITUATION FAMILIALE ♦ Célibataire
MÉTIER ♦ Évêque de l'île de Man, confesseur de Margaret Stanley.
QUALITÉS ♦ Intelligent, très travailleur, digne de confiance, tolérant, fin stratège.
DÉFAUTS ♦ Hypocondriaque, ambitieux, opiniâtre, avare, autoritaire.
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Mary Tudor mais il ne peut pas l'approuver dans tout.
GROUPE ♦ L'Eglise
CRÉDITS ♦ Serleena



Préface

► Dernier enfant d'Henry Parker 10ème baron Morley et d'Alice St John, Philip / Francis n'a pas été désiré et a même été la victime de ce qu'on appellera bien plus tard, un déni de grossesse. On n'a pas manqué de le lui faire savoir et le garçon a alors développé beaucoup de troubles psychologiques face à ce rejet, comme un bégaiement qui peut parfois le poursuivre encore aujourd'hui, l'érotomanie (l'obsession et la certitude d'être aimé par quelqu'un au point de le harceler), la nosophobie (la peur des maladies) qu'il développa quand atteint d'une forte fièvre, il ne put compter que sur son ancienne nourrice pour le soigner, ou encore la nyctocphobie (peur du noir) qu'il ne pourra sans doute jamais vaincre. Il reste d'ailleurs avare en tout sauf en bougies et en produits d'apothicaires.

► Son érotomanie l'ayant poussé à un moment de folie, il a abusé de la jeune fille qu'il aimait, alors qu'il n'avait que seize ans. Il voulut réparer sa faute et l'épouser en apprenant qu'elle était enceinte mais peut-on se marier avec son violeur ? Non. Alors neuf mois plus tard, lorsque la malheureuse a mis au monde un enfant puis est rentrée au couvent en abandonnant sa petite fille, il a fallu prendre des dispositions pour éviter le scandale. Le frère aîné de Philip / Francis, un autre Henry, était marié. On persuada sa femme, Grace Newport qui était d'une grande générosité, de s'éloigner des terres familiales et de feindre une grossesse en même temps que la vraie suivait son cours. L'enfant de Philip / Francis n'était donc plus le sien mais celui de son frère. Quant à lui, il a cherché coûte que coûte le pardon de la jeune fille, il ne l'a obtenu qu'en jurant de rentrer lui-même dans les ordres.

► Quelques années plus tard, sa soeur Jane devint lady Rochford et donc la belle soeur de la célèbre Anne Boleyn. Il reçoit des privilèges, de l'or qui lui donnent de l'ambition. Durant ces mois là, il se construit, s'affirme un peu, se cultive plus qu'il ne l'était déjà. Ce nouvel homme surprend toute sa famille. Mais en 1533, un autre coup est porté aux Parker, c'est l'accusation d'inceste que Jane porta envers son mari Georges, l'envoyant et par là même la reine Anne droit à l'échafaud. Jane fut alors cantonnée sur leurs terres, perdit tout et eux avec. Quand elle fut rappelée par la nouvelle souveraine, la dame Seymour, tous se crurent sauvés mais non !

► Lors des grandes révoltes du nord pour imposer la nouvelle foi du Roi, on pilla des églises, on massacra des prêtres, on pendit certains barons restés fidèles. Philip /Francis qui avait reçu une éducation militaire soignée due à son rang, n'hésita pas à abandonner pour un temps la soutane pour prendre les armes. Se dissimulant dans plusieurs forêts et maisons du Northumberland, avec plusieurs rescapés de ses paroisses, il mena une véritable guérilla contre les gardes du roi, chose qui le rendit fin stratège afin de mieux les piéger. Localement célèbre, lui qui s'était un peu affirmé gagne toute l'assurance d'un leader et en devint même autoritaire.

► Une fois les esprits calmés, il se réfugie en Ecosse (où les mauvaises langues disent qu'il est devenu avare aux contacts des habitants). C'est de là qu'il assista impuissant à l'exécution de sa soeur Jane, décidément brebis galeuse de la famille, cette dernière ayant facilité l'adultère de Katherine Howard. Même la folie qu'il lui avait conseillée de feindre quand il l'avait entendue en confession ne lui sauva pas la vie.

► Comme pour beaucoup d'autres, la mort d'Henry VIII fut un soulagement pour lui. Le jeune Edward VI et son conseil lui permettant de rentrer au pays, il n'y fait aucune vague jusqu'a la mort du roi.

► Pendant les fameux Neuf jours, il est à Londres et n'hésite pas à trahir le duc de Northumberland, quand celui-ci prévoit de faire arrêter et de mettre au secret Mary Tudor. Il arrive par ruse (et encore en troquant sa soutane, décidément les habits civil avec pour seul signe, son chapeau d'évêque et une croix autour du cou, lui vont mieux, c'est donc comme ça qu'il s'habille la plupart du temps) à quitter la ville dont pourtant toutes les portes étaient fermées et la fait prévenir. La future reine se replie dans le Suffolk. Elle se souviendra de ce geste quelques semaines plus tard et le nommera à la charge enviée d'évêque de l'île de Man. Un cadeau mais parfois un cadeau empoisonné, car l'île est tout sauf calme, toute à son image !

► Aujourd'hui, il fait plusieurs allers-retours dans l'année entre Man et la Cour, mais s'il n'oublie pas ce qu'il doit à la reine, il ne peut pas tout accepter et comme il n'avait pas accepté qu'on brûle et pille au nom de l'anglicanisme, il ne supporte qu'on puisse faire de même au nom du catholicisme. Alors il n'est pas rare qu'il cache parfois certains protestants dans des endroits sûrs, toutes les abbayes ne sont-elles pas dotées de passages souterrains ? Il ne leur demande rien en retour, si ce n'est récemment à l'un d'entre eux de témoigner pour prouver l'hérésie d'Edward Stanley, seigneur de l'île avec lequel il a vraiment beaucoup de mal à s'entendre. Décidément, Philip / Francis reste quelqu'un de très surprenant ! Généreux d'un côté, impitoyable de l'autre, haï, admiré, aimé, il ne pourra jamais laisser personne indifférent ! Sa mère lui a largement suffi de ce côté là !

Liens



Sybille ParkerElle est sa fille chérie, celle pour qui il donnerait sa vie, mais elle a été élevée en étant convaincue que Philip / Francis était son oncle. Une très grande souffrance pour lui même s'il pense que ça a été une punition légitime à son acte odieux ! Entre eux, il y a malgré tout cette alchimie qui ne trompe pas malgré leurs différences ! L'une est sanguine et rancunière, quand l'autre est d'un tempérament fermé et pardonne facilement. Francis / Philip a cru d'ailleurs mourir de chagrin à la seule idée que la prunelle de ses yeux se fiance à tout juste douze ans. Il a reçu Sybille et Henry chez lui, tandis qu'il était toujours en Ecosse, s'étant disputé comme jamais avec son frère qui prévoyait ce mariage, Henry lui a dit que désormais il ne la verrait plus, qu'il n'avait aucun droit sur elle ! Séparé d'elle, il lui écrivit des dizaines de lettres par jour toujours restées sans réponses à cause de son frère qui ne les donnaient jamais à Sybille. Ça en revanche, il ne pardonna pas et les deux frères sont restés très en froid ! En rentrant en Angleterre en 1547, la première chose qu'il fit, c'est de la revoir. En secret bien sûr, comme ils n'avaient pas le choix mais tant pis ! Une situation pénible qui ne cessa qu'en 1553, à la mort d'Henry ... C'est à peu près à la même période, que Sybille risqua sa tête en rejoignant le parti de Jane Grey tandis que lui soutenait Mary Tudor. Elle le lui reprocha clairement mais l'aimant énormément elle-aussi ne se résolut pas à couper les ponts avec lui. Philip / Francis fit tout ce qui était en son pouvoir pour qu'elle sorte vivante de la Tour de Londres, et il réussit d'ailleurs tout en se taisant sur comment il s'y était pris ! Sybille croit qu'il a réclamé plusieurs audiences à la reine qui ont fait peut-être pencher la balance mais ignore tout du reste. Depuis, elle vit chez son cousin St John qui prend soin d'elle puisque ses père et mère sont morts. Ce qui le blesse car si seulement elle savait qu'il était son père, elle pourrait vivre chez lui ... Mais non, elle ne doit jamais savoir, si elle apprenait son terrible secret, si elle savait qu'elle est le fruit d'un viol, elle le haïrait ou pire le mépriserait et sans doute chercherait-elle à se venger ! Il la connait si bien ... Quoique, il ne sait pas encore qu'elle lutte aux côtés des protestants. Mais parions que dès qu'il l'apprendra, il tentera encore tout pour la sortir des ennuis !

Margaret StanleyPhilip / Francis ne supporte pas le beau père de la jeune femme. Ils n'ont pas les même opinions, le même caractère, les décisions que l'un prend déplaît à l'autre, et pourtant il doit le côtoyer bien souvent, tous les deux étant dans le Conseil de l'île de Man. Certes, il a tout fait pour qu'il soit déchu de sa charge de seigneur, jusqu'à le faire accuser discrètement mais sûrement d'hérésie, mais cela n'a pas suffi, Edward Stanley a au contraire vu sa position renforcée et depuis cherche le responsable de cette accusation. En revanche, l’évêque trouve que son fils aîné : Henry Stanley serait bien mieux, surtout que le père et le fils ne s'entendent pas. D'ailleurs, Edward jaloux a en secret établi un testament où il renie ses droits à hériter privilégiant son autre fils Thomas. Mais rien n'échappe à l'oeil avisé de Philip / Francis. Il en parla à Margaret, femme d'Henry, à peine son mariage célébré sachant pertinemment que la jeune femme protègera sa famille et son époux comme une louve. Il est d'ailleurs également le confesseur de la dame et pendant qu'il la reçoit dans le confessionnal, il ne cesse de flatter son mari ainsi qu'elle-même. Mais il n'est pas que son confesseur, il a aussi été son sauveur. L'île de Man est encore grouillante d'écossais qui n’acceptent pas que l'île soit anglaise alors pas étonnant qu'on prévoyait d'attenter à la vie de Margaret pour ainsi s'attaquer à son beau-père. Seulement, Philip / Francis a empêché que cela n'arrive et a fait arrêter les comploteurs. Margaret lui en a été plus que reconnaissante. L’évêque ne lui a rien demandé comme faveur, mais quand Sybille sa nièce (ou plutôt sa fille) a été en danger à cause de son procès, il l'a suppliée de lui venir en aide. Ne voulant pas se compromettre au vu de sa situation, tout en désirant racheter sa dette, Margaret a donc envoyé sa dame de compagnie témoigner (en huis clos) que Sybille n'avait pu pas être aux côtés de Jane Grey durant ces fameuses journées, puisqu'elle se trouvait avec elle. Depuis, même si Margaret n'aime pas avoir menti, l'évêque l'apaise toujours en lui disant qu'il s'agit d'un mensonge pieux puisqu'elle a sauvé une vie.





Dernière édition par Sybille Parker le Jeu 28 Mai - 15:48, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: (M) Richard Armitage ✣ Philip / Francis Parker [Libre]  Dim 1 Mar - 11:16
Cher lecteur, toi qui prendras le temps de lire ce personnage haut en couleurs qu'est Philip / Francis, sache déjà que je te remercie.

Voici les petites choses que tu dois savoir sur ce perso :

- Tu dois déjà te demander, quel est le hic dans le prénom. Razz C'est qu'en fait dans mes diverses recherches généalogiques, les prénoms divergent. Un coup c'est Francis, un coup c'est Philip, c'était peut-être les deux j'en sais rien, alors je te dirai choisis celui qui te plait le plus. Razz

- L'avatar est très peu négociable, je pense que Richard va parfaitement au rôle, mais si tu ne peux pas voir Richard en peinture ou que tout simplement, tu penses à quelqu'un d'autre, viens quand même m'en parler. Smile Promis je mords que lorsque j'ai plus de chocolats (ou du saucisson) en réserve. Razz Je me réserve juste un droit de véto. Smile

La famille Parker a véritablement existé, ainsi que Philip / Francis donc même si j'ai brodé beaucouuuuuuup de choses bien entendu (dont son lien avec Sybille of course) ayant presque pas de renseignements sur lui, du coup le nom de famille n'est pas négociable. Quant à ses deux liens, ils ne sont pas vraiment négociables non plus.

Au delà du résumé que j'aie mis (bon ok le roman Razz ) tu es tout à fait libre de greffer ce que tu voudras à ta fiche, des épisodes de son enfance ou adolescence, des anecdotes. Ce sont vraiment les grandes lignes et si j'ai mis beaucoup de bla bla c'est vraiment pour t'aider à cerner le personnage et te donner toutes les indications qui le placent dans les événements historiques surtout. Wink

Sinon, je voudrais que tu sois un membre motivé et sérieux. Au niveau des rps, je ne te demanderai pas des romans contrairement à moi Razz, 600-700 mots environ par rp me semble tout à fait raisonnable, mais si tu t'inscris, s'il te plait ne joue pas au petit fantôme.

Je pense t'avoir tout dit si ce n'est bien sûr que je te vouerai un culte à vie, si tu prends ce personnage.

Quant à toi, gentil TTBien, si tu veux être lié avec Francis / Philip, surtout n'hésite pas à m'envoyer un mp. I love you
Revenir en haut Aller en bas
(M) Richard Armitage ✣ Philip / Francis Parker [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le travail c'est la clef de la réussite [Philip Gallis + Libre]
» (M) Craig Parker - Epoux - Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♠ Scénarii Pris-
Sauter vers: