AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Wayne
the sword in the darkness
♕ Métier : Soldat de la garde royale, second du capitaine John Herbert. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : Catholique ♕ L'avatar a été fait par : Poison Ivy ♕ Mon nombre de messages est : 982 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 88 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 27/06/2013 ♕ Mon pseudo web est : BloodyWonder ♕ Mes autres visages : Lavinia Tyburn & Théodore Wolmar Administratrice en uniforme de garde royale.

MessageSujet: Assasinat de John Dudley ♣ Arthur, uniquement.  Mer 15 Juil - 11:34
«  Pater noster , qui es in caelis, sanctificetur nomen tuum. »
Il est à genoux, dans cette église silencieuse. Les églises ne sont que très rarement vide, en ces temps de troubles. Et tant mieux. C'est une bonne chose que la maison de Dieu ne soit jamais déserte. Et pourtant, que le Tout Puissant le pardonne mais il aurait voulu qu'elle le soit, aujourd'hui. Il aurait voulu avoir Dieu pour lui tout seul. Il aurait préféré que cette vieille dame s'en aille, que cet homme aussi, il aurait préféré pouvoir prier plus haut et plus fort. Il en avait besoin.

«  Adveniat regnum tuum. »
Prier en anglais aurait été plus simple. Mais les hérétiques le font. Il ne veut pas avoir l'air d'un hérétique. Il a apprit cette prière en latin, même s'il n'en veut pas à sa mère d'estimer que, tout en étant catholique, elle a le droit de s'exprimer à Dieu avec son coeur et non en récitant une langue qu'elle ne connait pas.


«  Fiat voluntas tua, sicut in caelo et in terra. »
Il n' a pas le choix, c'est ce qu'il se dit. Et pourtant, il a bien l'impression qu'il est en train de le faire, le choix. Mais que vaut la vie de John Dudley face à celle de Constance ?

«Panem nostrum quotidianum da nobis hodie, »
Il pourrait la protéger lui-même. Oui. Non. C'est plus complexe que cela. Oui, il pourrait. Il faudrait le tuer pour toucher à Constance. Mais cela n'est pas un problème pour quelqu'un comme Anne Stanhope, sans aucun doute. Elle l'avait mise au courant de ses projets, il était donc devenu néfaste. Elle l'aurait éliminé s'il n'avait pas accepté. Elle se serait débarrassée de lui, et vengée par la même occasion. Sur Constance, sans aucun doute.

«  et dimitte nobis debita nostra sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. »
Il aurait pu fuir loin de Londres avec Constance. Et recommencer ailleurs. Sur quoi ? Plus de travail, plus d'argent. Et puis, Constance n'aurait jamais voulu quitter Londres. Elle aurait été malheureuse.

« Et ne nos inducas in tentationem, sed libera nos a malo. »
Non, il n'a pas le choix.

«  Amen. »
Il se lève, fait son signe de croix, regarde une dernière fois la statue du christ et sort de l'église. John Dudley est un danger pour la couronne, un hérétique. Il ne mérite sans doute pas mieux. Que Dieu le pardonne s'il se trompe.



Il alla à la Tour de Londres. Pour que personne ne se doute de rien, il avait pris l'habitude de s'y rendre afin de saluer ses collègues. Il se rendit dans les cuisines. Ce ne fut pas difficile, étant donné qu'il avait été garde d'Elizabeth Tudor. Il proposa son aide. Il s'arrangea pour dissimuler le poison dans la nourriture de John Dudley. Il aurait pu partir mais c'était presque trop facile. Le poison permet de commettre des meurtres presque sans en avoir confiance. Il ne pouvait être responsable de la mort de cet homme sans jamais avoir vu son visage. Il passa donc devant sa cellule. La cellule d'un homme qui se croyait bientot libre. Qui serait bientot mort.

Une arme de lâche, le poison. Il ne s'était jamais autant détesté. Pourquoi fallait il que ça tombe sur lui ? Pourquoi fallait il qu'il soit hanté par le visage de John Dudley ? Cet hérétique...

John Dudley allait maintenant mourrir lentement, tué par un poison indétectable qui ferait passer sa mort pour une mort naturelle. Personne ne se douterait de rien. C'est ce que Stanhope avait dit. Maudit soit elle.

Il quitta la Tour de Londres.

Ce qui devait être fait avait été fait. Amen. And may the Lord have mercy.




the sword in the darkness
IRON ✖️ I'm riding up the heights of shame. I'm waiting for the call, the hand on the chest. I'm ready for the fight and fate. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assasinat de John Dudley ♣ Arthur, uniquement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: