AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 424 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Mar 24 Mai - 9:09
Ecosse 19 décembre 1555.
Ma chère, très chère Anne,

Je suis terriblement peiné d'avoir appris que vous n'aviez point suivi la Régente rentrée fort récemment en Ecosse. Vous savez l'étendue de mon affection pour vous et me dire que je passerais les fête de fin d'année sans vous me désappointe.

Cependant, ma chère, je prévois une visite en Angleterre en début d'année prochaine, je souhaiterais vivement rencontre la Princesse et m'entretenir avec elle, vous savez sans doute à quel point je la soutiens contre les foudre de son aînée la Reine. Pensez-vous pouvoir la prévenir ? Je compte bien entendu lui envoyer une lettre également mais sait-on jamais avec Noël et le Nouvel-An, parfois les missives s'égarent. J'espère que vous recevrez celle-ci d'ailleurs. Je la confierais à mon plus fidèle messager. En la recevant, si cela est avant le 25 décembre, je vous en prie, soyez bonne et offrez lui une bouteille de whisky, homme l'aura fort bien mérité !

J'espère sinon que tout va bien pour vous, je n'ai pas eus de nouvelles de Lord Gordon et ne l'ai point vu à la cour a-t-il décidé de restez à vos côtés afin que vous ne vous sentiez point trop seule dans ce jardin de roses remplis d'épine ?

Et dites moi, comment est-ce à la cour d'Angleterre, je souhaiterais le savoir, cela fait bien longtemps que je ne m'y suis plus rendu est-ce toujours aussi austère et désespérément triste ? J'ai ouïe dire qu'elle avais encore perdu un enfant. Si Dieu le veut, elle mourra bientôt et Elizabeth montera sur le trône afin de ramener notre Angleterre voisine à la lumière, je prie pour cela sachez le.

Je vous demande instamment ma chère de ne point quitter l'Angleterre avant mon arrivée prochaine et espère que d'ici nos retrouvailles vous passiez des jours agréable à la cour de la Reine Mary. Je vous souhaite de merveilleuses fête de Noël Madame

James Stuart.


PS: Je vous prie de détruire ce document une fois que vous l'aurez lus ce qu'il contient pourrait me couter ma tête.




Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Mar 24 Mai - 19:15


Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi


Feat James & Anne




Angleterre 25 décembre 1555

Mon cher ami James,

Je suis très heureuse de vous lire, bien qu'un peu triste de ne pouvoir être à vos côtés. J'ai l'impression qu'une éternité est passée depuis notre dernière rencontrée. Mais la reine avait des projets pour moi et je dois bien avouer que je me retrouve dans une situation plutôt confortable. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que je suis la représentante officielle de la reine, je dois lui transmettre des informations dans le royaume anglais et les agissements de la reine. En tout cas, je peux vous dire, que Marie de Guise m'a fait parvenir beaucoup d'argent pour faire un cadeau à Mary Tudor. Il semblerait qu'elle ait fait faire par un joaillier anglais, un bijou très particulier. Je n'ai pas plus d'informations mais je devrais le remettre à l'occasion de la nouvelle année qui arrive.

Je suis très heureuse de savoir que vous allez nous rejoindre et j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir rapidement. Je transmettrai bien entendu l'information à la princesse, ainsi il n'y aura aucune trace écrite de vos futurs entretiens avec elle. D'ailleurs, votre messager a eu l'air d'apprécier le whisky. Si je peux me permettre d'abuser de votre patience, vous serez t-il possible à votre prochain message de me faire parvenir des shortbreads. Vous savez tant que ces petites douceurs sont ma faiblesse, et comme je ne peux m'en procurer ici, cela me manque terriblement.

Lord Gordon vous passe le bonjour, il est resté avec moi mais je crains fort qu'il ne soit obligé de rentrer bientôt. J'ai peur pour mon moral mais vos lettres me donneront du réconfort et du courage pour rester dans ce jardin rempli d'épine comme vous le dites si bien. Cependant, la reine semble s'être un peu apaisée, je pense que ses nombreuses fausses couches la bouleversent terriblement et mets en branle son mariage. Cependant, elle est toujours catégorique sur la condition des Protestants et je crains fort qu'un nouveau massacre n'arrive. Je vous en prie soyez prudent en arrivant ici.

Je vous embrasse et vous attends avec impatience. Prenez soin de vous mon cher ami.


Anne Hamilton






© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Anne Hamilton le Lun 26 Sep - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 424 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Jeu 2 Juin - 21:51

Ecosse 2 janvier 1556


Ma chère,



Votre lettre m'est parvenue le premier jour de l'an je reconnais que je n'était point assez vaillant pour vous répondre immédiatement vous connaissez bien sûr mon penchant pour le whisky, surtout en période de fêtes. Exceptionnellement je n'était point à la Cour pour le Nouvel An mais dans la demeure de mon jeune frère de comte de Morton, William Douglas, le pauvre enfant, enfin plus si enfant que cela mais tout de même à peine quinze ans et déjà marié, je ne lui envie certes pas sa situation ! Cela étant il sait organisé des bal comme personne et ce fût fort amusant et il possède une cave... Seigneur je n'y est point cru moi-même !

Comme vous me l'aviez demandé je vous joins à cette lettre une boite de shortbreads ainsi qu'un cadeau de Nouvel An fait spécialement pour vous par une joaillier des Highlands j'espère que le chardon ornant la broche vous plaira.

Mon voyage se précise, je viendrais au printemps, voyager pas temps froid et humide ne m'encourage guère, ce d'autant que je compte sur mon cadet pour carder un oeil sur la Cour lorsque je serais absent et celui-ci ne s'y rendra qu'au printemps. Sachez également que la neige est tombée sur nos terres, j'ignore s'il est st de même à Londres et ses les paysages enneigés londoniens sont aussi charmants et enchanteurs que les charmes de notre splendide Ecosse.

Je suis fort peiné d'apprendre que Lord Gordon soit rappelé et de ce fait doive vous abandonné parmi cette horde hérétique catholique. Ma chère je vous enjoins à rester forte et soyez assurée de ma grande amitié. J'espère que vous avez au moins quelques domestiques de confiances, que vous ne serez pas totalement livrée à vous-même une fois Lord Gordon parti. Si c'est le cas je vous enverrais quelqu'un de ma maisonnée en attendant mon arrivée,pour votre confort et votre sécurité.

La Reine perd de plus en plus l'esprit et vieilli, soyons lucide elle ne peut enfanter que la mort. Si dieu le veut ma chère bientôt une Reine bienveillante lui succèdera et là, l'Angleterre renaitra de ses cendre.

Je m'arrête ici ma très chère car le temps me manque, soyez assurée de la très grande estime que je vous porte et je le répète, mais soyez forte

Votre ami dévoué James Stuart




Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Ven 3 Juin - 16:39


Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi


Feat James & Anne




Angleterre 15 janvier 1556

Mon tendre ami ,

Avant de commencer à vous écrire, je tiens à vous remerciez pour les présents que vous m'avez fait parvenir. La broche est sublime et j'ai pu la faire admirer à la cour anglaise, elle va à merveille sur mes tenues. Pour vous remerciez à mon tour je vous fais parvenir un présent qui je l'espère vous fera plaisir. J'espère que la chevalière avec vos initial et la petite émeraude vous plaira, n'hésitez pas à me la refaire parvenir si elle ne convenait pas. Je tiens tout de même à préciser qu'il s'agit d'un bijoux fabriqué en Ecosse, j'ai demandé à ma famille de passer par le meilleur joaillier de notre pays pour être sur de pleinement vous satisfaire.

Je suis heureuse de savoir que vous n'avez pas était seul lors des fêtes, il est important de passer un peu de temps avec sa famille. D'ailleurs la mienne me manque terriblement et j'espère pouvoir bientôt les retrouver très vite et pouvoir passer une soirée d'amusement avec vous. Et je suis ravis de savoir que vous viendrez me rendre visite au printemps. La neige est tombé également sur le pays anglais et cela donne un autre air au pays. Les événements semblent un peu s'apaiser et comme vous le dites si bien, la reine vieillit et j'espère vraiment que vous avez raison. Que l'Angleterre pourra renaître de ses cendres avec une nouvelle reine.

Ne vous en faites pas pour Lord Gordon, ne me laisse pas seul. Il a mit à ma disposition un de ses gardes pour m'accompagner et me protéger. Je pense que le garde est un peu excessif mais, vous et George êtes tellement méfiant face aux anglais que j'ai fini par être moi même méfiante. Donc soyez rassuré, je serais très bien entouré lors de votre arrivé. J'ai très hâte de pouvoir vous revoir et surtout pouvoir parler gaélique, car cela me manque terriblement.

Je vous embrasse et j'espère que vous êtes bien entouré, j'espère avoir de vos nouvelles rapidement.


Anne Hamilton






© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Anne Hamilton le Lun 26 Sep - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 424 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Jeu 25 Aoû - 10:03

Ecosse 31 janvier 1556


Ma chère,


Je m'excuse d'avoir tant tardé à vous répondre la nouvelle année m'a apporté son lot de complication la Régente n'a de cesse que de me faire suivre, comme si je ne m'en apercevait pas. J'espère que le temps en Angleterre ne vous parait pas trop long.

Je vous écrit à la hâte aujourd'hui car j'ai reçu une missive en ce jour d'un ami protestant en Angleterre, me prévenant qu'un réunion aurait lieu, je vais donc avancé mon voyage en Angleterre d'un mois. Je serais donc sur les terres de la Reine Mary Tudor courant mars. J'espère que le temps sera clément j'ai horreur de voyager lorsque les éléments se déchainent. J'espère de tout coeur vous voir lors de se voyage. Je n'ai pas encore prévu de date de retour en Ecosse mais pas avant l'été je pense il me faut voir beaucoup de gens en Angleterre.

La chevalière que vous m'avez envoyé est merveilleuse, le travail du joaillier est fantastique et elle ne quitte plus mon doigt désormais.

Veuillez encore m'excuser par la hâte que je mets à vous écrire je suis fort occupé mon jeune frère décide de n'en faire qu'à sa tête et sa femme tente de le corrompre !

Soyez assurée que vous avez une place permanente dans mon coeur ma chère et au plaisir de vous voir bientôt

Votre ami dévoué James Stuart




Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  Lun 26 Sep - 18:58


Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi


Feat James & Anne




Angleterre 20 février 1556

Mon tendre ami ,

Veuillez m'excuser pour mon temps de réponse, début février est passé très vite et je n'ai pas eu le temps de me rendre compte du temps qui passe. George est repartie pour l'Ecosse et j'espère qu'il est bien arrivé. Je n'ai pas de nouvelle de lui depuis son départ, si vous le voyez transmettais lui mes salutations. J'espère vous voir bientôt dans les couloirs du palais ou en ville, je m'ennuis terriblement et je n'ai plus aucun ordre de Marie de Guise. Je dois simplement être la représentante de notre pays dans le palais anglais.

Pendant que j'y pense, vous serez t-il possible de me ramener du tartan, j'aimerais faire confectionné une robe. Tout ceci, me remonterait un peu le moral. J'ai l'impression parfois d'être une prisonnière diplomatique. Comme un oiseau dans une cage dorée ! Je peux cependant, me déplacer librement mais, j'ai quand même certaines limite.

Je dois vous laissez mon tendre ami, le repas va bientôt être servis et je ne voudrais pas arriver en retard. Prenez soin de vous et bientôt nous pourrons discuter librement. J'espère que ma lettre vous parviendra rapidement.

Je vous embrasse et je pense souvent à vous.


Anne Hamilton






© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi  
Revenir en haut Aller en bas
Lire entre les lignes nous savons si bien le faire vous et moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [PV Alh]
» Parce que nous le valons bien... ♥
» Teal Mackenzie - Savoir lire entre les lignes...
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [Suite]
» Entre tueurs, on s'entends parfois bien non? |PV Axel|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: