AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais  Ven 15 Avr - 19:13
Nouvel an en Ecosse

Janvier 1556. L’année 1555 venait de s’achever sur une note plutôt calme pour l’Ecosse. Le pays n’était pas en guerre, il n’avait pas été menacé par l’Angleterre et pour le moment la petite reine Mary Stuart était toujours heureuse en France. Pour le moment, les fiançailles avec le dauphin de France s’éternisaient et personne ne savait quand aurait réellement lieux le mariage royal. On parlait d’attendre la majorité, mais pour l’Ecosse une union prochaine serait beaucoup plus rassurante surtout face à l’alliance entre l’Angleterre et l’Espagne. L’Ecosse était un tout petit pays, fort, mais vulnérable face à ces deux puissances alliées et les inquiétudes de Marie de Guise étaient très grandes. C’était pour cela qu’au début du mois de décembre, la reine régente avait chargé à sa belle-fille la bâtarde Jane Stuart de s’occuper des préparatifs des festivités de fin et de nouvelle année, pour se décharger de ce poids et se consacrer à la politique de son pays.
Les fêtes de Noël avaient été une réussite, un moment de joie pour de nombreux écossais, mais tous avaient remarqué l’absence de certains chefs de clan qui s’opposaient à la politique de Marie de Guise. Jane avait tâché de gommer ces absences pour que la reine régente puisse passer un moment de paix. Les spectacles s’étaient enchaînés et Jane en avait fait certains, tout spécialement pour la régente, avec des artistes français, qui lui rappelèrent le goût de son enfance. Les mets étaient délicieux et dans son menu, Jane avait introduit également des plats typiquement français. Sept jours après Noël, Jane réitérait l’organisation de nouvelles festivités avec celles du nouvel an.

Comme le voulait la tradition, au matin, les chefs de clan offraient à la couronne leurs présents, ceux qui n’étaient pas présents à Noël se firent représentés par des membres de leur famille moins importants. Jane fit en sorte qu’aucun impair ne soit commis pour ne pas troubler le moral de la régente et elle apprécia comme cette dernière l’attention de la France d’envoyer un portrait de la petite Mary Stuart. Les cadeaux échangés, toute la cour put assister à un spectacle, une petite scène de théâtre où des princesses étaient prisonnières d’affreux nains et bien sûr, elles furent sauvées par de preux chevaliers. Pour jouer les rôles, lady Jane avait insisté pour que cela soit fait par des membres de la famille royale, comme les filles Livingstone, ou des membres des familles Hamilton ou Douglas. Tout fut parfait et chaque membre fut applaudi pour leurs talents.
Le spectacle passé, tous purent se restaurer. Jane n’avait pas mis en place un banquet, mais un buffet où tout le monde pouvait se servir, manger et boire, tout en allant de personne en personne dans la grande salle du palais. Tout le monde pouvait converser avec tout le monde et pour le moment, tout se passait très bien. Jane voyait un sourire sur les lèvres de Marie de Guise, cela prouvait qu’elle avait réussi sa mission. La jeune femme pensa furtivement à sa demi-sœur Margaret qui se trouvait désormais en Angleterre et qui attendait son premier enfant. Jane était heureuse pour sa jeune sœur et elle priait chaque jour pour que sa grossesse se déroule bien. D’après les lettres de la jeune femme, elle devrait accoucher en mars, scellant à jamais la fragile alliance anglo-écossaise qui était convenue à travers ce mariage. Cette pensée de sa demi-sœur enceinte, Jane la chassa pour se concentrer sur ses nombreux invités. Pour faire passer le temps, elle avait également préparé de petits spectacles fais par des artistes, des magiciens qui émerveillaient les invités. De la musique était jouée et sur la piste improvisée dansaient des invités. Tout se déroulait pour le mieux et elle espérait que ça continuerait en ce sens.
code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais  Lun 18 Avr - 21:57

Nouvel an en Ecosse
Des mois s'étaient écoulés depuis que Margaret avait quitté la demeure familiale de Duncan dans les Highlands pour retourner à Boghall Castle, dans le sud de l'Écosse. Là-bas, sa vie se résuma à nouveau au quotidien monotone qu'elle avait connu tout au long de sa vie, du moins lorsqu'elle n'était pas mariée à un quelconque noble choisi par sa mère. Des mariages qui avaient fait d'elle ce qu'elle était à présent : une personne singulière qui ne remplissait pas les critères de la cour. Et malheureusement pour la jeune Margaret, une troisième union matrimoniale s'annonçait à l'horizon. En effet, à peine avait-elle posé ses affaires dans la chambre de son enfance que son frère lui annonçait la nouvelle. S'il ne connaissait pas encore le futur élu, il le recherchait activement et à ses yeux, il était impensable que Margaret demeure veuve à un âge si précoce. La jeune femme ne sut comment réagir au début, mais bien vite cette perspective lui parut insoutenable et elle finit par rejoindre son aînée afin de trouver un peu de réconfort. Or, qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle retrouva Agnès dans un pitoyable état. Elle passa donc les derniers mois de l'année 1555 à s'occuper d'une sœur à l'âme tourmentée, aux yeux rougis et aux pensées parfois morbides. Margaret n'étant pas d'un naturel très gaie et plutôt solitaire, elle ne fut guère d'un grand réconfort pour Agnès. Néanmoins, l'invitation à la cour pour les fêtes de Noël et du nouvel an s'avéra étrangement être un soulagement pour les deux Fleming.
Les festivités de la Nativité se déroulèrent sans anicroche, même si tous les clans n'avaient pas fait l'effort de venir saluer Marie de Guise et par extension, sa fille Mary Stuart. Cette dernière se trouvait en France où elle devait épouser le Dauphin François dans les années à venir. Pour l'accompagner, la régente avait désigné la mère de Margaret et sa benjamine. Bien heureuse de ne plus voir sa génitrice, Margaret remerciait chaque jour la décision de sa demi-tante par alliance. Et pour la première fois de sa vie, la jeune femme prit plaisir à se trouver à la cour.

Quelques jours plus tard, vint le nouvel an et avec lui une seconde réception organisée par Jane Campbell, jadis bâtarde Suart. Celle-ci mit tout son cœur dans ce projet si bien que Margaret ne put refuser de jouer dans la petite pièce de théâtre que sa royale cousine avait préparée spécialement pour l’événement. Cependant, les miracles n'existent pas et si Margaret accepta de participer, bien plus par obligation face à l'enthousiasme de sa cousine que par réelle envie, elle afficha une froideur glaciale une fois le spectacle terminé et se satisfit pour toute toilette d'une robe dont la jupe était couverte d'un motif tartan assez sombre. Une robe fortement similaire aux tenues traditionnelles écossaises, quoique légèrement plus élaborée pour l'occasion.
Dans un coin de la pièce, proche de la grande table où s'étalaient tous les mets, Margaret observa les danseurs qui s'étaient créé une piste improvisée. Son regard dériva vers les nombreux artistes qui remplissaient la salle : jongleurs, musiciens, chanteurs, bouffons, ils étaient là pour amuser l'assemblée et y parvenaient, semblait-il, à merveille. Ils parvinrent même à faire sourire la jeune veuve à plusieurs reprises, ce qui n'était pas rien lorsqu'on connaissait son goût peu prononcé pour toutes ces mondanités. De toutes évidences, elle ne faisait pas partie de leur monde. Bien au contraire. Son cœur appartenait aux fées et aux êtres mythiques qui peuplaient les terres arides des Highlands, non pas sa terre natale, mais sa terre de cœur.
Un verre à la main, elle inclinait poliment la tête lorsqu'elle le devait, saluant les membres d’éminentes familles aussi bien que ceux d'importants clans. Mais, elle attendait quelqu'un de particulier en ce jour. Quelqu'un qu'elle n'avait pas eu l'occasion de revoir depuis un bout de temps. Elle doutait de le voir à Édimbourg, connaissant son caractère si semblable au sien, mais elle espérait malgré tout. Néanmoins, en attendant, elle se contenta d'observer la foule.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais  Ven 3 Juin - 10:02


Nouvel An En Ecosse
FT. les écossais

L'hiver était bien installé dans le pays et la fête de noël était passé très vite. D'ailleurs j'avais organisé un petit événement avec les enfants du clan. Chaque enfant devait préparer un petit cadeau pour son binôme. Il y a eu tout un tas de jolie chose fait main, des animaux en bois, des colliers avec des perles en bois ou avec des chûtes de tartan...Il faut croire que les enfants on beaucoup d'imagination, bien plus que les adultes. Mais voilà noël était passé et il allait place à la nouvelle année, l'année 1555 avait été étrange comme les autres d'ailleurs, les événements en Angleterre affectait un peu la vie de l'Ecosse mais, j'espérais vraiment que cette année 1556 sera plus douce.

Mais, pour l'heure une petite fête était organisé à la cours et j'avais prévu de m'y rendre, je me devais de représenter un peu le clan et surtout ma famille car, pour l'heure on ne pouvait pas dire que je l'avais vraiment fait. J'enfilais donc une jolie robe blanche et je glissais pas dessus une cape en velours et fourrure par dessus fermé avec une broche qui représentait la fleur de chardons. Je m'admirais dans le verre qui reflétait mon reflet, une fois de plus ça me faisait bizarre d'être la seule Douglas ici et surtout dans cette maison. Peut-être qu'il était temps que je trouve quelqu'un ? Non c'était stupide ! Je n'avais pas envie de devoir suivre les règles même-si je savais parfaitement ce qui se disait dans le clan.

Je pris la direction du carrosse qui m'attendait en bas du manoir, je pris tout de même le temps de mettre en garde mes domestiques, qu'elles n'ouvrent à personne et surtout qu'elles ne m'attendent pas avant le lendemain matin. Je n'avais pas spécialement envie que des étrangers prennent place dans ma demeure. Je montais dans le véhicule qui allait me conduire et prit soin de me détendre pendant le trajet. J'avais du m'endormir car, le trajet ne fût pas aussi long que ce que j'avais imaginé. La musique se dégagea du bâtiment et un nombre incalculable de personne se dirigeait vers l'entrée. Je glissais en dehors du carrosse et prit la direction de la grande entrée en suivant le mouvement. Je saluais au passage des personnes qui avait connu mes parents.

Alors que j'entrais dans la salle, je fût stupéfaite de voir les décorations et la nourriture à profusion sur les tables. Je m'avançais pour me servir à boire lorsque j'aperçus Jane Stuart, avec un grand sourire je m'avançais vers elle. J'avais entendu dire qu'elle était à l'origine de cette grande fête alors, autant remercier mon hôte. "Madame Stuart, je voulais vous dire que cette soirée est magnifique ! Et j'espère que vous n'êtes pas débordé." Je lui lançais un sourire sincère et ne voulant pas trop la déranger, j'attendais sa réponse pour prendre congé.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais  Lun 11 Juil - 21:13
Nouvel an en Ecosse

Janvier 1556. Organiser un évènement à la cour n’était pas une tâche facile, mais Jane Stuart avait le sentiment de s’en être bien sortie, surtout quand elle voyait les invités rire et s’amuser. Le spectacle avait plu, les danses étaient animées et tout respirait un mélange de français en hommage à Marie de Guise et d’écossais pour tous les autres. Personne ne pouvait se plaindre qu’une nationalité ait été négligée, puisque Jane avait pensé à tout. Durant une bonne partie des festivités Jane continua à donner ses ordres tout en naviguant d’invité en invité. La jeune femme voulait passer du temps avec tout le monde pour offusquer personne et surtout elle voulait montrer à la régente qu’elle pouvait être une très bonne hôtesse et une bonne organisatrice. Le chemin de la jeune femme la conduisit vers la belle Margaret Fleming qui était l’une de ses cousines. Margaret avait toujours été une énigme pour elle, bien plus que sa sœur Agnès qui elle était un livre ouvert. Jane s’approcha de la jeune femme qui était seule et alla la saluer.

« Margaret, je suis contente de vous voir ici. Comment se porte votre petite famille ? » Demanda la jeune femme. Margaret avait eu le malheur de devenir veuve par deux fois, mais Dieu dans sa grande bonté lui avait accordé un enfant à chérir. Cela n’était pas le cas de Jane qui n’aura jamais le bonheur de pouvoir devenir mère. Cet échec, Jane ne l’oubliait pas, mais elle préférait l’enfouir au plus profond d’elle-même, se consacrant tout simplement à sa famille et ceux qu’elle aimait. Il ne lui restait plus que ça, même si Archibald était toujours son mari, rien ne serait simple entre eux, il n’y aurait que de la peine, de la souffrance et de la tristesse.
Les deux jeunes femmes avaient débuté leur conversation quand une jeune femme vint présenter ses salutations à Jane. Adélaïde Douglas appartenait à la famille d’Archibald, elle se chargeait d’éduquer les enfants du clan, une tâche très honorable, même si Jane s’en voulait de ne point apporter de petits héritiers à éduquer à Adélaïde.
« Lady Douglas, je vous remercie pour votre compliment. Rester un petit moment avec nous. Est-ce que vous connaissez lady Margaret Fleming ma cousine ? » Demanda-t-elle tout en désignant Margaret. « Margaret, je vous présent lady Adélaïde Douglas, du clan Campbell, de par mon époux, elle est également de ma famille, même si nous nous connaissons malheureusement peu. » C’était hélas vrai, Jane se rendait très peu dans les Highlands, surtout depuis qu’elle était devenue stérile des suites de sa fausse couche. En tout cas, parmi le clan Campbell, Adélaïde avait toujours été le visage le plus charmant et le plus souriant de cette famille bien trop sombre au goût de Jane.
« J’espère que toutes les deux, vous resterez un petit bout de temps à Edimbourg, la vie ici est très animée et c’est toujours un plaisir de ne pas toujours voir les mêmes visages. » Ajouta la jolie rousse sur un ton enjoué.
code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais  
Revenir en haut Aller en bas
NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» NOUVEL AN EN ECOSSE ♣ avec les Ecossais
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: