AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Ven 10 Avr - 16:56





Discussion familiale


Feat Antanasya Cavendish & William Cavendish



Le froid de décembre était bien installé sur le royaume. Certaines personne étaient mieux lotis que d'autres et Henriette n'avait pas à se plaindre là-dessus. Une douce chaleur se diffuser dans le domaine de Devonshire's. Même si parfois on sentait un doux courant d'air frais, ce n'était pas la catastrophe. Henriette pouvait sentir que son corps avait changé depuis qu'elle avait passé le cap des treize années et certaines de ses amies avaient même commençaient à saignées. Ce qui annonçaient pour les jeunes filles, un mariage imminent. La jeune Cavendish n'était pas tellement contre le mariage au contraire, mais elle voulait que cela ce passe dans l'amour et le respect. Elle avait entendu bien des histoires là-dessus, certaines femmes avaient mis des années avant de tomber amoureuse de leurs chers et tendres maris. Chose que Henriette ne voulait absolument pas, elle n'avait jamais eu l'occasion de parler de ce genre de détail avec Anya et elle espérait sincèrement, que la jeune femme soit tombée de son père au premier coup d'oeil.

Henriette avait toujours entendu sa grand-mère, lui dire que le coup de foudre n'existait pas et que l'amour venait toujours après, pourquoi c'était si difficile ? La jeune fille savait parfaitement que son père était surement en train de chercher un jeune homme digne de lui et surtout digne de sa fille. La jeune Cavendish fût tiré de ses pensées, lorsqu'une servante frappa à la porte de sa chambre et ouvrit délicatement les tentures qui cachaient la lumière du jour. C'était une période heureuse pour les enfants, ils pouvaient faire des batailles de boule de neige, rire et s'amuser. Henriette ne ce souvenait même plus de la dernière fois, où elle avait pu rire dans la neige. Cela devait remonter à bien longtemps. Etant la plus grande des enfants, la jeune femme avait quelques obligations à respecter et aujourd'hui comme tous les jours, la règle était la même.

Henriette ce leva, elle lança un sourire à la servante et l'invita pour la première fois, à la laisser seule. Aujourd'hui, la jeune Cavendish voulait se préparer seule. Elle retira sa longue robe de nuit et commença à passer les vêtements que la servante avait juste eu le temps de sortir, une fois ses vêtements passés, Henriette rappela quelques secondes la servante pour fermer ses corsages. Après quoi, elle prit place à sa coiffeuse et entreprit de démêlait sa longue chevelure blonde. Une fois prête, la jeune fille descendit les escaliers vers la salle de vie ou ses soeurs mangeaient le petit déjeuner. Elle eut à peine le temps de les voir qu'elles filèrent toutes les deux dehors dans la neige. Au moins, elle serait seule pour discuter avec ses parents.


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2178 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Ven 15 Mai - 0:07
Henriette, Antanasya & William ♦ discussion familiale.


L'hiver arrivait, et au domaine ça se faisait déjà sentir. On allumait au plus vite les cheminées, et fermait les fenêtres de peur d'avoir froid et d'attraper une maladie. On avait bien connu des hivers comme cela, mais celui ci me paraissait particulièrement rude, avec en prime tous les évènements qui se passait au dehors, et dont on n'était pas seulement des spectateurs.. Je ne savais pas quand tout cela allait enfin se terminer, quand on pourrait enfin vivre sans se cacher, sans avoir peur de perdre notre tête un jour. Demain quel sera notre sort ? Mais je veux y croire, y croire encore plus fort qu'on allait s'en sortir. Ceci dit on vivait très bien dans le Devonshire. Le cadre y était agréable, et j'étais entouré de personnes qui comptaient le plus pour moi. La demeure semblait toujours aussi vivante malgré tout ce qui se passait au dehors. Le domaine était grand, et nous en profitions, le temps qu'il nous reste. J'espérais qu'il nous en resterait plusieurs années. Ce mois de Décembre n'était pas très indulgents avec nous à vrai dire.

En cette fin de moi de décembre, il faisait très froid en effet. Ce jour-là je me trouvais au domaine dans le Devonshire, et non à Londres. Il était temps pour moi de me reposer, surtout après ces évènements qui chambolaient la vie des anglais. Je ne voulais aussi surtout pas mettre mes enfants en danger, quoiqu'il arrive. Notre famille était unie, j'en étais certain. Je m'étais promis de jamais les laisser seuls. Je dormais près d'Antanasya, les enfants aussi paisiblement. Je les aimais plus que tout. Mais c'est vrai que je ne m'occupe pas tellement d'Henriette, Antanasya me le répète sans cesse. Pour moi mes enfants les plus chers sont Agnès, Henry et Georgiana, mes prunelles de mes yeux. Je vois seulement en Henriette sa détestable mère dont je ne veux plus me souvenir. Seulement, il est vrai qu'Henriette grandissait assez vite, et qu'il fallait penser à son mariage. Elle est tout de même une Cavendish, et on ne devait pas faire ça à la légère, que penseront les gens ?

Le soleil se leva petit à petit, et Antanasya était déjà debout. La situation était toujours la même depuis hier, mais je dormais malgré tout sur mes deux oreilles. On était quand même heureux, on ne pouvait pas s'en plaindre car on n'avait pas de soupçon sur notre famille. Je me réveillais alors et me dirigeais vers la salle à manger pour un bon petit déjeuner. Les filles étaient là, avec des servantes qui préparaient à manger. Je m'asseyais à la table à manger, tout en saluant tout le monde présent. "Avez-vous bien dormis ?" m'assurais-je. Je n'eus pas le temps de dire un mot de plus qu'Agnès et Georgiana filèrent à toute vitesse pour aller jouer. Ah les enfants ! J'étais tout de même content de les voir sourire. Dans la salle je me trouvais donc en compagnie d'Antanasya et Henriette. Je restais silencieux un moment.



©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2567 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Jeu 21 Mai - 21:09

Discussion familiale.



L’hiver s’installait, mais ne dissipait pas les inquiétudes du commun des mortels. Un pays meurtri, envahi par les espagnols, une reine inconsciente, qui se laissait conseiller par des personnalités étrangères, une foi religieuse qui s’imposait et qui n’était plus la leur et un enfant, un héritier catholique était en préparation, ce qui ne présageait rien de bon pour la suite.
Depuis cette accumulation de mauvais coups, la duchesse de Devonshire s’était mise à la tête d’une rébellion secrète, qui agissait, pour le bien de la foi protestante. Elle ne le niait pas, ses actions, comme lors du tournoi ou de la chasse royale étaient sûrement extrême, mais elle et ses compagnons avaient voulu marquer le coup, pour montrer au pouvoir royal, que la voix protestante devait être prise en compte et pas ignorée, comme jusqu’à aujourd’hui. Il y aurait des conséquences. Anya n’était pas idiote, elle savait que la reine et le roi réagiraient. Philippe de Habsbourg était le fils de Charles Quint, défenseur de la foi catholique, ainsi que le petit-fils des rois catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Même s’il était discret, sa lignée parlait pour lui et la duchesse savait qu’il ne resterait pas inactif. Lui et la reine étaient tous les deux des Espagnols, lui parce qu’il l’était de naissance et elle par sa mère, qui lui avait inculqué les principes strictes du catholicisme. La grossesse de la reine allait changer beaucoup de chose. Si une lignée catholique s’installait sur le trône, il se pourrait bien que les protestants n’aient plus qu’une chose à faire, immigrer dans un pays beaucoup plus tolérant. La fuite, la duchesse de Devonshire y avait déjà pensé, son argent était déjà mis de côté et elle avait un navire qui pourrait être sa porte de sortie. Anya ferait n’importe quoi pour mettre sa famille en sécurité et si elle voyait que ce pays ne pouvait plus lui permettre un certain confort, elle ferait n’importe quoi, pour mettre tout le monde, ailleurs, sain et sauf. Depuis qu’elle se mettait en danger, elle ne mettait rien de côté et calculait tout à l’avance pour que rien ne lui arrive.
Elle dormait peu depuis les évènements du tournoi où elle avait été elle-même victime de son explosion. La jeune femme pensait toujours à ce qu’elle ferait, à ce qui pourrait arriver si un de ses amis la trahissait. Elle craignait de finir comme Thomas Wyatt et même si elle savait qu’elle mourrait la tête haute, elle pensait à ses enfants. Que feraient-ils sans leur mère, une fois qu’elle serait morte ? Est-ce que William se remettrait de sa disparition ? Penser à ses proches lui permettait d’être raisonnable, mais quand il s’agissait de se lancer dans l’action, il arrivait que la duchesse de Devonshire le soit beaucoup moins. Cette nuit n’avait pas fait exception, mais la jeune femme avait fini par s’y habituer et à commencer très tôt son travail de duchesse. Une fois prête, elle commençait toujours par donner ses ordres aux serviteurs et aux gouvernantes des enfants, avant d’aller les réveiller, chacun leur tour, en commençant par Henry, puis par les filles. La mère de famille aida la plus petit Georgiana à s’habiller, puis elle les conduisit jusqu’à la salle à manger, pour qu’ils prennent tous leurs petits déjeuners. Henry, qui avait de nombreuses obligations commença et termina le premier et alla rejoindre son professeur, qui lui apprenait le maniement des armes. En tant que noble, Henry irait un jour à la guerre et la duchesse tenait à ce qu’il soit prêt, pour le moment venu, même s’il devait commencer très tôt pour cela. Quand William entra dans la pièce, la jeune femme n’était pas présente, donnant à ce moment-là des directives pour les occupations de ses plus jeunes filles. Ce fut ainsi qu’elle le retrouva attablé, en compagnie des filles Cavendish, les plus petites sortirent et Anya s’installa, commençant à manger tranquillement.

« Henriette, vous travaillerez avec moi ce matin, votre professeur de danse doit venir et en l’attendant, nous travaillerons sur vos écritures. » Souriait la mère de famille, tout en exposant son programme à la plus âgée de ses filles. Henriette avait treize ans et bientôt elle ferait ses premiers pas à la cour, il lui faut être parfaite pour ce moment-là.



    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Ven 29 Mai - 12:39





Discussion familiale


Feat Antanasya Cavendish & William Cavendish



Henriette ne resta pas longtemps seule, son père arriva dans la pièce. Il ne porta guère d'attention à la jeune fille, il était d'avantage concentré sur ses deux fillettes qui filèrent jouer dehors dans la neige. Henriette n'osa parler à son père, même-ci la relation c'était amélioré ce n'était pas encore très chaleureux entre eux. Et Henriette avait encore peur de lui et pourtant elle savait qu'une conversation qu'elle redoutait, aller bientôt être mise sur le tapis. Anya entra dans la salle se qui redonna le sourire à la jeune fille, elle appréciait Anya et savait parfaitement que quand elle était présente, son père était plus doux.

Sa mère lui annonça alors qu'elles allaient travailler toutes les deux. Une chance c'était tellement plus agréable de travailler avec Anya plutôt qu'un professeur, en revanche la jeune Cavendish n'était pas très enthousiasme à l'idée de devoir prendre des cours de danse. Elle n'avait jamais vraiment apprécier devoir dansé comme tous le monde. Mais, c'était ainsi, Henriette devait être prête à la danse surtout si un homme l'invité à danser. "Bien mère, j'espère juste que mon professeur m'apprendra une danse plus agréable que celle de la dernière fois." Henriette lança un sourire à sa mère qui devait savoir exactement de quoi elle parlait.

La jeune fille posa son regard sur son père qui n'avait encore rien dit, elle se tenta alors à lancer la conversation tant redouté pour elle. "Père ? Puis-je me permettre de vous demandez, si vous aviez fait un choix pour mon prétendant ? Je ne voudrais en aucun cas vous paraître désobéissante mais, je me demandais si par hasard il serait possible que je décide moi même de mon futur mari ? Je sais que ça n'est pas très recommandé mais, nous pourrions peut être amener quelque chose de nouveau ? Quand pensez-vous ? Henriette espérait sincèrement que son père étudierais sa requête avant de prendre une décision mais, la jeune fille avait peu d'espoir que William soit d'accord avec cette idée.


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2178 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Dim 31 Mai - 21:52
Henriette, Antanasya & William ♦ discussion familiale.


Un beau matin d'hiver. Je me trouvais tranquillement dans le domaine familiale, avec toute la famille. J'étais bien heureux de les avoir à mes côtés, je pouvais le dire. Tout cela c'était grâce à Antanasya. Je ne pensais pas avoir un tel bonheur si elle n'était pas présente. Fin 1554, je savais que la nouvelle année allait bientôt arriver, et qu'elle ne serait qu'une année de malheur en plus, une année de massacres contre nos amis les protestants, une année sanglante. Fort heureusement, les enfants n'avaient pas idée de ce qu'il se passait, et qu'un jour, il devront faire face, peut-être, à la mort de leur parent. Mais loin de moi cette idée. Je devais tout faire pour éviter le pire des situations. Pour le moment leur éducation était des plus importantes, et ma priorité était qu'ils vivent sans soucis en tête. Seulement je savais qu'il fallait que j'en parle assez tôt à Henry de ces futurs devoirs politiques, lui qui était mon digne héritier. Il ne devait pas que je me fasse une grande inquiétude car au fond, je savais qu'il pouvait être à la hauteur, tel un grand Cavendish, comme mon père m'avait appris autrefois. Tout cela me ramenait à l'idée qu'il était question de la survie de la famille avant tout. C'est ce qui faisait ma force à vrai dire. Les temps étaient durs, et il fallait rester très discrets concernant notre situation. Ces derniers temps je ne faisais que prier pour mes amis et ma famille. Je me sentais affaibli ne sachant pas ce qui pouvait nous réserver. Surtout après ce qu'il s'était passé avec Anya, je m'inquiétais de plus en plus. Je ne pouvais pas me permettre de la perdre, je ne pouvais même pas me l'imaginer.

Ce matin-là je laissais paraître ma bonne humeur, ne voulant pas montrer aux enfants qu'il y avait un problème. Je me dirigeais vers la salle à manger où je trouvais déjà les filles. Je n'eue le temps de parler à Agnès et Georgiana qu'elles filèrent jouer dehors. Je souriais quand je les voyais mes princesses comme ça. Je m'asseyais sur une chaise, demandant à une servante de me servir le petit déjeuné. J'avais assez bien dormi malgré tout. Je levais la tête un petit moment et vis Antanasya entrer dans la pièce. "As-tu bien dormi ma chère ?" lui lançais-je après qu'elle s'était adressée à Henriette qui se mit ensuite à me parler. Je l'écoutais tout de même, l'air insensible jusqu'à ce que le sujet dont elle voulait me parler me surpris et me mettait presque en colère en même temps. Henriette avait en effet 13 ans déjà, et il fallait tout de même bien que je l'a marie.. Je soupirais un moment. "Non je n'y ai pas pensé pour l'instant. Comment oses-tu me demander une telle chose ?! Crois-tu que c'est comme cela que ça fonctionne ?" lui répondis-je sur un ton ferme. Elle était une jeune fille, bien trop jeune pour pouvoir choisir son mari ! Fallait-il lui apprendre à nouveau les manières ? J'étais de même assez suspicieux. Je me demandais bien ce que cela voulait signifier. Avait-elle quelqu'un en tête ? Je ne voulais pas y croire.



©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2567 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Mer 1 Juil - 22:54

Discussion familiale.


Diriger l’éducation de ses enfants était un plaisir pour Anya. Beaucoup de femmes n’avaient guère le choix de pouvoir dire mot, mais elle, elle avait la chance d’avoir un mari reconnaissant de ses choix. La duchesse de Devonshire ne faisait pas d’exception, elle veillait sur chacun d’eux et elle voulait que tous soient assidus dans leurs leçons. Elle ne voulait pas faire de ses enfants des écrivains comme les filles d’Anne Stanhope, elle ne voulait pas en faire des prodiges, juste qu’ils soient des êtres capable de raisonner par eux même et de savoir ce qui était bien ou mal. Après, s’ils voulaient faire plus, comme écrire ou autre chose, elle ne cesserait de les encourager et de les aider sur cette voie. Antanasya ne voulait pas que ses enfants soient égoïstes, elle voulait qu’ils aident leur prochain et surtout que plus tard, ils continuent ses œuvres auprès des plus démunis. Rien qu’avec cela, la duchesse savait qu’elle aurait accomplis une grande chose.
Henriette était la plus âgée de ses filles et sans qu’elle ne s’en soit aperçue, la fillette qu’elle avait accueilli comme sienne était devenue une femme. A ses yeux, elle n’était encore une petite fille, mais aux yeux du monde Henriette pouvait être en âge de se marier, ce qu’Anya se refusait pour le moment. Elle avait vu trop de jeunes filles arrachées à leur famille trop tôt et pour elle, Henriette ne serait mariée avant d’être prête d’affronter le mariage. Elle-même en épousant William n’était pas prête et elle avait connu de nombreuses difficultés. Ainsi, pour elle, son ainée devait encore attendre, pour pouvoir prendre un mari et elle se battrait bec et ongle contre William, s’il venait à conclure un mariage, sans demander son avis.

« Oui très bien. » Répondit la brune à son mari, quand celui-ci lui demanda si elle avait passé une bonne nuit.

Ils étaient réunis, une certaine froideur régnait dans la pièce en raison des dernières difficultés que connaissaient le couple Cavendish, mais pour Anya rien n’état insurmontable, ils surmonteraient cette épreuve. Elle était une femme têtue, son mari tout autant, et quand tous les deux avaient une idée bien arrêtée, ils n’en démordraient pas. La duchesse indiqua à sa fille qu’elle aurait un cours de danse et quand Henriette approuva, le silence s’installa. Ce fut la jeune fille qui le coupa à nouveau, pour demander à son père, si elle pourrait elle-même choisir son mari. Face à l’étonnement, Antanasya laissa tomber le fruit qu’elle tenait entre les mains et elle regarda tour à tour sa fille et son mari. Se pourrait-il qu’on ne lui ait point parlé d’un prochain mariage ? La réaction de William ne se fit guère attendre et sur un ton ferme, il remit sa fille en place, lui disant que ce n’était pas ainsi que cela fonctionnait.

« De toute façon, il n’est pas question de mariage, Henriette est trop jeune pour se marier. » Commença la duchesse qui venait d’être prise au dépourvu, par sa fille, mais aussi par son mari, qu’elle soupçonnait vouloir chercher un époux pour leur fille ainée. Face à la réponse de son mari envers Henriette, elle ne put qu’ajouter, avec un léger sourire sur les lèvres. « Mon cher mari, il me semble que vous avez eu le choix de votre épouse pour votre second mariage, à moins que je ne sois qu’un arrangement, comme vous souhaitez l’imposer à Henriette. » Elle se tourna vers sa fille et lui fit un discret clin d’œil, pour lui dire qu’elle arrangerait cela, même si pour elle, il était hors de question de voir sa fille prendre un époux à treize ans.



    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Jeu 2 Juil - 16:42





Discussion familiale


Feat Antanasya Cavendish & William Cavendish



Le stress commença à monter dans le corps de la jeune Henriette Cavendish, avait elle bien fait de lancer ce sujet ? Elle eut rapidement sa réponse, lorsque son père haussa le ton l'air indigné par cette question. Pourquoi était il ainsi avec elle ? Qu'avait elle bien pu faire pour attirer la haine de son paternelle ? Certes elle avait involontairement tuer sa femme mais, était elle à blâmer pour cela ? Alors qu'elle n'était encore qu'un nouveau née ? Ou était ce le fait qu'elle était ici le vilain petit canard ? En effet de ses deux soeurs ou de son frère, Henriette ne ressemblait à aucun. Et pourtant le sang des Cavendish coulait aussi bien dans son corps que dans celui de ses soeurs et son frère.

Cependant cette fois, la jeune femme était décidé à affirmer son caractère mais, avant qu'elle ne puisse répondre Antanasya prit la parole lançant un clin d'oeil discret. Henriette apprit alors qu'il n'était nullement question de mariage pour son plus grand soulagement. Anya ajouta également le fait que son père lui même avait pu choisir son épouse. Henriette se demanda alors si elle devait rebondir la dessus ou se taire. Peut-être qu'elle devait crever l'abcès c'était surement le bon moment. "Père je ne vous demande pas beaucoup, je vous demande juste m'autoriser à prendre le temps de trouver mon futur époux et si cet homme ne vous convient pas alors vous pourrez me soumettre un partenaire que j'épouserais sans me plaindre."

Henriette marqua une pause avant de reprendre cette fois elle prit son courage à deux mains: "Père puis-je me permettre de vous demandez, pourquoi je vous rebute ? A moins que je me fasse des illusions mais, j'ai l'impression que je vous rappelle un mauvais souvenir. J'essais de vous faire plaisir, d'être à la hauteur pour vous et pour la famille mais, j'ai l'impression que quoi que je fasse vous ne serez jamais satisfait de moi..." La jeune Cavendish, baissa les yeux. Elle savait que cette fois, elle avait surement était trop loin mais, le fait de toujours avoir des reproches l'a faisait souffrir. Henriette évita le regard de son père mais, aussi de sa mère. Elle sentait des larmes monter, Henriette ne devait cependant, pas craquer ici et surtout pas devant son paternelle.


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2178 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Jeu 9 Juil - 17:21
Henriette, Antanasya & William ♦ discussion familiale.


Au domaine, un bon matin hivernal, j'évitais de penser au lendemain et profitais d'être auprès de ma famille. C'était en réalité le plus important. Je ne pourrais échanger ce bonheur pour rien au monde. Nous devions nous cacher, encore et toujours. Rien ne sera comme auparavant, on ne pouvait revenir en arrière. Je ne pouvais plus supporter cette situation et pourtant je faisais partie de ceux qui n'avait aucun choix. Je devais y faire face quoiqu'il arrive. On pouvait encore rêver d'une tolérence. En apparence, nous vivions certes heureux, montrant à tous que nous n'avions besoin de rien de plus et que la vie nous souriait. J'aimais énormément mes enfants, sauf Henriette avec qui j'avais du mal à rester calme parfois. Seule Antanasya avait réussit de me faire changer d'avis à son sujet. Je ne pouvais jamais lui dire non à ma femme, surement mon plus grand point faible. Antanasya était une très bonne mère pour les enfants, et savait comment bien les éduquer. Je me sentais le plus heureux des maris d'être marié à la plus belle et plus intelligente des femmes.

Alors que je n'avais pas le temps de dire quoique ce soit de plus, Agnès et Georgianna partirent en vitesse. Je souriais légèrement, seulement je me retrouvais seul avec ma femme et ma première fille aînée. Je n'avais pas envie de lui parler ce matin-là. Mais Henriette profitait de notre présence pour nous parler d'un sujet dont elle savait pertinament que c'était tendu. Pourtant la jeune fille se montra rebelle ces derniers temps et je ne pouvais pas supporter un jour de plus son comportement indigne d'une jeune fille d'une grande famille telle que la notre. Elle avait à mon grand désespoir grandi et je ne savais pas quoi faire pour le moment. Il y avait une certaine tension qui s'était installée dans l'atmosphère. J'apercevais Antanasya être toute aussi surprise que je l'étais. La colère me montais presque et faisait comprendre cela à Henriette. Je me demandais en même temps ce qu'elle avait en tête, et la vrai question était de savoir qui elle avait en tête ! Je n'étais point dupe, elle a dû être influencée. Je fus content de voir Antanasya être du même avis que moi pour le moment. J'écoutais l'avis de ma femme. "Elle a 13 ans et comme toutes les jeunes filles de son âge, il faudra songer à la question du mari, tout comme tu l'as été Antanasya à son âge. De même, je ne voudrais pas qu'elle reste sans mari quand elle aura 20 ans! Il faut malgré tout y penser dès maintenant à mon avis" lançais-je ensuite. "Enfin ce n'est pas pareil Antanasya! C'est une jeune fille, et nous ne ferons pas d'exception pour elle ! Nous choisirons un bon parti pour tous nos enfants." repris-je d'un ton assez ferme. Henriette rétorqua ensuite. "Pourquoi me parles-tu de cela ? Penses-tu à quelqu'un en particulier ma fille ?" lui lançais-je sans tabou. "Je ne t'autorise pas à me parler sur ce ton ci jeune fille ! Cela n'en est rien de ce qui te regardes !" repris-je après son affront envers moi. Non, je ne voulais pas accepter Henriette, dont la mère était une personne extrêmement détestable et qui me rappelait mes années noires.


©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs. »
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 30 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : fassophy ♕ Mon nombre de messages est : 2567 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Lun 3 Aoû - 21:17

Discussion familiale.


Antanasya s’était montrée impertinente envers son mari, elle le savait et elle l’avait fait exprès pour le provoquer. Défendre Henriette avait été son principal but depuis qu’elle était arrivée à Devonshire’s House, la petite fille qu’elle avait trouvé été malheureuse à cette époque et depuis, l’amour qu’elle lui avait procuré, lui avait permis de se transformer en une ravissante jeune fille. Anya connaissait l’animosité qu’il y avait entre Henriette et son père, c’était pour cela, qu’elle n’avait jamais voulu favoriser aucun de ses enfants et surtout elle avait souhaité combattre ce rejet de la part de William, envers sa première fille. Henriette n’avait que treize ans et pour la duchesse de Devonshire, il était beaucoup trop tôt pour que sa fille se marie. Elle savait qu’en sa qualité de femme, elle n’avait pas son mot à dire, mais elle espérait que William l’aime assez pour lui permettre de pouvoir décider un peu de l’avenir de leur ainée.
Henriette suivait l’exemple de sa belle-mère, elle prenait son courage à deux mains et cherchait à affronter son père, tout en prenant en main son destin. Anya était fière de sa fille, même si elle craignait la réaction de William, surtout quand Henriette lui demanda si elle pouvait choisir son propre époux et qu’on lui laisse le temps pour cela. Le pire fut sûrement quand la jeune fille demanda à son père pourquoi il était rebuté par elle. Antanasya se demandait comment ce déjeuner allait se terminer, sûrement très mal, surtout que William était seul face à ces deux femmes, qui avaient toutes les deux des idées bien arrêtées. Le duc de Devonshire était de son côté très borné dans ses idées, Anya connaissait son mari et elle savait, que même sans son avis, il s’était déjà mis en quête d’un mari pour Henriette, ou tout du moins, il avait déjà quelques idées pour la marier. Antanasya avait déjà une idée bien précise du mari idéal pour sa fille, il devait être avant tout protestant et surtout être opposé à la reine Mary Tudor. Ensuite, le point essentiel était qu’il soit aimable, qu’il rende heureuse sa petite Henriette, qui devra l’aimer en retour.

« Notre mariage s’est déroulé il y a dix années de cela et depuis j’ai pu voir les ravages du mariage trop jeune, chez certains de nos amis. La jeune Katherine Grey a été marié à douze ans et renvoyée comme une chiffonnière par son mari. Anne Seymour a été marié à l’ennemi de son père, qui au passage l’a fait exécuté. Henriette peut bien attendre encore quelques années, pas jusqu’à vingt ans, mais seize cela me parait raisonnable, elle a encore tellement de choses à apprendre. » La duchesse de Devonshire défendait corps et âme son opinion et elle espérait que son mari accepte d’au moins garder Henriette trois années de plus, pour qu’Anya puisse lui offrir les meilleurs bagages possible. Antanasya savait qu’elle était en train d’agacer son mari, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher, il en valait du bonheur d’Henriette. « Je souhaite aussi qu’elle ait un bon parti, mais je ne veux pas son malheur non plus. » Souffla la jeune femme, tout en ancrant son regard dans celui de son époux. S’était-il demandé un jour comment aurait été sa vie, si par le passé il avait épousé Héléna, comme leurs deux familles l’avaient conclu ? Anya ne prendrait pas la peine de rappeler ce souvenir à William, il ne devait pas avoir oublié les évènements qui avaient précédé leurs fiançailles.
William n’appréciait pas les paroles de sa fille ainée et il lui demanda si elle avait une idée en tête pour son futur mari. Le regard de la duchesse passa tour à tour sur sa fille et son mari, se pourrait-il qu’elle ait rencontré une personne ? Non c’est impossible. Anya voulait apaiser les choses, mais elle ne savait pas quoi faire pour cela, elle posa sa main sur celle de son mari, pour lui montrer qu’il devait être plus conciliant et aussi pour calmer sa colère.



    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Ven 11 Sep - 23:23





Discussion familiale


Feat Antanasya Cavendish & William Cavendish



La discussion prenait un tournant qui ne plaisait pas du tout à Henriette, après avoir ouvertement accusé son père de ne pas l'aimé celui-ci lui répondit sèchement de ne plus jamais lui parlé sur un ton aussi méprisant. En même temps, à quoi s'attendait elle ? Simplement, elle avait eu espoir que pour une fois son père soit franc et honnête avec elle et qu'il lui avoue une bonne fois pour toute les raisons qui le poussait à ainsi la méprisé. Après quoi il lui demanda rapidement si, elle avait un partie en tête. Henriette avait plus ou moins une idée oui mais, elle ne pouvait pas en parlé à ses parents pas tout de suite. Simplement par ce qu'elle n'était pas sur des sentiments de l'homme mais, aussi par ce qu'il était Irlandais et ses parents ne les aimait pas.

Pourquoi ? Henriette n'avait jamais su pourquoi, c'était peut-être le moment de poser la question ? Ou pas finalement. Anya se lança alors dans une boutade sur le mariage, sa mère à la différence de son père ne souhaité pas pour le moment voir son aînée partir dans la maison d'un homme. Henriette était plutôt satisfaite des remarques de Anya, c'est vrai qu'elle était encore jeune et n'avait pas vraiment envie d'épouser quelqu'un à moins que se soit elle qui décide seule de son futur époux.

"Je n'ai personne à vous soumettre pour le moment père mais, je vous le ferez savoir quand ce moment arrivera...Et veuillez me pardonner pour mon affront, je n'avais pas à vous dire ceci, je m'en veux et j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. A l'avenir je veillerais à rester à ma place." Henriette avait envie de crier et de pleurer, elle voulait connaître la vérité mais, jamais son père la lui dirait. La jeune Cavendish attrapa une tranche de pain et fit mine de changer de conversation. "Dites moi mes chers parents, je discutais avec mon amour de Georgie et nous nous demandions pourquoi vous n'aimiez pas les Irlandais ? Sont ils comme les Espagnols face à notre reine ?" Henriette espérait secrètement avoir une réponse de ses parents pour apprendre un peu plus sur cette aversion et ainsi les comprendre. Car la jeune femme n'avait rien contre les étrangers au contraire, elle adorait pourvoir échanger avec eux.


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
all we need is faith
♕ Métier : duc de Devonshire ♕ Age : 46 hivers. ♕ Religion : catholique aux yeux de tous, mais a toujours eu un coeur protestant. ♕ L'avatar a été fait par : Schizophrenic (avatar) / ASTRA (signature) (& BONNIE pour les icons) ♕ Mon nombre de messages est : 2178 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 0 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 26/02/2014 ♕ Mon pseudo web est : proserpina ♕ Mes autres visages : George Hastings

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  Mar 20 Oct - 19:36
Henriette, Antanasya & William ♦ discussion familiale.


J'étais très stricte concernant l'éducation de mes enfants, et même si je n'étais pas en très bons termes avec ma fille aînée Henriette, je ne voulais en aucun cas qu'elle porte un déshonneur à la famille. Elle portait tout de même le nom de Cavendish et je ne devais pas négliger cela. Je ne laissais donc rien passer. Je savais mon petit Henry intelligent, et qu'il allait devenir comme son père -je faisais tout pour ceci dit- mais concernant Henriette, j'avais des doutes concernant son sérieux et surtout sur son avenir. En parlant de cela, un matin d'hiver, cette dernière avait commencé à nous parler d'un certain mariage. Elle se croyait tout permis et je ne pouvais le supporter. C'était donc le moment de lui faire la leçon concernant ce qu'elle doit faire ou non. Elle n'avait pas son mot à dire, cela était certain et je devais la lui rappeler. Il fallait qu'elle comprenne cela, et je n'hésitais pas à le faire remarquer à ma femme Antanasya qui était derrière elle, toujours à la défendre. Je la pensais trop gentille à son égard. De plus ce n'était pas des manières de parler à son père.

J'étais en colère contre Henriette concernant son comportement, comme à son habitude. Henriette n'avait pas à choisir son époux, il en étais hors de question, ni même à son âge car il était bien trop tôt pour cela, je pensais. C'est sur ce point que la discussion prit une autre tournure, je ne savais pas ce qu'elle avait en tête, mais rien de bon à mon avis. Les paroles d'Henriette faisaient débat, et je continuais à taper du poing sur la table. Seulement je pensais ma femme se tenir à mes côtés, ce qui n'était pas le cas. À vrai dire je ne m'étais pas beaucoup préoccupé d'Henriette, et n'avais pas vraiment réfléchis à son future.

Anya pris la parole, et je savais au fond de moi qu'elle avait raison. Mais je restais sur ma position. "Concernant Lady Katherine, c'est différent. Nous ne pouvons pas comparer, et la vois-tu heureuse cette pauvre jeune fille ?" lui répondis-je sur un ton assez ferme. "Ceci dit on est d'accord, il est encore tôt pour y penser" repris-je en regardant mon épouse dans les yeux. Je sentis ensuite sa main sur la mienne. Je la regardais presque avec un regard tendu, et baissait les yeux ensuite. J'avais questionner Henriette pour qu'elle clarifie ses pensées. Je ne savais pas pourquoi elle ramenait ce sujet du mariage aussi tôt. Se pourrait-il qu'elle ait vu un jeune homme ? Jamais je ne pourrais le lui permettre. À la place, elle me répondit négativement, et s'excusa. Je lâchais la main d'Antanasya. "C'est ce que je voulais entendre.." lui répondis-je simplement, sur un ton sec. Mais elle changea soudainement de sujet. "Pourquoi penses-tu aux Irlandais ? Ils ne sont que de maudits catholiques, de la même sorte que la détestable Reine Mary" lui rétorquais-je toujours sur le même ton, et l'air assez méfiant. Je n'avais pas l'habitude de converser avec ma première fille. Mais elle ressemblait à sa méprisable mère et je voulais tirer un trait sur cette mauvaise époque de ma vie.



©clever love.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wildatearth.tumblr.com
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish  
Revenir en haut Aller en bas
Discussion Familiale feat Antanasya Cavendish & William Cavendish
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Henry William Cavendish - Le petit héritier de Devonshire.
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» William Delacroix [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: