AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: [12 TRAVAUX] " Attention ça coupe ! " avec Alvaro Veliente & Gomez Suarez.  Mer 18 Mar - 19:35


Attention ça coupe !



Le Barbier
15 décembre 1554

S’il y avait bien un endroit où tout homme qui se respectait, devait se rendre, c’était bien le barbier. La barbe ça pousse et comme ce n’est pas réellement la mode de la porter longue, il fallait l’entretenir. Nobles ou personnes du peuple, ils n’avaient pas le choix.
En ce jour de décembre, alors que le froid se faisait plus mordant, pour les londoniens, deux hommes, deux Espagnols se rendaient chez le barbier. Le froid, ils n’en avaient guère l’habitude, puisqu’ils venaient tous deux d’un pays où le climat était assez clément. Emmitouflé dans leurs chauds vêtements, ils entrèrent tous les deux à la suite de l’autre, chez le barbier, qui avait déjà un client. Les deux Espagnols se jaugèrent et à un moment, quand l’un parla, l’autre sut qu’il était aussi de son pays. La conversation commença, tissant des liens entre ces deux hommes Espagnols.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [12 TRAVAUX] " Attention ça coupe ! " avec Alvaro Veliente & Gomez Suarez.  Dim 22 Mar - 14:48
    J'étais arrivé voilà presque une année dans ce pays si maussade de par son temps pas véritablement au beau fixe comme dans mon Espagne natale. Je devais faire avec, je le savais bien, mais un jour je partirais d'ici, je l'espérais, je le désirais mais en attendant que ce jour arrive, je n'avais d'autres choix que de rester ici et de parfaire mon anglais, ainsi que me faire des habitudes. L'une d'entre elle était de me rendre chez le barbier. Je le faisais déjà en Espagne mais ici, j'avais du en trouver un autre qui soit aussi bon que cela que je connais dans mon pays, parce que c'était un véritable orfèvre de la barbe, un maître en la matière, comme peu savait y faire. A mon arrivée ici, je m'étais renseigné auprès des hommes de la cours pour le trouver. Certains n'étaient pas très regardant, mais d'autres beaucoup plus alors je m'étais dirigé vers eux et il m'avait conseillé le Barbier se trouvant aux alentours des autres commerces londoniens. Et je n'avais pas été déçu du voyage. Il n'était pas aussi bon que le barbier espagnol, mais son sens du détail était bon, très bon, bien meilleurs que la plupart. Alors, j'avais été heureux de revenir régulièrement le voir depuis mon arrivée ici. Et aujourd'hui était un jour comme celui-ci. Je prenais rendez-vous en général, quelques jours avant cela était suffisant et il m'avait donné un créneau pour ce 15 décembre 1554. L'année était sur le point de se finir, une nouvelle commencerait, je ne savais pas vraiment ce qu'elle présageait, espérons que ce ne soit que du bon pour tout le monde, en particulier pour moi. Je ne savais pas si je trouvais ma femme durant l'année qui arriverait, mais je l'espérais fortement. Il me fallait une descendance pour faire perpétuer la lignée des De Figueroa. Alors que j'affrontais ce froid insidieux pour me rendre chez le Barbier, je me rendais compte que j'avais de l'avance sur l'horaire qu'il m'avait annoncé. Peu importe, maintenant que j'étais parti pour affronter les températures bien trop froides, je ne rebrousserais pas chemin. Je me retrouvais donc bien vite chez l'homme qui allait me raser cette barbe d'une semaine environ. Je croisais alors un autre homme que je ne connaissais pas, du moins, il me le semblait qui attendait lui aussi son tour. Je le regardais, mais je ne lui parlais pas, je n'en voyais pas l'intérêt, pourtant, il me fallait bien faire quelques choses, n'est ce pas ?

    " Vous avez rendez-vous à quelle heure messire ? "

    Voilà, ce n'était pas forcément original comme début de conversation chez un barbier mais c'était ce que je pouvais faire de mieux pour le moment, il faudrait faire avec. Je souriais donc à l'homme qui attendait avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
[12 TRAVAUX] " Attention ça coupe ! " avec Alvaro Veliente & Gomez Suarez.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La postière sur le terrasse avec la coupe de granité. {Open}
» Migus arrive avec la ferme attention de faire du RP
» Bannière pour champion de coupe Stanley
» Une leçon X avec grand-père (Victor) (Attention sujet Hot)
» Ça vous dirait un lien avec un roux à la coupe afro ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: