AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

Message Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer) ♦ écrit Ven 21 Aoû - 19:03

Je ne m'attendais pas à vous rencontrer en ce lieu...
Aux
écuries


Gomez & Jane ~~ Hiver 1555

En cette journée ensoleillée, Jane ne pouvait concevoir l'idée de rester à l'intérieur du château bien que les lieux étaient confortables. Se résoudre à lire tout en étant enfermé alors qu'une radieuse journée se profanait à l'horizon serait un sacrilège que la jeune brune ne put envisager. Ce fut donc pour cela qu'elle s'habilla chaudement, les températures n'étant pas encore dignes des saisons chaleureuses, mais plus en rapport avec l'hiver mordant de ses neiges et températures en dessous de zéro. Quand enfin, elle fut assez emmitouflée, elle prit la direction de l'extérieur, mais plus précisément celle des écuries. Elle s'était trouvé ce nouveau loisir que de s'occuper des chevaux qui devaient supporter le froid dans leurs simples box. De plus, cela lui permettait de les soigner et de partager un moment agréable avec ces animaux. Les palefreniers avaient tellement l'habitude de voir la brune qu'ils ne firent pas attention à son arrivée, mais les chevaux eux au contraire sentir sa présence ce qui fit apparaître un joli sourire sur les fines lèvres de Jane. Quand elle était dans les écuries, elle retombait en enfance, quand elle courrait aider son père lorsqu'il revenait de voyages. Le simple fait d'ôter l'attelage et de les brosser en compagnie de son paternel lui rendait toujours la journée plus agréable. Comme si ce moment leur avait été réservé. Certes depuis que la jeune dame d'honneur avait pris ses appartements à la cour, elle n'avait plus autant l'occasion de visiter sa famille, mais gardait tout de même une place dans son cœur et ses pensées pour eux.
Arrivée près du premier box, elle prit une brosse spéciale pour les soins des chevaux et entra en faisant attention à bien refermé derrière elle.
" Bonjour, mon tout beau " annonça-t-elle simplement à l'animal qui hénissa en guise de réponse. " Je sais, je ne suis pas venu depuis de longs jours, mais je vais me faire pardonner " continua-t-elle normalement, comme si la discussion qu'elle avait était une conversation à deux voix et non une seule. Mais elle savait aussi pour certain cela relevait parfois de la folie de parler ainsi toute seule.
Elle entreprit de brosser l'animal tout en caressant son encolure pour le mettre en confiance. Elle ne rendit pas compte que durant ses minutes où elle réitérait ses gestes, elle s'était mise à fredonner une mélodie que lui chantait sa mère avant son décès. Perdue dans ses pensées, cela lui était venu naturellement.

Fiche de CaptainBen ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer) ♦ écrit Lun 24 Aoû - 22:07
    L'Angleterre n'était pas ma terre natale, et je ne sentais de plus en plus. Cependant, je ne pouvais pas partir d'ici pour le moment, ce n'était simplement pas envisageable pour de nombreuses raisons. Ce n'est pas parce que les protestants sont chassés que je dois m'en aller, je suis un conseiller du roi, alors ma place est clairement ici, à sa cours. Et puis, j'étais en recherche de l'amour, et il semblerait que j'ai trouvé quelqu'un qui puisse me convenir à merveille en la personne de Jane Dormer. Du moins, je le pensais parce que pour le moment, rien n'était écrit dans la pierre. J'apprenais à la connaître et le courant passait à merveille, mais il n'est pas dit qu'un faux pas arrive, de ma part ou de la sienne, je ne sais pas. Était-elle véritablement intéressée par ce que je suis ? Elle est encore jeune, et même si je suis loin d'être vieux, la différence d'âge pourrait lui faire dire que ça ne sera pas possible. Alors, je continue à l'écouter, à apprendre d'elle, à apprendre ce qu'elle est, qui elle est, ce qu'elle aime, ce qu'elle déteste et tout ce qui va avec. Ainsi, aujourd'hui, je n'ai rien de spécifique de prévu à par mon entrainement habituel. Je suis là, dans ma chambre, je regarde par la fenêtre et c'est là que je la vois. Le soleil est au rendez-vous de cette journée, mais les températures sont encore très fraîches, trop fraîches pour que l'on sorte dehors habillé de façon trop légère sous peine de prendre froid et de se voir confiné à ces appartements pendant plusieurs jours. Jane est habillée chaudement, comme le veux la saison et elle semble se diriger vers un lieu que je ne fréquente pas à Whitehall, c'est à dire les écuries. Ce n'est pas que je n'aime pas les chevaux, au contraire, je suis un soldat, alors il m'est arrivé quelques fois de combattre à cheval, mais ils ne m'attirent pas plus que cela, contrairement à Jane qui semble de plus en plus les apprécier, et ceci malgré le froid qu'il y a en Angleterre. Je suis sûr qu'elle appréciera la chaleur de l'Espagne même pendant l'hiver, il y fait meilleur. Pourtant, je n'ai pas envie que les choses aillent trop vite, ce n'est pas mon sentiment, je ne le désire pas même si j'aimerais effectivement que les choses se passent. Je n'en suis pas encore complètement sûr, mon coeur est presque conquis, mon esprit lui est un peu plus réticent, et les deux se tiraillent. Je me dis alors qu'il serait peut être une bonne idée de s'habiller chaudement et d'aller voir Jane alors qu'elle se trouve dans les écuries en train de prendre soin d'un cheval, ou de simplement peut être les observer car elle les trouve beaux. Je m'habille moi aussi en adéquation avec la chaleur du dehors et je me dirige vers les écuries. Et je la trouvais là, en train de brosser un cheval, fredonnant un air que je ne connaissais pas vraiment. Ne voulant pas lui faire peur alors qu'elle semblait plus ou moins perdue dans ces pensées, je frappais au box du cheval, doucement pour ne pas non plus brusquer l'animal, je m'en voudrais si jamais il faisait une ruade et la blessait.

    " Quel est cet air si entraînant que vous fredonnez là ? "

    Je lui posais une question vis à vis de cet air qu'elle chantait à mi-voix, et pas par rapport aux chevaux, pour le moment en tout cas, car le sujet arriverait sans doute rapidement dans sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer) ♦ écrit Sam 12 Sep - 11:26

Je ne m'attendais pas à vous rencontrer en ce lieu...
Aux
écuries


Gomez & Jane ~~ Hiver 1555

Jane adorait les animaux, elle possédait même un chaton qu'elle avait trouvé errant dans le château se faisant expulser des couloirs près des cuisines. Elle était tombée en adoration devant cette petite boule de poils noirs avec des yeux verts transperçant. Avec la permission de la dame d'honneur suprême comme la brune l'appelait, elle put le garder à condition qu'il reste dans ses appartements. Depuis lors le chat vivait comme un pacha, ce Jane aimait lui faire remarquer lorsqu'il venait réclamer des caresses. Alors quand elle pouvait soigner les chevaux, du moins les brosser, n'ayant aucune faculté de vétérinaire, cela lui faisait plaisir et elle se sentait sereine. Malheureusement elle ne pouvait pas le faire aussi souvent, les tâches de dame d'honneur étaient ardues parfois, et Jane faisait tout ce qu'elle pouvait pour ne pas faire défaut à sa Reine. La souveraine lui ayant permis de réaliser son rêve alors qu'elle n'avait aucunement l'âge requis pour cela. De plus à la cour, il n'y avait rarement des journées banales, beaucoup de banquets étaient réalisés, ainsi que des réceptions tels que des mariages, ou l'arrivée d'un duc ou d'un autre roi. Cependant ces derniers temps avec la grossesse de la Reine, la brune était plus sollicitée auprès de celle-ci que près des organisateurs de banquets où la reine se devait d'assister. L'annonce d'un prochain héritier ayant fait le tour des royaumes, beaucoup de personnages puissants se présentaient à la cour afin de présenter officiellement les félicitations d'usages aux souverains. Cet héritier allait solidifier l'alliance entre l'Espagne et l'Angleterre, ce qui n'était pas rien au niveau politique.
C'est dans ses diverses pensées que la brune brossait l'étalon dans les écuries chantonnant une vieille mélodie provenant de sa défunte mère. Elle fut cependant interrompue par un bruit sur le bois du box dans lequel elle était. La voix qui l'interpella la fit sourire, reconnaissant le timbre et l'accent espagnol de la personne qui lui parlait.
" Quel est cet air si entraînant que vous fredonnez là ? " lui demanda-t-il.
Elle put constater la douceur avec laquelle il lui avait demandé cela, comme pour ne pas brusquer la jeune fille, ou peut-être était-ce davantage le cheval qu'il espérait ne pas effrayer. Cela étant cette simple phrase emplie de douceur la charma ce qui ne dut pas passer bien inaperçu aux yeux du comte.
La jeune fille rougit un peu ne s'attendant pas à ce qu'une autre personne qu'elle-même ne l'entende. Les chevaux ne comptant pas.
" Oh, c'est une mélodie que me chantait ma mère lorsque j'étais enfant " lui répondit-elle, tout en se tournant face à son interlocuteur.
" Je ne vous avais jamais vu dans les écuries, allez vous sceller un cheval afin de partir pour une mission? " demanda-t-elle, espérant intérieurement que la réponse fût négative.
Elle aimait beaucoup la présence de Gomez, bien que charmant ce qu'elle ne pouvait nier, elle le trouvait aussi de bonne compagnie. De plus il lui arrivait de lui conter des anecdotes sur l'Espagne, qu'elle rêvait de visiter un jour prochain. Elle espérait que la Reine après la naissance de l'héritier l'autorise à l'accompagner afin de le présenter aux peuples espagnols. De ce fait elle pourrait voir ce pays dont beaucoup lui parlent avec de beaux compliments.

Fiche de CaptainBen ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer) ♦ écrit Jeu 24 Sep - 14:48
    Qu'elle était belle la dame d'honneur brossant ce cheval. Qu'elle était radieuse cette jeune femme. Pourtant, même si elle semblait être comme je le désirais physiquement parlant, j'attendais encore de la connaître un peu plus avant de me lancer dans de plus amples contemplations de sa petite personne, avant d'agir plus grandement pour que son coeur soit mien. Oui, depuis que nos regards s'étaient croisés, je pensais qu'elle pourrait être un jour ma femme, un jour, mais pour le moment, ce jour n'était pas encore arrivé parce que je ne connaissais pas assez la jeune femme pour me faire une idée sur le plus long terme, mais aujourd'hui semblait être un jour parfait pour faire connaissance de façon plus ample et prononcée. Elle était là, en train de s'occuper de l'animal, elle semblait l'apprécier, peut être plus que moi pour le moment au vue de comment elle venait de lui parler. Mais les choses changeraient à coup sûr d'ici quelques temps, les chevaux ne seront plus qu'un petit passe-temps pour elle, au vue de ces prochaines préoccupations, du moins, je le pensais même si je préférais ne pas encore trop m'avancer. Je suis espagnol, ce qui veut dire que je ne resterais sans doute pas éternellement ici. Sera-t-elle prête à me suivre à ce moment ? L'Espagne avait un climat bien plus agréable qu'ici, il ne faut pas en douter, mais ces attaches se trouvent dans ce pays contrairement à moi. Pour le moment, tout se passait bien entre nos deux pays, mais si cela venait à se détériorer ? Quoiqu'il advienne, ce ne sera pas une situation simple pour nous deux, et avant de m'engager, je dois tenter de savoir si elle sera prête à me suivre jusqu'au bout de l'Enfer s'il le faut. Je m'approchais donc d'elle, lui demandant simplement cet air qu'elle fredonnait. Et son seul sourire sur son visage me réjouissait déjà, à croire que même si je me forçais à douter, je ne doutais pas véritablement quand à l'issue de notre situation. J'avais été aussi doux que possible, aussi doux qu'à mon habitude, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de rougir légèrement à cette question, comme si je venais malgré tout de la surprendre dans son petit jardin intime. Après tout, elle ne devait pas s'attendre à ce que quelqu'un vienne la surprendre ici. Elle me répondit que c'était une mélodie que lui chantait sa mère lorsqu'elle était enfant alors qu'elle se tournait vers moi. Elle me dit alors qu'elle ne m'avait jamais vu ici. Et c'était vrai, je ne viens que rarement par ici, seulement quand je le dois, ou quand je vois une belle jeune femme se rendre dans ce lieu, comme aujourd'hui. Je n'avais pas de missions de prévue, rien de tout cela à vrai dire. Si j'étais ici, c'était uniquement dû à la présence de Jane, et à personne d'autres. Je souriais à sa question, je voyais bien qu'elle ne voulait pas que je sois venu pour cette raison.

    " C'est une magnifique mélodie, je crois que je pourrais l'écouter pendant des heures entières sortant de votre bouche. Je n'ai pas de véritables raisons de me trouver ici à vrai dire, mais je me baladais dans le coin, et j'ai entendu ce fredonnement. J'ai été intrigué, alors je suis venu voir qui faisait cela, et c'est vous Jane. "

    Bon, d'accord, ce n'était pas exactement comme cela que les choses s'étaient passées, mais je voulais faire en sorte de ne pas paraître comme étant un homme qui la harcelait, en quelques sortes. Ce n'était pas mes façons de faire quoiqu'il advienne. En tout cas, Jane semblait être rayonnante, peut être que je lui proposerais de faire un tour sur le cheval qu'elle brosse aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer) ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Voilà un endroit où je ne m'attendais pas à vous voir (ft Gomez S. de Figueroa & Jane Dormer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je ne m'attendais pas à te voir...[ Syphon
» Je ne m'attendais pas à te voir ! [pv Katarina]
» Je ne m'attendais pas à la voir ici ! ( Avec Elena Gilbert !)
» Oh ! Les voilà ...
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: