AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.  Lun 25 Mai - 14:17
Londres, février 1555.

Lady Scott,

J'espère que cet imbécile de postier vous transmettra ceci avant que la nouvelle atteigne Edimbourg ; je ne sais pas pour vous, mais personnellement, j'ai toujours trouvé préférable de savoir ce qui arrivait à nos ennemis avant eux, c'est infiniment plus drôle de voir leur tête. Mais je ne m'attarderais pas plus : l'homme que vous m'avez chargé d'éliminé est bien mort, et de ma main, pas plus tard qu'hier. Je ne me souviens plus s'il s'agissait d'un fils ou d'un frère du chef de clan Kerr, mais lui ne doit plus s'en souvenir non plus, étant donné qu'il est six pieds sous terre. Je vous aurais bien envoyé sa tête d'ailleurs, mais je craignais par trop qu'elle pourrisse. Quoi qu'il en soi, vous voilà tranquille avec celui-ci.

J'espère, madame, que les Kerr ne vous en voudront pas trop ; même si avoir leurs têtes flanquées sur des piques serait un réjouissant spectacle, je serais désolé de voir les quelques membres du clan encore présent à Londres repartir vers l'Ecosse, ils sont plutôt amusants, d'autant qu'ils ne tiennent absolument pas l'alcool. C'est d'ailleurs fort étrange : vous, les écossais, avez la réputation de plus gros buveurs que nous autres, gallois ou anglais. Rassurez-moi : ils sont l'exception, n'est-ce pas ? Et à leur propos, dois-je éliminer ceux-ci aussi, ou le déjà défunt est suffisant ?

Dans l'attente de votre réponse, recevez toute l'assurance de ma parfaite considération,

R. Ballantrae.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.  Dim 31 Mai - 11:14

Killing is my business, and business is good




Février 1555
Manoir du Clan Scott

Mr Ballantrae,

Pardonnez-moi de vous décevoir, mais les larmes du clan Kerr ont précédé votre missive. Les affres du temps ont certainement dû retarder votre messager, mais ne vous inquiétez pas, il a été traité avec beaucoup d’égard au vu de la nouvelle qu’il m’apportait. Pour tout vous dire, il y a quelques jours de cela, on m’a rapporté que le clan Kerr était en larme, en raison de la perte de l’un de ses cousins froidement assassiné. Le soir même, j’ouvrais un baril de bière pour tous mes hommes, pour célébrer cette nouvelle. Je suis ravie d’apprendre que cette mort est le fruit de notre collaboration, pour vous récompenser, votre messager, vous rapportera, une bourse de 50 livres, prenez garde à bien compter le tout à l’arrivée, le coquin pourrait bien se servir pour se payer quelques tournées dans les tavernes, durant son passage.
J’aurai apprécié recevoir une tête, même pourrissante, pour agrémenter les remparts de mon château, mais je ne vous en tiens pas rigueur, l’odeur d’un Kerr peut être insoutenable, même vivant. Pour ce qui est de l’alcool, je tenais à préciser que les membres de ce clan, sont des faibles, des lâches qui frappent leurs ennemis dans le dos, cela vous donne assez d’éléments pour que vous puissiez imaginer à quel point ils sont. D’ailleurs, si vous en croisez quelques-uns sur les routes, amusez-vous avec eux et vous en serez doublement récompensé.
Ballantrae, je tenais aussi à vous préciser, que les frontières gardées par les Scott sont très poreuses et en passant par mes terres, vous pouvez ainsi pénétrer en Ecosse. Mes récents différents avec la régente Marie de Guise, m’ont forcé à agir en conséquence et à moins garder mes propres terres. Mes paysans savent se défendre, mais si je peux amener une guerre entre nos deux pays, pour affaiblir le pouvoir de la régente, j’en serait d’autant plus comblée. Sachez qu’il n’y a rien de pire qu’un souverain inactif, qui n’a pas le cœur à la justice de son peuple et des plus grands de ce royaume. Ballantrae, je vous considère comme ma main armée, ne me décevez pas.

Dans l'attente de vos nouvelles et d'une pluie de sang.


Lady Scott.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.  Mar 9 Juin - 13:27
Londres, février 1555.

Lady Scott,

Je regrette que le mauvais temps ait gâché la surprise, mais je suis satisfait de savoir que la nouvelle a été dignement fêtée. Bon, je vous avoue que je n'en doutais pas, mais malgré tout, c'est une bonne chose à savoir. Le messager n'est pas encore revenu de son périple, mais soyez assurée que je compterais à deux fois - et il n'a pas intérêt à avoir subtilisé le moindre sou, sinon il va entendre parler du pays - et qu'en plus je vous remercie, en mon nom et le sien, pour l'avoir accueilli et m'avoir récompensé. J'irais fêter ça dans les tavernes avec le reste du clan Kerr, qui sera sans doute tellement ivre que nul parmi eux ne comprendra le pourquoi du comment. Il n'est d'ailleurs pas exclu que l'un d'eux se noie accidentellement dans la flaque de boue du coin, j'ai entendu dire que cela avait failli arriver... Je regrette que quelqu'un soit intervenu pour le tirer d'affaire ; j'aurais été là, croyez moi que je me serais fait un plaisir de lui maintenir la tête dans l'eau, mais que voulez-vous... Les affaires sont les affaires.
Quoi qu'il en soit, ils sont vraiment ridicules : deux bières et il n'y a plus personne ! Je commence à me dire que je vais peut-être effectivement filer les autres, et m'amuser un peu. Les occasions de rire se font moindres, maintenant que la chasse aux protestants à commencé pour moi. Je vous tiendrais au courant, et promis, la prochaine fois vous aurez une tête en plus de la lettre. Ou des mains, c'est plus facile à transporter, et ça empeste moins. Je prends note pour ce qui est de vos terres et de vos frontières : je regrette que vous ayez été contrainte de moins garder votre territoire mais je vous avoue que cela m'arrange bien. Passer en Ecosse me sera plus simple, et si vos hommes sont entraînés comme je pense qu'ils le sont, la Guise a du souci à se faire. Je ne peux que soutenir vos propos concernant les souverains inactifs et inatentifs à leur propre peuple : j'en ai un bel exemple en la personne de Mary Ière et de l'espagnol stupide qui lui sert de mari. La rumeur prétend qu'il devrait bientôt rejoindre le continent, j'espère qu'il mourra en mer, cela nous fera des vacances. Quoi qu'il en soit, je n'attends que vos ordres pour monter par chez vous. Je connais une paire de bonhommes dans Londres qui ne constitueront pas une armée à proprement parler, mais qui sont entraînés et qui répondent présent dès qu'il est question de se battre, leur présence pourra être utile. Demandez, vous les aurez. Croyez-moi, dès qu'il est question d'argent et d'étripages, je ne déçois personne. Vous aurez ce que vous attendez.

Avec toute ma considération,

R. Ballantrae.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.  Jeu 18 Juin - 22:52

Killing is my business, and business is good




Février 1555
Manoir du Clan Scott

Mr Ballantrae,

J’espère que votre solde est arrivée à bon port et avec la bonne somme, sinon, vous pouvez d’ores et déjà m’envoyer le cadavre de ce messager pour que je vous envoie son poids en litre de bière, en plus de votre paiement, pour votre peine. Sachez que le clan Scott paye toujours ses dettes et quand il s’agit de l’un de ses meilleurs soutiens, il sait se montrer généreux. Mon époux, que Dieu garde son âme, avait cette même devise et je m’emploie à respecter son héritage, tout comme à le venger. Vous ne devez guère connaître nos coutumes Mr Ballantrae, mais chez nous, les clans ont pour coutume de se faire la guerre et même de régner sur les rois. Si un roi perd le contrôle de ses clans, il ne possède plus rien, voilà pourquoi nous sommes forts et puissants. A nous seuls, nous pouvons dominer la couronne, mais cela notre chère régente ne l’a pas encore compris. J’espère qu’un jour, votre Angleterre sera capable d’une telle force pour renverser votre reine et renvoyer un coup de pied aux fesses ce maudit espagnol. Si je peux vous donner un conseil, cet empereur qui pense pouvoir gouverner le monde, je suis certaine qu’il aimerait beaucoup recevoir la tête de son cher prince, ou bouffon, selon vos envies, pour agrémenter son bureau. Après tout il n’y a pas homme plus inutile que celui qui doit se soumettre face à une femme. Votre roi ne doit être guère combatif, à moins qu’il ne soit lâche. En tout cas, jamais l’Ecosse ne se soumettra face à une femme, notre pays a besoin d’un homme a sa tête et non pas d’une française. Que cela soit Marie de Guise ou sa mioche dont on n'a jamais vu la couleur. Sans doute elle est morte et la mère veut garder le pouvoir pour elle seule.
Je m’égare trop dans ma haine et j’en finis par oublier l’objet de notre collaboration. Je suis amusée de lire votre anecdote à propos d’un Kerr est d’une flaque de boue. Heureusement que dans nos pays, il pleut assez souvent pour nous offrir quelques distractions, de ce genre et j’espère bien que vous en aurez d’autres à me rapporter. Etrangement, nous les Ecossais nous tenons bien la bière, il se pourrait peut-être que ces Kerr ne soient pas de vrais hommes de chez nous. Dites-moi Mr Ballantrae, n’auriez-vous pas du sang d’Ecossais ? Parce que croyez-moi, des hommes de votre trempe, nous en trouvons beaucoup par chez nous. Un jour, osez traverser la frontière, nous vous accueillerons comme un ami et un baril de bière saura vous recevoir.

J’attends de vos nouvelles avec une rare impatience,


Lady Scott.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.  
Revenir en haut Aller en bas
Killing is my business, and business is good ♦ Janet & Richard.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Killing Dissent /Sou Duvalier.
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» TOURNOI "Back to Business" 10/10/09 La Chesnaie
» The WILL to succeed : This ia a new HAITI THAT OPENS FOR BUSINESS[ .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: