AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:07
Jane Stuart





" Les princesses des contes de fée ne sont que des menteuses, les happy ending ne peuvent pas exister. "

TON PERSONNAGE
PRÉNOM & NOM ♦ Jane Stuart
AGE  ♦ 20 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 26 Juillet 1533
ORIGINE ♦ Ecossaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Elle vient tout juste d'épouser Archibald Campbell, comte d'Argyll
MÉTIER ♦ Elle fait partie de l'entourage de la cour d'Ecosse, en tant que fille illégitime de l'ancien roi James V Stuart.
GROUPE ♦ Les Etrangers
CRÉDITS ♦ Anarya & tumblr

LE JOUEUR
PSEUDO ♦  Mari-Jane
AGE ♦  21 ans
OU AS-TU CONNU LE FORUM? ♦ Grâce à mon petit doigt.
TON AVATAR ♦  Eleanor Tomlinson
VOTRE PERSONNAGE EST-IL HISTORIQUE OU FICTIF? ♦  Historique
VOULEZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ? ♦  Non ^^



Audience devant la reine.


QUELLE EST VOTRE RELIGION ET QUE PENSEZ-VOUS DES CHANGEMENTS RELIGIEUX DU PAYS? ♦ Je suis écossaise et je dois dire que des deux côtés de la frontière nous sommes très touchés par les changements religieux. En Ecosse, la réforme est arrivée en même temps qu'en Angleterre, au début je ne savais pas où me positionner, j'étais très attachée par la religion catholique, mais depuis que l'on a mis entre mes mains les ouvrages de Calvin et de Luther, je vois les choses autrement. Pour moi, l'Ecosse serait moins en danger si elle quittait le joug de la papauté. J'assiste encore aux messes catholiques en compagnie de notre régente Marie de Guise, mais il m'arrive aussi d'assister à des cultes protestants, qui ont titillé ma curiosité. Pour le moment, je suis entre les deux, ne sachant quel côté choisir.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA NOUVELLE REINE D'ANGLETERRE? ♦ Mary Tudor sera une grande reine pour l'Angleterre, après tout, n'est-elle pas la vraie héritière de ce royaume, celle que son père avait désigné pour succéder à son fils Edouard. Le fait qu'elle ait repris son trône est juste. Catholique, elle offrira à nouveau à son pays cette religion, ce qui n'allait pas déplaire aux peuples qui étaient restés majoritairement catholique. Après, je ne sais que penser d'elle, c'est une femme qui a beaucoup souffert et ça je peux le comprendre, la vie d'une princesse, n'est pas la plus simple, mais a-t-elle la force pour gouverner? Je ne le pense pas, Mary écoutera sûrement plus son coeur que la parole de son pays.

QUE PENSEZ-VOUS DE JANE GREY? ♦ Cette pauvre fille aurait mieux fait de rester jouer à la poupée au lieu de vouloir jouer à la reine. Le trône d'Angleterre ne lui revenait pas et elle mérite son sort, la preuve son peuple ne l'aimait pas. Donc elle n'était pas digne de gouverner. Par sa mère, elle descendait peut-être d'Henry VII Tudor, mais cela ne lui donnait pas le droit de vouloir prétendre à la couronne. Elle mérite d'être à la Tour, même si selon moi, Mary Tudor aurait mieux fait de la faire décapiter, comme le Lord Protecteur John Dudley. Les traîtres ne méritent pas meilleur châtiment.

AGISSEZ-VOUS DANS L'OMBRE POUR VOTRE CAUSE OU VOTRE FOI, SI OUI QUE SERIEZ-VOUS PRÊT A FAIRE ? ♦ J'agis dans l'ombre pour la cause de mon pays qui est en grande difficulté. Grâce à mon allure frêle, je peux me glisser partout, j'écoute et je répète tout à Marie de Guise et à mon frère James. J'agis pour la paix et pour protéger le royaume de ma petite soeur Mary, même si au fond de moi, j'aimerai bien voir James devenir roi. Il ferait un si grand roi, comme notre père, mais le destin en a décidé autrement et pour le moment Mary est notre souveraine, même si je pense que la politique n'est pas sa première préoccupation. Pour James cette petite soeur sera manipulable une fois qu'elle sera reine et un grand danger, je pense la même chose et l'avenir me fait peur. Heureusement, pour le moment Marie tient d'une main de fer la régence, mais pour combien de temps?





Dernière édition par Jane Stuart le Mar 27 Aoû - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:08
Et Dieu créa l'enfant.



Des plus grands déshonneurs peuvent naître de jolies roses. Jane Stuart est la fille du roi d’Ecosse James V Stuart et de sa maîtresse Elizabeth Bethune. La maîtresse était déjà mariée à lord John Stuart. On ne pouvait pas dire qu’ils étaient ensemble par amour. Le roi était depuis très longtemps, un amateur de femme et le nombre de ses bâtards était il parait incalculable, James aimait posséder les plus belles fleurs de son royaume et Elizabeth en faisait partie. C’était grâce à un accord entre le roi et le mari, que la femme devint la maîtresse de James et mit au monde en 1533, une petite fille, qu’elle prénomma Jane, étant donné, que le père biologique et le père adoptif portait le même nom, Stuart, l’ambiguïté fit bien les choses. Elizabeth avait déjà eu auparavant deux fils : John et James, qui furent plus tard tous les deux titrés et possédèrent de beaux domaines. Jane de son côté, fut le deuxième bâtard du roi à être admis à la cour. Selon les désirs du roi, elle fut mise dans la même maison que son demi-frère James Stuart, le bâtard roux comme beaucoup le surnommèrent. Le roi n’ayant pas encore d’enfant para cette petite fille des plus beaux trésors, elle était pour lui son plus beau joyau, la preuve comme James et ses autres bâtards, qu’il pouvait concevoir des enfants, ainsi, cela montrait que quand il prendrait une épouse, sa descendance sera nombreuse. La vie commença ainsi pour la douce Jane, en compagnie de son demi-frère James de deux ans son ainé et de l’armée de servants que son père lui avait offert.

0o0

« Non, je ne veux pas. James empêches les, s’il te plait. » Criait une petite fille, tout en se débattant dans les bras de sa servante.
« Lady Jane, vous n’avez pas le choix, votre père le roi en a décidé ainsi, vous devez partir sur les terres de votre mère. » Répliqua une servante.
« Non, je veux rester avec James. » Sanglota apeurée l’enfant, qui finissait par se laisser faire.

L’ordre de James V Stuart avait été donné, les deux enfants qui avaient vécus presque deux ans ensemble devaient être séparés. Les bâtards royaux étaient le point noir pour le roi dans ses négociations de mariage avec la France, il avait donc décidé de reconduire Jane auprès de son ancienne maîtresse. Les enfants bâtards s’étaient considérablement rapprochés durant ces deux courtes années, Jane avait vécu dans l’ombre de James, le suivant partout, d’abord à quatre pattes, puis sur ses deux jambes, quand elle apprit à marcher. Revoir sa mère l’angoissait, Jane avait peu vu cette femme et elle ne la connaissait pas, elle voyait en elle, une femme très belle, mais surtout une inconnue qui lui faisait peur. Le voyage dura trois jours, trois longs jours pendant lesquels l’enfant resta dans un profond mutisme, ponctué de sanglots.

Quand on conduisit la petite fille auprès de sa mère, elle ne la reconnut à peine et resta cachée derrière les jupes de gouvernante. Elle n’aimait pas cette femme qu’elle devait appeler mère, elle n’aimait pas son mari, qui était trop effrayant et qui se tenait à ses côtés, elle n’aimait pas cette famille, elle voulait James, son frère, celui qui avait toujours été là pour elle. L’adaptation fut difficile, Jane préférait rester dans sa chambre plutôt que de côtoyer son autre famille, même si elle était obligée de les voir, le plus souvent pendant les repas. Sa mère ne l’aidait pas non plus dans cette affaire, puisqu’elle n’avait jamais aimé cette fillette, fruit d’un horrible marchandage, qui avait servi à faire prospérer sa famille. Très rapidement, l’enfant fut presque délaissée, sauf par sa gouvernante. Jane n’était qu’une petite fille de deux ans et elle se sentait seule. Le matin on la levait, l’habillait, elle mangeait, puis partait dans la petite chapelle avec le reste de la famille pour assister à la messe. Celle-ci durait toute la matinée et c’était le moment le plus ennuyant que la petite ait connu. Après la messe, venait l’heure des études, Jane adorait ces moments où elle pouvait assouvir ses connaissances. Le roi avait d’ailleurs mis un point d’honneur à ce que son petit joyau soit bien éduqué. Puis venait l’heure du déjeuner du début d’après-midi, où la famille se réunissait encore, John Stuart présent ou pas. Après cela, la petite recevait des cours de travaux de couture, de danse, de musique ou de chant, c’était une éducation prodiguée à toutes les princesses et elle en était fière que son père la lui accorde. Au soir, il y avait à nouveau un repas, puis Jane se retirait dans sa chambre tandis que sa famille restait ensemble. Ses journées, elle les trouvait longue et pesante, dans une atmosphère où elle n’était pas la bienvenue, surtout avec l’arrivée de ses frères, qui avaient bien sûr toute l’attention de sa mère et de son beau-père. Jamais le roi ne vint la voir, mais il lui écrivit souvent pour prendre de ses nouvelles, tout comme James. Quand elle ne savait pas bien écrire, elle faisait dicter sa gouvernante, puis plus tard, d’une écriture ronde et lisse, elle envoyait elle-même ses propres missives.

Le 1er janvier 1537, le roi épousa Madeleine de Valois, une jeune française, douce comme le pain, très belle, mais aussi très fragile de santé. A cette occasion, Jane revit son royal père et elle fut présentée à sa belle-mère. Malheureusement, alors qu’elle pensait revenir à la cour, Jane fut bien vite déçue de voir que la nouvelle reine ne voulait point d’elle. Elle resta donc en compagnie de sa famille qu’elle méprisait de plus en plus. Le 7 juillet de la même année, Madeleine mourrait, n’ayant pas supportée le climat trop rude de l’Ecosse. On ne pouvait pas dire que cette nouvelle réjouissait Jane, mais elle ne la mécontentait pas, avec la mort de la reine, elle savait qu’un premier obstacle à son bonheur venait de tomber. Puisque tout ce qui importait à cette fillette de quatre ans très vive, c’était d’être heureuse.






Dernière édition par Jane Stuart le Mar 27 Aoû - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:09
Pour être heureuse.



Deux ans après la mort de la petite reine française, Jane était devenue une jeune fille élégante et intelligente, son joli petit minois ravissait tout le monde, sauf sa mère, son beau-père et ses frères et sœurs. Jane se moquait bien d’eux et elle n’hésitait pas à leur rappeler, qu’elle était la fille du roi et qu’ils ne devaient en rien lui faire du mal, sinon elle le répèterait. L’ambiance dans la demeure familiale était pesante et la jeune fille détestait cela et n’attendait qu’une chose, quitter ce lieu pour toujours. Jane n’avait que six ans et comme tous les enfants délaissés, elle avait appris à se servir de sa tête pour se jouer de tout le monde. Un matin, alors qu’on l’habillait d’une ravissante robe à fleur, sa mère entra dans sa chambre, une personne désirait lui parler. Au vu du visage complètement déconfit de sa génitrice, Jane sut que cette personne n’était pas n’importe qui. En entrant dans le salon, elle le vit tout de suite, cet homme à haute stature, dont elle possédait le portrait dans sa chambre, c’était son père le roi, qui venait lui rendre visite. Jane ne l’avait pas vu depuis de nombreuses années et était heureuse de revoir ce père qu’elle avait tant idéalisé. Elle s’approcha alors dans la pièce et du haut de ses six ans fit une élégante révérence au roi.

« Votre majesté. » Disait-elle avec le sourire aux lèvres tout en faisant sa révérence.
« Approchez mon enfant, que je vous regarde de plus près. » Lui demanda le roi.

Sa mère était toujours dans la pièce, tout comme son beau-père assistant à la scène et se demandant ce qui allait leur tomber dessus. Le roi la détailla, observa sa démarche et lui posa même quelques questions pour savoir où elle en était dans son éducation. Il décréta que c’était une enfant accomplie et très intelligente. Il annonça alors le but de sa visite, qui était d’emmener sa fille avec lui, pour qu’elle soit proche de la cour. Mais, surtout, il la voulait dans la maisonnée de son autre fils James, et en compagnie de sa nouvelle épouse, une autre française qu’il avait épousé en 1538, Marie de Guise. A ce mariage, Jane avait été présente, mais n’avait pas eu le loisir d’être présenté à la nouvelle reine. Heureuse de quitter cette demeure qu’elle détestait tant pour retrouver son cher James, elle se promettait de tout faire pour plaire à sa nouvelle reine.

0o0

« Lady Jane Stuart. » Présenta un émissaire du roi.

Jane entra dans la pièce décorée à la française et y trouva une femme entourée de ses servantes, c’était Marie de Guise la nouvelle reine écossaise. Ce n’était pas la première fois qu’elle la rencontrait, mais c’était la première fois qu’elle lui était présentée.  La jeune fille était impressionnée, mais heureuse de rencontrer cette femme dont on lui avait dit beaucoup de bien. Elle se sentait tout de même gênée, puisqu’après tout, elle était une bâtarde du roi. La reine fut gentille avec elle et quand elle la quitta pour rejoindre le domaine qu’elle partagerait avec James, son cher frère, elle en gardait une bonne impression. A partir de ce moment-là, elle revint souvent à la cour, passant beaucoup de temps en compagnie de sa belle-mère, qui commençait petit à petit à remplacer sa propre mère dans son cœur. Pour Jane, Elizabeth Bethune n’était plus rien, seuls son père et Marie comptaient pour elle, en plus de James. Sa vie continua ainsi, entre les allées et retours avec la cour, son éducation qui était plus poussée et les nombreux évènements qui étaient donnés. Jane était heureuse et se sentait bien dans cette nouvelle vie, même si elle n’était qu’une bâtarde, on la considérait comme une petite princesse en l’absence de véritable héritiers pour le trône. D’ailleurs avec James, ils aimaient imaginer que ce dernier serait un jour le roi. Ensemble et malgré leurs emplois du temps différents, ils trouvaient toujours un moment pour galoper ensemble dans la lande écossaise. Jane assista à la naissance de deux petits frères, James en 1540 et Robert en 1541, malheureusement tous deux disparurent en avril 1541, laissant à nouveau le trône sans héritiers. Jane douce comme le pain, aida sa belle-mère à surmonter cette épreuve, en lui apportant sa gentillesse et sa joie de vivre. Même si elle était française comme l’ancienne reine et malgré les différences, Jane aimait plus que tout, cette femme et un jour, elle lui avoua même, qu’elle aurait aimé l’avoir pour mère. La vie aurait pu continuer ainsi, si seulement un évènement tragique n’avait pas troublé ce bonheur.





Dernière édition par Jane Stuart le Mar 27 Aoû - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:09
Le roi est mort.



Année 1542, le roi s’affaiblissait, alors que son épouse Marie de Guise portait le fruit qui serait sûrement le prochain héritier du pays. Jane du haut de ses neuf ans se retrouvait en compagnie de la reine, la distrayant comme d’autres dames de la cour, pendant sa grossesse. La petite fille savait que tout cela n’arrangeait pas les affaires de son bon frère James, lui qui devait être le roi du pays, mais elle était heureuse de voir Marie sourire alors que son mari était au plus mal. Jane n’assista pas à l’accouchement et pendant le temps de celui-ci, elle lisait, attendant une heureuse nouvelle, enfin c’était ce qu’elle espérait. Après plusieurs heures, on attendit de la chambre de la reine, les pleures d’un bébé. Dès qu’elle entendit ces cris, Jane toute sautillante et joyeuse, voulut entrer dans la chambre pour voir le bébé et sa belle-mère, chose qu’on ne lui permit pas. Déçue, Jane alla bouder dans sa propre chambre. Après deux heures d’attente, elle quitta la pièce, puis telle une petite souris, elle alla écouter aux portes. Elle apprit que la reine avait mis au monde une petite fille, Jane fut très heureuse d’entendre cela, elle allait pouvoir jouer avec cette petite sœur, mais alors qu’elle allait retourner dans sa chambre, elle surprit les paroles d’une autre dame d’honneur.

« Il ne faut pas le dire à la reine, le roi va mourir. » Chuchota la femme.
« Comment cela ? Il était pourtant plus vaillant la dernière fois qu’il a rencontré son épouse. »
« Son état s’est dégradé, les médecins ne lui donnent que quelques jours à vivre. »

Jane s’enfuit dans sa chambre dès qu’elle entendit ces douloureux mots. Son père, son très cher père le roi allait mourir. Pourquoi Dieu le voulait-il ? C’était un bon roi et un bon père avec James et elle. La petite fille pleura longuement toutes les larmes de son corps, avant de prier le Seigneur de ne pas lui enlever son père. Elle avait tellement peur de retourner auprès de sa mère et de son beau-père, elle ne voulait plus souffrir à leur contact. Elle pria encore et encore, mais ses prières ne furent pas entendues. Six jours après la naissance de l’enfant tant attendue, le roi mourut, ce qui provoqua le chagrin de son épouse Marie de Guise, mais aussi de sa fille Jane. Vêtue de noire, comme sa belle-mère, Jane assista aux funérailles du roi qui se déroulèrent à Edimbourg, en assistant à cet évènement, la petite bâtarde se demandait ce qu’elle allait devenir, maintenant qu’elle n’était plus rien pour personne.

o0o

Août 1548.
« Jane vous vous occuperez bien de mère quand je serais en France ? » Disait la petite Mary Stuart soucieuse.
« Bien sûr votre majesté, mais vous la verrez vite, madame votre mère viendra vous voir en France. » Répondit Jane.
« Je suis tellement impatiente d’être là-bas, mère me raconte de si belles histoires de la France. » Renchérit l’enfant joyeuse.

La petite Mary Stuart, reine d’Ecosse avait à peine six ans, quand elle dut quitter son pays pour la France. Les anglais voulaient la reine pour en faire d’elle l’épouse du roi Edouard VI et au vu des nombreuses incursions anglaises dans le pays, Mary devait absolument partir. C’était un déchirement pour sa mère Marie de Guise et Jane du haut de ses quinze ans s’inquiétaient beaucoup pour l’Ecosse. Sans souverain sur son sol, le pays courrait à la catastrophe et même si les français avaient promis une aide militaire, les anglais étaient beaucoup trop proches. De Dumbarton et sous la tempête, Jane vit le bateau de Mary s’éloigner vers la France, là où elle serait protégée par sa famille maternelle.
La vie dans le pays devint plus difficile, Jane qui avait maintenant sa propre maisonnée et ses terres quittaient plus souvent Edimbourg, même si elle passait beaucoup de temps avec sa belle-mère Marie de Guise. Telle une grande lady, elle dirigeait son domaine et recevait des invités. La jeune femme avait aussi de nombreux prétendants, mais seule la régente pouvait décider qui serait son époux et pendant longtemps encore, elle resta célibataire. Plus proche que jamais de son demi-frère James, en sa compagnie, Jane découvrit la religion protestante, plus par curiosité au début, mais après, elle comprit que cette religion était bien mieux que celle imposée par la papauté. Cependant, la bâtarde s’en cacha bien de l’avouer, pour le moment, elle naviguait entre les deux religions, préférant ne pas se positionner durant des temps aussi incertains.
En Ecosse, les différents clans se battaient, rendant la régence plus compliquée que prévu, Jane voyait sa bonne belle-mère se faire beaucoup de soucis et avec son sourire et sa jovialité, elle tentait de lui remonter le moral du mieux qu’elle le pouvait. Néanmoins, Jane n’oubliait jamais qu’un pays sans souverain risquait les plus gros dangers et pour elle James était l’homme de la situation, ce qui ne semblait pas être l’avis de Marie. Dieu était peut-être le seul sauveur de ce petit pays.





Dernière édition par Jane Stuart le Mar 27 Aoû - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:09
Le monde ne vous suffit pas.



Mariée, vendue, Marie de Guise avait donné son accord pour que la belle Jane Stuart épouse un homme qu’elle ne connaissait pas. Elle avait été furieuse d’apprendre qu’elle n’avait été qu’une marchandise sur l’échiquier politique. Selon James, lord Archibald Campbell était un homme de bien, elle n’y croyait pas, pour elle ce futur époux incarné le mal. Elle avait vingt ans et contrairement à beaucoup de jeunes filles de son âge, elle n’avait toujours pas été mariée. Jane avait même finie par désespérer de ne pas l’être, surtout qu’elle avait déjà eu de nombreux prétendants et des petites amourettes de passage, cependant, jamais on lui avait accordé d’épouser l’homme de son choix. Elle avait été souvent furieuse à l’encontre de la régente Marie, mais avec le temps, elle s’était fait à cela. Pourquoi aujourd’hui on voulait lui imposer cet homme ? Oh Jane avait eu rapidement la réponse, Campbell était un protestant converti, un homme de pouvoir, auquel il fallait à tout prix s’allier pour mieux protéger le pays. Un pion qu’on utilisait quand on en avait besoin, voilà ce qu’elle était et Jane détestait cela, elle ne savait plus qui croire et surtout à qui se fier.
Le 1er juillet 1553, le jour de son mariage, elle rencontrait pour la première fois son mari Archibald Campbell. Un jeune homme charmant qui avait un an de plus qu’elle. Elle aurait pu tomber plus mal, Jane le savait, la nuit de noce fut acceptable, mais sans sentiment, c’était toujours compliqué d’apprécier quelque chose. Cependant, au fil des mois qui s’écoulaient, le couple commençait à s’apprivoiser et Archibald convertissait sa femme à la religion protestante.
Jane qui ne supportait plus d’être une pièce de plus pour la couronne, commença à espionner tout le monde, son mari, son frère, sa belle-mère récoltant des informations pour son propre compte. La jeune femme écoutait, mais gardait tout pour elle, attendant patiemment de pouvoir confier ses secrets à une personne fiable.
En juillet de cette même année, Jane accompagna, la famille Stuart en Angleterre, pour assister au retour de Mary Tudor, puis plus tard à son couronnement. La jeune femme se plait beaucoup au pays de la rose, surtout que certains membres de sa famille s’y trouvent. Jeune femme mystérieuse, pour le moment, elle ne choisit aucuns camps, préférant attendre et voir les évènements s’écouler.






Dernière édition par Jane Stuart le Mar 27 Aoû - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:22
Je sas pas si ça vaut la peine de te souhaiter rebienvenue sur ton propre forum, mais en tout cas bonne chance avec cet énième compte! Razz
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:35
Merci Lorenzo  J'avais pas encore d'étrange ce n'est pas ma faute  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 18:49
Ah oui, tu bats des records ! Rebienvenue sur TTB, ma belle !  

Amuse toi bien avec Jane ! I love you 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 19:00
Est-ce que je dois te souhaiter la bienvenue sur ton forum scratch  ? Non .
Mais courage pour ce QC si je ne fais pas d'erreur. Impressionnant  
Mais il va nous falloir un lien.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2572 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 19:03
Cinquième compte Razz Non non je suis pas folle, je pleurerai juste à la rentrée Razz


    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 17 Aoû - 19:08
Bienvenue ma belle  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Dim 18 Aoû - 18:04
Bienvenue parmi nous Jane Smile
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Dim 18 Aoû - 18:59
Merci à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Dim 18 Aoû - 19:30
OWWH, LA FILLE DU FAISEUR DE ROI ! *_*    *Thewhitequeenpower!*

Tu es folle mais rebienvenue avec ce cinquième compte xD I love you


Dernière édition par Mary-Ann Paton le Dim 18 Aoû - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Dim 18 Aoû - 21:01
Eleonore te va si bien ._.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Lun 19 Aoû - 7:05
Hé bien, rebienvenue sur ton propre forum Laughing 

Une petite soeur   La famille Stuart va dominer le forum What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Lun 19 Aoû - 11:07
Mary-Ann ♣️ Mdrrr oui je suis folle Razz

Catherine ♣️ Je trouve aussi elle est trop mimi *0*

James ♣️ Ohhhh owii on va tous les envahir Twisted Evil Je te réserve un super lien de la mort qui tue, cuit aux petites oignons  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Lun 19 Aoû - 12:17
Waou, et de cinq ! Rebienvenue parmi nous, MJ, et bon courage avec ce nouveau perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Lun 19 Aoû - 18:19
Jane Stuart a écrit:

James ♣️ Ohhhh owii on va tous les envahir Twisted Evil Je te réserve un super lien de la mort qui tue, cuit aux petites oignons  
Oh yeah ! Ca ne peut que dépoter  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 24 Aoû - 19:08
Merci Mary ♥️

James ♣️ Marie prendra de nouveaux cheveux blancs avec nous Razz

En tout cas, il me reste plus qu'un chapitre à rédiger  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 24 Aoû - 23:03
Bon courage pour la rédaction o/ Et Marie n'a pas de cheveux blancs èé
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Mar 27 Aoû - 7:33
Han ! Eleanor !   
Re-Re-Re-Re-Bienvenue & Bon courage pour l'écriture de ton dernier chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Mar 27 Aoû - 15:47
Ma présentation est terminée  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 31 Aoû - 1:22


Félicitation!

 Je t'avais oublié xD Faut dire qu'avec la préparation de la MAJ, et la MAJ bah j'ai été très occupée, n'est-ce-pas ? Razz Bien, j'ai tout lu o/ C'est une très jolie fiche, je bave devant les images d'Eleanore. Je crois qu'il y a quelques fautes notamment au début, mais c'est 2h17 alors je ne suis même pas sûre de cela >.< Mais dans tous les cas, c'est trois fois rien de façon donc je ne t'embête pas :p Au niveau de ton histoire, tout m'a l'air pas mal - même ce que tu dis sur Marie de Guise, on mettra tout ça en place à travers un RP  

Je te valide donc, et je te montre le chemin à suivre au cas où tu te sentirais perdue ma boite MP est ouverte

Pour toi une longue aventure commence, pour commencer à jouer avec nous, il va falloir travailler un peu et faire votre fiche de lien (ICI), comme ça tu auras le grand bonheur de te faire harceler par les membres du forum.
Pour RP aussi, rien ne vaut une fiche de RP, cela sera beaucoup plus simple pour les membres de venir t'en réclamer (ICI).
Par (LA), tu peux aussi faire une demande de rang et d'habitations, bah oui être SDF, c'est pas toujours drôle surtout à l'époque
Si tu veux, tu peux créer un ou des scénarii, pour faire une famille, des amis, un compagnon ou une compagne, ça se passe par (LA)!

Après tout pour bien commencer sur le forum, tu peux tout aussi bien passer par le flood et les jeux, c'est la meilleure porte à prendre pour une meilleure intégration (ICI)

Et voilà, maintenant tu sais tout sur tout et ton aventure à Londres peut parfaitement commencer  

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  Sam 31 Aoû - 16:42
Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC  
Revenir en haut Aller en bas
JANE ☸ La vie n'épargne pas les princesses ► UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Jane, la gaffe ... (pv Isabell / Libre)
» Jane Foster is in the place ! (Again)
» Je suis toi ▬ Jane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: Anciennes présentations-
Sauter vers: