AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 29 Sep - 12:13
Votre mission si vous l'acceptez...



Jane Stuart & Eleanore Worth
Sur les chemins.
20 décembre 1553

L'Ecosse et l'Angleterre, des ennemis de longue date qui joue à l'entente courtoise pour quelques temps. Cependant les animosités ne s'oublient pas et tous ont une dent envers l'autre pays. Jane Stuart n'aime pas les anglais, écossaise de pure souche, elle est bien la fille de son père et pense que ce pays arrogant ne fera que détruire sa noble terre. Eleanore Worth qui fait ses premiers pas dans le monde des grands, on ne connait pas encore son avis sur la question, mais il se pourrait bien qu'elle en ait un dès aujourd'hui.
C'était par une belle après-midi de décembre, Jane se rendait à Londres dans son magnifique carrosse, vêtue de ses fourrures pour ne pas attraper froid, elle était accompagnée d'une garde assez importante, celle que son mari et la couronne lui avait confié pour éviter toute attaque.
Eleanore Worth se promenait à cheval, profitant du beau temps pour respirer le grand air. Elle aussi s'était bien couverte dans de grosses fourrures pour ne pas risquer d'attraper la mort, quand soudain, un animal détalla sous les pattes de son cheval qui prit peur. L'animal se cabra et Eleanore fut projetée sur le côté, tandis que ce dernier fuyait, laissant la jeune femme seule loin de chez elle. Cependant le hasard des rencontres allait changer la donne, puisque non loin de là, le cortège de Jane arrivait et par chance le carrosse s'arrêta devant la pauvre Eleanore.

Option 1 ♣  Jane ouvre la porte et laisse entrer Eleanore dans son carrosse, pour qu'elle se réchauffe, tandis que les gardes vont chercher le cheval.
Option 2 ♣  Après quelques minutes d'arrêt et quelques paroles, l'écossaise laisse Eleanore sur le bas côté.
Option 3 ♣  Eleanore refuse de monter avec l'écossaise.
Option 4 ♣  Vous échangez quelques banalités et Jane se propose de raccompagner Eleanore où elle le souhaite.

♦ Déroulement de la mission : Voilà votre mission, la mise en situation a été dite et vous avez maintenant plusieurs options qui s'offrent à vous. Attention, vous pouvez en prendre qu'une, donc vous devez ensemble vous mettre d'accord sur le moyen à utiliser.
Pour le moment vous êtes libre, mais un PNJ pourra venir à tout moment perturber votre jeu. Attention, votre mission commence dès maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Jeu 10 Oct - 22:02


La loi de la jungle.



L’hiver anglais était beaucoup moins rude que l’hiver écossais, mais Jane Stuart ne voyait vraiment pas de différence. Son époux Archibald Campbell avait peut-être la folie de partir à la chasse par ce temps, elle, elle rentrait à Londres, préférant la chaleur des flammes qui trôneraient dans l’âtre de sa cheminée. Après avoir fait une visite dans un domaine d’un comté voisin où elle avait laissé son époux à sa chasse, la belle écossaise était de retour à la capitale où elle passerait ses prochaines semaines. La jeune femme voyageait en Angleterre pour retrouver sa belle-mère, Marie de Guise, qui était là depuis quelques mois. Cela n’allait pas être les protestants qui seraient malheureux de l’absence de la reine douairière, mais en ce qui concernait Jane, cette mère de substitution comptait beaucoup pour elle. Sur le trajet, alors que son convoie traversait les chemins enneigés, la jeune femme ne put s’empêcher de penser au temps où son père était toujours vivant. Elle l’avait peu connu, ce roi James V d’Ecosse, mais il avait toujours été l’homme qu’elle avait le plus admiré. Jane avait sûrement tendance à idéaliser cet homme, mais quand on ne connaissait pas réellement son père autant le vénérer, surtout que la jeune femme détestait sa mère qui n’était rien pour elle. D’ailleurs, elle n’avait pas vu cette femme depuis plusieurs mois et ce n’était pas pour lui déplaire, elle devait avoir bien mieux à faire avec ses fils. Emmitouflée dans ses fourrures et en compagnie de l’une de ses dames de compagnie, Jane restait silencieuse, ne voulant pas parler. Ce voyage en Angleterre était un véritable bol d’air, elle était bien heureuse loin des problèmes des écossais. Catholique, protestant, le combat était le même qu’en Angleterre et Jane le savait, c’était inévitable, le pays finirait par basculer vers le protestantisme et sa catholique de belle-mère ne pourrait rien y faire. Encouragée par son frère James et par son mari, Jane découvrait petit à petit cette nouvelle religion, la trouvant attrayante et beaucoup plus vraie que le catholicisme. Une religion loin de l’égide du pape, ça ne pouvait qu’être bénéfique pour un pays. Mais advienne ce qui viendra, pour le moment Marie de Guise s’occupait du royaume en l’absence de la petite reine Mary Stuart, avec la française, le protestantisme ne passerait pas et elle se battrait pour ça.

Le voyage était long, secoué à cause des chemins ravagés par le froid et la neige. Jane décidait les voyages en carrosse où l’on était malmené, où dans l’hiver on avait trop froid et l’été trop chaud. Par chance, il ne restait plus qu’une heure à ce rythme et elle serait enfin chez elle. La jeune femme n’avait pas peur, son mari lui avait laissé une garde assez importante, pour que sa précieuse épouse ne se fasse pas attaquer par des bandits de grands chemins. Cela ferait beaucoup de tort à Archibald qui se trouvait maintenant proche de la couronne. Même si elle appréciait son mari et ses proches, Jane savait que pour eux tous, elle était un pion sur un grand échiquier, quand elle était célibataire, elle était un enjeu pour le mariage et maintenant qu’elle était mariée, elle faisait la navette entre les milieux catholiques et protestants. Tous attendaient des renseignements d’elle, mais Jane était maligne, elle faisait la naïve, gardant tout pour elle et entrant dans leurs jeux, mais en les menant tous à la baguette.
Alors qu’elle se trouvait à une heure de Londres, elle vit à travers de sa fenêtre, une personne sur le bas-côté, seule, marchant dans le froid et la neige. Jane fit stopper le carrosse et sortit tout en restant à côté de son véhicule.

« Vous allez bien mademoiselle ? » Demanda la jeune femme.




Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Mer 23 Oct - 20:09

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

Le mois de décembre était déjà bien avancé.  La neige était tombée sur l’Angleterre recouvrant le sol d’un fin manteau blanc. C’était si joli que cela rappelait à Eleanore l’Ecosse de sa mère. Voir les toits londoniens plein de neige, lui rappelait les villages tout blancs qu’elle voyait de sa chambre lorsqu’elle était chez elle. Un paysage calme et reposant annonçant la venue des fêtes de Noël et d’une paix entre les religions l’histoire d’une journée.

Tout cela donna envie à la jeune femme de faire une balade à cheval pour profiter de l’air de la campagne anglaise. Un petit moment de plaisir avant de rentrer dans le grand bain des nobles de Anglais. La jeune femme allait faire ses premiers pas dans quelques jours à la cour de Londres et un petit bol d’air frais lui ferait que le plus grand bien et lui donnerait du courage pour affronter ce monde qui lui était inconnu.

Elle s’habilla donc chaudement pour affronter le froid de décembre. Elle attache ses cheveux en une longue natte. Elle prit des bottes bien chaudes. Elle enfila des fourrures pour se protéger du froid. Elle prit également des gants pour le contact du cuir des rennes ne lui blesse pas les mains. Elle descendit à l’écurie et sella son cheval et se mis en selle.

Elle quitta Londres pour se promener sur les chemins autour de la capitale. Le temps clair rendait la température mordante. Mais cela avait quelque chose d’énergisant. Elle se sentait soudainement pleine d’énergie et elle oubliait le froid. Les champs étaient couverts de neige, la nature semblait dormir silencieusement. Les quelques animaux qui avaient osé pointer le bout de leur nez dehors avait un gros poil ou un plumage épais. La campagne. L’endroit favori d’Eleanore, la nature a l’état brut.

La brune inspira profondément l’air froid. L’odeur du mucus gelé, de la terre gelée du chemin la détendit. Elle lança son cheval dans un petit trot pour me réchauffer mais pas trop énergique pour que ma monture puisse se chauffer doucement. Le bruit régulier des sabots claquant contre le sol rajouta au paysage un petit plus qui le rendit encore plus beau aux yeux de la jeune femme.

Mais tout cela rendit Eleanore moins attentive à sa monture. Elle ne vit pas le lapin sur le bord du chemin qui affolé par les bruits des sabots du cheval détala sous les jambes de l’animal qui s’affola. Il se cabra et surprise la jeune femme n’anticipa pas le mouvement brusque. Elle se retrouva rapidement les fesses par terre dans la neige. Sa monture s’enfui au galop droit devant.

Tout en maugréant, elle se releva et enleva la neige de ses vêtements avant de se mettre en route pour rattraper l’animal. Au loin elle aperçut une délégation. Il y avait un carrosse et une garde entière. Elle en déduisit qu’il devait s’agir de quelqu’un d’important en route pour Londres.  Elle se mit donc sur le côté pour ne pas gêner leur passage.
Mais lorsqu’ils arrivèrent à sa hauteur le carrosse s’arrêta.  Une femme sortit du véhicule et lui demanda si elle allait bien. Elle fut surprise mais effectivement lorsqu’on voyait sa tenue on pouvait se le demander. Son pantalon était mouillé ainsi qu’une partie de ses fourrures et elle avait un peu de neige dans ses cheveux. Elle détailla également cette femme qui avait eu la gentillesse de s’arrêter. Elle était forcément noble et très riche vu ce qu’Eleanore voyait.
« Oui merci de vous inquiéter. Je cherche juste ma monture qui a pris peur il y a quelques minutes. »

Peut-être que son interlocutrice avait vu l’animal et qu’elle pourrait lui indiquer la direction où il s’était enfui. Eleanore voulait retrouver sa monture rapidement pour rentrer se mettre au chaud et changer ses vêtement humides par des secs.

© EKKINOX


[HRP : désolé du temps de réponse ><]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Jeu 31 Oct - 19:42


La loi de la jungle.



L’Ecosse était belle en hiver, avec ses lacs, ses paysages, tout était beau dans ce pays que tous disent rustiques, mais qui en l’enjeu de beaucoup. Petit bout de terre au nord de l’Angleterre, ce petit pays est disputé par la France, qui aimerait bien à travers le mariage entre François de Valois et Mary Stuart conquérir cette terre. Il y avait aussi les anglais, qui depuis plusieurs siècles voulaient dominer cet endroit bien trop proche d’eux. Il y avait eu des guerres à sa frontière, James V et Henry VIII s’étaient de nombreuses fois disputés sur le champ de bataille, jusqu’à la mort du roi d’Ecosse, qui avait perdu la vie tragiquement. Jane Stuart se souvenait encore de ce jour tragique ou dans la cathédrale d’Edimbourg on avait exposé le corps de son père. Elle en tenue de deuil blanche n’arrivait pas à croire que ce vaillant père était mort ainsi. Depuis, elle en voulait aux anglais, en elle s’était créé une amertume perpétuel, qui n’était pas prête de s’arrêter. Jane savait qu’elle se trouvait actuellement en pays ennemi, mais pour les bienfaits de la diplomatie anglo-écossaise, elle ferait un effort, surtout que la reine Mary Tudor était une catholique, cela servirait les besoins de l’Ecosse qui était la proie de nombreux troubles religieux. Elle-même ne savait pas dans quel camp se mettre. Jane était née catholique, elle avait été élevé sous les préceptes du catholicisme, mais depuis son mariage avec Archibald Campbell, un protestant, ce dernier lui avait fait voir une autre vision de la religion et la jeune femme était de plus en plus attirée par la réforme. Cela, l’écossaise ne l’avouerait jamais à personne, surtout pas à sa belle-mère Marie de Guise qui était très catholique, jamais elle ne voudrait décevoir cette femme qui avait tant fait pour elle. Marie souffrait déjà beaucoup de l’absence de son unique fille, Jane ne voulait pas lui donner un nouveau coup de massue. Nul n’est prophète en son pays, comme le dit le célèbre adage, mais Jane savait que l’Ecosse courrait un grand danger, les troubles religions pouvaient conduire à la catastrophe et partout, protestants et catholiques se livraient un combat.
Alors que la lady se rendait à Londres et que la neige avait recouvert les chemins, elle croisa une jeune femme sur le bas-côté qui semblait bien perdue. Jane fit arrêter son escorte bien intriguée par cette personne seule dans un endroit aussi isolé, puis elle sortit pour voir si elle se portait bien. La jeune femme était brune tout comme elle et au vu de ses vêtements, elle devait être noble, en plus son cheval lui avait faussé compagnie. Quel paysan aurait un tel cheval ? Les leurs seraient accrochés à une charrue et Jane doutait fortement que cette jeune personne en possède une. Un cheval ? A bord de son carrosse, l’écossaise n’en avait vu aucun, ce dernier devait déjà être bien loin de sa maîtresse, s’il ne se trouvait pas aux alentours.

« Vous désirez monter ? Je peux vous conduire quelque part si vous le désirez, cet endroit est assez isolé et si votre cheval se trouve loin, vous seriez fort en peine avec toute cette neige. » Lui proposa Jane dans un accent typiquement écossais.

Ce n’était pas du genre de la jeune femme, même en face d’une anglaise de la laisser ainsi sur le bas-côté. Avec ce froid, elle pourrait tomber malade et mourir dans les prochains jours. Il valait donc mieux qu’elle monte dans le véhicule de Jane, au moins, elle n’aurait plus les pieds dans le froid. L’écossaise remonta alors à l’intérieur, laissant la petite porte ouverte et attendant la réponse positive ou négative de l’anglaise.





Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 10 Nov - 14:46

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

Bien que l’hiver soit une saison que la jeune femme adorait, elle devait bien avouer qu’aujourd’hui, elle haïssait ce froid et cette neige. Elle haïssait aussi ce maudit lièvre qui avait décidé de mettre le bout de son nez dehors. Il aurait pu rester sagement terré dans son terrier et elle serait actuellement en selle sur son cheval. Au lieu de ça, elle était trempée à cause de la neige, et elle commençait doucement à grelotter de froid. Bien qu’ayant l’habitude des climats austères, elle devait bien avouer que là, elle en souffrait un peu. Et ce n’était pas forcément le moment de tomber malade avant Noël qu’elle devait passer à la Cour de la reine.

Ses vêtements chauds la protégeaient un peu du froid mordant mais vu qu’une partie était humide, cela ne l’empêchait pas d’avoir froid. Et elle enviait quelque peu son interlocutrice et son carrosse. Mais Eleanore n’allait pas se plaindre, elle avait voulu prendre son bol d’air frais et elle l’avait eu. Pas exactement comment elle l’avait souhaité mais c’était déjà mieux que rien. Elle allait juste avoir une jolie ecchymose et quelques courbatures dans les prochains jours. Ce n’était pas forcément ce qu’elle avait espéré en quittant Londres quelques temps plus tôt. Elle avait plutôt pensé à se balader tranquillement dans la campagne, faire un petit galop dans un champ enneigé. Laisser l’air froid et vivifiant fouetter son visage. Au lieu de cela elle avait fait une chute et avait perdu sa monture.  Elle se demandait si elle avait une chance de la retrouver. Peut-être, peut-être pas. Si elle ne retrouvait pas son cheval, la brune espérait qu’il revienne de lui-même à l’écurie. Parfois ces bêtes étaient fainéantes et elles rentraient directement dans leur maison.

La jeune femme qui s’était arrêté pour demander à Eleanore si elle allait bien, lui demanda  si elle voulait monter  dans le véhicule et lui proposa de la conduire quelque part. Et tout cela avec un accent que la brune reconnu instantanément car sa mère avait le même. Son interlocutrice était écossaise, Eleanore en mettrait sa main au feu. Elle ressentit un petit sentiment de nostalgie en entendant cet accent qu’elle avait eu l’habitude d’entendre tout au long de son enfance. Mais son père se faisait vieux, et elle devait prendre le relai en attendant que son frère soit suffisamment grand pour prendre la tête de la maison. Et elle savait que lorsque ce dernier prendra la place de son père, il serait bien moins conciliant sur certains points à son égard que l’était leur père.

La jeune femme réfléchit à la proposition de l’écossaise. Elle connaissait les tensions qui régnaient entre les anglais et les écossais, mais elle ne les partageait pas. Elle était à moitié à écossaise avec sa mère. De plus, avec le froid et son état, il serait bien imprudent pour la fille du Duc du Westmorland de refuser la proposition. La meilleure solution selon elle, c’était de monter dans le carrosse, de retourner à Londres, de se changer et de demander à peu d’hommes que son père lui avait confié de l’aider à retrouver l’animal. Ou alors attendre qu’il se décide rentrer tout seul, bien qu’il y ait un risque qu’il ne revienne jamais.

La jeune catholique monta donc timidement dans le carrosse de l’écossaise et la remercia pour ce geste. Rien n’obligeait la jeune femme à proposer à l’anglaise de la rejoindre à l’intérieur et inversement. Comme on dit parfois méfiance est mère de sureté, qu’est qui assurait à la jeune anglaise et l’écossaise n’allait pas lui faire un coup bas. Cependant  Eleanore était vraiment reconnaissante face à ce geste.
« Je vous remercie Ma Dame, je ne sais comment vous remerciez de ce geste généreux. "


© EKKINOX

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 17 Nov - 21:47


La loi de la jungle.



Nul n’est prophète dans son pays et cela Jane était bien placée pour la savoir. La jeune femme douce et innocente savait qu’elle n’avait aucun statut. A l’époque où elle vivait la femme n’était rien, même celle qui avait un peu de pouvoir, en dehors du mariage, une femme était considérée comme une bonne à rien. Diriger une demeure, avoir des enfants, les élever, sourire et avoir de la conversation, voilà ce qu’on lui demandait. Jane le savait et elle ne pouvait pas fuir cela, après tout, elle n’avait pas pu le faire en se mariant avec un homme qu’elle aurait pu aimer, pourquoi maintenant. Archibald lui avait déjà donné son rôle, elle devait l’aider à prendre la régence, pour la donner à James, son demi-frère. Cependant, Jane ne voulait pas trahir sa belle-mère Marie de Guise, elle aimait bien trop cette femme, qui l’a toujours considéré comme sa fille, c’était impossible pour elle. Mais que devait-elle faire ? Dieu lui ordonnait d’obéir à son mari, mais aussi à son souverain, or sa reine, c’était Mary Stuart et en l’occurrence, Marie de Guise. Jane Stuart rêvait d’avoir un rôle beaucoup plus important à la cour, mais elle ne savait comment, elle sentait que l’Ecosse avait besoin d’elle, mais elle se sentait si démunie en tant que femme de ne rien pouvoir faire. Même si elle ne le disait jamais, elle n’était qu’une bâtarde et elle n’avait pas autant de pouvoir que son demi-frère James et le fait qu’elle soit femme ne l’aidait en rien.
Aujourd’hui lady Jane Stuart avait peut-être une chance de faire quelque chose, elle n’avait pas encore rencontré beaucoup de monde en Angleterre, en dehors des personnes qui les avaient logé elle et son époux. Elle espérait vraiment pouvoir profiter de son séjour, d’abord pour retrouver sa belle-mère Marie de Guise, puis pour mieux s’affirmer loin des chaînes que lui imposait le mariage. En accueillant cette jeune femme noble dans son carrosse, Jane avait quelques heures devant elle pour faire une rencontre, mais aussi pour en savoir un peu plus sur ce pays qu’est l’Angleterre. Il faut dire que les écossais détestaient tellement les anglais, que c’était bien dur de trouver un jugement impartial sur sa situation politique. Jane avait cependant admiré le coup de force de Mary Tudor, qui était à ses yeux un modèle à suivre, mais pour le reste, elle ne connaissait pas grand-chose. La jeune femme qu’elle venait de secourir lui parut un peu hésitante, mais au bout de quelques instants, elle finit par la rejoindre et monter à bord du carrosse. Les débuts étaient un peu étrange, partagés entre le silence et la curiosité, puis l’anglaise engagea la conversation en la remerciant pour son geste. A ce moment-là, le carrosse reprit son chemin vers Londres et à travers la neige écossaise.

« C’est tout à fait normal, je ne pouvais vous laisser dehors seule par ce temps. Dites-moi, que vous est-il arrivé ? » La questionna Jane bien curieuse de connaître la mésaventure de cette jeune anglaise. Puis elle reprit aussitôt, avant même que son interlocutrice ait répondu, pour se présenter. « Que suis-je impolie ! Je me présente, lady Jane Stuart. » Ajouta-t-elle tout en inclina modestement la tête.

Jane n’était pourtant pas une personne de nature généreuse, mais aider cette noble ne la dérangeait pas, après tout Dieu disait qu’il fallait aider son prochain et de trop nombreuses fois elle avait dénigré ses engagements. Mais dans ce cas-là, c’était surtout de la curiosité que ressentait la jeune écossaise, celle de rencontrer une personne anglaise, mais aussi d’en apprendre plus grâce à elle. D’ailleurs, cela pouvait être un échange de bon procédé, après tout Jane pouvait très bien dévoiler quelques histoires politiques de son propre pays pour mettre en confiance l’anglaise, après tout la nuit tous les chats sont gris.




Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Lun 2 Déc - 14:43

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

Même s’il le froid était toujours présent dans la carrosse de son interlocutrice, il y faisait bien meilleur qu’à l’extérieur. La jeune femme arrêta de frissonner de froid même si ce dernier persister au niveau de ses jambes car ses braies étaient humides à cause de sa chute. Cependant Eleanore ne pouvait se plaindre, elle avait eu de la chance de tomber sur ce cortège. Elle aurait surement attrapé un vilain rhume si cela n’avait pas été le cas. La jeune catholique aurait dû passer les fêtes de Noël au lit alors que son père comptait sur elle, pour se rendre à la cour et faire ses premiers pas dans le monde des grands.

Son hôte lui demanda ce qu’il s’était passé pour que jeune brune se retrouve dans cet état. Eleanore allait surement passer pour une piètre cavalière mais à vrai dire, c’était de sa faute si sa monture avait réussi à la désarçonné. Elle aurait dû garder son attention sur le chemin et sur son cheval au lieu de rêvasser en contemplant le paysage anglais recouvert de neige. Comme on dit Qui va à la chasse perd sa place et la jeune femme était partie à la chasse au rêve et elle avait fini par perdre sa place sur la selle de son compagnon de route. Le monde était dur et cruel, mais elle se vengerait de ce lièvre malicieux qui aurait dû rester bien au chaud dans son terrier.

Mais avant que la fille du Duc de Westmorland a pu répondre, son interlocutrice se présenta sous le nom de Jane Stuart. Stuart….Ce nom résonnait comme familier dans les oreilles d’Eleanore. Et rapidement elle se souvint que cette famille était à la tête de l’Ecosse. Par conséquent son hôte avait surement un lien direct avec la famille royale écossaise, elle en faisait surement partie. Par politesse et par respect pour ses origines Ecossaises, la jeune femme inclina la tête. Elle se présenta à son tour.
« Eleanore Worth, mylady. »

Jane ne connaissait surement pas la famille de la jeune anglaise, bien que certains connaissent l’étroit lien qu’unissaient les Worth et les Ecossais. Tous les ducs de Westmorland en dehors de quelques exceptions c’étaient mariés avec des Ecossaises, pour des histoires d’alliances ou autres qu’Eleanore ne faisait pas attention. Mais c’était parfois pour cela que certains n’appréciaient guère sa famille à cause de leur trop grande amitié envers les Ecossais.
Elle répondit à la question de l’écossaise.
« J’ai souhaité profiter du beau temps pour respirer l’air pure de la campagne. Un lièvre a profité d’un moment d’inattention pour effrayer ma monture qui m’a désarçonné et qui en a profité pour s’échapper. »

La chute était s’en gravité et ce n’était pas la première qu’elle faisait et surement pas la dernière qu’elle allait faire. Mais cela n’était pas arrivé au bon moment. Le point positif de cette histoire, c’était que la neige avait amortie la chute de la brune qui s’en sortait plutôt bien car cela aurait pu être bien plus grave.
« Que faites-vous si loin de votre belle Ecosse lady Stuart ? L’Angleterre doit vous paraitre bien morose à côté de votre pays. »



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Sam 14 Déc - 17:02
Votre mission si vous l'acceptez...



Jane Stuart & Eleanore Worth
Sur les chemins.
20 décembre 1553

Sur les chemins anglais, deux jeunes femmes, l'une anglaise et l'autre écossaise étaient en train de faire connaissance. Tout semblait aller pour le mieux, malgré les difficultés de circulation en raison de la neige, jusqu'au moment où plusieurs bandits, qui avaient déjà repéré l'attelage de la bâtarde écossaise dans un village, décidèrent de les attaquer. Les trois bandits stoppèrent alors le convoi et n'eurent aucun mal à assommer le cocher et les deux gardes chargeaient de la sécurité de Lady Stuart. Bientôt, les deux jeunes femmes furent seules, sans défense, avec pour seule protection le véhicule dans lequel elles se trouvaient. Comment allaient-elles régir?

Option 1 ♣ Vous hurlez de peur, indiquant un peu plus votre présence aux bandits.
Option 2 ♣ Vous vous enfuyez, mais vous êtes vite rattrapés.
Option 3 ♣ Vous choisissez de tenir tête aux bandits.
Option 4 ♣ Vous vous terrez à l'intérieur du véhicule.

♦ Déroulement de la mission : Voilà votre mission, la mise en situation a été dite et vous avez maintenant plusieurs options qui s'offrent à vous. Attention, vous pouvez en prendre qu'une, donc vous devez ensemble vous mettre d'accord sur le moyen à utiliser.
Pour le moment vous êtes libre, mais un PNJ pourra venir à tout moment perturber votre jeu. Attention, votre mission commence dès maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 15 Déc - 20:47


La loi de la jungle.



Petite princesse étrangère loin de sa contrée, loin de son château. L’Angleterre, même si proche de l’Ecosse lui paraissait si étrange, ses coutumes étaient beaucoup plus strictes et maintenant Jane comprenait pourquoi on qualifiait son petit pays de rustique. L’Ecosse avait une aura, une âme unique en son genre, qui donnait à ce pays une touche de mystère et de légende. Les fantômes, Jane y croyait, elle comprenait maintenant ces vieilles légendes de grands-mères que tous rapportaient. Septique au début, elle avait connu une expérience étrange dans le vieux château des Campbell qui lui avait fait croire à tout. Des murmures dans la nuit, des rires, dans les vieux couloirs, des silhouettes, tout cela faisait partie de la légende de ce pays et Jane en était désormais fascinée.
En ce jour, Jane faisait la connaissance d’une jeune anglaise, noble, qui se présenta sous le nom d’Eleanor Worth. La jeune femme pour le moment connaissait peu d’anglais, son mari l’avait seulement traîné de château en château, où elle avait été plus la plante verte, plutôt que l’épouse utile à son époux. Jane ne comprenait pas le comportement d’Archibald, après tout, elle était une personne cultivée, mais jamais il ne voulait qu’elle partage avec lui les affaires importantes. Soumise, l’écossaise n’était que l’instrument du pouvoir et du mariage. Elle ne le supportait pas, mais ne savait comment changer cela. Après tout, c’était dans son éducation et même si elle ne l’assumait pas, elle ne savait pas comment s’affirmer. Etait-ce par peur ou par ignorance ? Elle n’en avait aucune idée. Jane écouta la mésaventure de l’anglais attentivement. La pauvre n’avait vraiment pas eu de chance, en rencontrant un lièvre, son cheval avait fini par fuir, la rejetant et la laissant dehors, dans ce grand froid.

« Vous n’avez pas eu de chance Eleanore, mais heureusement, vous êtes tombé sur moi. Vous vivez où exactement ? A moins que vous ayez une connaissance chez qui je peux vous déposer. » Demanda l’écossaise. Puis elle répondit à la question de la jeune femme qui lui demandait ce qu’elle pouvait bien faire loin de sa contrée. « Je suis en visite, pour retrouver Marie de Guise, ma belle-mère. En tout cas votre Angleterre est très enrichissante, je n’ai encore vu grand-chose, mais j’ai bien l’intention de découvrir un peu plus votre pays. »

Jane ne pouvait pas dire mieux, puisqu’alors que le véhicule continuait sa route dans la campagne anglaise. Brusquement le convoi fut stoppé et avec effarement, l’écossaise entendit des cris, des armes qui s’entrechoquaient. Mon Dieu que se passait-il ? Des brigands ? Jane ne savait pas comment réagir, sous le choc, elle ne poussa ni cris, ni pleurs. Elle était une Stuart, elle ne devait pas perdre son sang-froid. Sa garde était peu nombreuse, mais la jeune femme espérait qu’elle mette à mal ces brigands. Bientôt, il n’y eut plus de cris, plus de bagarre, seulement des rires grossiers et amusé.

« Mon Dieu, que va-t-il nous arriver ? » Murmura-t-elle tout en serrant la main d’Eleanore pour se donner du courage.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Mar 28 Jan - 14:32

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

La jeune noble se réchauffait doucement dans le véhicule de l’écossaise. Et comme le souligna Jane, elle avait eu de la chance de tomber sur elle. Eleanore ignorait la distance qui les séparait de la capitale anglaise. Quand elle était à cheval, la jeune femme ne se rendait pas souvent compte le tant qu’elle passait sur le dos de sa monture. Même si elle faisait attention à cela désormais, il lui arrivait de ne pas voir le temps défilé, et aujourd’hui cela faisait tellement de temps qu’elle n’avait pas respiré l’air pure de la campagne qu’elle avait parcourue beaucoup plus de chemin qu’elle ne l’aurait imaginer.
« Je vis à Londres depuis peu, ma famille est restée dans le Nord »

Certes le Nord de l’Angleterre était le sud pour les écossais, mais par rapport à Londres, on pouvait aisément dire que le Westmorland était au Nord. Le climat était bien plus rude que dans la capitale, mais Eleanore ne s’en plaignait pas, car parfois la nature rappelait que la rudesse du climat pouvait frapper n’importe où, et c’était cela qu’apprécié la fille du Duc du Westmorland. Un jour il pouvait un temps magnifique et le lendemain, ils pouvaient pleuvoir des cordes, sans parler des brumes londoniennes du matin qui rendait la ville mystérieuse et effrayante.

Quand Jane, parla de Marie de Guise, la jeune noble se raidit légèrement. La Reine d’Ecosse. Sa mère qui correspondait avec la Reine, l’avait informé que sa fille était partie vivre à Londres. La mère d’Eleanore étant un peu mère poule, elle était rassurée que la suzeraine de l’Ecosse puisse avoir un œil sur son enfant et être au courant de ce qu’il se passait. La jeune femme n’envoyait que trop peu de lettre à ses parents pour dire comment elle se portait. Elle préférait envoyer des lettres, résumant la situation de Londres entre catholique et protestant. Les lettres étaient généralement destinés à son vieux père qu’à sa mère, mais elle ne doutait point que celui-ci rapportait ce qu’elle écrivait à sa mère.
« Je suis sure que vous trouverez Londres très instructive et pleine de richesse. »

Soudain, le véhicule fut stoppé. Que se passait-il ? Eleanore entendit clairement, l’entrechoquement des armes, elle en déduisit qu’ils se faisaient attaquer par des bandits ou autres. Jane prit sa main et la jeune femme la serra doucement tout en calme et silencieuse. Elle réfléchissait comment elles pourraient s’en sortir indemne. La jeune femme n’avait pas pris de dague ou autre pour se défendre comme elle le faisait d’ordinaire. Elle inspira profondément pour se donner du courage. Son père lui avait appris à se battre ou du moins à se défendre, mais sans lame, la jeune femme n’avait que de maigre rudiment. Le point positif, c’était qu’avec ses vêtements, elle était assez libre de ses mouvements. Mais ce n’était pas le cas de Jane, Eleanore n’allait pas l’abandonner à ses malfrats. Peut-être tenter de les intimider ? Elle tenta de se rassurer à voix basse.
« Tout va bien se passer. Ils ne nous feront pas de mal…. »




© EKKINOX


[HRP : Vraiment désolé pour l'attente ><)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Mar 11 Fév - 22:42


La loi de la jungle.



Au dehors, le froid était mordant, la pauvre anglaise avait dû bien avoir froid en attendant que quelqu’un ne lui porte secours sur ces chemins quasi déserts en plein hiver. Cela était une vraie mésaventure pour cette jeune femme qui avait probablement perdue son cheval, à moins qu’il ne soit retourné chez lui. Si c’était cela, la famille d’Eleanore Worth allait beaucoup s’inquiéter pour elle. Jane apprit de la bouche de l’anglaise qu’elle vivait à Londres depuis peu et qu’auparavant elle vivait au nord du pays. Donc non loin de la frontière écossaise se dit Jane. L’anglaise avait eu beaucoup de chance de rencontrer l’étrangère, ainsi elle allait pouvoir rencontrer à bon port.

« Vous avez donc eu beaucoup de chance d’être tombée sur moi, vous arriverez ainsi à Londres rapidement, pour rassurer votre famille. » Souriait Jane, tout en ancrant son regard dans celui de la jeune femme.

L’écossaise était impatiente de se trouver à Londres et ainsi retrouver l’animation d’une ville. Pour le moment, elle n’avait vu de l’Angleterre, que les campagnes, les châteaux et les nobles qui y vivaient. Tout cela avait profondément ennuyé Jane, surtout à cause de son maigre rôle de figuration que son mari lui avait accordé. La brune espérait bien pouvoir rencontrer d’autres personnes et surtout créer des alliances, ce qui lui permettrait de renforcer sa situation en Angleterre et améliorerait celle qu’elle menait actuellement en Ecosse. Peut-être recroiserait-elle lady Worth à Londres. Jane avait une soif de découverte et elle désirait plus que tout en apprendre plus de cette ville et des coutumes anglaises.

« Je n’en doute pas, nous nous recroiserons peut-être à la cour, avec mon époux nous y sommes invités. » Renchérit l’écossaise.

Les deux femmes étaient au calme dans le véhicule, jusqu’à ce que celui-ci ne stoppe et qua l’équipage ne se fasse attaquer par quelques brigands. En venant à Londres, jamais Jane n’aurait imaginé qu’une telle aventure aurait pu lui arriver. Si seulement elle avait écouté son mari, elle aurait dû prendre cette escorte supplémentaire. Heureusement qu’elle avait croisé cette anglaise en détresse sur le chemin pour se rendre à Londres, sinon elle se sentirait bien seule dans une telle situation. Les mains de l’écossaise tremblait, elle craignait qu’on ne lui attente à sa vie, ou pire que l’un des bandits tentent de le violer. La main devant sa bouche, elle essayait de ne pas crier, pour ne pas alerter les brigands qui avaient déjà neutralisé son petite escorte. Eleanore tentait de la rassurer en lui disant qu’il ne leur arriverait rien, cependant Jane avait beaucoup de mal à croire en une issue joyeuse. La situation leur était très défavorable et les brigands voudraient sûrement fouiller l’intérieur du véhicule.

« Je ne veux pas être pessimiste, mais j’ai beaucoup de mal à vous croire. » Murmura la jeune femme paniquée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Mer 12 Fév - 12:36
Votre mission si vous l'acceptez...



Jane Stuart & Eleanore Worth
Sur les chemins.
20 décembre 1553

Les brigands n'avaient eu aucun mal à neutraliser la faible garde de ce riche équipage. Ils en étaient sûrs, et cela dès qu'ils avaient vu passé le véhicule dans le village voisin, qu'une personne très riche devait voyager à l'intérieur. La soif de l'or avait le pouvoir sur tout et une fois que les gardes furent mis à terre, ils fouillèrent les bagages. Des robes, des capes, encore des robes, mais aucuns bijoux ! Les hommes étaient furieux, à moins que la dame qui devaient se trouver à l'intérieur, portée ses richesses sur elle. Les brigands ouvrirent la porte et demandèrent aux deux dames de sortir.

"Sortez immédiatement ! Et dites-moi où sont l'or et les bijoux, sinon il vous en coûtera." Hurla un homme qui était probablement le leader du groupe.

Option 1 ♣ Vous hurlez de peur.
Option 2 ♣ Vous vous enfuyez, mais vous êtes vite rattrapés.
Option 3 ♣ Vous sortez du véhicule et tentez de répondre aux hommes.
Option 4 ♣ Vous vous débattez, vous ne voulez pas sortir.

♦ Déroulement de la mission : Voilà votre mission, la mise en situation a été dite et vous avez maintenant plusieurs options qui s'offrent à vous. Attention, vous pouvez en prendre qu'une, donc vous devez ensemble vous mettre d'accord sur le moyen à utiliser.
Pour le moment vous êtes libre, mais un PNJ pourra venir à tout moment perturber votre jeu. Attention, votre mission commence dès maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Ven 6 Juin - 9:18

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

La situation ne s’annonça pas vraiment de bon augure pour les deux jeunes femmes. Eleanore qui essayait de positiver devait bien avouer que plus le temps passait plus son optimise diminuait. La brune restait néanmoins calme et ne voulait pas céder à la panique. Cela donnerait raison à ces brigands. L’anglaise tentait de réfléchir à un moyen de sortir de cette impasse sans que les brigands ne leur fassent du mal. Malheureusement elle n’en voyait aucune suffisamment rapide. Elle attendit donc avec Jane, le cœur battant fort dans sa poitrine mais sa respiration calme pour ne pas trahir la peur qui grandissait doucement en elle.

La porte s’ouvrit d’un coup révélant les brigands. L’un d’entre eux se mit à hurler et la fille du duc du Westermorland sursauta fasse à cela. Elle avait envie de lui répondre sèchement que ce n’était pas la peine de hurler, que leur oreille allait très bien et bien entendus qu’on ne parlait pas ainsi à des femmes, mais la brune se mordit la langue pour contenir cette impulsivité montante. Elle ne voulait nullement attirer d’ennuie à Jane. Son instinct lui disait de se débattre et de ne pas laisser ses vils hommes les toucher mais elle n’était pas sûre que l’écossaise ait le courage de faire cela.

Eleanore décida donc d’obéir avec un regard noir pour ses malfrats. Il fallait mieux pour eux de ne pas recroiser les routes de la jeune femme qui se ferait un plaisir d’être armé a cette fois et à cheval. Mais pour le moment il fallait jouer la carte de la diplomatie. Bien que ce ne fût pas un exercice que la brune maitrisait parfaitement, elle préférait tenter sa chance que de ne rien faire du tout.
« Ecoutez, il n’y a aucun objet de valeur ici. Allez attaquer d’autres véhicules plus riches que celui-ci. Nous n’avons absolument rien. »

Eleonore espérait réellement que Jane n’avait rien à l’intérieur. Sinon ce ne serait pas une partie plaisir pour la suite. Mais la brune espérait convaincre les brigands avec sa tenue un peu déplorable qui n’avait rien de très nobles. Ses fourrures étaient mouillées et ses braies complètement humides. Sans parler de ses cheveux dont de nombreuses mèches s’échappaient de la tresse qu’elle s’était faite lui donnant un petit air rustre et peu noble.

La jeune femme regarda aux alentours pour voir si une éventuel patrouille se trouvait dans le coin ou alors d’autres nobles pouvant leur venir en aide. Mais rien, juste la campagne anglaise sous la neige se proposait à ses yeux. Ce n’était décidément pas un bon jour pour la brune. Une chute de cheval, une attaque de brigands. A croire qu’elle avait attiré la colère de Dieu sur elle.





© EKKINOX


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Sam 14 Juin - 22:23


La loi de la jungle.


Des brigands. De toute sa vie, malgré les nombreux voyages qu’elle ait pu faire en Ecosse, jamais Jane n’avait été attaqué, avec autant de violence. Cette jeune fille en fleur était effrayée, craignant le pire pour sa vie. Elle n’aurait jamais dû quitter l’Ecosse, ce pays où elle était si en sécurité, pour un endroit où elle était l’ennemie et où les brigands courraient les chemins. Sa garde était trop maigre, elle aurait dû écouter Archibald et sortir avec plus de personnes, surtout pour rejoindre Londres. Tout était de sa faute et maintenant, elle allait mourir en raison de sa bêtise. Les brigands étaient toujours au dehors, fouillant les malles et les pauvres gardes qui n’avaient pas pu lutter bien longtemps. Combien étaient-ils, dix ? Vingt ? Cent ? Jane était terrifiée et avait peur de se faire violer, comme n’importe quelle jeune femme qui se trouvait dans cette situation. Le viol était chose commune partout et il devenait même normal pour tous, empêchant ainsi les femmes de se défendre. Morte de peur, l’Ecossaise serrait un peu plus la main de la belle Eleanore, espérant qu’elle lui donne un peu de courage pour surmonter ce moment. Au fond d’elle, elle priant en silence le Seigneur, espérant, qu’il lui vienne en aide pour cette épreuve.
Au bout d’un moment, la porte s’ouvrit paralysant de peur la jolie Jane, qui voyait le visage se ses assaillants. Mon Dieu, ils avaient l’air si méchant ! Aussitôt un homme leur demanda de sortir et il voulait savoir où se trouvait l’or et les bijoux. Après tout, avec un véhicule comme celui-ci ses occupants devaient être très riches. Jane ne dit rien, elle n’y arrivait pas, les mots restaient coincés au fond de sa gorge, son cœur battait à la chamade, tellement elle était terrorisée. Eleanore fut la première à réagir, avec fermeté, elle leurs répondit, qu’elles ne possédaient rien. Les hommes leurs rirent au nez et avec fermeté, ils sortirent les deux jeunes femmes du véhicule. Jane regarda autour d’elle, cherchant un moyen de fuir cet Enfer, mais il n’y avait rien, personne à l’horizon, pas une patrouille, ni de malheureux paysans. Les deux jeunes femmes étaient prises dans un guet-apens et Jane allait devoir donner les quelques bijoux qu’elle avait emporté avec elle. Les hommes fouillèrent alors le véhicule et ils sortirent tout, jetant les affaires pêle-mêle. La jeune femme rougissait de honte en voyant ses affaires personnelles jetaient ainsi, mais elle avait surtout mal à cœur, surtout en voyant l’une des robes que Marie de Guise lui avait offerte être jeté dans la poussière. Jane n’était pas matérialiste, mais elle aimait prendre soin de ses effets personnels. Après plusieurs minutes, la timide écossaise termina en larme et se débattit quand un homme voulut lui arracher le collier qu’elle portait autour du cou.

« Lâchez-moi ! Ce n’est pas à vous ! » hurla la jeune femme, en pleine crise d’hystérie.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Ven 27 Juin - 15:48

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

Visiblement les paroles d’Eleanore n’eurent aucun effet sur les brigands. La brune regarda l’écossaise que ne semblait pas rassurée. Impuissante, elle regarda les malfaiteurs fouillé la voiture et jeté les affaire de Jane. L’anglaise avait mal pour l’étrangère. Bien que la duchesse ne fût pas très coquette, elle n’aurait pas apprécié que l’on traite ses affaires ainsi. Et quelle image cela donnait de l’Angleterre ? On pouvait dire qu’elle était dégouté que des anglais puissent faire ça, même des gens du peuple. La colère montait en elle et la jeune femme faisait tout son possible pour rester calme. Malheureusement cela ne dura pas longtemps.

L’un des brigands voulu arracher le collier que la Stuart portait autour du cou. L’écossaise se débattait tant bien que mal. Cela fut de trop pour la brune. D’accord c’était des brigands, ils voulaient de l’or, de l’argent mais il y avait un minimum de respect à avoir selon elle. Eleanore était un peu un garçon manqué parfois, elle avait appris à manier les armes et à me défendre. Bien qu’elle ne fût pas armée elle n’allait pas laisser cet homme faire du mal à celle qui l’avait secouru quelques minutes plutôt. Elle s’approcha de l’homme et remonta le plat de sa main contre l’arrêt du nez de l’agresseur de Jane, qui tomba au sol en gémissant. La jeune femme en profita pour attraper l’arme du brigand et leva sa garde.
« Ce n’est pas de cette façon qu’on traite des dames messieurs ! »

Son cœur battait rapidement dans sa poitrine. Elle avait peur, la duchesse ne pouvait le nier mais elle tentait de la cacher. Eleanore cherchait une solution pour se sortir de cette situation. Les hommes de Jane étaient neutralisés et les malfaiteurs n’avaient surement pas peur d’une femme avec une épée. Ses yeux ne quittèrent pas leurs agresseurs.
« Jane, savez-vous monter à cheval ? »

Eleanore espérait quand Ecosse, les jeunes filles nobles apprenaient à monter à cheval. Normalement oui. Il fallait détacher un cheval du fiacre et s’enfuir au galop vers Londres. C’était la seule solution que la brune voyait. La jeune femme observa les hommes qui les avaient agressés, aucun d’eux ne semblait en possession d’un arc ou d’une arbalète. Donc pas de risque de tir à distance.
« Maintenant on va faire cela de façon diplomatique. Vous posez vos armes, vous nous laissez partir et tout ceci est à vous. »

La duchesse du Westmorland se fichait un peu de savoir si l’écossaise était d’accord. Elle souhaitait par-dessus tout se sortir de là. Elle réfléchirait aux conséquences de tout cela plus tard. La jeune femme souhaite rejoindre Londres au plus vite, se mettre en sécurité et pouvoir enfiler des vêtements chauds car elle commençait sérieusement à avoir froid.





© EKKINOX


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 6 Juil - 12:35
Votre mission si vous l'acceptez...



Jane Stuart & Eleanore Worth
Sur les chemins.
20 décembre 1553

Une attaque n’était jamais facile à gérer, mais la jolie Eleanor Worth, en grande négociatrice ne se laissait pas abattre et tentait le tout pour le tout. Elle voulait toucher les hommes, pour qu’ils la laissent en paix, mais aussi pour mieux pouvoir prendre la poudre d’escampette, avec l’aide de l’un des chevaux.

Les hommes se moquèrent ouvertement des deux jeunes femmes et l’un deux arracha le collier de Jane, sous les cris de cette dernière. Le bijou était précieux, les hommes ne pouvaient que faire la main basse dessus. Tandis que certains fouillaient l’intérieur, d’autres fouillaient les malles sur le véhicule, tout en se montrant le butin. Bientôt l’appât du gain les laissa oublier les deux jeunes femmes, qui pouvaient soit fuir, soit rester ici et subir.

Option 1 ♣ Vous fuyez à cheval;
Option 2 ♣ Vous restez ici.

♦ Déroulement de la mission : Voilà votre mission, la mise en situation a été dite et vous avez maintenant plusieurs options qui s'offrent à vous. Attention, vous pouvez en prendre qu'une, donc vous devez ensemble vous mettre d'accord sur le moyen à utiliser.
Pour le moment vous êtes libre, mais un PNJ pourra venir à tout moment perturber votre jeu. Attention, votre mission commence dès maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Dim 6 Juil - 21:59


La loi de la jungle.


Jane se sentait souillée, elle voyait ces hommes fouiller ses affaires, fouiller dans sa vie privée, prendre ses bijoux. Elle ne pouvait supporter cela, c’était comme si ces inconnus la violaient. Elle avait envie de hurler, mais seules les larmes coulaient le long de ses joues. Si elle n’était pas retenue, elle aurait même frappé cet homme qui lui arrachait son collier. Mais elle n’avait pas pu, elle n’était qu’une femme. Jane ne comprenait pas comment Eleanore Worth parvenait à garder son calme. La jeune femme voulait même se lancer dans la diplomatie avec ses monstres, pour mieux les sauver. Cette force, Jane ne l’avait pas en elle et à tout jamais, elle resterait faible, comme son mari se prêtait si bien à lui dire. Si elle avait pu, la jolie écossaise les aurait tous tué, mais sa faiblesse allait la perdre et aujourd’hui, si elle ne parvenait pas à fuir, elle allait mourir dans d’atroces souffrance, ou bien vivre les pires sévices. Son cœur battait à la chamade et traduisait toute sa peur durant ce moment. La bile lui remontait dans la gorge, mais elle faisait tout pour ne pas vomir, elle ne devait pas, cela sera un acte de faiblesse. La jeune femme n’écoutait même pas sa compagne d’infortune, mais son regard s’illumina presque quand elle entendit cette dernière lui demander, si elle savait monter à cheval. Pour ne pas parler, Jane lui fit un petit hochement de tête pour lui indiquer que oui, elle savait.
Bientôt l’appât du gain devient beaucoup trop fort pour les hommes. Ces derniers fouillaient toutes les malles, toutes les affaires de la jolie écossaise, à la recherche du moindre bijou. Ils prenaient, montraient aux autres, riaient de leur exploit, sous l’œil atterré de la propriétaire de tous ces trésors. Les hommes, trop dans leur argent oublièrent bien vite les deux jeunes femmes, leur laissant un unique garde, qui se retrouva bien vite occupé à examiner un collier de perle et demander à l’un de ses compagnons de vérifier si c’était vrai. Jane regarda Eleanore, attendant de suivre ses directives. Elle-même n’avait pas le courage de faire quoique ce soit, elle avait trop peur de mourir.

« Je pense que l’on pourrait fuir. » Murmura la jeune femme. « Vous en pensez quoi ? Ils paraissent bien occupés avec mes affaires. » Continua-t-elle tout en jetant un regard discret vers les hommes.

La fuite, c’était une bonne solution, mais soit ça passait, soit ça cassait et dans ce cas-là, Jane pouvait tout perdre, sa vertu, tout comme la vie. Cependant quoi qu’il arrive, elle suivrait Eleanore, elle ne voulait certainement pas rester seule avec ces bandits.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  Mer 9 Juil - 20:57

Les anglais et les écossais ne sont pas des amis
AVEC JANE STUART

Visiblement cela ne semblait pas impressionner et arrachèrent quand même le collier de Jane. Mais bientôt il semblait plus intéressé par l’appelle de l’or et de l’argent. Les deux femmes pouvaient filer en douce sans que cela ne les inquiète. L’écossaise confirma à l’anglaise qu’elle savait monter. C’était un bon point.

Leur moyen de fuir était simple. Maintenant il fallait arriver un détacher un des chevaux pour fuir. Et si possible discrètement et rapidement. Car si les hommes voyaient les deux femmes s’éloignaient, la brune craignait le pire. N’étant toujours pas marié, la duchesse souhaitait éviter de perdre ce qui pouvait la marier un jour.

Jane semblait également d’accord que cela semblait le bon moment pour filer, l’écossaise semblait pétrifiait, incapable de réagir. Malgré la peur qui l’étreignait, la jeune femme tenait de garder son calme, il le fallait si elles voulaient s’en tirer. Doucement, Eleanore s’approcha de l’attelage et finit par enlever ce qui retenait l’animal au fiacre.

Mais il restait un sacré problème. Les rênes étaient dix fois trop longues pour une monte classique. La jeune femme s’aperçut qu’elle avait toujours l’arme du briguant dans la main. Elle priait pour ce la lame soit aiguisé et tenta de sectionner le cuir. Les mains glacées par le froid, la brune appliquait la pression la plus forte qu’elle pouvait pour sectionner la pièce trop longue. Elle sentit le cuir rompre. Elle éloigna le cheval de quelques pas.
« Jane, venez vite » souffla- t-elle.

Elle aida l’écossaise à se hisser sur le dos de l’animal avant de faire de même et de talonner l’animal. Le cheval prit le galop en direction de Londres. Dans sa course des monticules de neige volaient autour d’eux. Le froid s’engouffrait dans les fourrures et les cheveux de l’anglaise, elle ne sentait d’ailleurs plus ses mains qui étaient rongeaient par le froid et l’humidité, la brûlure les mettaient à vif et cela ne serait qu’une question de temps avant que le sang ne commence à couler sur les pièces de cuir. Ses pieds étaient dans le même état que ses mains. Elle ne rêvait que d’un bon feu chaud avec une boisson chaude.

Elle se rappellerait de sa sortie dans la compagne autour de Londres pour respirer un grand bol d’air frais. Elle n’était pas prête de recommencer. Mais pour le moment, son objectif était Londres. Elle voulait amener Jane en sécurité le plus rapidement possible. Eleanore poussait donc le cheval, le forçant à garder une allure vive. Ce n’était pas dans ses habitudes, elle était plutôt dans le respect de la bête, mais aujourd’hui elle faisait une entorse à cela.



© EKKINOX


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."  
Revenir en haut Aller en bas
[MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MISSION] Jane Stuart & Eleanore Worth ♣ "Les anglais et les écossais ne sont pas des amis."
» Eleanore Worth, finish
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: Les Défis & Les Missions-
Sauter vers: