AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla et Safari
nous faisons notre possible pour l'optimiser pour Google Chrome

Nous nous situons aux alentours de mai/juin 1556.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
Nous recherchons aussi des membres du peuple.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La séduction a un visage
avatar
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 154 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Mar 19 Jan - 21:12

Quand une chose se termine, une autre chose commence. Parfois, elle se termine mal, mais un nouveau départ en vaut toujours la peine
La douleur.
C'était elle qui la maintenait en vie. Ses pieds étaient ensanglantés et bleus à cause du froid malgré la saison. Où, alors, était ce elle qui ne savait plus faire de différence? Elle alternait entre chaleur et sensation de froid.
Elle serrait, dans une de ses mains, une bourse. Celle-ci contenait les bijoux de sa mère: Arina Martines. Elle avait eu peu de temps pour fuir Londres. Elle réprima un sanglot en repensant comment elle en était arrivée là. Suite au mariage de Constance et Arthur, elle s'était faire portée pâle pour ne pas mettre à mal sa grossesse qu'elle voulait, de plus en plus, mener jusqu'à la fin. En devenant fille de joie, elle n'aurait jamais imaginer pouvoir développer un instinct maternel. Quand elle voyait, des fenêtres de sa chambre, des femmes passer avec leurs progénitures rayonnant de bonheur d'exhiber le fruit de leurs entrailles, ce bonheur lui semblait abstrait.

Et, pourtant, maintenant, elle comprenait. Plus le temps passait, plus elle mettait des vêtements amples pour cacher son ventre qui commençait tout doucement à s'arrondir. Cacher à tout prix! Tous devait l'ignorer. Seule Blanche fut mise au courant. D'abord, elle avait décidé de cacher suffisamment sa grossesse pour que celle-ci ne soit plus en danger. Mais la présence d'Aiden Palanques dans la capitale et la réalité d'un futur où son enfant serait discrédité à cause du métier honteux de sa mère l'angoissait. Elle devait fuir.
Heureusement, personne ne l'a appris. Secrètement elle prépara sa fuite et, pour plus de liberté dans ses mouvements, elle rusa pour faire croire qu'elle était malade. Une indigestion doublée d'une grippe. Rien que ça suffit à Mary-Ann pour l'enlever des filles de joie disponibles par crainte que la jeune femme contamine un client.

Après ça, Lorena fut enfermée, volontairement, dans sa chambre. Elle resta dans la crainte de voir Mary-Ann passée dans sa chambre pour voir comment elle allait, les soirées étant très mouvementées ces derniers temps et tous les employés étaient fatigués au point qu'ils dormaient, quasiment, toute la journée.
Lorena vivait dans la peur d'être découverte et de mettre son enfant au monde dans une maison close.

Lorena ne voulait pas de ça. Un jour, chance pour elle, ce fut Blanche qui lui servit à manger. Elle supplia cette dernière de l'aider. Ce à quoi Blanche, en souvenir de leur amitié fusionnelle, accepta. Discrètement, elle lui rapporta un sac suffisamment grand en toile pouvant être plié pour que Lorena le cache. Ensuite, ce fut le tour de denrées non périssables et d'eaux. Blanche ira même jusqu'à voler de l'argent dans les caisses.

La veille, Blanche, comme à son habitude, servit à manger et à boire à son ancienne tutrice pour, ensuite, sortir en oubliant, volontairement, de fermer la porte. Elle s'arrangea aussi pour cacher un double des clés de la porte d'entrée dans un pot de fleurs près de celle-ci. Puis, ce fut le moment de fuir. Lorena avait pris le sac rempli des affaires de premières nécessités pour survivre ainsi que de quelques vêtements simples mais pratiques pour survivre seule en territoire inconnu. Elle n'oublia pas de prendre la bourse remplie des bijoux de sa mère et de ses derniers pourboires. Lorena sorti de sa chambre discrètement et réussit à se rendre au rez-de-chaussée, passant à côté de la chambre de Mary-Ann, où elle trouva la clé où lui avait promis Blanche. Et, très vite, Lorena se retrouva dans une Londres dans la nuit.

Elle pensa d'abord à se rendre chez Arthur et Constance. Mais Arthur lui tenait toujours rigueur de son "petit mensonge" et elle ne voulait pas déranger Constance qui était heureuse dans sa vie de jeune mariée. Surtout, elle ne voulait pas faire peur à Jane-Ann. Elle le savait déjà mais elle n'avait qu'une seule possibilité: fuir Londres, et au plus vite!

C'est ainsi que, cachant ses cheveux et son visage pour qu'on ne la reconnaisse pas, elle paya un marchand sur le point de rentrer dans son village de province pour qu'il l'emmène le plus loin possible. C'est comme ça qu'elle s'était retrouvé dans ce comté de bord de mer qu'est le Devonshire. Où elle se retrouva vite livrée à elle même. Bien que reconnaissante vis-à-vis de cet homme qui offrit de la loger avec sa famille, elle ne lui fit pas suffisamment confiance pour rester avec lui et sa famille. Et, comme pour la famille Wayne, elle ne voulait pas leur poser de problèmes, même si il y avait peu de chances qu'on la reconnaisse ici.

Et voilà où elle en est. Dans ce chemin en plein milieu d'une forêt qui retenait le froid alors qu'on était bientôt au mois de juillet. Elle avait chaud, elle avait froid, elle avait soif et faim. Elle était malade. Elle était blessée. Elle n'avait plus d'argents...Le seul symbole de richesse qu'elle avait étaient les bijoux de sa mère mais elle se refusait à les vendre même pour un bon repas dans une auberge où elle se ferait soignée.

A bout de souffle et épuisée, elle s'appuya contre la surface d'un arbre. Elle voulait dormir. Mais elle ne pouvait pas car elle savait qu'il y avait des chances qu'elle ne se réveille pas. Elle passa une main sur son ventre de plus en plus rond mais cela restait discret. S'appuyant de plus en plus, voilà qu'elle glissa sur la surface humide et inégale de l'arbre. Se sentant tombée, elle poussa un cri qui fit s'envoler des oiseaux et fit des roulades dans une pente pour finir dans un buisson sur un tapis de feuilles mortes. Elle était fatiguée, elle avait mal, elle n'avait même plus la force ou l'esprit de se relever. Mentalement, elle s'excusa à son enfant qui ne verra, peut être, jamais le jour mais jura que si Dieu, dans sa miséricorde et sa bonté, lui épargnait la vie, elle serra une bonne mère.

Sur ses pensées, elle s'évanouit mais, juste avant, elle entendu comme du mouvement sur le chemin qu'elle avait quitté brutalement et tenta d'appeler à l'aide. Les ténèbres vinrent la prendre.

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs.  »
avatar
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 27 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : gentle heart ♕ Mon nombre de messages est : 2542 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 131 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward - Jane - Annabeth - Jack - Philippe

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Sam 9 Avr - 17:41
Avaline ∞ Antanasya

La maison Cavendish était devenue la maison du bonheur. La duchesse de Devonshire enceinte, tous attendaient avec impatience l’arrivée d’un nouvel enfant et espéraient bien que celui-ci soit un beau petit garçon. Il n’y avait eu que la petite Georgiana qui avait boudé dans un premier temps, de peur de ne plus être la petite dernière, mais rassurée, elle s’était faite à l’idée de jouer le rôle de grande sœur pour le petit être qui grandissait dans le ventre de sa mère. Anya avait déjà fait des fausses couches, mais pour cette grossesse, elle n’avait pas peur, elle savait que cet enfant viendrait au monde et en bonne santé. L’enfant ne viendrait pas avant plusieurs mois, mais la duchesse de Devonshire avait tout prévu, la chambre d’isolement pour son accouchement était prête. Elle avait fait commander les linges, un nouveau berceau, de nouvelles robes qu’elle pourra adapter à son ventre au fil des mois. Henriette avait été là pour ces préparatifs, ainsi elle apprenait, elle comprenait et elle verrait comment préparer ses propres accouchements. Bien sûr, le moment venu elle ne sera pas présente, la petite avait besoin d’être préservé jusqu’au bout.

Tout était prêt, Antanasya avait prévu de rester tranquille, elle avait abandonné son combat. A la campagne, elle gardait toujours ses activités de duchesse, elle rendait toujours visite aux villages voisins pour recevoir les doléances des villageois et pauvres gens. Il y avait toujours une malheureuse qui était enceinte sans l’accord de ses parents et qu’il fallait marier au plus vite. Il y avait toujours une famille dont le père avait été gravement blessé. A ces personnes, Anya apportait des solutions et du réconfort. Son cœur était grand et aider son prochain était ce qu’elle préférait faire et c’était ce qui lui apportait le plus de réconforts dans la vie. Elle ne montait plus à cheval et c’est dans un modeste carrosse qu’elle prit les chemins visitant les villages qui se trouvaient autour de la demeure des ducs de Devonshire. Antanasya voyageait en compagnie de Lisbeth Andrews sa fidèle servante et d’une petite garde qui veillait à sa sécurité. William ne voulait pas la laisser sans protection, maintenant qu’elle portait un nouvel enfant, il était de plus en plus vigilant envers elle. Ils étaient tous partis de bonne heure au matin, emportant un repas froid et léger pour le midi. Il faisait beau, le soleil brillé et ils étaient tous posés au bord d’un lac. Des enfants avaient suivis la troupe, sachant très bien que la duchesse aurait des douceurs pour eux. La duchesse y avait veillé et les gâteaux comblèrent le cœur des petits villageois qui pour la plupart découvraient de nouvelles saveurs. Après être restée assise trop longtemps, la duchesse se leva et demanda à faire quelques pas seules, pour profiter d’un peu de tranquillité avant de visiter de nouveaux villages et enfin rentrer au château avant que le soleil ne commence à décliner.

Elle se promenait seule, s’arrêtant parfois pour cueillir quelques fleurs des champs, elle admirait le paysage, profitée du silence. Puis elle finit par voir ce corps, celui d’une rousse étendue sur le sol. Elle lâcha les fleurs et se précipita vers la femme qui lui parut dans un premier temps comme morte, mais elle sentit un pouls. La femme était vivante. Antanasya se mit à crier, quelques secondes plus tard les hommes de sa garde, suivis de Lisbeth vinrent vers elle. La duchesse de Devonshire ordonna à ce qu’on transporte la femme à l’intérieur du carrosse. Une fois la femme installée plus confortablement contre des coussins, Antanasya ordonna à l’un des gardes d’aller chercher un médecin et de le conduire immédiatement à Devonshire’s House. Anya souleva délicatement la femme et posa sa tête sur ses propres genoux pour la surveiller elle-même.

« La pauvre qu’a-t-il bien pu pouvoir lui arriver ? » Disait-elle à voix haute à elle-même, mais également à Lisbeth. « Tentons de la faire boire, elle doit être complètement déshydratée. Du vin Lisbeth vite. » La servante prit l’un des paniers et versa dans une coupe un peu de vin. Anya souleva un peu la tête de la blessée et elles tentèrent de la faire boire, tout en essuyant délicatement les goûtes qui s’échappaient de ses lèvres.
code by Silver Lungs


    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La séduction a un visage
avatar
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 154 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Sam 16 Avr - 20:02

Quand une chose se termine, une autre chose commence. Parfois, elle se termine mal, mais un nouveau départ en vaut toujours la peine
Elle avait l'impression de voler, de flotter...De nager. Cette sensation était très étrange. Elle ne ressentait ni peur, ni joie...Aucunes de ces émotions. La seule chose qu'elle ressentait c'était comme des vagues au niveau de son ventre.

Elle avait du mal à se reconnecter à la réalité. Elle avait l'impression que, si elle revenait, dix milles souffrances l'entendaient. Elle ne savait pas pourquoi elle pensait ça mais elle avait la sensation que, avant de se retrouver dans cette situation de flottement, sa douleur avait été au delà de tout ce qu'elle avait pu ressentir jusque alors. Pire que quand sa mère est morte. Pire que quand Katerina a soudainement changé de caractère, rendue folle par la jalousie. Pire que quand son père faisait semblant de ne rien voir. Pire que quand on lui avait annoncé - sans lui en parler - son futur mariage avec Aiden Palanques, cet homme qui semblait attirer le malheur sur les femmes qu'il avait pris pour épouse. Pire que quand, le cœur lourd, elle avait pris la décision de prendre la fuite par la mer. Elle s'était sentie perdue quand elle était arrivée, en sortant clandestinement de la cale, à Londres. Tout était si différent de son Espagne natale.


Elle reprit, en partie, connaissance à la réalité, quand elle senti quelque chose couler dans sa gorge et le long de son menton. Cela avait une odeur d'alcool avec un goût de raisins. Qu'est ce que c'était...Du vin? Peut être. En tout cas, c'était probablement le seul liquide que ses lèvres avaient touché depuis très longtemps et, inconsciemment, elle se mit à le boire goulûment. Mais, encore trop faible, la moitié de ce qu'elle buvait finissait sur son menton ou dans le mauvais conduit et elle se mit à tousser sans pouvoir reprendre conscience. Elle entendait, cependant, quelques éclats de voix auxquelles elle tentait de s'accrocher pour ne pas retomber dans les ténèbres par peur de ne pas pouvoir reprendre conscience. Instinctivement, une de ses mains se porta sur son ventre.

Dans la réalité

Lorena toussait sans pouvoir reprendre conscience. La douleur, tellement forte, la poussait à rester dans les abysses. Lisbeth, la servante de la Duchesse, arrêta de lui donner à boire par peur de l'étouffer et replaça les mèches écarlates tachées de boues de l'ancienne prostituée. Elle avait déjà vu cette fille quelque part. Tout à coup elle tiqua:

Votre grâce! Nous avons déjà croisé cette demoiselle! C'est elle qui vous a sauvé la vie lors de la fête de la grossesse de la Reine! La fille de joie du Red Lantern! Celle qui était avec Lady Grey! Lisbeth s'en rappelait très bien. La famille Cavendish avait essayé de venir la remercier mais la rouquine avait été blessée et, inconsciente, elle avait été placé sous la protection de la famille Grey le temps qu'elle guérisse. Quand ce fut fait, la jeune Avaline Clives était repartie sur son lieu de débauche sans demander son reste ignorant, probablement, qu'on la recherchait. Résultat? Pas moyen de la retrouver puisqu'il était hors de question pour les Ducs de Devonshire de mettre les pieds dans le quartier des plaisirs de la capitale.


Quand la carrosse arriva, une ribambelle de serviteurs attendait la Duchesse et fut plus que surprise de voir la maîtresse de maison revenir avec une invitée...Blessée. Un serviteur -plus éveillé que les autres-vint aider Antanasya Cavendish à se débarrasser de son précieux colis pour l'emmener dans une des nombreuses chambres d'amis que comportait Devonshire House. En attendant le médecin, des servantes déshabillèrent et lavèrent l'invitée surprise des lieux pour lui mettre une ancienne robe de chambre ayant appartenu à la Duchesse. Bientôt, ce fut une blessée rafraîchie mais brûlante de fièvre que le médecin au service des Cavendish eu comme patiente.

Il l'ausculta deux heures avant de sortir de la chambre où la Duchesse l'attendait.

"Mes hommages, votre Grâce!" Salua t'il "C'est une chance que vous soyez tomber sur cette pauvre enfant! Un peu plus et c'était un cadavre que vous auriez retrouvé sur cette route!" Passant les remarques macabres, il donna son diagnostic: Cette jeune personne est déshydratée, brûlante de fièvre et doit être complètement morte de faim. Elle souffre d'une hypothermie sévère et elle a diverses plaies au front et aux pieds...Preuve qu'elle a sans doute du beaucoup marcher. Il soupira Quoi qu'il en soit, mon conseil serait de la maintenir au chaud, de l'empêcher de sortir du lit pour préserver ses membres inférieurs et de la faire boire ainsi que manger dès qu'elle se réveillera. Mais en petite quantité d'abord! Si elle s'est passée de nourritures pendant un long laps de temps, la faire manger des quantités astronomiques ne ferait que la faire vomir et son état empirerait! Le mieux, selon moi, serait du bouillon et de la soupe Il tendit la bourse que Lorena serrait en main: Elle avait ça dans les mains. Elle y tenait car il m'a fallu faire appelle à une de vos servantes pour le lui retirer des mains. Ce sont des parures richement décorées. Votre invité doit faire partie d'une famille prestigieuse. Cela devait être surprenant sachant que Lisbeth, la servante, avait reconnu en la malade, une prostituée de luxe! Dernière chose et puis je vous laisserais vous occuper de cette demoiselle Il prit un instant pour chercher ses mots mais ne trouvant pas de manière appropriée pour le dire, il se lança: Elle est enceinte. Alors faites attention à elle, si elle a encore une émotion forte, je ne donne pas chair de sa grossesse

Après quelques instants, le médecin prit congé.




Quelques heures plus tard, Lorena émergeait enfin des ténèbres de l'inconscience. Elle se demandait où elle se trouvait. Il y a quelques instants, elle se trouvait sur un chemin de campagne dans le Devonshire avant de se retrouver sur un tapis de feuilles mortes, à deux doigts de retrouver le Créateur. Elle gémit sous la douleur attirant l'attention d'une servante qui héla quelqu'un. Qui? Elle ne su le dire car elle avait l'impression d'avoir du coton dans les oreilles.

Tout à coup, elle se rappela de quelque chose d'important. De vital. plus important que sa propre vie. Elle plaça ses mains sur son ventre tandis qu'elle était prise d'une crise d'angoisse la faisant hyper ventiler. Mon bébé! Bientôt, des larmes vinrent embuer ses yeux.

good vibes.


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs.  »
avatar
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 27 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : gentle heart ♕ Mon nombre de messages est : 2542 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 131 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward - Jane - Annabeth - Jack - Philippe

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Lun 6 Juin - 20:38
Avaline ∞ Antanasya

Il n’y avait pas grand-chose à faire, à part attendre. La route vers Devonshire’s House lui parut interminable et pourtant, elle ne dura qu’une seule demi-heure. La duchesse, enceinte de quelques mois avait toujours la tête de la jolie rousse sur ses genoux, veillant avec précaution sur elle, en compagnie de sa fidèle servante Lisbeth Andrews. Il était difficile de deviner le malheur qu’avait pu connaître cette jeune femme tant la vue de son état était insupportable. Tant de souffrance pour un si jeune âge et pourquoi donc se trouvait-elle sur les terres des Devonshire, dans un tel état en plus. En tant que femme, Anya avait rapidement vu que la rousse était enceinte et que son état pouvait laisser présager le pire pour la mère et également pour l’enfant. Elle ne montra pas ses craintes durant le trajet et elle répondit seulement à la remarque de Lisbeth quand celle-ci lui fit remarquer que la rousse était une femme du RedLantern qui l’avait sauvé durant une soirée catastrophique au palais royal. Antanasya qui avait tenté jusqu’à maintenant d’oublier cet épisode s’en remémora comme si c’était hier.

« Oui, je m’en souviens maintenant. » Elle répondit seulement cela avant de repartir dans ses pensées. Pourquoi une jeune femme du RedLantern se trouvait-elle ici ? Cette Mary-Ann Paton avait telle une furieuse envie de se venger d’elle au point d’introduire sur ses terres une prostituée pour que la duchesse de Devonshire la prenne en pitié ? Antanasya ne savait que penser et elle espérait vraiment que sa bonté ne ferait pas entrer dans sa demeure une terrible louve.

Après un temps qui parut presque interminable, l’équipage arriva à Devonshire’s House où le médecin attendait déjà. Au vu de sa chemise mal lacée, il était venu dans la précipitation. Antanasya le remercia vivement et elle demanda à deux serviteurs de porter la blessée dans l’une des chambres. La duchesse donna ses directive, c’est-à-dire faire laver la blessée et lui mettre une tenue plus convenable qui serait prise dans sa garde-robe. Une fois ces ordres donnés on laissa la jeune femme sur le pas de la porte et elle attendit. Assise dans un fauteuil, elle caressait délicatement son ventre où se trouvait en toute sécurité son futur enfant. Des serviteurs vinrent s’enquérir de son bien-être et elle reçut également Henriette à qui elle expliqua la situation en lui faisant promettre de ne rien dire pour le moment à ses frères et sœurs.
Après deux heures le médecin sortit enfin de la chambre donnant son diagnostic à la duchesse de Devonshire et lui donnant ses recommandations. Antanasya le paya et alla rendre visite à la malade qui était toujours inconsciente. Après avoir détaillé son visage elle demanda à une servante de rester à ses côtés et de la prévenir une fois que la rousse se réveillerait.

Durant les heures qui suivirent la duchesse s’occupa de ses enfants et de sa demeure comme elle le faisait à son habitude. Les enfants étaient en pleine forme et c’était un réel bonheur de pouvoir contempler leur joie de vivre. Puis on vint la chercher. Antanasya se dépêcha pour se rendre au chevet de sa malade qui semblait être au plus mal. Elle était en train d’angoisser et dans les murmures elle pouvait entendre que la jeune femme demandait après son bébé. Avec beaucoup de douceur, la duchesse lui prit la main et elle s’installa à ses côtés, tout en prenant un linge pour essuyer la sueur du front de la jeune femme.
« Mademoiselle ne vous inquiétez pas vous êtes entre de bonnes mains. Un médecin est venu à votre chevet, votre bébé va bien, mais vous ne devez absolument pas vous agiter. Le médecin vous a recommandé du repos et vous devez également manger pour reprendre des forces. » Elle continua d’éponger le front de la malade et se tourna vers la servante qui était restée aux côtés de la rousse. « Anne, allez chercher du bouillon, notre malade doit manger pour son bien et celui de son bébé. » La servante s’inclina et quitta aussitôt la pièce laissant la duchesse seule avec la malade qui tentait de rassurer sa patiente. « Je m’appelle Antanasya et je vous le répète vous êtes entre de bonnes mains, ici personne ne vous fera de mal, ni à votre bébé. » Disait-elle pour tenter de rassurer la jeune femme toujours angoissée.
code by Silver Lungs


    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La séduction a un visage
avatar
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 154 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Sam 11 Juin - 16:24



La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle

Paniquée, elle ne remarqua même pas que quelqu'un était arrivé avec la servante, partie plus tôt, sur les talons. Quand elle senti quelqu'un lui prendre la main, elle sursauta brutalement mais un linge humide sur son front la força à se détendre. Prise d'un coup de chaleur, elle profita de l'humidité de l'étoffe en poussant un soupir de contentement. « Mademoiselle ne vous inquiétez pas vous êtes entre de bonnes mains. Un médecin est venu à votre chevet, votre bébé va bien, mais vous ne devez absolument pas vous agiter. Le médecin vous a recommandé du repos et vous devez également manger pour reprendre des forces. »

Elle du cligner les yeux plusieurs fois avant de pouvoir voir clairement la personne qui lui parlait. Lorena failli avaler de travers en reconnaissant Antanasya Cavendish, la Duchesse de Devonshire. Duchesse? dit-elle d'une voix rauque par la soif Qu'est...Qu'est ce que je fais ici? rajouta t'elle avant d'être prise d'une quinte de toux.

Elle entendu la Duchesse demander à la servante d'aller chercher un bol de bouillon. Lorena sourit en pensant qu'elle pourrait bientôt se remplir le ventre. Elle était, néanmoins, surprise d'avoir les idées aussi claires alors qu'elle venait de côtoyer la mort de très près.
« Je m’appelle Antanasya et je vous le répète vous êtes entre de bonnes mains, ici personne ne vous fera de mal, ni à votre bébé. »


Elle dodelina la tête avant de poser ses mains sur son ventre. Il est en vie? Elle leva les yeux au ciel en s'exclamant:Gracias mi Dios !! avant d'éclater en sanglot J'ai eu tellement peur

Elle réussi à se calmer pile au moment où la dénommée Anne revint chargée d'un plateau où reposait un bol de bouillon de poule et de légumes tout chaud accompagné d'une coupe de vin. L'odeur arracha un gargouillis à son ventre. Gênée, elle en rougit: Désolée, je crois qu'il a faim dit-elle en faisant allusion au petit être qui grandissait en elle.
  


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin ❧ « Duchesse de vos coeurs.  »
avatar
♕ Métier : Duchesse ♕ Age : 27 ans ♕ Religion : Protestante ♕ L'avatar a été fait par : gentle heart ♕ Mon nombre de messages est : 2542 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 131 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 06/10/2012 ♕ Mon pseudo web est : Mari-Jane ♕ Mes autres visages : Elizabeth - Constance - Edward - Jane - Annabeth - Jack - Philippe

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Jeu 21 Juil - 14:02
Avaline ∞ Antanasya

La vie pouvait parfois se montrer surprenante, qui aurait pu se douter que le destin aurait mis sur le chemin de la duchesse de Devonshire une jeune femme qui l’avait sauvé autrefois et qu’elle n’avait pu remercier. Antanasya trouvait se destin surprenant et elle voyait en l’apparition de cette jeune femme un moyen de la remercier pour son geste. Perdue, blessée, déshydratée, la duchesse avait fait appel à son médecin pour qu’il s’occupe de la jeune femme. Maintenant qu’il était parti, il ne restait plus qu’une chose à faire. Attendre et espérer qu’elle se réveille et que son bébé ira bien par la suite.
Après une longue attente, la jeune inconsciente commença à bouger, Antanasya lui parla avec beaucoup de tendresse et elle lui épongea son front qui était rempli de goûtes de sueurs. En voyant les mouvements de la jeune femme, la duchesse demanda également à ce qu’on aille chercher un bouillon pour que la malade puisse se restaurer. Si elle pouvait manger cela serait un miracle. L’inconnue demanda aussitôt à savoir ce qu’elle faisait en ces lieux.

« Nous vous avons trouvons évanouie dans la campagne sur notre domaine, Dieu seul sait comment vous avez pu arriver là, surtout que vous étiez très mal en point. Je vous ai donc ramené à Devonshire’s House et mon médecin est venu vous voir. » Expliqua la duchesse qui ne voulait pas ajouter un mot de plus sur l’état de santé de la jeune femme, elle ne voulait pas l’alarmer et lui avouer qu’elle avait failli perdre la vie et celle de son bébé.

Comme n’importe quelle femme enceinte, l’inconnue se préoccupa aussitôt de son bébé, elle fit un mouvement vers son ventre arrondi et fut heureuse de voir qu’il se portait bien. C’était le premier réflexe que toute femme enceinte pouvait avoir. Antanasya fit un doux sourire à la jeune femme en la voyant soulagée.
« Oui il est vivant. » Souriait-elle avant de se tourner vers la servante qui venait de revenir avec un plateau d’argent et du bouillon bien chaud. Cela ferait très certainement du bien à la belle malade. « Oui le médecin m’a chargé de vous administrer tous les soins, bien vous hydrater, bien manger et beaucoup de repos, voilà ce qu’il recommande pour votre bien. » Elle se leva laissant la servante s’installer aux côtés de la malade et lui donner les premières cuillerées de bouillon. Anne avait toujours été une perle et dans une autre vie, Antanasya était certaine qu’elle aurait fait une bonne infirmière.
La duchesse alla s’installer dans un fauteuil et attendit que la jeune femme ait terminé de manger tranquillement, avant de lui poser des questions. Pendant ce temps, elle caressa tendrement son ventre qui lui aussi contenait la vie. Voilà une chose qui la rapprochait de cette jeune femme. Une fois le bouillon terminé, Anne quitta la chambre, laissant à nouveau les deux femmes enceintes seules.

« Maintenant, racontez-moi ce qui vous est arrivé et surtout, comment je dois vous appeler. » Elle disait cela tout en s’installant aux côtés de la jeune femme.
code by Silver Lungs


    une guerrière portant des jupons
    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La séduction a un visage
avatar
♕ Métier : Ancienne fille de joie, espionne & danseuse du Red Lantern sous le nom d'Avaline Clives. Protégée d'Antanasya Cavendish. Nourrice & gouvernante des enfants Cavendish. ♕ Age : 26 ans ♕ Religion : apprentis protestants ♕ L'avatar a été fait par : yas_jazz & Nymeria. & Voltaire ♕ Mon nombre de messages est : 785 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 154 ♕ Je suis arrivé(e) sur TTB le : 19/08/2013 ♕ Mon pseudo web est : Mary/ Lucrezia/ ReineSoleil ♕ Mes autres visages : Mary De LaCroix

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit Dim 4 Sep - 19:22


La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle

Quand une chose se termine, une autre chose commence. Parfois, elle se termine mal, mais un nouveau départ en vaut toujours la peine



Lorena récupérait, petit à petit, tout ses sens. L'impression de brouillard devant ses yeux et dans sa tête commençait à partir. Avec soulagement, elle reprenait conscience.
Mais se demanda ce qu'elle faisait ici. Elle n'avait jamais vu cet endroit mais reconnaissant la Duchesse de Devonshire, Antansya Cavendish. Avait-elle réussi à se déplacer de Londres jusque dans le Duché de Devonshire? Etait-elle à Devonshire's House? Tout portait à croire que oui. Perdue, elle demanda confirmation.
« Nous vous avons trouvons évanouie dans la campagne sur notre domaine, Dieu seul sait comment vous avez pu arriver là, surtout que vous étiez très mal en point. Je vous ai donc ramené à Devonshire’s House et mon médecin est venu vous voir. »
J'ai fait tout ce chemin? dit-elle en seule réponse, la gorge sèche et les yeux bouffis.

Soudain, l'enfant dans son ventre fut le sujet de toutes ses préoccupations. Heureusement, la Duchesse lui certifia que, d'après le médecin de famille, qu'il allait très bien. Lorena remercia Dieu de sa clémence.« Oui il est vivant. » Dieu merci! Si il est en vie après tout ce que nous avons vécu, ça veut dire que Dieu, dans sa clémence et sa bonté, me destine à être mère elle prit une pause: je n'y croyais plus Quoi de plus logique? Elle était une prostituée, elle avait fait une croix sur un futur potentiel d'épouse et de mère. Et, soudain, malgré les milles moyens mis à sa disposition pour qu'une grossesse n'arrive point, là voilà enceinte!
Elle prenait les remèdes sensés empêché une conception. Régulièrement. Ça, elle pouvait le jurer! Alors, elle pensa que si ce qui n'aurait jamais du se produire s'était produit, c'était tout bêtement parce qu'elle le souhaitait. Le seul bémol c'était qu'elle ignorait qui était le père de cet enfant. Cela pouvait être un client occasionnel - pas très probable mais possible - ou un client habituel - qui, ça, était plus crédible - mais elle avait beau retourné la liste de ses clients dans son esprit, dans tout les sens, mais elle n'avait pas déclic. Mais de qui tiendra son enfant? Lui ressemblera t'il ou à cet homme mystérieux qui l'avait engrossé sans le savoir? « Oui le médecin m’a chargé de vous administrer tous les soins, bien vous hydrater, bien manger et beaucoup de repos, voilà ce qu’il recommande pour votre bien. »

Elle écoutait à peine ce que lui disait la Duchesse. Une servante venait d'entrer avec un plateau où reposait un bol de bouillon. La nouvelle venue prit la place de la maîtresse de maison, Lorena se redressa sur la pile de coussins derrière son dos et la servante commençant à la nourrir.
Dès la première cuillère, elle commençait déjà se sentir mieux. Affaiblie, il lui fallu plusieurs minutes pour que son corps accepte la nourriture à cause de son Jeûne. Son corps ayant du s'habituer, il n'acceptait pas très bien la présence d'un corps étranger mais elle se força en pensant qu'elle n'était pas la seule à être prise en compte. Pendant des mois, elle partagerait son corps et elle devait en prendre définitivement conscience.
Elle soupira, la dernière bouchée passée. La servante parti, laissant la Duchesse et la blessée seules.

« Maintenant, racontez-moi ce qui vous est arrivé et surtout, comment je dois vous appeler. » Elle s'attendait à cette question, malgré les vestiges de brume dans son esprit. S'essuyant le coin de la lèvre du revers de la main, elle répondu: je me suis enfuie de Londres quand j'ai appris que j'étais enceinte. Je m'appelle Avaline...Enfin, c'était mon nom de catin.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
La fin d'une vie et le commencement d'une nouvelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» MJ infiltration by Davis
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Thorn Birds ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: