AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 411 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: JAMES OLIVER WAKEFIELD — « le fils des martyrs »  Lun 24 Juil - 18:30


James Oliver Wakefield

Pardonnes, mais n'oublie jamais le nom de ce putain de bâtard




TON PERSONNAGE
PRÉNOM & NOM ♕ Son nom de naissance est Oliver Barrow, cependant, depuis la mort de sa mère sur le buché il fut obligé de changer de nom. Il choisis donc James (en souvenir de son père) Wakefield.
AGE ♕ vingt et deux ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 14 avril 1537.
ORIGINE ♕ Le Yorkshire, Angleterre.
SITUATION FAMILIALE ♕ Célibataire. Il est orphelin, ces deux parents son morts en martyrs sur les bûchers de Marie la sanglante.
MÉTIER ♕ J'ai été forgeron, palefrenier puis contrebandier maintenant je reviens en Angleterre je n'ai pas vraiment d'idée pour la couverture encore, comme toujours, j'improviserais.
GROUPE ♕ le peuple.
CRÉDITS ♕ Tumblr + Coatlicue.




LE JOUEUR
PSEUDO ♕ Serindë.
AGE ♕ Un âge certain qui me permet de faire plein de chose mais qui m'oblige à en faire d'autres.
OU AS-TU CONNU LE FORUM? ♕ J'étais là à son commencement (putain on dirait Elrond xD) .
TON AVATAR ♕ Pour cette nouvelle version de moi j'ai décidé de prendre Alexander Dreymon.
VOTRE PERSONNAGE EST-IL HISTORIQUE OU FICTIF? ♕ Fictif pour la vraie vie mais presque historique pour le forum. Bon mais quand même fictif..


Audience devant la Reine.



QUELLE EST VOTRE RELIGION ET QUE PENSEZ-VOUS DES CHANGEMENTS RELIGIEUX DU PAYS? ♕ Ah la question religieuse, voilà quelque chose qui revient souvent par ici. C'est un sujet fort sensible et je ne suis pas certain que je puisse vous répondre sincèrement sans risquer ma tête. Vous avez donc votre réponse, un Barrow ne peut pas être catholique. Ce serait insulter la mémoire de mes parents que de prêter allégeance à leur assassin. Non je suis plus protestant que jamais et comme mon père, si je dois mourir pour ma religion je le ferais sans la moindre hésitation. Bien que je n'y tienne pas spécialement. Mais contrairement à ma mère, je n'ai personne à protéger, à par moi-même, ce qui me permet de faire ce que bon me semble et de risquer ma vie pour la vraie reine si je le souhaite. Et c'est ce que je vais faire dès mon retour en Angleterre.

COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS EN APPRENANT LA MALADIE DE LA REINE ? ♕ C'est cette merveilleuse nouvelle qui m'a fait me décider de rentrer à la maison, en Angleterre. J'étais parti il y a un an et demi, mon protecteur, Théodore Wolmar me préférait loin de Londres pour mon propre bien, selon lui, mais je me demande si ce n'était pas plutôt pour le sien. Il semblerait que je n'ai pas été assez discret pour lui. Mais peu importe, je suis parti de Londres avec cinq pièces dans ma poche et j'y reviens avec des coffres remplis d'or. J'ai désormais les moyens de faire pencher la balance. C'est ce qui avait toujours manqué à mon père, les ressources. S'il les avait eues peut-être ne serait-il pas mort à l'heure actuelle.

QUELLE HERITIERE SOUTIENDREZ-VOUS ? ♕ Il est vrai qu'il y a beaucoup de prétendantes au trône d'Angleterre. D'office je soutiendrais une Reine protestante Ce qui élimine d'officie Margaret Douglas et Frances Brandon. Les filles Grey sont bien trop jeunes ce qui nous laisse donc Elizabeth Tudor, la seule femme, selon moi apte à gouverner le pays. Elle est jeune certes, mais si elle a le tempérament de sa mère je pense qu'elle pourrait faire une bonne Reine. Je suis aussi attaché à elle car ma mère la soutenait et l'admirais et c'est pour son accession au trône que mes parents sont morts. J'aimerais pouvoir lui présenter mes hommages, la rencontrer lui dire qui je suis et ce que les Barrow ont donné pour elle. J'ai longuement hésité à lui écrire à la mort de ma mère, mais je ne suis pas très doué avec les mots et je crains d'être mal reçu, ou qu'elle ne comprenne pas mon dévouement.

AGISSEZ-VOUS DANS L'OMBRE POUR VOTRE CAUSE OU VOTRE FOI, SI OUI QUE SERIEZ-VOUS PRÊT A FAIRE ? ♕ C'est évident. C'est ce que je dis depuis tout à l'heure. Je suis revenu en Angleterre pour voir la sanglante crever comme une chienne et sans enfants, mais pas que... Il faut maintenant préparer la montée sur le trône d'Elizabeth, car plusieurs autres personnes peuvent prétendre au titre de Reine en sachant qu'il n'y a plus de ligne légitime. Il est donc important de travailler dans l'ombre pour notre foi et notre Reine. Le jour où elle le deviendra enfin je sais que mes parents reposeront en paix et qu'ils ne seront pas morts en vain. Dès lors je trouverais enfin la paix moi-même.








Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.


Dernière édition par James O. Wakefield le Lun 24 Juil - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les Etrangers
♕ Métier : Fils des martyrs protestants Joane et Jaime Barrow ♕ Age : 21 ans ♕ Religion : Protestants ♕ L'avatar a été fait par : Coatlicue + Tumblr ♕ Mon nombre de messages est : 411 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 5 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 03/05/2016 ♕ Mon pseudo web est : Serindë ♕ Mes autres visages : Evelyn Hawkins

MessageSujet: Re: JAMES OLIVER WAKEFIELD — « le fils des martyrs »  Lun 24 Juil - 18:30


La revanche de l'orphelin

Always forgive but never forget this bastard's name !



Lincolnshire 1537 ♛ Je suis né une nuit de printemps de l'an 1537 dans le Lincolnshire, sous le nom de Oliver Barrow. Ma toute jeune mère a bien faillit perdre la vie ce jour-là. Je dis toute jeune, car elle avait treize ans lorsque je suis né. Mon père n'était pas beaucoup plus vieux, il en avait quinze. Mais dans les campagnes c'était comme cela les gens pauvres mariaient leurs enfants pour ne plus avoir à les nourrir. Je ne connais quasi rien de la contrée où je suis né ni des habitants du village qui a vu naitre mes deux parents. Ils étaient jeunes et rêvaient en grand. Ils voulaient réussir là où leurs propres parents avaient échoués. Ils ont donc décidé d'emménager à la capitale. Aussi dans le but de fuir la rébellion papiste qui grandissait dans le nord, étant luthérien, cela les mettait forcément en grand danger, mais je n'étais qu'un nourrisson à l'époque. Notre maison était dans le quartier des artisans, au-dessus d'une boutique appelée le Drapier tenue par une femme âgée que ma mère aidait volontiers lors du marché ou pour porter des choses lourdes. Mon père avait acheté une petite forge au bout de la rue. Jaime préférait que Joane, ma mère ne travaille ne pas, mais élève les enfants car, il en voulait beaucoup. Pourtant, les années passaient et toujours pas de petite soeur ou de petit frère, pourtant ma mère a été enceinte sans jamais qu'un bébé vivant ne vienne à naitre. En tant que petit garçon cela m'arrangeait. J'adorais ma mère, que dire en y repensant je crois que je la vénérais. Mon père était bien sûr mon modèle, mais il me faisait peur, elle, pas. Non Joane Barrow était une femme gentille et douce qui, malgré, sa tristesse que je voyais tous les jours sur son visage, venais auprès de moi et m'embrassais pour que je m'endorme. Nous n'avions pas d'argent c'est certain, mais nous étions heureux, vraiment très heureux.

Londres 1548 ♛ Alors, agé de 11 ans mon père m'encouragea à l'accompagner à la forge afin que j'apprenne le métier et que je l'aide. Cela lui permettait aussi de s'en aller parfois plusieurs heures en me laissant seul tenir l'échoppe à l'époque j'avais du mal à comprendre maintenant je sais qu'il avait soit des réunions avec ses collègues protestants, car le roi Edward n'était pas aussi effrayant que son père et l'Angleterre respirait déjà la révolte papiste. Où, seconde option il allait faire un petit bâtard à une des putes des rues voisines. Je n'aime guère l'infidélité depuis que j'ai compris la souffrance qu'elle amène. Je préfère de loin rester célibataire si je ne peux garantir à une femme de lui rester à tout jamais fidèle. Mais de toute façon lorsqu'on a eu Joane Barrow comme exemple féminin il est très difficile de trouver une autre femme qui puisse lui arriver à la cheville. C'est d'ailleurs cette année là que la vieille drapière mouru, et que ma mère décida de racheter le commerce avec nos économies. Cela n'a point fait plaisir à Jaime, mais elle n'en avait bien rien à faire. Dans le même temps plus ou moins, elle décida d'engager une apprentie, une orpheline qu'elle avait trouvé au marché et qu'elle avait surprise en train de lui faire les poches : Magaret Linddle. Je ne l'ai pas très souvent vue, car, la jeune fille, qui avait mon âge à accéder à une école pour fille dans le Suffolk. Lorsqu'elle n'y était pas, car, il fallait bien qu'elle travaille aussi et bien et vivait chez nous, elle était presque comme une soeur au final.

Comté de Westmorland 1554 ♛ « Ne discutes pas tu y vas Oliver » M'avais dit ma mère en me poussant ver l'entrée de la demeure d'une très riche comtesse catholique. Les choses s'étaient clairement gâtées à Londres, depuis le roi Edward était mort une reine a été exécutée la cruelle catholique Mary d'Angleterre règne désormais sur le pays. Il ne faisait donc pas bon vivre à Londres pour des protestants surtout des protestants comme nous ou plutôt comme mon père et moi. Nous refusions de cacher notre Foi. Il m'avait donné l'envie de me battre pour elle. Joane ne pouvait pas protéger son mari de sa folie, mais elle prit la décision de me protéger moi en prenant le risque de se dévoiler à l'une de ses fidèles clientes : Lavinia Tyburn, comtesse de Westmorland et catholique. Cette femme accepta de me prendre à l'essai comme palefrenier à la condition évidente que je me tienne tranquille. « Je t'enverrais des lettres et tu auras tut intérêt à me répondre tu dois t'entrainer ! » Me lança ma mère avant de détourner son cheval pour rentrer à Londres auprès de son mari. Elle avait appris à lire et écrire et tentais de me l'apprendre aussi mais j'avoue que je n'étais pas un élève très attentif et bien que maintenant je sache lire je n'aime pas écrire des lettres je n'ai pas une âme poétique et j'ai toujours de la peine à trouver une bonne façon de tourner mes phrases. Rien de telle qu'une bonne confrontation à l'ancienne. Dans le comté de Westmorland, j'ai appris à obéir surtout parce qu'il y avait là-bas une jeune femme très jolie et que je n'avais guère envie de ne plus la voir. Il s'agissait de Rosalie Woodley la servante de Lavinia. J'avais dix-sept ans à l'époque j'étais insouciant et aussi stupide. Je ne me rendais pas compte qu'il était si facile de briser un coeur...

Comté de Westmorland 1555 ♛ Lorsque l'on me demande quand est-ce que tout cela a commencé pour moi, j'évoque le plus souvent le 25 avril 1555, la date de l'exécution cruelle de mon père à laquelle je ne pus assisté ayant été prévenu trop tard, je lui en ai voulu le restant de sa vie pour cet affront, je m'en veux aujourd'hui me rendant compte qu'elle n'avait qu'un but, me protéger des atrocités de ce monde elle restait ma mère et malgré mes dix-huit ans elle cherchait à me préserver. Dans la foulée, elle accoucha de ma petite soeur Georgiana (nom que je déteste), je ne sais pas ou n'ai jamais voulu réellement savoir qui était le père de ma soeur. Je la savais éprise d'un noble français tout comme je savais que feu mon père la trompait sans même se montrer discret. Mais pour être franc, en 1555, je ne me suis guère intéressé à ce nourrisson ni à ma mère d'ailleurs. Je ruminais ma colère, travaillant sans relâche et ce travail paya puisqu'il me permit d'obtenir une promotion. Chef des écuries du domaine. C'était un poste important qui en plus me rapportait plus d'argent. J'étais fière à cette époque, fière de ce que j'avais accomplis, même si c'était petit. Maintenant j'ai bien plus d'ambition évidemment.

Londres 1556 ♛ Lavinia était présente lorsqu'ils arrêtèrent ma mère dans les jardins de Whitehall Palace, si bien qu'il m'était impossible de ne point être au courant. Il était évident qu'il ne la laisserait jamais partir vivante c'était une protestante la Reine sanglante n'était pas de celle qui était miséricordieuse. Je devais la voir, absolument. C'est à ce moment que j'ai brisé le coeur de Rosalie, car je suis parti, une nuit tout début Mai sans laisser la moindre trace de mon passage tel un coup de vent, une bourrasque. Mais plus rien d'autre ne comptait à cet instant que le désir hardant de lui parler de lui dire que je l'aimais à cette femme qui a tout enduré pour moi. Pourtant, il me fut impossible de la voir un certain Clinton Ashby un prêtre me l'a interdit. J'ai hurlé devant les portes de la tour de toutes mes forces dans l'espoir qu'elle m'entende... L'exécution fut en tout point rapide j'ai horreur de comparer cela à un feu d'artifice de chair pourtant rien d'autre ne me vient. Ma mère avait disparu devant mes yeux ce corps, son visage, plus rien ne restait d'elle à part des lambeaux de chair, traumatisé par la disparition si soudaine de la femme que j'aimais le plus au monde je titubais afin de quitter la place. Sauf que là encore le prêtre se trouvait sur ma route, me proposant de le suivre pour "parler" l'allais de renvoyer propre en ordre avant qu'il ne me dise qu'il est à l'origine de la non-souffrance de ma mère et qu'il était là pour veiller sur moi. Que cet homme veille ou non du moi je m'en contre-fichais, mais le fait qu'il l'aie aidé elle, je me suis dit qu'il méritait d'être écouté.

Au alentours de Londres 1556 ♛ Clinton Ashby, de son vrai nom Théodore Wolmar était en réalité un ami, un réel ami qui a pris sur lui pour me protéger, même si je ne considère pas vraiment avoir besoin de protection. Sous son conseil, j'ai changé de nom me faisant désormais appeler James Wakefield. Après la mort de ma mère, il me proposa de m'éloigner de Londres pour "faire mon deuil" selon lui. Je pense plutôt qu'il veut éviter que je fasse de vagues. J'ai donc fini dans une petite église à quelques heures de cheval de Londres, une église catholique bien entendu en tant que diacre. Autant dire que je n'ai pas réussi à tenir bien longtemps entre leurs idioties en latin et leur encens qui me faisait tousser je finis par disparaitre à nouveau au cours d'une nuit chaude du mois d'août.


Londres 1558 ♛ JJe venais de débarquer sur ma terre natale, l'Angleterre et je retournai à Londres. Cela faisait un an et demi que j'avais quitté ma patrie en fugitif et je revenais avec un esprit bien plus conquérants. J'étais parti à bord d'un navire pour l'orient. Là-bas je me suis inventé un passé et une histoire. De fil en aiguille je me suis crée un réseau dans le textile (en souvenir de ma mère) et en deux ans j'étais devenu un homme riche ! C'est pour cela que je suis revenu chez moi avec deux objectifs : Le premier, oeuvrer pour la cause et rencontré la princesse héritière pour lui raconter l'histoire de ma famille. Le second, me rendre à la Cross School et récupérer ma petite soeur Georgiana. Je souhaite qu'elle soit élevée dans la religion de sa famille et avec elle c'est-à-dire, avec moi. Je suis le mieux placer pour lui parler de Joane Barrow.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
De Rosea Westmorland
♕ Métier : Servante de Lavinia Tyburn ♕ Age : 21 hiver ♕ Religion : Catholique, mais je suis tolérente ♕ L'avatar a été fait par : Vent_nocturne ♕ Mon nombre de messages est : 174 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 39 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 22/08/2016 ♕ Mon pseudo web est : Elynore ♕ Mes autres visages : La Duchesse Andalouse & La Comtesse de Lennox

MessageSujet: Re: JAMES OLIVER WAKEFIELD — « le fils des martyrs »  Ven 4 Aoû - 15:53
J'adore ta fiche il y a quelques choses d'émouvant. Tu es validé Smile



Les fleurs du mal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: JAMES OLIVER WAKEFIELD — « le fils des martyrs »  
Revenir en haut Aller en bas
JAMES OLIVER WAKEFIELD — « le fils des martyrs »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Presentation de James Sirius Potter,Fils de Harry Potter
» Oliver Green
» (m) Oliver Bell - fils aîné - FREE
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: L'Audience avec la Reine :: ♣ Bienvenue en Angleterre-
Sauter vers: