AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 17:48


Thomas Howard

« And sure, if all the proudest kings in Christendom
Should bear me such derision, they should
Know how I scorned them and their mocks. »
Christopher Marlowe, The Massacre at Paris




TON PERSONNAGE
PRÉNOM & NOM ♕ Thomas Howard.
AGE ♕ 22 ans.
DATE DE NAISSANCE ♕ 10 mars 1536.
ORIGINE ♕ Anglaise, et particulièrement illustre !
SITUATION FAMILIALE ♕ Fils de Henry Howard, Comte de Surrey, et de Frances de Vere. Veuf de Mary Fitzalan & père du petit Philip Howard.
MÉTIER ♕ Duc de Norfolk, Premier Gentilhomme de la Chambre du Roi et accessoirement, pupille de la reine.
GROUPE ♕ La Noblesse.
CRÉDITS ♕ Isanami & thelyssymarie.




LE JOUEUR
PSEUDO ♕ Menthe.
AGE ♕ 26 ans.
OU AS-TU CONNU LE FORUM? ♕ Il y a très longtemps, je suis allée fureter sur PRD.
TON AVATAR ♕ Jamie Campbell-Bower.
VOTRE PERSONNAGE EST-IL HISTORIQUE OU FICTIF? ♕ Historique.


Audience devant la Reine.



QUELLE EST VOTRE RELIGION ET QUE PENSEZ-VOUS DES CHANGEMENTS RELIGIEUX DU PAYS? ♕ (répondez en 5 lignes minimum)

COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS EN APPRENANT LA MALADIE DE LA REINE ? ♕ (répondez en 5 lignes minimum)

QUELLE HERITIERE SOUTIENDREZ-VOUS ? ♕ (répondez en 5 lignes minimum)

AGISSEZ-VOUS DANS L'OMBRE POUR VOTRE CAUSE OU VOTRE FOI, SI OUI QUE SERIEZ-VOUS PRÊT A FAIRE ? ♕ (répondez en 5 lignes minimum)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 17:49


House of Treason

London ! Hast thou accused me
Of breach of laws?
Henry Howard, A Satire against the citizens of London




19 janvier 1547

De mémoire de connétable, la Tour de Londres n’avait jamais abrité d’écrivain aussi prolifique. Thomas More avait été un gratte-papier remarquable en son temps, jusqu’à ce que papier et encre lui soient retirés. Anne Askew avait réussi l’exploit de prendre la plume pour faire le récit de ses tortures par deux membres du conseil privé du roi Henry VIII. Une prouesse pour une femme aux membres disloqués sur le chevalet. Aucun d’eux en revanche n’avait été pris, dans leurs derniers instants, d’une fièvre d’écriture similaire à celle du triste prisonnier séjournant alors dans la cellule réservée aux personnes de la haute, quelque part dans la Tour Saint Thomas. Sir John Gage pouvait en attester, l’image d’Henry Howard, son prisonnier le plus célèbre en ce début d’année 1547, penché sur une énième feuille de papier, trempant et retrempant fébrilement sa plume dans un encrier presque à sec, ne le quitterait pour ainsi dire jamais. Pour sa défense, Gage avait bien connu Howard, du temps où celui-ci était Comte de Surrey, poète, traducteur et esthète, admirateur des beautés de la cour, ou plutôt, il le connaissait par ses poèmes. Et puis ce nom, Howard, impossible à ignorer. D’une part, parce qu’il était sur toutes les lèvres depuis la fin de 1546, entaché d’un scandale, et de l’autre, parce qu’il apparaissait toujours de-ci de-là dans les chroniques de l’Histoire de l’Angleterre, d’où ledit scandale.

L’illustre naissance du prisonnier à la charge de Gage ne pouvait être ignorée, pas plus que les charges retenues à son encontre et pour lesquelles il demeurait enfermé à la Tour de Londres. Henry Howard, Comte de Surrey, avait été en effet accusé—et condamné—pour traîtrise envers la couronne, après que le roi ait eu vent, par le plus grand des hasards, de sa volonté de se lancer dans la création d’un nouveau blason arborant les armes d’Edward le Confesseur. La chose n’aurait été qu’une broutille, et les piètres talents d’Howard en matière d’héraldique n’auraient jamais atteint la postérité si quelque mauvaise langue n’avait attiré l’attention d’Henry VIII sur le danger que représentait un tel blason, utilisant sans vergogne des armes royales. Seymour ? Wriothesley ? Paget ? Quiconque avait murmuré l’information à l’oreille du souverain malade, dévoré par son ulcère à la jambe et sa paranoïa, savait ce qu’il en coûterait aux Howard. On pouvait concéder que la lignée avait servi fidèlement la couronne génération après génération, qu’à moult reprises elle avait versé son sang, tribut du champ de bataille, qu’elle avait fourni deux reines à l’Angleterre, et même une épouse pour Henry Fitzroy, fils naturel d’Henry VIII. Mais on les disait aussi fiers, implacables, opportunistes et extrêmement ambitieux, toutes les qualités qui pouvaient faire frémir un souverain. Avoir un Howard dans son entourage pouvait s’avérer aussi utile—il fallait bien de l’argent pour financer une guerre, et de bons tacticiens pour la mener !—que périlleux.

Aussi, lorsque le poison fut insufflé à l’oreille d’Henry VIII, et que lentement mais sûrement ce dernier parvint à la conclusion que les Howard, père et fils puisqu’il fallait bien inclure le 3ème Duc de Norfolk en personne, toujours prompt à conspirer pour obtenir chaque jour plus de pouvoir, avaient l’intention d’attendre ses funérailles royales pour mener un coup d’état contre le futur Edward VI, le sort des Howard fut scellé. Henry Howard, Comte de Surrey fut arrêté discrètement le 2 décembre 1546 au Palais de Westminster et questionné à Ely Place par Thomas Wriothesley, alors Lord Chancellor. Dix jours plus tard, il était mené à la Tour de Londres, à pied, comme le simple commoner qu’il n’était pas. Son père, le Duc de Norfolk, eut droit à un peu plus de dignité. Arrêté à son tour alors qu’il rejoignait la capitale pour tempêter contre le sort réservé à son fils et exiger sa libération, il eut l’honneur d’arriver à la Tour par les flots verdâtres de la Tamise et de passer par la Porte des Traîtres, comme si déjà, son destin était tracé.

Le procès d’Henry Howard, John Gage s’en souvenait encore car c’était à lui qu’était revenue la charge de s’assurer de son bon déroulement. Trois-cent hallebardes avaient accompagné le prisonnier jusqu’à l’hôtel de ville où il devait plaider sa cause devant une assemblée diverse mêlant avocats, huissiers, marchands, marins, boutiquiers en tout genre ; autant dire la plèbe. Encore une humiliation infligée à cette lignée sortie tout droit de la cuisse de Jupiter. Le Connétable de la Tour n’était pas dupe, et tout à son silence, n’en avait pas moins remarqué les petits sourires complaisants qu’échangeaient entre eux Edward Seymour, Comte d’Hertford, John Dudley, Vicomte Lisle et Thomas Wriothesley, Comte de Southampton, tous les trois proches du roi et accessoirement ennemis jurés du Comte de Surrey. Car si le procès se déroulait à l’hôtel de ville—Henry Howard n’étant pas un parlementaire—les juges eux, faisaient partie de la fine fleur de la noblesse anglaise. Ou du moins en théorie : le Comte de Surrey avait toujours clamé haut et fort que les Seymour n’étaient qu’une bande d’arrivistes prétentieux sortis de leur campagne, et qu’ils ne pouvaient rivaliser avec le prestige d’une lignée telle que la sienne. Une affirmation qu’il réitéra devant l’assemblée le jour de son procès, remettant ouvertement en question la raison d’être d’une telle cour de justice et qui, déplora Gage, ne fit rien pour lui attirer les complaisances des jurés, si toutefois ces derniers avaient leur mot à dire.

Kenninghall, la demeure familiale des Howard dans le Norfolk avait été perquisitionnée et fouillée de fond en comble, ainsi que d’autres manoirs alentours —et Dieu seul savait combien cette famille en possédait !—en vue de trouver d’autres preuves confirmant la trahison de l’accusé. Mais aucune lettre, ni billet codé, ni registre, ni brouillon ou écrit de quelque nature que ce soit entérinant ce que Seymour, Dudley et Wriothesley proféraient à l’encontre de Howard ne fut découvert. Par chance, des témoignages avaient été rassemblés avec un soin tout particulier par le Comte d’Hertford. Des témoignages accablants pour Henry Howard, mais alors que celui-ci clamait son innocence et hurlait qu’on lui présentât à l’instant lesdits témoins en personne, il se vit répondre que ces derniers étaient introuvables à ce jour. John Gage se souvint du grondement de la foule, de l’air embarrassé de Seymour, de regard sévère de Dudley. En y repensant, il aurait dû comprendre que l’issue du procès était inscrite avant même que le Comte de Surrey ne pénètre dans l’hôtel de ville.

Henry Howard avait plaidé non coupable et avait répondu avec hargne et arrogance à chaque accusation de ses juges. Le poète qu’il était semblait presque s’amuser de ces joutes verbales. Oh, peut-être aurait-il dû écrire un sonnet à Lady Hertford ? De cette manière, son époux aurait montré plus de clémence à son endroit, car chacun savait que les grands airs d’Edward Seymour n’étaient qu’apparence, et que c’était sa femme, Anne Stanhope, qui commandait. Plusieurs badauds avaient osé pouffer en silence devant la déconvenue du Comte d’Hertford face à cette saillie. Le connétable avait lui-même souri. Il ne fréquentait pas la cour, mais avait suffisamment entendu ses ragots pour connaître la légendaire inimitié entre Howard et Seymour. Et dire que le 3ème Duc de Norfolk avait un jour songé à marier sa fille, Mary, veuve d’Henry Fitzroy à Thomas Seymour, et ses deux petits-fils à des filles d’Edward Seymour ! On racontait que les murs de Kenninghall tremblaient encore après les disputes retentissantes entre Norfolk et Surrey.

Le bruit de la plume qui gratte le papier sortit le connétable de ses pensées. Henry Howard était toujours penché au-dessus de sa feuille, à écrire frénétiquement. Rédigeait-il, à quelques minutes seulement de son exécution, une dernière élégie ? Mettait-il ses affaires en ordre ? Faisait-il ses adieux à ses proches ? Sir John Gage, qui avait toujours eu un faible pour ses poèmes, aurait aimé pouvoir lire par-dessus l’épaule de son prisonnier, mais le peu d’éthique qu’il restait à un homme de sa profession le retenait de le faire. Silencieux, fantôme parmi les ombres de la Tour, il observait celui qui, bientôt, aurait la tête tranchée par le bourreau.

‘My Lord,’ osa soudain le connétable en se raclant la gorge, ‘il est l’heure.’
‘Pas encore Gage, il me reste cette lettre,’ répliqua Howard d’un ton autoritaire, comme s’il réprimandait un domestique. L’homme avait été condamné à mort par le roi six jours plus tôt, mais continuait d’agir avec toute l’arrogance et l’aplomb que son rang lui conférait autrefois. Seul un Howard était capable d’une attitude pareille aux portes de la mort.
‘My Lord,’ reprit Gage, ‘le bourreau attend et…’
‘Qu’il attende ! Après tout, il ne peut commencer qu’en ma présence.’


Après quelques minutes, le Comte de Surrey consentit enfin à se retourner. Il se leva de sa chaise avec la vivacité du courtisan pressé qui se rend à une audience royale et tendit au connétable une première lettre, finement cachetée du sceau qu’il avait autrefois voulu enrichir des armes du Confesseur, à l’instar de son lointain ancêtre Thomas de Mowbray. ‘Vous porterez cette lettre à ma sœur, la Duchesse de Richmond.’ Il en présenta une seconde : ‘celle-ci à la Comtesse de Surrey.’ Il n’y eut pas de troisième lettre, mais un paquet de lettres entourées d’un ruban qu’Howard avait arraché à son pourpoint. ‘Pour John de Vere, Comte d’Oxford.’

La main du poète avait-elle tremblé lorsque Gage s’était saisi du paquet ? L’idée de la mort se faisait-elle un chemin dans l’esprit du Comte de Surrey ? Songeait-il à la hache du bourreau ? A la chance qu’il avait eu de voir sa condamnation à la sinistrement célèbre torture Hanged, Drawn & Quartered, habituellement réservée aux traîtres, commuée en ‘simple’ décapitation ? John Gage remarqua alors qu’Henry Howard portait sous son pourpoint non pas une mais deux chemises, sans doute pour se prémunir du froid qui à coup sûr le ferait frissonner sur l’estrade et donnerait aux spectateurs l’impression qu’il tremblait de peur face à la mort. Comme s’il lisait dans ses pensées, le Comte de Surrey attrapa le regard du Connétable mais au lieu de le tancer comme il avait eu coutume de le faire pendant son séjour à la Tour, cachant sa peur sous ses sarcasmes et ses grands airs, il détourna la tête. Il sabla avec soin la toute dernière missive qu’il avait pris tant de temps à écrire, la plia, la cacheta avec délicatesse, ses longs enserrant le papier avec fébrilité. Et alors que John Gage s’apprêtait à protester à nouveau qu’il allait être en retard pour son exécution, Henry Howard lui tendit la lettre : ‘celle-ci est pour mon fils, Thomas.’





Dernière édition par Thomas Howard le Dim 20 Aoû - 22:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 17:50


Surrey's son

This above all: to thine ownself be true,
And it must follow, as the night the day,
Thou canst not then be false to any man.
William Shakespeare, Hamlet



Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 17:51


Right & Honourable

This is the right conceit of young men, who think then they
speak wiseliest when they cannot understand themselves.
Philip Sidney, Arcadia



Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 17:52


The Deceiver

I count religion but a childish toy
And hold there is no sin but ignorance.
Christopher Marlowe, The Jew of Malta



Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)


Ici cher membre, vous allez devoir nous raconter votre histoire, nous désirons tout savoir de vous, de votre naissance jusqu'à aujourd'hui. Prenez garde aux évènements historiques que vous évoquerez, si vous avez des doutes consulté les annexes ou Wikipédia. La rédaction de l'histoire pourra être de la forme que vous désirez, RP, journal intime … La seule exigence que nous réclamons, c'est que tout cela soit fait en un minimum de 45 lignes. (texte à effacer)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ♛ « Princesse et bâtarde d'Angleterre. »
♕ Métier : Princesse d'Angleterre ♕ Age : 25 ans ♕ Religion : Celle que me dictera ma souveraine. ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 3524 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 8 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 11/09/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Antanasya Cavendish - Constance Bennet - Edward Seymour

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 18:26
Cousin
Bon retour parmi nous futur traître que je décapiterai plus tard



princesse Elizabeth
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 424 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 9 Aoû - 19:38
Bon retour parmi nous Thomas Smile




Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2178 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Mer 16 Aoû - 17:07
très cher Thomaas bon retour I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse Anglaise
♕ Métier : Duc de Norfolk & Comte de Surrey ♕ Age : 22 ans. ♕ Religion : Catholique, enfin pour l'instant. ♕ L'avatar a été fait par : Maquizz ♕ Mon nombre de messages est : 139 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 30/11/2014 ♕ Mon pseudo web est : Menthe. ♕ Mes autres visages : Mary Sidney

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  Dim 20 Aoû - 23:00
Merciii ! Moi aussi, je suis tellement contente de pouvoir reprendre mes personnages ! C'est grisant de reprendre la plume avec eux drunken . Comme vous le voyez, j'avance lentement, mais sûrement .

Lizzie : Dearest cousin, un futur traître, moi ? Oh mais non voyons. What a Face Je suis un opportuniste, ce n’est pas la même chose. Vous savez bien que les Howard ont toujours servi la couronne fidèlement. (Bon ne faites pas attention à Henry, il fricote avec des catholiques mais je vais tenter de le remettre dans le droit chemin. Razz *Pan*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.  
Revenir en haut Aller en bas
THOMAS HOWARD ♛ Whether your time call you to live or die, do both like a prince.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (M) Jamie Campell-Bower ♣ Thomas Howard ▬ scénario du forum [LIBRE]
» THOMAS HOWARD ♔ An Equal of Kings
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Howard Shore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: L'Audience avec la Reine-
Sauter vers: