AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 16:46


Le Peuple d'Angleterre

Nombreux, mais insignifiants.



Qu'ils soient bûcherons, boulangers ou encore mendiants, ils sont les sujets de sa majesté et ils se doivent de lui obéir. Le peuple anglais est là pour faire vivre les plus grands, sans eux, que serait donc un riche? Rien! Ils les servent, les nourrissent... Attention, il ne faut pas prendre ces personnes comme stupides, même si le peuple n'a pas toujours les moyens de s'éduquer, il peut très bien sortir les fourches pour se rebeller. Le peuple peut donc être considéré comme une véritable menace et Henry VIII l'a lui aussi appris à ses dépends.

Liste des Personnages


♕ Catherine Carey feat Catriona Bafle ▬ libre
♕ Anne Stafford feat Holliday Grainger ▬ libre
♕ Margaret Lindle feat Eleanor Tomlinson ▬ libre
♕ Evelyn Hawkins feat Lena Headey ▬ prise
♕Eleanor Lamb feat Emilia Clarke ▬ libre
♕ Emily Harris feat Caitlyn Stasey ▬ libre

♕ Henry Carey feat Eddie Redmayne ▬ pris
♕ Eliott Lamb feat Elijah Wood▬ libre
♕ William Cecil feat Torrance Coombs ▬ libre
♕ Thomas Tallis feat Craig Parker ▬ libre
♕ Richard Ballantrae feat Aidan Turner ▬ libre
♕ Duncan Warwick feat Sam Heughan▬ libre




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:32


Catherine Carey

Mère et nièce d'une reine



AGE ♕ 35 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 12 janvier 1523
ORIGINE ♕ anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Elle est la fille de Mary Boleyn et nièce de la Reine Anne (dont elle a la chevelure). Elle est devenue l'épouse de Francis Knollys dont elle a 10 enfants. Elle est la soeur de Henry Carey et Anne Stafford
QUALITÉS ♕ Enjouée - Serviable - Affectueuse
DÉFAUTS ♕ Bavarde - Soumise - Fragile
RELIGION ♕ Catherine était anglicane jusqu'à l'arrivée de Mary au pouvoir, depuis elle est catholique. Mais elle espère retrouver sa foi rapidement.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Catherine déteste la reine Mary qui passe son temps à persécuter sa cousine Elizabeth, elle préfèrerait nettement voir celle qu'elle considère comme sa soeur sur le trône.
CRÉDITS ♕[/bMari-Jane, Serindë, Tumblr, Fassophy


[b]HISTOIRE ♕
Catherine naquit en 1523 de l’union entre William Carey, un gentilhomme anglais et de Mary Boleyn, une jeune femme ambitieuse. Cependant, la naissance de Catherine restait un mystère, notamment sur l’identité du père, puisqu’à cette époque, Mary était la maîtresse du roi Henry VIII et nul ne savait si l’enfant était celle du roi ou de son père. Pourtant, pour la jeune Catherine, son père restera toujours William, elle ne désirait en rien être associée au roi Henry VIII. Pendant cinq longues années, l’enfant eut une vie heureuse, de plus à cette période, grâce à sa marraine : Anne, les Boleyn commençaient à avoir de nombreux privilèges et la vie de la petite Catherine s’embellissait. Pourtant, en 1528, un évènement choqua l’enfant, elle venait de perdre son père qu’elle aimait tant. Au début, elle ne comprenait pas, elle pensait que son père était seulement partit et elle l’entendit inlassablement au pas de la porte. A force d’attendre, elle finit par comprendre, son père était mort. Elle se raccrocha alors à sa mère, demandant plus d’affection et d’amour. Elle passa aussi beaucoup de temps avec son jeune frère Henry. Le frère et la sœur se consolèrent mutuellement et ils remontèrent la pente.
En 1534, un nouveau père arriva dans la vie de la petite Catherine : William Stafford. La jeune fille était heureuse de voir sa mère connaître à nouveau le bonheur et elle accepta cet homme comme un père. William était un homme d’origine modeste, un roturier, ainsi Mary et lui se marièrent secrètement. Quelques temps plus tard, ils furent bannis de la cour et la petite Catherine ne vit plus jamais sa marraine bien aimée, puisque cette dernière fut exécutée deux ans plus tard. En 1534 et 1535, la famille s’agrandit de deux nouveaux membres, une petite Anne et un Edward. Catherine s’amusa à jouer la maman en compagnie de sa mère, elle savait que plus tard, elle voudrait beaucoup d’enfants. La famille vivait modestement, mais grâce à la pension du roi, ils pouvaient avoir un peu de confort. Ils étaient tous heureux et pour eux, c’était ce qui comptait le plus. Après la mort d’Anne Boleyn, sa fille Elisabeth fut hébergée quelques temps dans la famille. Catherine était heureuse de voir à nouveau sa petite cousine, dont la dernière image qu’elle gardait était celle d’un bébé.

Catherine finit par grandir et elle était maintenant en âge de sa marier. En 1541, elle épousa pour son plus grand bonheur, un homme doux et gentil Francis Knollys, un homme qui possédait alors l’Ordre de la Jarretière. La jeune femme avait rencontré son époux à la cour, alors qu’elle servait la reine Anne de Clèves en tant que dame d’honneur. Amoureuse, elle se fit aimer de cet homme et grâce à une dot que le roi lui fournit, elle punit l’épouser. Deux années plus tard, elle perdit sa mère et donnait naissance à son premier enfant.

Sa vie continua ainsi, à la mort d’Henry VIII, elle arrêta d’être dame d’honneur pour s’occuper de ses enfants et leur procurer tout l’amour qu’elle pouvait. Elle prenait aussi soin, comme elle le pouvait de sa cousine Elizabeth qu’elle affectionnait beaucoup. Les évènements qui suivirent la mort du roi Edouard, Catherine, les suivit à distance, ne voulant pas se mêler de la politique du royaume. Elle savait pourtant, que son mari allait vite être impliqué, mais heureusement, la nouvelle reine Mary fut clémente, surtout en voyant la loyauté de sir Francis Knollys. La famille vivant à Londres, ils étaient maintenant au cœur des intrigues, qu’ils allaient pouvoir suivre au premier plan.
Les choses finirent par basculer et Francis fut contraint de partir en exil aux Pays-Bas. Catherine se retrouva seule avec ses enfants, voyant par intermittence son mari quand la situation est moins risquée. Catherine en mère courage se bat pour ses enfants, tout en espérant qu'un jour sa cousine Elizabeth devienne reine d'Angleterre, ce qui au fur et à mesure des jours devient plus qu'un espoir.

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ En premier lieu son petit frère Henry Carey avec qui elle vécu sa vie d'enfant et de jeune femme elle vécu avec lui la grandeur et la décadence de la famille Boleyn. Elle ne peut se passer de ses lettres ou de ses visites. Il y a également sa jeune soeur Anne Stafford qui est en réalité sa demi soeur avec qui elle entretient une très belle relation. Elle s'est occupé d'elle lorsque leur mère s'en est allée. Cependant bien qu'elles s'adorent Catherine craint pour la sécurité de sa soeur si celle-ci maintien son désir de se rendre à la cour en cette époque troublée. Elle a rencontré William Cecil lors d'un meeting secret à la gloire de la princesse Elizabeth. Le milieu protestant est petit à Londres. Mais elle ne lui fait pas entièrement confiance, Cecil est le genre à retourner sa veste. Il est pourtant intelligent et pourrait être d'un grand secours à sa cousine une fois que celle-ci sera sur le trône. Il y a aussi Margaret Douglas, sa pire ennemie cette femme la hais pour une question de sang et Catherine le lui rend bien c'est certain. Cette femme n'a aucun droit au trône mais ce n'est point l'avis de Margaret évidemment. Il y a évidemment Francis Knollys son mari qu'elle aime tendrement et a qui elle a fait 10 merveilleux enfants




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:33


Henry Carey

Député anglais



AGE ♕ 31 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 4 mars 1526
ORIGINE ♕ anglais
SITUATION FAMILIALE ♕ Je suis le fils d'Henry Tudor d'Angleterre et de son amante Mary Boleyn, soeur de la reine Anne. Frère de Catherine Carey et Anne Stafford. Il est l'époux d'Anne Morgan avec qui il a plusieurs fils
QUALITÉS ♕Réfléchi - Discret - Intuitif
DÉFAUTS ♕ Froid - Exigent - Infidèle (pas de le sens marital)
RELIGION ♕ C'est un pur anglican.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Pour le bien de sa famille, Henry est pour Mary Tudor, mais sinon, il ferait n'importe quoi pour que sa cousine Elizabeth puisse monter sur le trône.
CRÉDITS ♕Mari-Jane, Serindë, Tumblr, Fassophy


HISTOIRE ♕ Officiellement Henry Carey naquit de l’union entre William Carey et Mary Boleyn et 1526, cependant sa naissance resta un mystère, puisque de nombreuses rumeurs disaient que l’enfant était le fils du roi Henry VIII. Henry ne connut pas longtemps son père, puisque ce dernier disparut en 1528, alors que l’enfant n’avait que deux ans. Malgré l’amour que lui portait sa mère, Henry resta très proche de sa tante Anne Boleyn qui prit en charge son éducation. Henry avait aussi une sœur ainée Catherine qu’il affectionnait particulièrement. Grâce à sa tante Anne, Henry put recevoir une éducation prestigieuse, mais il ne revit plus la reine d’Angleterre avant sa mort, puisque mère et tante s’étaient brouillées après le mariage de Mary Boleyn et William Stafford. Henry était heureux de voir sa mère contracter un mariage d’amour, mais les origines modestes de l’homme ne plaisaient pas à la cour d’Angleterre, qui avait banni la famille. De cette union naquit une fille et un garçon. A la mort de Mary, Henry avait dix-sept ans et il s’éloigna de Londres pour vivre avec sa famille dans l’Essex. Le jeune homme était très proche de sa cousine Elizabeth, mais il la voyait peu, en raison du sang royal de l’enfant. A l’âge de dix-neuf ans, il épousa une jeune femme Anne Morgan dont il s’était épris et avec elle, il retourna à Londres, pour commencer une carrière politique. Il resta de nombreuses années membre du Parlement et jusqu’à l’avènement de Mary Tudor, cette situation en changea pas.
En 1547, un premier enfant vint à naître de son union avec Anne, un fils George, puis jusqu’en 1553 suivirent deux autres fils, ainsi que quelques fausses couches. Bien que son lien avec la famille royal fût indéniable, Henry vivait modestement, mais avec confort grâce à la pension que lui accordait la couronne.
Cependant en 1553, le roi Edward vint à disparaître et ce fut Jane Grey qui monta sur le trône. Une guerre s’engagea alors entre les partisans de Jane et de Mary. Henry qui se prononça pour Jane fut contraint de changer de camp à la dernière minute pour sauver sa famille, puisque Mary ressortit victorieuse de la bataille. Désormais, Henry se tient en retrait, il a même quitté le Parlement pour ne pas attirer le regard de la nouvelle reine, que beaucoup disent cruelles. Mais, l’homme craint particulièrement pour la vie de sa chère cousine Elizabeth, qu’il considère comme une sœur. Il sait que cette dernière pourrait faire une bonne reine et il fera tout pour la soutenir.
En 1554 et 1555, Henry est membre du Parlement, il tenta de faire du mieux qu'il pouvait, avec ses maigres moyens pour apaiser les sentences contre les protestants. A la demande de la princesse Elizabeth, il tente de rester discret, mais en voyant bon nombre de ses amis périr dans les flammes, il a de plus en plus de mal à rester passifs.


CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Durant l'enfance de la petite princesse et cousine, Elizabeth Tudor, ils se sont peu vu. Elizabeth avait sa propre cour et le roi la garda éloigné de tous après l’exécution d'Anne Boleyn. Au retour d'Elizabeth à la cour, Henry se rapprocha beaucoup de sa petite cousine qu'il considérait comme sa chère petite sœur. Pour lui, elle ne méritait pas tout ce qu'elle a vécu. A la mort du roi Henry VIII, Elizabeth séjourna quelques temps chez son cousin, ce fut un réel moment de bonheur, elle sentait qu'elle avait une vraie famille. La suite fut faite de visites entre la cour et la résidence de la princesse. Maintenant que Mary est au trône, Henry s'inquiète beaucoup pour sa cousine, il sait qu'elle est plus que jamais en danger et aimerait tout faire pour la protéger. Robert Dudley et Henry se connaissent depuis la montée en puissance des Dudley à la cour d'Angleterre. Ils partagent les mêmes convictions religieuses, mais ne soutiennent pas la même souveraine. Henry est pour l'accession au trône de la princesse Elizabeth, Robert, pour sa belle-sœur Jane. Si l'on ne compte pas cela, on peut dire qu'ils sont de très bons amis et ils s'entendent à merveille. Cependant, Robert comme la plupart des membres de sa famille se retrouve à la Tour, il a envoyé un courrier à Henry pour qu'il plaide en sa faveur auprès de la reine. Il ne l'a point fait, préférant se gager de trop engager son nom dans cette histoire. Depuis la libération de Dudley, leur relation s'est tendue quelques peu, Robert, sachant que Henry, celui qu'il considère comme un ami ne l'a pas aidé. Avec Catherine Carey, ils vécurent tout, la mort de leur père, qui fut trop tôt, la grandeur des Boleyn et leur chute. Catherine et Henry sont unis par les liens du sang et sont aussi très proches, ils se disent tout, le meilleur, comme le pire. Pour Henry, Catherine a été comme une première femme, une soeur, une confidente. Ils sont si proches l'un de l'autre, que dès qu'ils se quittent, ils s'écrivent. Relation réel et épistolaire. Catherine et Henry forme un tout ensemble, mais cela sans que ça n'aille plus loin qu'un vrai sentiment fraternel. Anne Stafford et lui sont frères et soeurs même s'ils n'ont pas le même père. Contrairement à Catherine, Henry est un peu moins proche de la jeune Anne, en fait, tout s'explique dans le fait qu'ils se sont peu vus durant leur vie. Henry, à la naissance de sa soeur, suivait déjà une éducation poussée et la mort de leur mère renforça le fait qu'ils se sont peu vus. Henry adore tout de même ce petit ange blond, tout comme Anne aime son grand-frère. Par contre, Henry la trouve parfois naïve et il n'hésite pas à lui dire, ce qui déclenche bien souvent la colère de sa soeur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:33


Anne Stafford

Dame d'honneur



AGE ♕ 24 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 6 Juillet 1534
ORIGINE ♕ anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Elle est célibataire et vit avec sa soeur ainée. Elle est la fille de Mary Boleyn et la soeur de Catherine et Henry Carey.
QUALITÉS ♕ Douce - Généreuse - Rusée
DÉFAUTS ♕ Timide - Soumise - Sensible
RELIGION ♕ Catholique depuis l'arrivée de Mary Tudor au pouvoir. Anne a été élevé dans les principes de la réforme.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Anne qui adore sa cousine Elizabeth rêve de la voir un jour devenir reine, après tout elle est bien la fille d'un roi.
CRÉDITS ♕ Mari-Jane, Serindë, Tumblr + Fassophy


HISTOIRE ♕ Cette douce jeune fille blonde naquit de l’union interdite entre sa mère Mary Boleyn et William Stafford. Sa tante était alors reine d’Angleterre et elle n’acceptait pas le mariage peu avantageux que Mary avait fait avec un roturier. L’amour a ses conséquences, le couple fut banni de la cour. Ce fut tout de même en l’honneur de sa sœur que Mary appela sa fille Anne, une mince tentative de réconciliation, qui ne marcha pas. Anne fut décapitée sans qu’elle ne puisse revoir sa sœur et sa nièce. C’était dans le souvenir de cette tante emblématique que grandit Anne, mais aussi avec sa cousine Elizabeth qu’elle voyait souvent, surtout quand celle-ci était en disgrâce. Les deux fillettes étaient devenues de très bonnes amies, presque des sœurs, mais le devoir rappela bien vite Elizabeth. Par la suite, elles ne se virent que peu souvent, mais elles s’écrivaient toujours de longues lettres. Quand elle eut neuf ans, Anne perdit sa mère, très entouré de sa sœur ainée et ses deux frères (elle avait un petit frère nait en 1535), elle remonta la pente et eut une enfance plutôt heureuse. Deux ans plus tard, un nouveau drame frappa la famille, son petit frère Edward disparut suite à une longue maladie. Anne vécut mal cette mort, si bien que son père la confia à sa sœur Catherine. Avec elle, entourée de ses neveux et nièces, elle apprit son rôle de femme et de future mère.

Anne était une jeune fille douce, instruite et qui savait où était sa place de femme. Elle avait pourtant un sale petit caractère, mais aussi une joie de vivre qui faisait d’elle un rayon de soleil là où elle passait. Anne finit par devenir une femme prête à être mariée, elle vivait avec son père, mais aussi avec sa sœur Catherine de temps en temps. Elle vivait convenablement, mais sans grande fortune, puisque son père n’était pas un homme de grande importance. Elle était tout de même heureuse et espérait pouvoir faire un jour un mariage d’amour, comme son père et sa mère l’avait fait avant elle.

Quand Jane Grey arriva au pouvoir, Anne voulait devenir l’une de ses dames d’honneur, mais le temps lui manqua puisque neuf jours plus tard, Jane perdit la couronne en faveur de la princesse Mary Tudor. Anne connaissait la haine de la nouvelle reine envers les Boleyn, mais elle désirait tout de même atteindre cette noble fonction et en apprendre un peu plus de la vie. De plus, en étant à la cour, elle pourrait se rapprocher d’Elizabeth et elle trouverait peut-être un prince charmant.

En 1554, Anne intégra enfin la cour, mais pas au service d'Elizabeth, mais de l'une de ses cousines Katherine Grey. Elle assista de la cour à la révolte Wyatt, à l'emprisonnement de sa cousine et à sa libération. Au moment de l'enfermement d'Elizabeth, Anne tomba gravement malade, mais elle guérit après quelques semaines. Après sa convalescence, elle continua d'être au service de la jeune Katherine Grey, dont elle apprécie la compagnie. Elle vit également chez sa soeur et l'aide à élever ses nombreux neveux et nièces.


CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Anne et Elizabeth Tudor sont toutes les deux de très bonnes amies, presque des soeurs. A la mort de la mère de la princesse, les deux jeunes filles se rencontrèrent pour la première fois et ne se quittèrent plus. Même quand elles ne pouvaient se voir, elles s'écrivaient longuement décrivant leur quotidien. Elles ne se voyaient pas beaucoup, mais leurs retrouvailles étaient toujours les plus belles. Maintenant qu'Elizabeth est à Londres en compagnie de sa soeur, elle espère bien parler en sa faveur, pour qu'Anne puisse devenir sa dame d'honneur, apportant ainsi un peu de paix dans sa triste vie. Henry Carey et elle sont frère et soeur même s'ils n'ont pas le même père. Contrairement à Catherine, Henry est un peu moins proche de la jeune Anne, en fait, tout s'explique dans le fait qu'ils se sont peu vus durant leur vie. Henry, à la naissance de sa soeur, suivait déjà une éducation poussée et la mort de leur mère renforça le fait qu'ils se sont peu vus. Henry adore tout de même ce petit ange blond, tout comme Anne aime son grand-frère. Par contre, Henry la trouve parfois naïve et il n'hésite pas à lui dire, ce qui déclenche bien souvent la colère de sa soeur. Anne est aussi la dame d'honneur de Katherine Grey . Jeune fille toujours souriante, la fille de Mary Boleyn assiste à la détresse de Katherine et elle fait tout pour que celle-ci retrouve un jour le sourire. Les deux jeunes filles sont de très bonnes amies et confidentes. Pour Katherine, Anne est comme une soeur, une Jane qu'elle regrette tant. C'est Catherine Carey qui s'occupa de la petite Anne qui n'avait que neuf ans. Toutes deux s'adorent et s'aiment tels des soeurs. Anne aida même Catherine à s'occuper de ses nombreux neveux et nièces et cette grande famille vivait dans le plus grand des bonheurs. Pourtant, depuis quelques temps, Catherine a beaucoup de mal à comprendre sa jeune soeur, qu'elle trouve trop naïve, Elle lui a déjà dit, mais tout cela s'est terminé en dispute. D'ailleurs l'ainée craint beaucoup qu'Anne finisse par se rendre à la cour auprès de leur cousine Elizabeth, pour elle, cet endroit n'apportera que du malheur à la jeune Anne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:34


Evelyn Hawkins

Maquerelle du Red Lantern



AGE ♕ 31 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 21 juillet 1527
ORIGINE ♕ anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Elle est divorcée et a trois enfants Joan Eleanor et Jack
QUALITÉS ♕ Rusée - Conciliante - Entremetteuse
DÉFAUTS ♕ Manipulatrice - Séductrice - Insensible
RELIGION ♕ Catholique depuis toujours, mais change au gré des rois et reines qui ne cessent de changer.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Son allégence va au camp le plus puissant. Le vent tourne...
CRÉDITS ♕ Tumblr + fassophy


HISTOIRE ♕ Evelyn a vu le jour lors d'une des journées les plus chaude de l'année 1527, dans le Suffolk. Sa famille n'était ni riche ni puissante, cependant, Evelyn et ses quatre soeurs ainée furent éduquées par un bon précepteur. Monsieur Hawkins n'avait rien d'un noble cependant c'était un marchand de vin très connu en Angleterre. L'enfance d'Evelyn à donc été très confortable.
Le 7 août 1541, La jeune demoiselle de 14 ans épousa James Randall, un parfumeur londonnien de renom qu'elle n'aimait guère mais ils étaient cependant très cordiaux er rien ne changera jamais cela, malgré Joan et Eleanor, née respectivement en 1542 et 1543. C'est que, ce n'était pas l'héritier de la parfumerie espéré par Randall.
En 1548, Evelyn était à nouveau enceinte, elle apprit à ce moment-là que son époux lui était infidèle et cela depuis de nombreuse années. Afin qu'elle ne perde pas l'enfant Randall l'envoya dans leur maison de vacances dans le Yorkshire afin qu'elle s'y repose et donne naissance. Selon la principale intéressée c'était plus pour qu'il puisse la rendre cocue librement. C'est dans le Yorkshire que la jeune dame rencontra Thomas, un jeune cuisinier dont elle tomba amoureuse. Le 1er avril 1549 elle donna naissance à Jack, son fils. Evelyn ne rentra pas à Londres préférant le calme du Yorkshire et trouvant son amant bien plus intéressant que son époux cependant quand le pot aux rose fut découvert, le parfumeur entra dans une colère noire, congédia le cuisinier et chassa son épouse et ses fille, gardant le petit Jack. En femme divorcée et sans le sous Evelyn se tourna vers le plus vieux métier du monde afin de nourrir ses filles jusqu'à ce que, en 1555 elle soit engagée par Madame Paton, qui était la maquerelle du RedLantern, un établissement des plus respectable. Elle devins rapidement son bras droit, puis après sa mort en 1556 reprit l'affaire. Le RedLantern n'était pas seulement un établissement de plaisir pour les gentlemans mais c'est aussi une mine d'information pour la cause catholique et pour la Reine Mary, mais le vent tourne et Evelyn le sent... Rien ne sera plus pareil et elle le sait.


CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Eleanor Lamb-Hawkins est sa petite fille, sa cadette, si douce, si innocente. Rien à voir avec elle ou sa soeur. Non Eleanor est un diamant pur et délicat et c'est pour cela que sa mère à voulu la marier rapidement afin qu'elle soit en sécurité. C'est pourquoi elle a entrepris de la marié avec Eliott Lamb, le cuisinier du Red Lantern, il est un peu simplet, mais tendre et gentil. Eleanor aime bien Eliott même si parfois, elle aspire à une union plus belle avec un homme différent. Elle est jeune et rêve du grand amour. Elle a rencontré Duncan Warwick au Flying Dutchman dont elle est une habituée. Plutôt charmant, elle lui proposa de but en blanc d'entretenir une liaison avec elle sans aucune prise de tête. Enfin plus ou moins car Evelyn est extrêmement possessive. Warwick a souvent voulu la quitter mais revenais toujours. Leur relation n'est pas des plus saines d'autant plus par les temps qui courent. Theodore Wolmar fut un ancien amant d'Evelyn. Leur lien était fort jusqu'à ce que cet homme de Dieu apprenne qui était réellement son amante c'est à dire une maquerelle et une catholique qui plus est ! Depuis ils s'évitent. Pourtant le religieux garde une tendre affection pour cette femme malgré son aversion pour la prostitution. Son aide sera peut être déterminante pour la blonde lorsque l'Angleterre changera de dirigeante. Emily Harris est dans le collimateur d'Evelyn, sa patronne, qui a comprit son petit jeu. Alors que, comme l'ancienne gérante de la maison, Evelyn prend soin des prostituées de la maison comme si elles étaient ses propres filles, on peut sentir une tension avec Emily, bien que masquée par des sourires hypocrites. Selon Evelyn, Emily doit faire attention à ne pas trop jouer avec le feu, elle risquerait de se brûler. Evelyn connait aussi fort bien le tueur, Richard Ballentrae, une homme très intelligente et comme elle plutôt ambitieux. Ils font souvent affaire ensemble, le but étant pour l'un et l'autre d'avoir le plus de pouvoir dans les rues de la capitale anglaise.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:34


Margaret Linddle

Drapière



AGE ♕ 20 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 16 avril 1538
ORIGINE ♕ anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Célibataire mais éprise de quelqu'un. Elle est la fille adoptive de Joane et Jaime Barrow, morts en martyres et soeur adoptive de James Wakefield
QUALITÉS ♕ Habile - Tendre - Discrète
DÉFAUTS ♕Curieuse - Insouciante - Susceptible
RELIGION ♕ Protestante de par ses parents adoptifs mais s'est convertie à la mort de sa mère pour ne pas avoir de problème
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Son allégence ne va pas à Mary c'est certain elle a fait trop de mal mais est-ce que sa soeur Elizabeth sera mieux elle l'ignore
CRÉDITS ♕ Tumblr, Mari-Jane, Serindë


HISTOIRE ♕ Margaret Linddle ne sait pas si c'est son vrai nom. La demoiselle est orpheline depuis sa naissance, la petite fût abandonnée devant une église de Londres à l'âge de quelques jours. N'ayant pas trouvé de parents d'adoption la petite passa sont enfance dans un orphelinat sordide. Pour s'occuper, la jeune enfant cousait des manches des jupes rien de bien fastueux mais de quoi se vêtir simplement.
Alors qu'elle avait 11 ans et qu'elle se promenait sur un marché et qu'elle fut attirée par les couleurs chatoyante qu'une drapière présentait. Cette drapière, Joane Barrow, venait de perdre son bébé pour le troisième fois étant vulnérable et voyant les yeux brillants de Maggie elle lui proposa de la prendre en apprentissage dans sa boutique, le Drapier. Grâce aux quelques relations qu'avait Joane, Margaret avait un emplois a temps partiel et un toit en vivant jusqu'en 1555 à la Cross School gérée par Mary De LaCroix.
Après la mort de l'époux de Joane, celle-ci épousa son amant Henri Morangier qui était comte et devient par le mariage comtesse. Elle fut dès lors dans l'obligation de se séparer de sa boutique qu'elle légua à Margaret. Lui donnant tout, y compris son carnet d'adresse de plus beau monde de Londres. En plus du Drapier Margaret hérita également de l'appartement au dessus de celui-ci ou vivait avant les Barrow. En 1556, Joane se fait arrêter pour hérésie et meurt sur le bucher, sous les yeux de sa fille adoptive et de son fils légitime Oliver. Margaret se senti alors totalement abandonnée lorsque Oliver, son frère de coeur, s'en alla lui aussi ne la prévenant pas. Elle qui en était tombée amoureuse...
Quelle sera sa réaction lorsqu'elle le retrouvera ?!

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ James Wakefield, elle l'a longtemps connu sous son vrai nom Oliver Barrow, c'était comme un frère pour elle. Sa mère Joane l'avait engagée comme apprentie au Drapier qui désormais lui appartient. Elle a toujours trouvé Oliver à son goût sans jamais oser se dévoilé, il lui semblait tellement préoccupé par tout ce qui ce passe. Mary De LaCroix était sa préceptrice durant quelques années Maggie avait étudié à la Cross School, elle garde de très bon rapport avec elle, et se rend souvent dans son ancienne école afin de voir la petite Georgiana, la fille de Joane. Elle rencontra Thomas Tallis au Drapier, très peu de temps après la mort de Joane. Tallis entrait dans l'échoppe pour la première fois, quelque peu mal à l'aise. Il venais commandé une nouvelle toilette mais aussi afin se montrer son soutien à la pauvre orpheline. Ils développèrent dès lors une amitié complice. Margaret est très impressionnée par le talent de Tallis et Thomas trouve la petite drapière courageuse et n'hésite pas à parler d'elle afin qu'elle ai davantage de commandes. Rosalie Woodley et Maggie ne se sont jamais rencontrée mais se connaissent via James/Oliver. Oliver a travaillé plusieurs années chez Lavinia la maitresse de Rosalie. Rose et Maggie ont un point commun, elles apprécient les charmes du jeune homme. Margaret serait du genre à ne rien dire et à regarder mais pas Rosalie. Elle est très jalouse et même si Maggie ne fait rien pour attiser le désir de James, elle voudrait qu'elle disparaisse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:35


William Cecil

Homme politique



AGE ♕ 37 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 13 septembre 1520
ORIGINE ♕ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Il est l'époux de Mildred Cooke, il a un fils de sa première épouse qui s'appelle Thomas et une fille qu'il a eu avec Mildred: Francisca
QUALITÉS ♕ Intelligent - Protecteur - Fiable
DÉFAUTS ♕ Ambitieux - Manipulateur - Politiquement infidèle - Opportuniste
RELIGION ♕ Protéstant depuis la première heure
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Il est obligé de prêter allégeance à Mary Tudor, mais il verrait mieux sa jeune soeur sur le trône.
CRÉDITS ♕ Mari-Jane, Serindë, Tumblr


HISTOIRE ♕ William Cecil naquit à Bourne dans le Lincolnshire le 13 septembre 1520. Il est le fils de Richard Cecil, riche propriétaire terrien en Burghley et de son épouse Jane Heckington. La famille était d’origine galloise et gagna en importance sous le règne d’Henry VII, quand le grand-père obtint les faveur du souverain en intégrant sa garde, puis plus tard en devenant sergent d’arme d’Henry VIII, shérif de Northamptonshire pour l’année 1532 et juge de paix dans le Rutland. Richard Cecil entra lui aussi au service du roi Henry VIII.
Fils unique, William fut mis à l’école d’abord à Grantham puis à Stamford. Doué, à l’âge de quatorze ans, il intégra l’université de St John à Cambridge où il rencontra les plus grands spécialistes du moment comme Roger Ascham et John Cheke. D’ailleurs, William se prit d’affection pour la fille de ce dernier. On éloigna le jeune homme, mais la précaution fut inutile puisque quelques mois plus tard il épousa la jeune Mary Cheke, qui lui donna un fils Thomas né en mai 1542. En février 1543, Mary disparut des suites d’une maladie qui l’emporta soudainement. Trois ans plus tard, William épousa Mildred Cooke qui fut désignée par Ascham comme étant l’une des femmes le plus savantes du royaume.
La carrière de Cecil débuta au service du Lord Protecteur Edward Seymour, sous le règne d’Edward VII. William accompagna même le duc de Somerset à la bataille de Pinkie contre les Ecossais. En 1548, on retrouva l’homme en tant que greffier à la cour, toujours aux côtés de Somerset, le mettant gravement en danger au moment de la chute du Lord Protecteur. D’octobre à novembre 1549, il fut enfermé à la Tour de Londres. Entrant dans les bonnes grâces de la famille Dudley, il put quitter la Tour. Le 5 septembre 1550, il est assermenté au titre de secrétaire d’Etat. En avril 1551, Cecil devint chancelier de l’ordre de la Jartière. Malgré tout, Cecil voyant le vent tourné et autant de plus en plus d’animosité pour le gouvernement de Dudley, intrigua activement contre lui, aux côtés de Mary Tudor. En 1553, après l’ascension au trône de Mary, il fut élu au Parlement comme chevalier du comté de Lincolnshire. Actif à la cour, William alla retrouver le cardinal Reginald Pole en décembre 1554 et il l’accompagna en Angleterre peu de temps après.
William Cecil était également proche de la princesse Elizabeth dont il a administré les terres sous le gouvernement de John Dudley. Pour lui, Elizabeth est celle qui mériterait de monter sur le trône pour protéger les protestants de la terreur catholique.

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Quand Reginald Pole retourna en Angleterre, il fut accompagné par Cecil, un homme brillant et intelligent, mais dont la carrière porte à la méfiance. En effet, Pole connait les antécédents de l'homme, il apprit qu'il était proche des plus importants cercles protestants et surtout que la trahison était familière chez lui. Pole tâche de garder Cecil à l'oeil tandis qu'il lui donne des tâches à accomplir pour la cour. Cecil de son côté sait à quoi s'attendre de ce cardinal et bien qu'il ne l'aime pas il respecte son service. Catherine Carey est protestante, dans ce tout le monde se connait. Il est donc normal que la famille Knollys fréquente depuis longtemps les Cecil. Catherine connait William, elle sait qu'il est intelligent, mais qu'il peut vite retourner sa veste quand la situation se présente. Elle aimerait qu'il se rapproche d'Elizabeth, qu'il la conseille justement. Peut-être qu'un jour il pourrait travailler pour elle. En tout cas, la mère de famille l'encourage en ce sens. William de son côté admire cette femme et il la soutient pendant que son mari est en exil. William Brooke est noble, Cecil non. Cela n'a pas empêché les deux William de sympathiser sur les bancs de l'université et de devenir de proches amis. Intelligents tous les deux, ils rêvent d'un monde meilleur et d'une meilleure justice. Bien que Cecil soit un roturier, Brooke admire son ascension et parfois il se sent même jaloux de le voir être entouré de si grandes personnes. Pour le moment, ils sont toujours de bons amis, mais l'amitié a toujours ses failles. C'est incroyable comme posséder une taverne vous permets de vous faire des relations. C'est grâce à cela que Duncan Warwick, nouveau patron du Flying Dutchman le rencontra. Cecil a du mal à cerner ce drôle de personnage. Cela dit, avant il organisait des réunions dans cette auberge et il n'a guère eus envie de changer ces habitude pour une petit tenancier de rien du tout. Après tout William à le bras long si ce grand roux lui pose des problèmes. Leur relation n'est pas amicale mais il n'y a pas non plus d'animosité, disons que les deux hommes sont méfiants et très suspicieux l'un envers l'autre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:36


Thomas Tallis

Compositeur et organiste



AGE ♕ 52 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ Il naquit en 1505 a une date inconnue
ORIGINE ♕ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Thomas a épousé sa muse en 1552, une femme qui s'appelle Joan
QUALITÉS ♕ Sentimentale - Doux - Poétique - Patient
DÉFAUTS ♕ Timide - Peureux
RELIGION ♕ Thomas est profondément catholique et il ne changerait sa religion pour rien au monde.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Thomas prête allégeance à la musique et à Dieu, pour lui, il n'y a rien de plus important dans la vie.
CRÉDITS ♕ Mari-Jane, Serindë, Tumblr


HISTOIRE ♕ Thomas Tallis naquit en 1505, à une date inconnue. Orphelin très rapidement, il ne connait pas ses parents et personne ne lui en a jamais parlé. Le jeune garçon rejoint alors enfant un hôpital où l’on accueillait les jeunes enfants et il y vécut jusqu’à ce qu’il entra dans le milieu religion en devenant jeune choriste. Depuis ce moment, le jeune Thomas baigna dans la musique et tous étaient d’accord pour dire qu’il était un génie. Les maîtres de musique lui apprirent alors l’art de jouer de divers instruments, mais également de composer. Pour Thomas, la musique se jouait d’abord dans l’esprit, avant de prendre forme sur le papier.
En 1532, Thomas montra à tous ses talents en intégrant comme organiste le Dover Priory, dans le Kent. Fort de son succès, sa carrière le conduisit à Londres à l’automne 1538 où il devient une nouvelle fois organiste à Waltham Abbey, un monastère augustinien. Il y travailla jusqu’en 1540, quand Henry VIII fit fermer l’abbaye. Il rejoignit alors la cathédrale de Canterbury, avant d’être remarqué par le roi Henry VIII et d’intégrer la cour comme Gentleman de la Chapelle Royale en 1543. A partir de ce moment-là, Thomas composa pour le roi ainsi que ses différents successeurs.
En 1552, Thomas épousa sa muse, une ravissante femme de la bourgeoisie, qui se nommait Joan. En plus de composer pour les rois, Thomas se mit à écrire également pour son épouse. En tant que membre éminent de la cour, la reine Mary lui accorda le bail d’un manoir dans le Kent, lui rapportant ainsi un revenu très confortable. En 1556, Thomas compose toujours pour la reine et il participe à tous les évènements les plus importants de la cour.

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Georges Hastings connait très bien le prodige qu'est Thomas Tallis. L'homme a déjà joué plusieurs fois de l'orgue dans sa cathédrale et sur le coup, tous les deux ce sont très bien entendus. Cependant, cela c'était avant que Thomas découvre que George n'est pas l'évêque aussi pieu qu'il prétend l'être. Thomas l'a déjà vu dans les bras d'une maîtresse et en grand timide il ne s'est pas quoi faire de cette information. Doit-il informer la reine du comportement peu catholique de son évêque ou doit-il se taire ? George pour le moment ignore que son secret a été dévoilé et il n'a aucunement conscience du danger. La beauté d'Elizabeth Clinton a inspiré des poètes et elle a également été joué en musique par Thomas Tallis. Elle était encore bien jeune, mais ses traits angéliques ont inspiré l'homme qui lui a composé un magnifique chant qui fut joué un soir de Noël à la cour. Elizabeth bien que timide a été très flattée d'être la muse d'un tel génie. Depuis ce temps, tous les deux sont de très bons amis et il arrive encore souvent que Thomas compose pour cette charmante femme. Il rencontra Margaret Linddle au Drapier, très peu de temps après la mort de sa tutrice, Joane. Tallis entrait dans l'échoppe pour la première fois, quelque peu mal à l'aise. Il venais commandé une nouvelle toilette mais aussi afin se montrer son soutien à la pauvre orpheline. Ils développèrent dès lors une amitié complice. Margaret est très impressionnée par le talent de Tallis et Thomas trouve la petite drapière courageuse et n'hésite pas à parler d'elle afin qu'elle ai davantage de commandes. Thomas rencontra Richard Ballentrae au détours d'une ruelle sombre une nuit pluvieuse alors que notre tueur à gage accomplissait une besogne peu ragoutante, très perturbé d'avoir été témoin de cela Tallis s'en alla en courant sans reconnaitre l'assassin, celui-ci en revanche reconnu le musicien qui est malgré tout relativement connu à Londres. Depuis cette rencontre Thomas n'en dors presque plus tandis que Ballentrae se demande s'il ne devrait pas pour plus de sureté ce débarrasser du génie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:37


Richard Ballantrae

Chasseur de prime



AGE ♕ 30 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 16 février 1527
ORIGINE ♕ Galloise
SITUATION FAMILIALE ♕ Marié
QUALITÉS ♕ Fin limier, observateur, patient.
DÉFAUTS ♕ Impitoyable, calculateur, assoiffé d'or.
RELIGION ♕ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Il ne fait aucune allégence
CRÉDITS ♕ Mari-Jane, Serindë, Tumblr, Fassophy


HISTOIRE ♕
Issu d'une famille pauvre galloise, ayant pris les armes dans les armées des Tudors du temps du roi Henry VII, Richard a grandi dans le culte de cette dynastie. On dit même que ce fameux roi s'est caché au moment de sa clandestinité sous Richard III, dans la misérable maison des Ballantrae. Personne ne saura jamais si c'est une pure légende ou bien si c'était bien vrai, mais cette histoire a fait terriblement rêver le jeune Richard. Elle lui a donné l'ambition. Une soif de gloire, d'argent et de l'aventure presque sauvages. Déterminé plus que jamais à sortir sa famille de la misère, Richard a donc fait comme son arrière grand père, et est même allé plus loin que lui dans le service aux Tudors. Il est monté jusqu'à Londres sans un sou vaillant. Et puisqu'il s'était très tôt découvert des dons de fouineur, sans que personne ne lui est rien demandé, il s'est mis à espionner dès qu'il le pouvait. A écouter aussi, beaucoup même et surtout les annonces des gardes qui roulaient tambours à travers la ville, à la recherche de comploteurs qui fuyaient, de voleurs qui traumatisaient la capitale, ou même d'assassins. Jusqu'à ce qu'un jour, après des mois de patience et d'observation, il en vienne à mettre la main sur l'un de ces fugitifs. Et c'était un très gros poisson, ce qui lui a valu les remerciements du parlement et de la garde de la ville, n'en croyant pas leurs yeux. Il n'en fallut pas plus pour que l'on réclame ses services pour d'autres affaires. Et toujours, il donna satisfaction ! Il est depuis payé, rubis sur l'ongle pour chaque prise qu'il fait. Jusqu'à présent, il n'a jamais cherché à comprendre qui il poursuivait, ni même si en livrant cette personne aux autorités, il pouvait faire le mal plutôt que le bien. Toujours assoiffé d'or pour nourrir sa famille, il est sans état d'âmes. Si bien, que même avec sa discrétion et le fait qu'on ne connaisse pas vraiment son visage, son seul nom en arrive à faire trembler plus d'un. Il faut dire que l'animal est rusé et que pouvant prendre aussi bien l'apparence d'un miséreux que d'un courtisan, il s'intègre lui-même dans tous les cercles. Pas vraiment espion car trop électron libre pour ça, il ne fait équipe avec personne, se débrouille par ses propres moyens, ce qui le rend d'ailleurs d'autant plus dangereux. Car par où commencer, si l'on voulait le mettre hors d'état de nuire ? Personne pas même les autorités ne savent rien de lui. Il leur livre les dangers publics, c'est tout ce qu'on a besoin de savoir sur lui, non ? Et pourtant depuis peu, l'homme a une faille, si on arrivait à l'apprendre ...

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ En tant que chasseur de prime on peut être amené à tuer des hommes de valeur. Henry Stafford est la seule et unique personne que Richard a voulu tuer. Pas par lâcheté, mais parce que cette mission était trop gratuite et ne lui aurait rien apporté. L'homme pour montrer sa bonne foi a dévoilé au jeune Henry le pot aux roses, qui a pu prendre des mesures radicales contre ses ennemis. L'arroseur arrosé, Richard a été contraint de s'occuper de son ancien employeur. Depuis, Stafford fait régulièrement appel à lui pour des missions très diverses. Il a rencontré la toute jeune Eleanor Lamb-Randall sur le marché, comment ne par la remarquer cette jeune fille à une chevelure tellement étonnante et des grands yeux de biche. Il a remarqué que la jeune fille se trouvait très souvent là ou il était et qu'elle l'observait de loin de façon répétée. Il en déduit que la petit s'est peut être éprise de lui, chose qui l'amuse beaucoup. Il attend que la demoiselle ose enfin venir lui adresser la parole chose qu'elle n'a guère faite encore. Après qui c'est c'est un joli brin de fille, il ne dirait pas non. Richard rencontra Duncan Warwick à à l'arrivée de celui-ci à Londres. Il le remarqua dans un taverne alors qu'il arnaquait habilement un homme aux cartes. Richard, appréciant ce genre de personnalité se présenta, remarquant leurs affinités ils devinrent assez vite ami et le fait que Duncan possède maintenant une auberge facilite nettement les affaire de Richard qui, du coup à une planque maintenant. Thomas Tallis rencontra Richard au détours d'une ruelle sombre une nuit pluvieuse alors que notre tueur à gage accomplissait une besogne peu ragoutante, très perturbé d'avoir été témoin de cela Tallis s'en alla en courant sans reconnaitre l'assassin, celui-ci en revanche reconnu le musicien qui est malgré tout relativement connu à Londres. Depuis cette rencontre Thomas n'en dors presque plus tandis que Ballentrae se demande s'il ne devrait pas pour plus de sureté ce débarrasser du génie. Ballentrae connait aussi fort bien le tenancière du RedLantern, la belle Evelyn Hawkins, une femme très intelligente et comme lui plutôt ambitieuse. Ils font souvent affaire ensemble, le but étant pour l'un et l'autre d'avoir le plus de pouvoir dans les rues de la capitale anglaise. Ce n'est pas la seule femme de pouvoir qui lui a été donné de rencontrer. Lavinia Tyburn, comtesse de Westmorland, a elle aussi fait affaire avec lui. Richard a tué sa belle-mère, encombrante, et maquillé le tout en suicide, comme Lavinia le désirait. Cependant, étant donné que c'était la première fois qu'il tuait quelqu'un de la "haute" et que cela est assez dangereux, Richard demandait un prix tout aussi inhabituel que la demande qui lui était formulée. En plus de l'argent, il exigea une nuit avec la belle comtesse. Lavinia accepta, ce qui signifie que fin aout 1556, Richard a eu l'honneur de connaître la belle charnellement. Un bon souvenir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:38


Eliott Lamb

Jeune homme atteint d'un retard mental. Cuisinier dans une maison close.



AGE ♕ 17 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 1541
ORIGINE ♕ Anglais
SITUATION FAMILIALE ♕ Né hors mariage, il a été abandonné devant la porte d'un orphelinat, le "Little Lamb Orphanage", d'où le nom de famille qu'on lui a attribué. Il est aujourd'hui marié à Eleanor Hawkins.
QUALITÉS ♕ Gentil - Attentionné - Sincère
DÉFAUTS ♕ Naif - Dépendant -
RELIGION ♕ Eliott est catholique et ne comprend pas grand chose aux conflits religieux qui secouent le pays. Il s'en tient à la foi qu'on lui a enseigné.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Son allégeance va à la reine d'Angleterre, qui pour l'instant, est Mary Tudor.
CRÉDITS ♕Ce personnage a été créé par les soins de BloodyWonder


HISTOIRE ♕
Eliott ne connait pas ses parents. Né hors mariage, il a été abandonné devant la porte d'un orphelinat quand il était bébé et a donc été élevé en compagnie d'autres garçons de son âge. Cependant, Eliott n'apprenait pas les choses ausssi rapidement que les autres garçons et les années passant, Eliott restait toujours aussi naif et insouciant.
En plus de son statut de batard et d'orphelin, Eliott doit donc composer avec un retard mental qui fait de lui le paria des camarades de son âge. Le jeune garçon passe donc le plus clair de son temps dans les cuisines car la cuisinière est l'une des seules à le protéger ou avec des enfants plus jeunes, dont il aime s'occuper et qui sont plus gentils avec lui.
A l'âge de 15 ans, Eliott est obligé de quitter l'orphelinat où il a grandit et mener sa propre vie car la cuisinière qui le protégeait est décédée et que plus personne n'est donc là pour défendre sa présence en cuisine alors qu'il devrait être parti depuis longtemps. Le destin le plus logique aurait été les ordres religieux, mais étant donné sa batardise, c'était une option exclue. Eliott a toujours rêvé de défendre sa patrie et d'apprendre à se battre à l'épée, c'est pourquoi son premier réflexe a donc été de chercher à être engagé dans la garde royale. Malheureusement, sa différence ne passe pas inaperçue. Eliott n'a pas du tout le profil pour être garde royal, sans compter qu'il se fait insulter et rabaisser par les autres aspirants gardes.
Arthur Wayne, un soldat plus haut gradé et chargé de l'entrainement, ne veut toutefois pas renvoyer Eliott à la rue. Après avoir pris sa défense face à la méchanceté gratuite des autres jeunes hommes, Arthur, inquiet du sort d'Eliott, lui annonce qu'il ne pourra pas être soldat mais lui propose de l'aider à trouver un autre travail. Il lui trouve donc un travail au RedLantern, une maiscon close, en tant que cuisinier. Il ne comprend pas toujours ce qui s'y passe mais c'est un bon point aux yeux de la propriétaire de l'époque, Mary-Ann, puisqu'il n'y a pas de risque qu'Eliott se mette à mal se comporter avec les filles parfois dénudée qu'il peut croiser sur son lieu de travail, le jeune homme étant trop gentil et naif pour cela.
Mary-Ann, malade, laisse ensuite la maison close à une des filles ; Evelyn Hawkins. Evelyn s'entend bien avec Eliott et le voit d'ailleurs comme un bon parti pour sa benjamine ; en effet, Eliott gagne sa fille et a un coeur pur. Il ne risque pas de faire du mal à Eleanor. Evelyn joue donc les entremetteuses entre Eliott et sa fille, qui réside dans un pensionnat pour jeune fille.
Amoureux, Eliott finit par épouser Eleanor en février 1558. Malgré la gentilesse et la bienveillance d'Eliott, la question est de savoir si ce mariage fonctionnera malgré la personnalité particulière d'Eliott...

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Tout d'abord, il y a sa femme depuis peu ; Eleanor. Eliott et Eleanor, c'est la rencontre de deux coeurs purs, voulue par Evelyn, la mère d'Eleanor. Les deux jeunes gens se sont rapprochés jusqu'à ce que finalement, Eliott ose demander Eleanor en mariage, comprenant que c'était ce qu'il se faisait dans ce genre de situation. Mariée depuis peu, le couple devra toutefois faire face aux regards des autres, Eliott étant atteint d'un léger retard mental et ne comprenant pas toujours tout.

Eliott est également très proche de la famille Wayne. Arthur était chargé de séléctionner parmi les futurs aspirants soldats ceux qui obtiendraient un poste quand Eliott s'est présenté. Il s'est immédiatement rendu compte qu'Eliott n'avait pas le profil d'un futur soldat et a prit la défense du jeune homme quand celui ci s'est fait insulter et violenter à cause de sa différence par les autres futurs soldats. Arthur ne pouvait pas engager Eliott, il ne pouvait cependant pas non plus se résoudre à le renvoyer à la rue. Il a donc décidé de lui trouver un travail et a demandé à son épouse, Constance, d'emmener Eliott chez Mary-Ann, sa mère, qui pourrait lui trouver un poste. C'est ainsi qu'Eliott est devenu cuisinier au RedLantern. Aujourd'hui, Eliott est toujours aussi reconnaissant et admiratif d'Arthur, qu'il considère comme une sorte de grand frère et de héros. Il vient souvent lui rendre visite et lui pose beaucoup de questions sur son travail de soldat. Il apprécie beaucoup la petite famille d'Arthur dont Constance, son épouse. Il adore la jeune femme qui a toujours été très gentille avec lui. Souvent invité chez les Wayne il a pris plaisir à s'intégrer à cette famille, jouant avec la petite pupille de Constance, Jane-Ann. Lorsque Constance est tombée enceinte de jumelles, Eliott s'est montré très protecteur envers elle et il a juré à Arthur qu'au moindre problème il sera toujours là pour protéger son épouse.

Quant à Jane-Ann et Eliott, ils ont deux grands points en commun ; ils sont tout les deux orphelins, et bénéficient tout les deux de l'aide d'Arthur et Constance. Agé de 15 ans déjà à leur rencontre, Eliott restait en grande partie un enfant et Jane-Ann était donc une très grande amie pour lui, une compagne de jeu à qui il peut raconter ses rêves insensés. Il la considère aussi un peu comme une petite soeur sur qui il doit veiller. Jane-Ann apprécie également très fort Eliott et passe beaucoup de temps avec lui, il est comme son meilleur ami. Cependant, Jane-Ann devient une femme et n'est plus toujours sur la même longueur d'onde qu'Eliott aujourd'hui...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:38


Eleanor Lamb

Femme de cuisinier



AGE ♕ 15 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ 16 mai 1543
ORIGINE ♕ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Elle est la fille ainée de Evelyn Hawkins elle a une grande soeur Joan et un petit frère Jack. Elle est l'épouse d'Eliott Lamb
QUALITÉS ♕ Douce - Docile - Calme - Maternelle
DÉFAUTS ♕ Timide - Peureuse - Impatiente
RELIGION ♕ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Sa première allégence va à sa mère puis à Dieu, puis à la Reine.
CRÉDITS ♕ Serindë, Tumblr


HISTOIRE ♕ Une jeune demoiselle pure et innocente, voilà comment l'on pourrait décrire la douce Eleanor Lamb, née Randall. La jeune femme est née au printemps de l'année 1543 à Londres. Son père est un parfumeur de renom à Londres et sa mère, Evelyn est la gérante d'un établissement pour gentlemans, le RedLantern. Elle est devenue depuis peu l'épouse du cuisinier simplet du lupanar de sa mère. Mais rien ne destinait la jeune femme à devenir l'épouse d'un idiot ni de vivre dans de telle condition. En réalité sa vie était plutôt paisible elle vivait très confortablement grâce à son père et en compagnie de sa soeur ainée Joan et de sa mère. Celle-ci, cependant à mal agit selon elle. Elle a eu une aventure qui à conduit son père à la rejeter et elle et sa soeur avec. Ce fut une très sombre époque pour Ely qui vécu très mal de dénuement. C'est une jeune fille qui aime les belles choses et très attachée à son petit confort. Contrairement à sa soeur, Eleanor garda son nom car elle n'en voulait pas à son père, il lui manquait mais elle comprenait sa décision. C'est une jeune fille plutôt soumise. En 1555 lorsque sa mère trouva un emplois en tant que prostituée au RedLantern et grâce à la bonté de l'ancienne gérante des lieux. Sa soeur et elle furent envoyée à la Cross School de Mary De LaCroix. Ou elle y appris à être une bonne épouse et une bonne mère. Afin de pouvoir trouver un mari rapidement. Mais sa mère s'en chargea pour elle. Evelyn réussi à la convaincre d'épouser Eliott le cuisinier simplet du RedLantern. Il est gentil, c'est certain, il a un emplois qui lui permet d'avoir une jolie maison et de l'entretenir, cependant. Eleanor continu de rêver au grand amour.

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Evelyn Hawkins est sa mère, la gérante du Redlantern. Elle éprouve un grand respect pour elle mais lui en veut de la vie qu'elle lui a forcé de mener. Son père et son petit frère Jack lui manque. Mais elle n'ose en parler à sa mère qui est une femme qui peut paraitre glaciale. Elle ne comprends pas non plus comment sa soeur ainée peut autant l'admirer. Les deux femmes sont bien entendu liée par l'amour filiale qui ne disparaitra jamais, cependant beaucoup de rancoeur c'est installé entre la mère et la fille. Son petit mari Eliott Lamb, dit le simplet. Elle l'apprécie beaucoup il est toujours très tendre avec elle et s'inquiéte dans cesse de son bien-être. Il lui offre des cadeaux, lui dit qu'elle est belle. Mais Eleanor, malgré cet amour à parfois honte de se montrer à son bras, elle continue de rêver au prince charmant. En parlant de lui d'ailleurs, la pauvre fille à croisé, alors qu'elle faisait le marché Richard Ballentrae, un homme rustre mais avec un visage des plus attirant. La petite en est secrètement éprise, sans jamais avoir encore oser lui parler vraiment, mais elle aime le regarder et elle le cherche bien souvent lorsqu'elle marche dans les rue de son quartier. Elle ignore tout de lui mais au fond d'elle son coeur chavire dès qu'elle croise son regarde ténébreux. Eleanor n'a guère de bonnes relations non plus avec Emily Harris une des employée du club de sa mère. De un parce que sa mère se défie d'elle et que malgré leur différent, pour la toute jeune fille, la famille passera toujours en premier, deuxièmement cette catin à tenté de séduire son mari qui ne l'était point encore à cette époque. Elle trouve cela fort déplacé même si en l'occurrence elle n'est guère folle amoureuse d'Eliott, c'est son mari, il est à elle !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:39


Emily Harris

titre de noblesse - surnom ou métier en citation



AGE ♕ 17 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ au choix, 1541
ORIGINE ♕ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♕ Célibataire
QUALITÉS ♕
DÉFAUTS ♕ Manipulatrice, Menteuse, Sournoise.
RELIGION ♕ Catholique.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ A la reine ou au roi d'Angleterre, qui que cela soit. Il est plus intelligent de soutenir le pouvoir que de s'y opposer.
CRÉDITS ♕ BloodyWonder


HISTOIRE ♕ Née en 1541 à Londres, dans les bas quartiers, de relation adultère entre une jeune filleet un soldat de la garde royale, Emily Harris n’est pas destiné à un grand avenir. Etant enceinte, sa mère est reniée par sa famille et est contrainte de devenir prostituée dans les rues peu sûre de la ville, puis dans une maison close de basse réputation, après que son amant l’est bien évidemment abandonnée.
Durant toute sa vie, la mère d’Emily tacha d’inculquer à sa fille qu’elle devait mettre tout en œuvre pour ne pas finir comme elle, pour se trouver un mari, alors qu’évidemment, le seul avenir qui se dessinait pour elle était le même que celui de sa génitrice.
Lorsque sa mère mourut, il y a 4 ans de cela, l’oncle d’Emily, prit de remords de n’avoir rien fait lorsque son père renia sa sœur et même, de l’avoir soutenu en ce sens sous l’effet de la colère, vint chercher Emily pour lui permettre de vivre au sein de sa famille. Emily comprend que sa chance et là, et, remarquant que son oncle s’intéresse beaucoup à elle, sans doute en raison de sa beauté, entreprend un jeu de séduction. Une relation se crée entre eux, Emily étant guidée par son quête désespérée de mariage, tente de pousser son oncle, ayant tout de même réussit à s’élever et possédant une situation financière respectable, à divorcer de son épouse pour elle. Celle-ci comprend le petit jeu d’Emily et ordonne à son époux de renvoyer Emily d’où elle vient.

Emily passe alors un entretien pour intégrer la meilleure maison close de la ville, une maison close de luxe, dont la propriétaire vient de changer. Il s'agit maintenant d'Evelyn Hawkins, elle-même anciennement prostituée. Si Emily a réussit à se faire passer pour une jeune fille douce et digne de confiance au premier abord, Evelyn commence à regretter de l'avoir engagé. La maison close, le RedLantern, est aussi un repaire d'espionne à la solde de la reine. Et pour garder ce secret, il n'est pas question que les filles de la maison quitte l'endroit. Or, Evelyn a comprit que c'est ce qu'Emily souhaite faire, en se trouvant un mari.

CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Emily est dans le colimateur de sa patronne, Evelyn, qui a comprit son petit jeu. Alors que, comme l'ancienne gérante de la maison, Evelyn prend soin des prostituées de la maison comme si elles étaient ses propres filles, on peut sentir une tension avec Emily, bien que masquée par des sourires hypocrites. Selon Evelyn, Emily doit faire attention à ne pas trop jouer avec le feu, elle risquerait de se brûler.
Si Evelyn s'est rendue compte des intentions d'Emily, c'est d'ailleurs quand celle-ci s'est mise à tenter de séduire Eliott, le cuisinier de la maison, alors promis à Eleanor, la fille d'Evelyn. Autant dire que les relations ne risquent pas non plus d'être au beau fixe avec la fille de la patronne, qui est maintenant mariée à Eliott.
En revanche, Mark Earnshaw, soldat de la garde royale, apprécie la présence d'Emily et inversement. La jeune fille ne joue pas les pestes en sa compagnie et il est devenu un des ses clients réguliers. En revanche, plutôt coureur de jupons, ce n'est pas en Mark qu'Emily risque de trouver un époux facilement manipulable.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  Ven 4 Aoû - 18:39


Duncan Warwick

propriétaire d'une taverne, le Flying Dutchman



AGE ♕ 28 ans
DATE DE NAISSANCE ♕ ici
ORIGINE ♕ Anglais, de Canterbury.
SITUATION FAMILIALE ♕ Célibataire.
QUALITÉS ♕ ambitieux - charmeur - charismatique
DÉFAUTS ♕ menteur - escroc - infidèle
RELIGION ♕ Officiellement, catholique. Officieusement, il n'a que faire de la religion. Il n'est pas très croyant de toute façon.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♕ Duncan est un opportuniste. En réalité, il ne porte allégeance qu'à sa propre personne mais il ploiera toujours le genoux devant celui qui a le pouvoir, pour ne pas avoir de problème.
CRÉDITS ♕ BloodyWonder


HISTOIRE ♕ Duncan est le fils de Frederick Warwick, un tanneur originaire de Canterbury. Alors que Duncan n’a que huit ans, son père contracte une splénite, une inflammation de la rate, très souvent mortelle, à laquelle il succombe. Afin de pouvoir continuer à élever son fils et sa fille, Diane, âgée de 5 ans, la mère de Duncan pense rapidement à vendre le commerce de son défunt mari. Cependant, un des acheteurs intéressés lui propose une offre plus intéressante afin qu’elle n’ait pas à déménager dans un logement bien plus étroit et sans doute insalubre ; il lui propose de l’épouser et de reprendre l’affaire de son mari. La mère de Duncan accepte, sachant que c’est la meilleure solution pour que sa famille ne tombe pas dans la misère. Duncan ne s’entend pas du tout avec son beau-père et rêve souvent de prendre la mer, avec sa sœur, et de partir loin. Si le jeune homme sacrifie un temps ses rêves de libertés et de richesses pour travailler, comme tout le monde s’attend à ce qu’il le fasse, dans la tannerie de son beau-père, cela sera de courte durée. Après le mariage de sa sœur et la sachant en sécurité, Duncan se fait embaucher comme marin sur un bateau de commerce faisant surtout des aller-retour entre Canterbury et Anvers, en Flandres, fournisseur de renommée européenne en matière de draperies et de tissus. Mais ce travail ne pouvait pas contenter Duncan pour longtemps. Le jeune homme est ambitieux, aspire à gagner plus d’argent et à être son propre patron. Il se met à jouer de l’argent aux cartes, maitrisant les meilleures techniques de triches, ou encore à proposer des jeux d’illusions dans les rues d’Anvers, arnaquant le plus de passants possibles avant de repartir en mer. Il commence également à faire passer certaines marchandises en cachette dans le navire de son capitaine. Le jeune trafiquant en herbe parvient, en quelques années, à mettre de côté un pactole suffisant pour revenir à Canterbury et y acheter une petite bâtisse qu’il transforme en taverne. Il se consacre alors au plus intéressant des commerces ; celui du marché noir. Duncan s’enrichit ainsi pendant un certain temps, jusqu’à ce que sa réputation d’effronté commence à lui causer trop de problèmes à Canterbury et que les soupçons sur son commerce deviennent de plus en plus sérieux. Le jeune homme vend alors sa taverne et prend la route pour Londres, où, par chance, une taverne bien située vient d’être mise en vente suite au décès du propriétaire précédent. Duncan rachète alors celle-ci, afin de commencer sa nouvelle vie dans la capitale. Il s’agit du Flying Dutchman et nous sommes à la fin de l'hiver 1557. Aujourd'hui, Duncan a reprit son petit trafic pour le marché noir tout en gérant son auberge. Pour lui, peut importe la situation politique tant qu'il peut prospérer.
CEUX QUI ONT MARQUÉ SA VIE ♕ Duncan rencontra Richard Ballentrae à on arrivée à Londres. Le londonien le remarqua dans une taverne alors qu'il arnaquait habilement un homme aux cartes. Richard, appréciant ce genre de personnalité se présenta, remarquant leurs affinités ils devinrent assez vite ami et le fait que Duncan possède maintenant une auberge facilite nettement les affaire de Richard qui, du coup à une planque maintenant. Evelyn Hawkins a rencontré Duncan au Flying Dutchman dont elle est une habituée. Plutôt charmant, elle lui proposa de but en blanc d'entretenir une liaison avec elle sans aucune prise de tête. Enfin plus ou moins car Evelyn est extrêmement possessive. Warwick a souvent voulu la quitter mais revenais toujours. Leur relation n'est pas des plus saines d'autant plus par les temps qui courent. C'est incroyable comme posséder une taverne vous permets de vous faire des relations. C'est grâce à cela qu'il rencontra William Cecil, plutôt fameux à Londres. Un homme fourbe certes mais Duncan, n'ayant aucune réelle opinion politique, cela l'amuse beaucoup de voir Cecil faire la girouette. Cela dit il l'autorise à tenir certaines réunions dans son établissement, cela lui permets de faire des affaires après tout. Leur relation n'est pas amicale mais il n'y a pas non plus d'animosité, disons que les deux hommes sont méfiants et très suspicieux l'un envers l'autre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: ♕ LE PEUPLE ANGLAIS  
Revenir en haut Aller en bas
♕ LE PEUPLE ANGLAIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'anglais...
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Les titres de Noblesses :: ♣ Les Postes Vacants-
Sauter vers: