AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: (M) Max Irons ✤ Edward Unton - protestant et député au parlement ✤ [LIBRE]  Sam 14 Nov - 20:14
Edward Unton
feat ♦ Max Irons




AGE ♦ 21 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 11 mai 1534
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Marié à Anne Seymour
MÉTIER ♦ Député au parlement du Malmesbury
QUALITÉS ♦ Passionné, fougueux, droit
DÉFAUTS ♦ Impulsif, rancunier, entêté
RELIGION ♦ Protestant
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Serviteur du peuple et du Parlement
GROUPE ♦ Le Peuple
CRÉDITS ♦ Gritsou


Préface

Edward Unton naquit le 11 mai 1534 à Wadley, dans le manoir familial. Cette famille ayant peu d'influence en Angleterre s’illustra dans le passé par le dévouement de Thomas Unton, grand-père d’Edward. Il reçut les faveurs du Roi Henri VIII et fut nommé chevalier lors du couronnement d’Anne Boleyn. Bien que ne l’ayant pas connu, le jeune Edward fut toujours émerveillé par l’ascension de son grand-père. Le père du garçon, Alexander Unton, s’illustra quant à lui par une faramineuse acquisition de terres dans divers comtés. Il fut donc bercé par des idées de grandeur et d’ambition. Son frère Henri, d’un an son cadet, reçu la même éducation que lui. Tous deux se ressemblaient beaucoup. Lorsqu’il eut 13 ans, en 1547, son père rendit l’âme et laissa derrière lui un héritage respectable. Malgré plusieurs déconvenues, Edward finit par toucher sa part. En février 1553, Cecily Unton (mère du jeune homme) pris la décision de se remarier avec Robert Keilway, un influant personnage à la Cour d’Angleterre. Ce dernier était en effet l'un des conseillers juridiques du Duc de Somerset Edward Seymour. Soucieux de la réussite sociale des deux fils de sa femme, Robert Keilway utilisa son influence pour faire nommer Edward en tant que député au parlement de Malmesbury et son frère Henri en tant que député de Heytesbury. Le jeune ambitieux marchait ainsi sur les traces de son grand-père et comptait bien se faire une place parmi les grands une fois à Londres. Ses débuts furent couronnés de succès, Edward Unton était un grand orateur, respecté auprès des noms les plus illustres. Ses idées séduisaient et il n’hésitait pas à prendre la parole pour les défendre. Cependant, au début de l’année 1555, après plus d’un an de service, Edward fut poursuivi par le banc du Roi pour cause d’absence au Parlement sans dispense. Il fut donc contraint à être jugé dans un futur proche. Le début d’année 1555 marquait en effet un durcissement législatif à l’encontre des protestants, cette absence semblait donc, aux yeux de tous, le signe d’une opposition à la volonté de la Reine.

Voyant son beau-fils sur la voie du déclin, Robert Keilway agit en conséquence et utilisa une nouvelle fois sa position pour lui trouver un bon parti et sauver l’honneur de sa famille. Il se tourna alors vers Anne Stanhope, femme d’Edward Seymour dont il avait été longtemps le conseiller, et insista pour présenter Edward à la fille de la duchesse de Somerset, Anne Seymour. Dans un premier temps la Duchesse se montra hostile mais Edward Unton, sachant que sa réputation était en jeu, ne se découragea pas et parvint à rencontrer la jeune Seymour. Après maintes tentatives conduisant à des échecs, il décida de tout lui avouer. Il lui confia donc qu'un mariage avec elle avait pour but de le protéger de ses convictions protestantes et d'exercer sa fonction librement au parlement. Touchée par cette dévotion, Anne Seymour accepta d'être la femme du jeune homme. Leur union fut célébrée en Décembre 1555.

Une fois les deux jeunes gens mariés, Edward Unton entra de nouveau dans les bonnes grâces de la Reine et put regagner sa place au Parlement. Cependant, il est plus actif que jamais dans la rebellion protestante, enchainant réunions secrètes et cultes de cette religion. On ne peut pas dire qu'il y ait de l'amour entre Edward et son épouse mais leur alliance est bien réelle et Anne est décidée à le protéger du mieux qu'elle le peut.

Liens



Anne SeymourLe beau-père d'Edward a été très clair avec lui, il devait se marier avec Anne afin de redorer son image et empêcher les médisants de dire qu'il est protestant. Un mariage catholique lui permettrait donc de retrouver sa place au Parlement et sa situation de politique. Après plusieurs échecs, Anne finit par accepter ce mariage lorsqu'Edward se confia à elle. Bien que mariés en décembre 1555, l'amour du jeune couple est encore en construction bien que leur alliance, elle, semble inébranlable.

Anne StanhopeLorsque Robert Keilway présenta à Anne son fils comme un sérieux prétendant à la main de son ainée, la Duchesse refusa, voulant préserver sa fille. Cependant, Edward parvint à convaincre Anne Seymour et sa mère ne put que respecter cette volonté. Anne Stanhope est une redoutable femme et a des yeux partout, elle sait donc qu'Edward Unton est un actif protestant. Cependant, cette perspective ne l'effraie pas. Elle aussi de conviction protestante, elle est persuadée que sa fille n'aurait pas pu trouver un meilleur mari.



Revenir en haut Aller en bas
(M) Max Irons ✤ Edward Unton - protestant et député au parlement ✤ [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Un, deux, trois, nous irons au bois [PV Kazeigan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Les Scénarii qui ne sont pas à jour-
Sauter vers: