AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

Message ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody) ♦ écrit Ven 17 Avr - 19:19


Y'a du grabuge !
Jack & Melody
« Encore une demi-douzaine patronne, merci !

- Un ptit plateau de fromage c’est possible ?

- Hep ! Par ici on a soif s’vous plaît ! »


Les commandes sont braillés dans la salle encombrée et étouffante de l’auberge. On fait carton plein ce soir. Et la tenancière qui est seule, une fois encore ! John s’est absenté. Il le fait assez souvent en ce moment. Melody se doute des raisons qui poussent son époux à se risquer à de telles sorties. Elle aurait pourtant aimé qu’il s’occupe un peu plus de la boutique car ces derniers jours, elle a du tout prendre en main. Et elle ne peut pas toujours demander à ses deux ainés de lui prêter main forte, même s’ils s’exécutent sans broncher. D’autant que la jeune femme souhaite un autre avenir à ses enfants. Sa grande et belle Eleanor qui sera bientôt en âge de se marier. Il faut qu’elle en touche sérieusement un mot à John.
Bien sûr, une telle situation n’est pas sans lui rappeler ce qu’elle a elle-même vécue plus jeune. Mais cela ne se reproduira pas. Melody en est convaincue. Elle ne se laissera pas abattre par des inquiétudes stériles.

En attendant, il y a des préoccupations plus immédiates. Il faut gérer les clients et leurs exigences. Heureusement, Melody n’est pas tout à fait seule. Une des petites serveuses que les O’Neil embauchent est là ce soir. Malheureusement, ce n’est pas la plus débrouillarde d’entre elles. Elle est maladroite, un peu étourdie et surtout trop réservée pour cadrer les commandes qui se bousculent. Melody s’oblige à garder un œil sur elle car les hommes avec un coup dans le nez sont parfois tentés d’amadouer les serveuses...

Bref, la tenancière commence à se sentir un peu dépassée par le flux. La rançon du succès pourrait-on dire ! Melody prépare les pintes, un plateau de fromage, encaisse la monnaie, nettoie deux verres.

« Y’a du boulot ce soir, pas vrai ? »

Melody répond à son interlocuteur par un sourire et un hochement de tête. C’est un habitué du Majestic Rose, un homme d’âge mûr, charpentier de métier, sympathique et qui aime bien discuter au comptoir.
Les cris, les chants et les rires vont bon train. Le niveau sonore est tel que la jeune femme ne se rend pas tout de suite compte que le ton monte un peu plus loin à une table. Mais lorsque plusieurs hommes se lèvent en un éclair, que les conversations s’arrêtent d’un coup et que toutes les têtes se tournent, Melody a un mauvais pressentiment.

Ça va dégénérer ça, pense-t-elle.

Elle contourne le bar et s’approche.



Dernière édition par Melody O'Neil le Sam 2 Mai - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody) ♦ écrit Jeu 23 Avr - 23:57

Y'a du grabuge !



Fin Décembre 1554.
Au Majestic Rose.


Il faisait froid en ce mois de décembre et toute personne saine d’esprit restait soit chez elle, soit elle se rendait dans les lieux chauds de la ville, comme un bordel ou encore un lieu où l’alcool coulait à flot. Ils étaient nombreux au Majestic Rose, à boire, à ripailler et surtout à chanter et danser, sous les sons d’un vieil instrument de musique qu’un jeune homme jouait. Les marins d’un navire tristement célèbre, le Blacklantern étaient présents. Même si leur navire avait été rebaptisé la Mouette Volante pour l’Angleterre, tous savaient que quand les membres de cet équipage et leur capitaine étaient présents, les choses finiraient certainement pas, surtout pour l’établissement.
Le capitaine Jack Mortimer était très en forme ce soir, il avait passé une bonne semaine en mer, faisant l’allée en Irlande, longeant ses côtes, puis revenant en Angleterre, pour y passer les fêtes de fin d’année, comme n’importe quel bon citoyen. Ses premiers pas furent pour sa maîtresse, Mary-Ann Paton, puis il était parti pour payer une tournée à ses marins, dans le fameux Majestic Rose de la ville. Une tournée, puis deux, puis trois et ils s’arrêtèrent de compter. Les marins étaient tous euphoriques, bruyants, turbulents, ce qui n’augurait rien de bon pour la suite.

Deux heures après leur arrivée au Majestic Rose.

♪ Oh le capitaine
Oh qu’il est beau le capitaine
Oh qu’il fait peur le capitaine
Le terrible loup de mer. ♪


Le capitaine du Blacklantern chantait bruyamment et très faux une chanson à sa gloire que tout son équipage répétait, pour son honneur et surtout son égo surdimensionné. Plus l’alcool était servi, plus il riait à pleine dent et sans savoir pourquoi une donzelle se trouvait même sur ses genoux. Jack en profitait pour la tripoter, ce qui ne cessait de faire rire la fille.

« Du rhum ma jolie et au plus vite, j’ai le gosier qui se dessèche. » Disait-il à l’intention de la gérante tout en frappant fortement du point sur la table, renversant les bières de ses collègues qui se trouvaient face à lui. La donzelle sur ses genoux se retrouva aspergée d’alcool, elle s’en offusque un temps, mais se calma vite quand Jack lui glissa deux pièces d’or dans son corsage. L’or qu’il n’avait pas gagné honnêtement, lui permettait de tout acheter et surtout d’avoir tout ce qu’il voulait. Voilà pourquoi il aimait la piraterie. En plus de lui apporter un sentiment de liberté, il avait de l’or, des femmes et de l’alcool. Jack était un homme heureux et il l’était depuis le début de sa vie. Il l’avait été au bordel où sa mère vivait, puis quand il a rejoint son père à bord du Blacklantern et enfin en devenant lui-même capitaine. Sa vie était complète et même si sa vie n’était pas honnête, l’homme n’avait aucun regret, aucune pitié, puisqu’il savait qu’il avait bien plus de chance que tous les nobliaux dans leurs beaux châteaux.
« Mon rhum ! Ou est donc mon rhum ? Mais plus vite ma jolie, tu bouges tes fesses tu prends mon rhum et tu viens à cette table, pour nous le servir. » Il s’était levé brusquement, laissant la fille choir sur le sol, tout en s’adressant à la gérante, une jolie brune, aux formes plus qu’appétissantes. S’il avait encore de la force, il en ferait bien son quatre heure de cette ravissante femme. En attendant, il beuglait après son alcool et rien ne pourrait l’arrêter, tant qu’il ne l’aurait pas.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody) ♦ écrit Sam 2 Mai - 8:56


En approchant de la scène, Melody reconnait des marins. Ils ont du débarquer dans la journée et profitent de leur première soirée à terre. La tenancière a l’habitude de ce genre d’extravagances dans son établissement et n’a jamais eu trop de débordements. Les quelques fois où ça a du arriver, son époux s’est chargé de mettre les arsouilles à la porte pour qu’ils poursuivent leur soirée frénétique en dehors de l’auberge.

Mais ce soir, elle est seule et est suffisamment proche maintenant pour découvrir l’homme qu’elle va devoir gérer. Il s’est levé et fait tout pour attirer l’attention. Il gueule si fort à présent qu’il est impossible de ne pas l’entendre tant il couvre des conversations et les chants des autres clients. Il est vraisemblablement déjà rond comme une poire. Et évidemment il en redemande !

« Mon rhum ! Ou est donc mon rhum ? Mais plus vite ma jolie, tu bouges tes fesses tu prends mon rhum et tu viens à cette table, pour nous le servir. »

Une fille un peu débraillée se relève difficilement. Qu’est-ce qu’elle fait par terre ?

Mais Melody n’a pas le loisir de s’y attarder. Son exigeant client la regarde d’un œil torve, brandissant sa chope vide. Elle fait un pas décidé vers lui et récupère la chope. Elle hésite à lui apprendre les bonnes manières mais elle n’est pas stupide. Un homme ivre comme ça, elle n’en tirera rien. Si ce n’est de lui mettre les nerfs en boule. Ne voulant pas envenimer la situation, elle lui répond calmement :

« Rasseyez-vous mon brave. Je vous apporte ça. »

Et tourne résolument les talons.

De retour à son comptoir, elle aimerait pour souffler un instant. Mais la soirée est bien avancée, c’est le moment le plus difficile. Une foule se presse d’ailleurs pour passer commande directement à la tenancière car la petite serveuse est bel et bien dépassée par la situation.
Avec un sourire aimable elle prie tous ces gentlemen de patienter un petit instant. Bien sûr, ça grogne, ça maugrée. Mais elle ne peut pas être partout ! Elle prépare un plateau avec plusieurs verres de rhum et traverse à nouveau la salle pour servir le gars et ses hommes.

L'homme en question s’est rassis, ce qui soulage Melody. Elle espère sans doute avoir calmé le jeu. Mais c’est sans compter les clients mécontents au comptoir.
Elle pose les verres un à un sur la table et attend poliment sa rétribution.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody) ♦ écrit Mer 13 Mai - 21:44

Y'a du grabuge !



Fin Décembre 1554.
Au Majestic Rose.


L’alcool n’était pas le meilleur ami de Jack Mortimer, mais ce dernier l’accueillait toujours comme un fidèle compagnon, même s’il nuisait à sa santé et à sa vie, quand il se retrouvait pris dans quelques escarmouches de taverne. Jack était dans un de ces soirs où il pouvait boire des litres d’alcool sans être totalement satisfait et l’empêcher de boire, finirait à coup sûr à le contrarier. L’homme avait commencé avec la bière et là, il ne cessait de réclamer son rhum, l’alcool du Nouveau Monde, l’alcool des pirates et de tout bon marin. L’alcool avait deux effets chez lui, il le rendait joyeux, au point de le faire chanter à tue-tête et de casser les pieds de toute une taverne, avec un chœur de pirate, sinon, l’alcool le mettait de mauvaise humeur et là Jack pouvait être capable de tout et surtout du pire.
L’équipage de Jack était présent, ce qui avait tendance à échauffer son esprit et à le glorifier un peu plus dans son égo, qui était déjà surdimensionné. La situation ne s’annonçait pas bonne pour le Majestic Rose, surtout en présence d’un équipage de tueur et de bagarreur, qui avait le sang chaud.
Maintenant, il n’avait plus de filles sur les genoux et Jack ne voulait qu’une chose, son rhum, pour pouvoir boire jusqu’à en mourir. Il beuglait pour l’avoir et la tavernière lui confirma qu’elle allait lui apporter sa boisson. Jack qui n’avait fait que peu attention à elle, remarqua qu’elle était forte attrayante et elle lui rappelait aussi Mary-Ann, au temps de leur première rencontre. Il ne parvint pas à se lever pour aller jusqu’au bar et resta donc là, à continuer à chanter des chants de marins, en compagnie de son équipage, qui sifflait et battait le rythme des mains. Des tabourets tombèrent au sol quand deux hommes montèrent sur l’une des tables pour battre le rythme des pieds, mais ils ne restèrent guère longtemps et finirent par tomber sur les fesses, à même le sol, tout en riant bêtement. Jack était lui aussi mort de rire et s’était à ce moment-là que la tavernière apporta le rhum.

« Ahhh mon bon rhum, merci ma jolie pour ta bravoure. » Il but une gorgée aussi sec et claqua le verre sur la table et agrippa le bras de la femme. « Alors ma jolie, il est où ton mari. Tu ne voudrais pas venir voir un grand et beau bateau, je pourrais te montrer monts et merveilles. Ainsi que des trésors que tu n’as jamais pu voir auparavant. » Il lui caressa délicatement le bras, tout en rapprochant son visage du sien, malheureusement l’effet devait être complètement gâché au vu de son haleine puant l’alcool et de son ton d’homme ivre. Mais Jack aimait les femmes et se croyait irrésistible pour toutes, même les plus honnêtes. Devait-on rappeler que son pire défaut était son égo surdimensionné ?


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody) ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♦♦ Y'a du grabuge ! (Jack & Melody)
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Listes pour le Grabuge
» Débriefing Grabuge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: