AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 11:04
La famille Royale


Ils sont les maîtres du royaume, même si la reine Mary est la seule à diriger l'Angleterre. Ils forment la dynastie Tudor, celle qui fut forgée par l'ancien roi Henry VII. De cette dynastie, Mary en est la cinquième souveraine, après son grand-père, son père, son frère et sa jeune cousine. La famille est puissante, mais seule la puissance est détenue par la reine et celle-ci n'hésitera pas à faire périr sa famille pour le bien de son pays. Cependant, nous pouvons aussi trouver dans les plus puissantes familles une branche pourrie, cette même branche où l'on trouve la traîtrise, puisque rien n'est plus désuni qu'une famille.

Liste des Personnages


♣ Mary Tudor feat Michelle Fairley ▬ prise
♣ Elizabeth Tudor feat Sophie Turner ▬ prise
♣ Frances Brandon feat Cate Blanchett ▬ libre
♣ Catherine Grey feat Emilia Clarke ▬ libre
♣ Marie Grey feat Maisie Williams ▬ libre
♣ Margareth Douglas feat Charlize Theron ▬ libre
♣ Margaret Stanley feat Gaia Weiss ▬ libre

♣ Matthew Stuart feat Nicolaj Coster-Waldau ▬ libre
♣ Henry Stuart feat Asa Butterfield ▬ libre




Dernière édition par The Majestic Rose le Ven 14 Mar - 20:04, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 11:05
Mary Tudor
feat ♦ Michelle Fairley




" Ma mère est morte déchue, de mon côté je disparaitrais en tant que reine. "

AGE ♦ 37 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 18 février 1516
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Fille d'Henry VIII et de Catherine d'Aragon. Elle est la soeur du feu roi Edward VI et d'Elizabeth Tudor. Elle n'est pas mariée, mais une union se prépare avec Philippe de Habsbourg.
MÉTIER ♦ Reine d'Angleterre
QUALITÉS ♦ Généreuse - Fidèle - Persévérante
DÉFAUTS ♦ Bornée - Peu ouverte - Méfiante
RELIGION ♦ Mary est profondément catholique.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Elle fait allégeance envers elle-même.
CRÉDITS ♦ Elizabeth Tudor



Préface


Mary naquit le 18 février 1516, de l’union entre le roi Henry VIII et de la reine Catherine d’Aragon. Enfant aimée de ses parents, la petite vécue comme une princesse et eut une éducation des plus réussie. Elevée sous la doctrine catholique, elle devint très vite très croyante, tout comme sa mère, elle possède de nombreuses qualités de cette dernière, comme la générosité, la fidélité ainsi que la soumission, quand la situation se devait de l’être. L’union entre Henry et Catherine paraissait tout bonnement parfaite, cependant une nébuleuse vint à noircir le tableau, l’épouse ne donna jamais à son mari le fils tant attendu. Mary trop jeune, n’avait pas conscience de cela, elle n’était pas au courant des nombreuses maitresses que collectionnait son père. Enfant précoce, elle étudia les sciences naturelles, le grec, ainsi que le latin, avant ses dix ans, elle eut même sa propre cour et son père lui offrit le titre honorifique de princesse de Galles.
On contracta de nombreuses propositions de mariage pour la petite princesse, notamment avec l’un des fils de François Ier ou encore Charles Quint. Cependant, aucuns de ses contrats n’aboutit. Mary n’en a pas conscience, mais à partir des années 1520, l’union entre son père et sa mère bat de l’aile, pire encore son père souhaitait divorcer. La grande affaire du roi dura pendant de nombreuses années. Mary vit sa mère contrainte de quitter la cour, elle-même fut éloigner de sa famille, au profit d’une catin, cette maudite Anne Boleyn. L’année 1533 marqua le divorce de ses parents et aussi de sa disgrâce, Mary fut alors considéré comme illégitime. Mary souffrir énormément de cette situation et tout au long de sa vie, elle garda une santé fragile, avec des périodes de dépressions saisonnières. A la naissance de sa demi-sœur en septembre 1533, la princesse fut contrainte de faire partie de ses dames de compagnie, cela engendra de nombreuses disputes avec sa belle-mère. Mary ne vit plus jamais sa mère qui meurt en 1536, exilée de tous. Pourtant, l’ascension d’Anne Boleyn ne dura pas, puisque la putain perdit la tête, la même année durant laquelle Catherine perdit la vie. Mary ne se remettra jamais de cette lourde perte. Elizabeth devint elle aussi une bâtarde et Jeanne Seymour succéda à Anne. A la naissance du petit Edward, Mary qui était sa marraine fit son grand retour à la cour. Heureuse, elle profita de chaque instant, mais elle redoutait de plus en plus le fait que son père s’éloigna du pape, elle ne pouvait admettre une telle chose. N’étant pas reine, elle préféra se taire et laissa les évènements s’écouler. Jamais mariée, elle vécut à la cour jusqu’à la mort de son père. Durant le règne de son petit frère Edward, elle préféra s’exiler sur ses terres du pays de Galles pour ne pas assister, aux premières loges, aux réformes protestantes de son frère. Elle fut en constante menace, à cause des hommes qui entouraient son frère. Mais elle résista, elle se mit en danger, pour pouvoir garder son culte, ce qui lui fit penser qu’elle devait fuir le pays. Mais au dernier moment, elle se ravisa. Sa force lui permit de survivre à ces différents changements, tout comme la relation épistolaire qu’elle entretenait avec son père spirituel Charles Quint. Edward mourut le 6 juillet 1553 et comme il avait modifié son testament, Mary ne pouvait prétendre à la couronne. Alors que Jane Grey monta sur le trône, elle s’organisa et envoya beaucoup de courrier pour obtenir le soutien des plus puissants. Durant la cour règne de Jane, elle s’attira les faveurs du peuple et des plus grands, organisant une armée. Mary vêtue d’une cotte de maille entra triomphalement dans Londres, récupérant son trône sans effusion de sang.
Désormais, Mary Tudor est reine et elle souhaite par-dessus tout faire revenir la vraie foi en Angleterre et lutter contre les hérétiques. La reine désire aussi se trouver au plus vite un époux et enfin mettre au monde un enfant, ce qui condamnerait tout retour au protestantisme.


Liens


Elizabeth TudorLa fille de la putain. Autrefois, Mary avait apprécié cette petite rouquine, mais depuis la mort de son père, elle la voit comme une ennemie, une menace qui peut n'importe quand prendre sa place. Elizabeth grandit et elle ressemble de plus en plus à sa mère, ce que la nouvelle reine ne supporte pas. De plus, maintenant qu'elle est sur le trône, sa petite soeur devient un nouvel espoir pour les protestants, ce qui peut mettre à mal sa politique. Pour le moment, Mary n'a rien prévu pour sa soeur, elle a une autre menace à endiguer, celle des Grey. Cependant, si Elizabeth montre un seul signe de rébellion, elle n'hésitera pas à la faire décapiter comme sa maudite mère. De son côté Elizabeth reste soumise face à l'autorité de son ainée, prudente, elle s'est même convertie au catholicisme, mais cela n'enlève pas ses réels sentiments pour le protestantisme.

Frances BrandonElles ont le même âge et sont toutes les deux cousines. Elevées ensemble, Frances et Mary furent inséparables, même pendant les troubles que connus la princesse durant son enfance. Plus le temps avança, plus leur amitié se renforça. Frances consola Mary quand elle apprit la mort de sa mère et il en fut de même pour le cas inverse. Meilleures amies, elles se conseillèrent mutuellement et furent à chaque instant à l'écoute de l'autre. Cependant, les temps changèrent, à la mort du roi Edward VI, ce fut la fille de Frances, Jane qui devint reine, ce qui ne plut pas à Mary. Les deux femmes se brouillèrent et la situation empira quand Jane fut mise à la tour. Maintenant, que Mary est reine, Frances tente de se réconcilier avec elle, mais aussi de faire libérer sa chère fille. Cependant, la reine n'oublie jamais et la réconciliation risque d'être difficile.

Katherine LennoxTelle une fille, la reine pris la petite Katherine sous son ailes après le tragique décès de ses parents qui étaient de fervent partisans. Evidemment ce n'est pas sa fille biologique elle n'aura donc aucune chance d'accéder un jour au trône d'Angleterre et heureusement la reine la trouver quelque peu trop écervelée pour diriger un pays, cependant elle l'aime comme sa fille et souhaite tout le meilleur pour elle y compris un excellent mariage.

Simon RenardSimon est tout fraichement arrivé en Angleterre, sur ordre de Charles Quint, pour être l'ambassadeur d'Espagne, auprès de la reine Mary. Cet homme est pratiquement tout pour elle, un ami, un conseiller, un confident. Contrairement à beaucoup de personnes, Mary sait qu'elle peut avoir confiance en Simon, qui a toujours un regard critique et juste sur les affaires du royaume. De même confession religieuse, ils ne pouvaient que s'entendre, de plus, il est un messager pour elle, puisqu'il lui rapporte les lettres et les recommandation de son père spirituel: Charles Quint. Simon lui adore cette reine, il sait qu'elle apportera beaucoup à l'Angleterre et retirera l'hérésie qui s'était emparée du royaume. Il espère cependant, ne jamais lui déplaire, puisqu'il le sait, elle a un caractère aussi enflammé que feu son père Henry VIII.

Stephen GardinerMary se méfie de cet homme comme de la peste, il peut être précieux, mais aussi très ambigu. Après tout il y a moins d'une décennie de cela, il a servi son père en l'aidant avec la réforme de l'Eglise. La nouvelle reine ne sait pas quoi penser de lui et pourtant, elle l'a sorti de la Tour, pour qu'il sert ses intérêts. Elle préfère le garder à ses côtés et ainsi mieux le surveiller pour le bien du pays et de tous. Stephen de son côté et bien heureux d'être sorti de cette Tour et il espère servir la nouvelle reine aussi longtemps que sa vie lui permettra.

Philippe de HabsbourgIls ne se sont jamais vu et Mary est sa cousine. Une grande différence d'âge les sépare, et pourtant, maintenant que Mary est sur le trône, il va lui falloir prendre un époux. Plusieurs noms commencent à apparaître sur la liste de ses prétendants, mais d'après son cher conseille, Philippe serait le meilleur choix. Mary ne sait toujours pas si elle va prendre un époux, mais pour elle cela lui semble inévitable surtout si elle veut empêcher sa soeur Elizabeth de prendre le trône à sa mort. Philippe semble être un nom correct, un espagnol, un catholique, ce qui a de quoi ravir cette reine de trente-sept ans célibataire et toujours vierge. Cependant, ce choix risque de ne pas plaire à tout le monde, même à Philippe qui malgré tout obéira à son père l'empereur.

A propos ♦
Le plagiat partiel ou complet est interdit. Ce personnage est vraiment important pour l'histoire, si vous souhaitez le prendre, il vous faudra une bonne connaissance de Mary et surtout ne pas la dénaturer. Ne la prenez pas pour une mégère, elle est bien plus complexe que cela. Pour toute questions, contactez le staff.

L'avatar est non négociable, nous ne voyons que Michelle dans le rôle.





Dernière édition par The Majestic Rose le Mer 2 Jan - 17:06, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 11:14
Elizabeth Tudor
feat ♦ Sophie Turner




" Jamais, je ne me marierai, je resterai toujours fidèle envers l'Angleterre. "

AGE ♦ 19 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 7 septembre 1533
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Elizabeth est orpheline et n'a désormais que pour soeur, Mary Tudor, qui la déteste au plus haut point.
QUALITÉS ♦ Intelligente - Patiente - Raisonnable
DÉFAUTS ♦ Bonne comédienne - Calculatrice - Mystérieuse
RELIGION ♦ On ne sait vraiment quelle est la religion d'Elizabeth, aux yeux de sa soeur, elle est catholique, puisqu'elle vient de se convertir, mais selon les protestants, elle est anglicane.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Son allégeance va envers la reine, Elizabeth et fidèle et même si la reine la déteste, elle ne complotera jamais contre elle.
CRÉDITS ♦ Elizabeth Tudor



Préface


Elizabeth était l’enfant tant attendu par sa mère Anne Boleyn, mais sa condition de fille déplut fortement à son père le roi Henry VIII. Le couple s’était marié il y a voilà quelques mois, puisqu’Anne était la seconde épouse du roi. La princesse naquit donc en septembre 1533, c’était une enfant bien portante et qui était annonciatrice de prochaines naissances qui combleraient enfin les souhaits de Henry. L’enfant était particulièrement aimé de ses parents, surtout de sa mère qui passait tout le temps qu’elle pouvait avec sa fille. La princesse peu après sa naissance fut envoyée avec toute une cour à Hatfield House. D’ailleurs, elle y retrouva sa sœur Mary Tudor qui faisait partie de sa suite. Elizabeth avait régulièrement des visites de sa mère et parfois de son père, elle se savait aimé et elle adorait avoir des personnes pour lui obéir. Cependant, tout changea en mai 1536, la mère d’Elizabeth entra en disgrâce et la jeune enfant fut considérée comme bâtarde. Elle perdit peu à peu sa suite, n’ayant plus qu’une unique gouvernante et sa condition se dégrada. Elizabeth n’eut bientôt plus de rentrés d’argent, si bien qu’elle n’avait pas les moyens de pouvoir obtenir de nouvelles robes. Pendant un temps, elle alla chez sa tante Mary qui prit soin d’elle, jusqu’à ce que son père souhaita bien lui pardonner. Elizabeth qui avait bien grandit en voulait toujours à sa père qui avait assassiné sa mère. La jeune fille eut rapidement de l’affection pour la quatrième femme de son père, Anne de Clèves, qui était une femme douce, qui avait de l’affection à revendre. Elizabeth était une jeune fille particulièrement intelligente, qui parlait de nombreuses langues et s’intéressait à tout. Elle savait aussi très bien s’habituer à n’importe quelles situations.
A la mort de son père en 1547, elle alla vivre avec Catherine Parr la sixième épouse de son père, mais à la mort de cette dernière, elle préféra retourner à Hatfield House, domaine dans lequel elle continuait de voir les personnes qui lui étaient chers.
Tout changea à la mort de son jeune frère Edouard, que la jeune fille adorait particulièrement. En effet, ce dernier l’avait retiré, elle et sa sœur dans l’ordre de succession, privilégiant sa cousine Jane Grey. Elizabeth s’en moquait un peu, puisqu’elle savait que tant que Mary serait là, elle ne pourrait prétendre à la couronne d’Angleterre.
Les troubles commencèrent, puisque Mary prit les armes pour détrôner Jane. Une fois reine, elle instaura de nouveau la fois catholique. Elizabeth dut prêter allégeance et elle le fit pour ne pas risquer sa vie. Intelligente, elle fait tout pour plaire à Mary et aller dans son sens. La jeune femme réside pour le moment à Hampton Court, sous le regard de sa sœur qui la fait surveiller constamment.

Liens


Mary TudorLa fille de la putain. Autrefois, Mary avait apprécié cette petite rouquine, mais depuis la mort de son père, elle la voit comme une ennemie, une menace qui peut n'importe quand prendre sa place. Elizabeth grandit et elle ressemble de plus en plus à sa mère, ce que la nouvelle reine ne supporte pas. De plus, maintenant qu'elle est sur le trône, sa petite soeur devient un nouvel espoir pour les protestants, ce qui peut mettre à mal sa politique. Pour le moment, Mary n'a rien prévu pour sa soeur, elle a une autre menace à endiguer, celle des Grey. Cependant, si Elizabeth montre un seul signe de rébellion, elle n'hésitera pas à la faire décapiter comme sa maudite mère. De son côté Elizabeth reste soumise face à l'autorité de son ainée, prudente, elle s'est même convertie au catholicisme, mais cela n'enlève pas ses réels sentiments pour le protestantisme.

Mark EarnshawMark a pour mission de surveiller le comportement de la princesse Elizabeth, puisque sa sœur, la reine, se méfie de cette petite bâtarde. Il ne trouve pas la tâche désagréable, après tout la princesse est très jolie, mais les choses ont commencé à s’envenimer, quand Elizabeth se mit à jouer avec son gardien. Parfois elle fuyait sa surveillance et il ne la retrouvait que de nombreuses heures plus tard, alors qu’elle était réfugiée dans ses études où à l’église. Parfois, elle lui fait perdre son sang-froid et il aimerait bien la dénoncer, mais au fil du temps, il a fini par s’attacher à cette jeune femme. Elizabeth de son côté, bien qu’être surveillé durant de nombreuses heures ne lui plait pas, elle apprécie toujours la présence des hommes à ses côtés et celui-là est vraiment pas mal. Elle aime charmer et être séduite, mais pour le moment, elle préfère juste l’ennuyer pour voir où il peut bien aller. Un jeu qui peut devenir très dangereux au vu de la position critique de la princesse.

Henry Carey Durant l'enfance de la petite princesse, ils se sont peu vu. Elizabeth avait sa propre cour et le roi la garda éloigné de tous après l’exécution d'Anne Boleyn. Au retour d'Elizabeth à la cour, Henry se rapprocha beaucoup de sa petite cousine qu'il considérait comme sa chère petite soeur. Pour lui, elle ne méritait pas tout ce qu'elle a vécu. A la mort du roi Henry VIII, Elizabeth séjourna quelques temps chez son cousin, ce fut un réel moment de bonheur, elle sentait qu'elle avait une vraie famille. La suite fut faite de visites entre la cour et la résidence de la princesse. Maintenant que Mary est au trône, Henry s'inquiète beaucoup pour sa cousine, il sait qu'elle est plus que jamais en danger et aimerait tout faire pour la protéger.

Anne de ClèvesElizabeth n'a pratiquement jamais connu sa mère et pour elle, les différentes femmes que sont pères a eu, ont été des sortes de substitues. Elle a toujours été proche d'Anne, mais aussi de la toute dernière épouse Catherine Parr, malheureusement, elle est morte trop tôt en 1548. Anne est donc la dernière personne qui a vraiment un rôle maternel pour la jeune fille. Les deux femmes s'apprécient beaucoup et adorent passer du temps ensemble. Anne qui n'a jamais eu de filles voit en Elizabeth, l'enfant qu'elle n'aura jamais. Elle s'occupe d'elle et de son éducation et espère que la jeune princesse connaîtra un bel avenir.

Anne StaffordAnne et Elizabeth sont toutes les deux de très bonnes amies, presque des soeurs. A la mort de la mère de la princesse, les deux jeunes filles se rencontrèrent pour la première fois et ne se quittèrent plus. Même quand elles ne pouvaient se voir, elles s'écrivaient longuement décrivant leur quotidien. Elles ne se voyaient pas beaucoup, mais leurs retrouvailles étaient toujours les plus belles. Maintenant qu'Elizabeth est à Londres en compagnie de sa soeur, elle espère bien parler en sa faveur, pour qu'Anne puisse devenir sa dame d'honneur, apportant ainsi un peu de paix dans sa triste vie.

James StuartOn les considère tous les deux comme des bâtards et ce genre de lien, cela rapproche. Pour le moment, les deux jeunes gens ne se sont pas encore rencontrés et entendent parler de l'autre qu'au travers des paroles des ambassadeurs. Quand James arrivera en Angleterre, les deux bâtards verront qu'ils se ressemblent beaucoup et se comprennent. Ensemble, ils vont le savoir, ils seront plus fort, Elizabeth confortera James dans son idée, qu'il peut devenir roi d'Ecosse, tout comme elle est légitime pour ceindre la couronne anglaise. Quand ils ne pourront pas se voir, ils vont débuter une relation épistolaire qui n'est pas prête de se terminer.

A propos ♦
Le plagiat partiel ou complet est interdit. Ce personnage est vraiment important pour l'histoire, si vous souhaitez le prendre, il vous faudra une bonne connaissance d'Elizabeth et surtout ne pas la dénaturer. Pour toute questions, contactez le staff.





Dernière édition par The Majestic Rose le Lun 5 Nov - 20:14, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 11:14
Margareth Douglas
feat ♦ Charlize Theron





" Une couronne ne se partage pas, elle se prend par la guerre. "

AGE  ♦ 37 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 8 décembre 1515
ORIGINE ♦ Anglaise et Écossaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Elle est l'épouse de Matthew Stewart et mère de Charles Stewart et Henry Stuart. Margareth était la petite nièce d'Henry VIII et donc cousine de la nouvelle reine.
MÉTIER ♦ Comtesse de Lennox
QUALITÉS ♦ Forte - Intelligente - Fidèle
DÉFAUTS ♦ Manipulatrice - Froide - Méprisante
RELIGION ♦ Margareth est profondément catholique et jamais elle n'a changé de religion, sauf pour faire semblant.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Margareth est pour le règne de sa cousine Mary, elle lui prête allégeance et lui reste fidèle.
CRÉDITS ♦ Elizabeth Tudor



Préface

Margareth Douglas naquit le 8 octobre 1515, de l’union entre Margareth Tudor et Archibald Douglas, à Northumberland au nord de l’Angleterre. Elle était la nièce de l’actuel roi anglais Henry VIII. Elle eut une enfance plutôt heureuse et studieuse en compagnie de sa mère qu’elle admirait. Cette dernière avait été pendant un temps reine d’Ecosse et Margareth voyait en elle, un modèle. De plus, elle adorait son demi-frère James, mais le voyait peu, puisque ce dernier devait devenir roi d’Ecosse. En 1529, sa mère l’envoya à la cour anglaise auprès de son frère pour parfaire l’éducation de sa fille. Henry adora tout de suite sa nièce et voyait en elle sa seconde fille. Le roi la fit devenir dame d’honneur de sa nouvelle maîtresse. Margareth ne supportait pas cette femme, mais elle avait bien vite compris que pour être dans les petits papiers du roi, il fallait se faire apprécier d’Anne Boleyn. Elle rencontra alors Thomas Howard, le cousin d’Anne et en tomba très amoureuse. Tous deux commencèrent une relation secrète, puisqu’ils savaient bien que le roi serait contre cet engagement, surtout après la disgrâce de la seconde femme d’Henry VIII. Après cette disgrâce, Margareth devint, la première dans la succession du roi, puisque ces deux filles étaient déclarées bâtardes. Elle garda ce statut jusqu’à la naissance, du jeune Edward. La relation entre Margareth et Thomas fut découverte et le roi envoya ce dernier à la Tour, le condamnant à mort, Margareth fut aussi enfermée à la Tour en 1536. En sacrifiant sa relation avec Thomas, elle sauva sa vie. Après cette histoire, Henry envoya sa nièce dans un couvent où elle vivait en constante surveillance. Le 31 octobre 1537, Thomas décéda à la Tour, après une longue maladie. Margareth, le cœur brisé, changea du tout au tout, devenant une femme froide et avide de pouvoir. En 1539, après un exil de deux ans dans son domaine au nord de l’Angleterre, son oncle l’appela pour qu’elle accueille la nouvelle reine Anne de Clèves, elle se lia d’amitié avec celle-ci, puis fut sa dame d’honneur. Après le divorce entre Anne et Henry, Margareth devint la dame d’honneur de Katherine Howard, elle n’appréciait pas cette petite dinde. Elle entra à nouveau en disgrâce après que le roi apprit sa relation avec Charles Howard et par la suite avec le frère de Katherine. Ce fut Catherine Parr, la sixième reine d’Henry qui réhabilita Margareth, elle fit d’elle sa dame d’honneur et toutes deux devinrent amies. En 1544, elle épousa Matthew Stuart, un écossais exilé en Angleterre, avec qui elle eut deux beaux garçons. Quand Mary Tudor arriva au pouvoir, Margareth quitta ses terres du nord pour s’installer au palais de Westminster, elle accueillit avec joie sa cousine, qui en cas de manque d’héritier, prévoit de la mettre première dans la ligne de succession.

Liens



Matthew Stuart •  S'aiment-ils vraiment? Pour décrire leurs relations, on peut surtout dire qu'il s'agit d'une très belle alliance entre deux personnes ambitieuses. Margareth qui a connu beaucoup d'hommes dans sa vie ne voit son mari que comme un amant et un partenaire, il en est de même pour lui. Ils sont très attachés à l'autre, mais cela ne va pas plus loin. Leurs meilleures réussites, ce fut bien la naissance de leurs fils. Alors que Mary Tudor se retrouve sans enfants, Margareth est la suivante dans la liste pour atteindre la royauté, si on ne compte pas cette bâtarde d'Elizabeth. Elle rêve de pouvoir atteindre ce but, tout comme son mari, mais pour cela, ils allaient devoir recourir à toutes sortes de machinations, pour le bien de leur famille.

Antanasya Cavendish •  Margareth sait qu'elle vieillit et elle ne supporte pas cela. Autrefois, elle pouvait se vanter d'être la plus belle femme de la cour, mais aujourd'hui quelque chose a changé. Elle a mit au monde deux enfants et elle voit même apparaître des rides sur son visage. Le temps passe et elle n'arrive plus à s'empêcher de jalouser les femmes jeunes et belles. Antanasya est principalement l'une de ses victimes. Autrefois, les deux femmes s'entendaient à merveille, mais depuis plusieurs mois, Margareth éprouve une haine sans nom pour la jeune femme, surtout depuis qu'elle a vu son mari trop regarder cette duchesse. Cette sombre jalousie ne fait que commencer.

Henry Stuart •  Il est son premier fils elle l'a aimé comme jamais une mère ne peut aimé cet enfant était son prince elle n'avais presque aucune autorité sur lui. Jusqu'au jour où, Charles vint au monde. Elle commença à délaisser son premier enfant pour ne prendre soin que du second, le petit Charles avait remplacé Henry ce qui rendait le premier fou de colère. Et désormais Margareth n'hésitait plus à sévir lorsqu'il le fallait Henry était trop incontrôlable.

Margaret Stanley •  Les deux Margaret sont toutes les deux des héritières de la couronne. Sans mère, la plus jeune entra sous l'égide de la plus âgée, durant quelques années, pour parfaire son éducation de femme. Margaret la jeune a toujours été effrayée par cette femme si autoritaire, mais avec le temps, elle apprit à l'aimer et à l'apprécier, comme une bonne personne. Elle connait les ambitions de son ancienne tutrice et avec le temps, cette dernière, lui a même appris à rêver de couronne.

Catherine Carey •  Margareth a du mal à croire que la race Boleyn même après extermination perdure encore et pourtant oui, elle est là. La comtesse ne supporte pas cette famille et en particulier Catherine qu'elle voit comme une menace, vu le nombre d'enfants qu'elle a. Selon sa théorie, si les Boleyn sont toujours là, un jour ils porteront Elizabeth Tudor sur le trône et cela, elle ne peut pas l'admettre. Pour elle, à la mort de Mary, la couronne doit lui revenir, pas à la petite bâtarde. De plus, entre elle et Catherine, c'est une haine vivace, nourrit par le temps qui les anime. Catherine en veut de toute manière à toute la cour pour les malheurs que sa famille a connu, en particulier à Margareth qui ne se gêne pas de la couvrir de sarcasmes, quand elles se croisent.

Melody O'Neil •  Margareth n'est pas connu pour être une femme des plus agréables et pourtant, elle apprécie beaucoup Melody O'Neil. La comtesse voit en elle une femme de qualité à qui elle aimerait ressembler, mais cela, elle le sait, quand on est proche du pouvoir, c'est impossible. Avant l'arrivée de Mary au pouvoir, elles se voyaient de temps en temps pour faire l'aumône, tentant de devenir une bonne personne, mais désormais, elle a complètement abandonné cette idée, ce qui désole Melody, qui entend bien la remettre sur un chemin plus doux.

A propos ♦
Le plagiat partiel ou complet est interdit. Pour toute questions, contactez le staff. Pour plus d'informations sur ce personnage c'est par ici -> http://en.wikipedia.org/wiki/Margaret_Douglas





Dernière édition par The Majestic Rose le Sam 16 Nov - 17:38, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 11:38
Frances Brandon
feat ♦ Cate Blanchett




" Ma fille ne pourrira pas dans la Tour comme Anne Boleyn. "

AGE ♦ 36 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 16 juillet 1517
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Mariée à Henry Grey, elle a trois filles, Jane, Katherine et Mary Grey qui se trouve actuellement à le Tour de Londres. Elle est la nièce d'Henry VIII et cousine de la reine.
MÉTIER ♦ Duchesse de Suffolk, Marquise de Dorset.
QUALITÉS ♦ Forte - Énergique - Patiente
DÉFAUTS ♦ Ambitieuse - Peu ouverte - Trop sensible
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Les opposants à Mary Tudor voit en elle une prétendante au trône.
CRÉDITS ♦ Elizabeth Tudor



Préface

Frances naquit le 16 juillet 1517 à Hatfield, de l’union entre Marie d’Angleterre, ancienne reine de France et Charles Brandon. Une union très controversée à ses débuts, mais qui finit par être admise par le roi Henry VIII. Frances passa son enfance en compagnie de sa mère, elle était très proche de sa cousine Mary Tudor. Elle eut une éducation soignée, comme n’importe quelle femme proche de la couronne. Durant la Grande Affaire du roi, Frances se positionna comme sa mère contre le divorce et donc Anne Boleyn. Elle détestait la maîtresse et tout ce qu’elle représentait et cela s’intensifia, quand celle-ci devient reine. En 1533, elle demanda à son oncle, si elle pouvait épouser le marquis de Dorset, Henry Grey, la demande fut accordée et elle l’épousa l’année même. Avec Henry, Frances connut une belle histoire d’amour. De cette union naquit trois filles, Jane, Katherine et Mary. La jeune femme veilla à ce que ses filles aient la même éducation que leurs cousines, les princesses Mary et Elizabeth. Très active à la cour, elle fut très amie avec les différentes reines, sauf Anne Boleyn, tout cela pour offrir une meilleure position à ses filles. Frances ne vivait que pour elle et souhaitait par-dessus leur forger un bel avenir. Elle fit en sorte de rapprocher sa fille Jane et le prince Edward, espérant qu’un jour que sa fille devienne reine d’Angleterre. Quand son oncle décéda en 1547, Frances gagna en influence à la cour auprès de son jeune cousin le nouveau roi. En compagnie de Seymour, elle élabora un plan pour arranger un mariage entre Jane et Edward, mais les choses ne se passèrent pas comme prévues. Après l’exécution de Seymour, toute tentative d’union fut annulé. Jane épousa alors le jeune fils du nouveau lord protecteur, Guilford Dudley. Quand Edward mourut à son tour, Jane devint la nouvelle reine, les princesses Mary et Elizabeth ayant été écarté de la succession. Ce fut la plus grande fierté de Frances, même si elle fut pendant un premier temps outrée de se voir écartée du trône. Ce bonheur fut de courte durée, puisque sa meilleure amie, Mary Tudor, finit par entrer à Londres et par reprendre le pouvoir le 19 juillet 1553. Jane ne fut reine que pendant neuf jours. Le monde autour de Frances s’effondra alors, elle vit son mari, sa fille et son gendre être emprisonnés à la Tour et la nouvelle reine refusait de la revoir. Pourtant, jamais Frances ne perdit espoir, elle compte bien plaider en faveur de sa famille, même si cela doit lui coûter son honneur.

Liens



Mary TudorElles ont le même âge et sont toutes les deux cousines. Élevées ensemble, Frances et Mary furent inséparables, même pendant les troubles que connus la princesse durant son enfance. Plus le temps avança, plus leur amitié se renforça. Frances consola Mary quand elle apprit la mort de sa mère et il en fut de même pour le cas inverse. Meilleures amies, elles se conseillèrent mutuellement et furent à chaque instant à l'écoute de l'autre. Cependant, les temps changèrent, à la mort du roi Edward VI, ce fut la fille de Frances, Jane qui devint reine, ce qui ne plut pas à Mary. Les deux femmes se brouillèrent et la situation empira quand Jane fut mise à la tour. Maintenant, que Mary est reine, Frances tente de se réconcilier avec elle, mais aussi de faire libérer sa chère fille. Cependant, la reine n'oublie jamais et la réconciliation risque d'être difficile.

Diego da SilvaLa mort de son mari et de sa fille a beaucoup atteint Frances Brandon, qui reste toujours une proche de la reine. Quand elle a vu ce bel homme arriver à la cour, elle en tomba rapidement sous le charme et elle fait tout pour le conquérir. Le scandale est grand, une veuve depuis peu, qui se cherche déjà un nouveau mari. Mais cela ne semble pas choquer la reine, qui serait même heureuse de voir son amie épouser un Espagnol. Cependant Diego n'apprécie pas Frances qu'il trouve trop dérangé et il fait tout pour la fuir le plus loin possible. Qui du renard ou de la proie va gagner dans ce jeu ?

Katherine GreyFrances aime sa fille, certes, mais l'amour ne pardonne pas tout. Lady Brandon n'a pas supporté le fait que sa fille ne se batte pas pour son mariage après tout c'est un Grey, soeur de la reine légitime d'Angleterre. Comment ose-t-elle ainsi se faire dominée. Pour elle, Katherine est une lâcheté sans nom cette petite à bien de la chance d'avoir un père qui l'aime trop et qui la protège.

Mary GreyUne femme, si elle veut pouvoir prendre époux se doit de savoir coudre, danser, chanter, faire de la musique et tenir une maisonnée. Au grand désespoir de sa mère, Mary en est incapable. Pourquoi Parce que mademoiselle préfère s'écorcher les genoux dehors au lieu de pratiquer sa musique. Frances ne sais plus que faire pour faire obéir cette petit idiote surtout que en plus son père l'encourage c'est ce qu'il y a de plus agaçant

Nicholas SmithCette bonne mère de famille ne comprend pas pourquoi cet homme traîne toujours à la cour, elle le trouve fou et dangereux pour ses filles. D'après certaines rumeurs ils seraient même un meurtrier et ça elle ne peut pas l'accepter. Si elle était la reine, elle l'aurait tout de suite renvoyé. Nicholas de son côté a eut le malheur de converser avec les deux ainées des filles Grey pour s'attirer les foudres de cette femme, et depuis, il adore la provoquer. Maintenant que l'une des filles est en prison, il compte bien ennuyer la seconde pour provoquer la mère, mais cela ne risque pas de lui coûter sa tête?

Théodore WolmarDepuis le début il est son confesseur, celui à qui elle dit tout. Frances est une femme triste qui a besoin de son soutient. Tout a commencé après le mariage de ses deux ainées, abandonnée, elle a pratiquement donné son âme à Théodore, qui l'écoutait et l'apaisait avec bienveillance. Puis arriva Mary Tudor, Théodore fut obligé de faire semblant d'être catholique et Frances perdit Jane et son mari qui sont emprisonnés, de plus sa cadette fut mise à la porte par son mari. Plus que d'habitude elle a besoin de lui, pour calmer ses peur et sa tristesse. Au fil du temps, une véritable obsession s'installa en elle, alors qu'elle n'a jamais vu le visage de cet homme. Pour elle le confessionnal devient une barrière qu'elle doit absolument surmonter, elle veut le voir, elle en a besoin.

A propos ♦
Le plagiat partiel ou complet est interdit. Pour toute questions, contactez le staff. Pour plus d'informations sur ce personnage c'est par ici -> http://en.wikipedia.org/wiki/Frances_Grey,_Duchess_of_Suffolk





Dernière édition par The Majestic Rose le Ven 14 Mar - 19:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 14:05
Matthew Stuart
feat ♦ Nicolaj Coster-Waldau




" La complexité dans le cœur d'un homme. "

AGE ♦ 37 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 21 Septembre 1516
ORIGINE ♦ Écossais
SITUATION FAMILIALE ♦ Marié à Margareth Douglas, ils ont deux fils.
MÉTIER ♦ Comte de Lennox
QUALITÉS ♦ Fier - Battant - Séducteur
DÉFAUTS ♦ Ambitieux - Manipulateur - Borné
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Matthew a prêté allégeance auprès de Mary Tudor, mais il est aussi très proche de la couronne Écossaise
CRÉDITS ♦ Elizabeth Tudor



Préface

Matthew Stuart naquit en de l’union entre John et Elizabeth Stuart, comte et comtesse de Lennox, en 1516 en Ecosse. Il eut une enfance normale, comme n’importe quel jeune noble écossais, avec une éducation très stricte. Surtout que le jeune homme était très proche de la lignée royale écossaise. Durant sa jeunesse, il dut quitter avec toute sa famille l’Ecosse en raison d’un conflit avec la couronne, il ne revint sur sa terre natale qu’en 1542, à la mort de James V roi d’Ecosse pour prétendre à la couronne. En effet, le roi n’avait qu’une héritière, un bébé de quelques mois. Jeune homme ambitieux, Matthew se voyait déjà roi et ce n’était pas sa famille qui allait lui refuser cette ascension, il était même très encouragé pour monter sur le trône. Il entra cependant en conflit avec James Hamilton Comte d’Arran qui se trouvait être second dans la ligne de succession avec ses héritiers. Belle déconvenue pour l’homme orgueilleux qu’était Matthew, qui ne supportait pas d’être le troisième. Lennox contesta alors la nouvelle régence de cet Hamilton qui survint en 1543. En mars 1543, Matthew arriva à Edimbourg et contesta ouvertement la position de l’homme en tant que second du royaume et régent, le comte de Lennox voulait cette place pour lui, puisqu’il était un Stuart. Hamilton s’allia avec les anglais pour mieux se protéger et conclut des fiançailles en 1543, entre Mary Stuart et l’héritier d’Henry VIII d’Angleterre. Alors que la famille royale d’Ecosse s’était protégée derrière les fortifications Linlithgow Palace, Matthew fit le siège de ce château et finit par obtenir un accord. Désormais, un conseil dirigerait le pays et non plus le régent seul. En 1544, il commença à faire une cour assidue à Marie de Guise pour asseoir un peu plus sa position sur l’Ecosse. Mais la même année, on lui proposa un autre mariage avantageux avec Margareth Douglas qui se trouve être la fille de l’ancienne reine d’Ecosse Margaret Tudor, la demi-sœur de feu James V. L’année suivante, son premier fils Henry vint au monde et Matthew passa du côté des anglais, trahissant ainsi sa terre natale. Le comte de Lennox participa ensuite aux combats contre les écossais. L’année suivante, son second fils Charles naquit.
Personnage ambigu, Matthew est au cœur du pouvoir, mais il est aussi un homme peu fiable. En Angleterre, il encourage sa femme a devenir l’héritière au trône, puisque selon lui, jamais Mary Tudor ne mettra au monde un héritier. En parallèle, il parlemente avec Marie de Guise pour asseoir la position du catholicisme sur un pays en crise. Il lui propose même de s’allier aux français, ce qui risque de désavantager l’Angleterre. Quels sont donc les véritables convictions de cet homme changeant ? Ça il est difficile de le savoir.

Liens



Margareth DouglasS'aiment-ils vraiment? Pour décrire leurs relations, on peut surtout dire qu'il s'agit d'une très belle alliance entre deux personnes ambitieuses. Margareth qui a connu beaucoup d'hommes dans sa vie ne voit son mari que comme un amant et un partenaire, il en est de même pour lui. Ils sont très attachés à l'autre, mais cela ne va pas plus loin. Leurs meilleures réussites, ce fut bien la naissance de leurs fils. Alors que Mary Tudor se retrouve sans enfants, Margareth est la suivante dans la liste pour atteindre la royauté, si on ne compte pas cette bâtarde d'Elizabeth. Elle rêve de pouvoir atteindre ce but, tout comme son mari, mais pour cela, ils allaient devoir recourir à toutes sortes de machinations, pour le bien de leur famille.

Mary-Ann PatonCet homme fréquente très régulièrement la Red Lantern, cependant, Mary-Ann ne le connait pas encore sous son vrai nom, en effet Matthew quand il va dans les bordels utilisent toujours des pseudos pour ne pas offenser la couronne. Sous peu, la maquerelle va découvrir qui est ce mystérieux client et là l'espionne de la reine va avoir une information capitale et aussi un moyen de pression contre l'homme. Maligne, elle ne va pas tout de suite utiliser cette information et mettra sur la scène l'une de ses filles pour découvrir un peu plus de secrets à propos de l'homme. D'ailleurs Matthew n'imagine pas que ce bordel de luxe est un repère d'espionnes à la solde de la reine Mary.

Henry StuartSon ainé, qui recevra à sa mort son titre et ses terres, pourtant Matthew hésite, son fils est si désobéissant trop rêveur même également trop agressif surtout envers son petit frère. Il l'aime certes après tout un père se doit d'aimer son fils c'est dans sa nature, cependant il ne cache pas sa nette préférence pour le benjamin, Charles, plus calme, plus posé et surtout, déjà si jeune et une prestance si incroyable. Cet enfant ferait un merveilleux comte de Lennox.

Margaret StanleyMettre une aussi ravissante vierge, sous l'autorité de son épouse, ce n'était pas une très bonne idée. Matthew tomba tout de suite sous le charme de cette beauté angélique et la désira longuement, sans jamais oser la toucher. Il avait de nobles intentions, lui offrait parfois même des cadeaux, au grand damne de son épouse. Heureusement pour lui, la jeune Margaret a quitté son logis et Matthew se contente seulement de l'observer, quand il la croise à la cour.

A propos ♦
Le plagiat partiel ou complet est interdit. Pour toute questions, contactez le staff. Pour plus d'informations sur ce personnage c'est par ici ->http://en.wikipedia.org/wiki/Matthew_Stewart,_4th_Earl_of_Lennox

Attention, ce personnage est très complexe ! Bon niveau demandé, quelqu'un de motivé qui saura jouer un tel personnage.





Dernière édition par The Majestic Rose le Jeu 3 Jan - 19:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 14:05
Katherine Grey
feat ♦ Emilia Clarke




" Née pour servir et obéir "

AGE ♦ 14 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 25 aout 1540
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Divorcée, son ex-mari Henry Herbert vient de la quitter pour ne pas être ennuyé en raison de l'affaire Jane Grey.
QUALITÉS ♦ Humble - douce - discrète - bonne danseuse - séduisante
DÉFAUTS ♦ Timide - anxieuse - peu diplomate - maladroite
RELIGION ♦ Protestante
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Catherine n'est pas favorable à la reine Mary, en tout cas derrière le dos de cette dernière, elle tente de tout faire pour sortir sa soeur de la Tour, mais elle doit aussi préserver sa vie et obéir à la reine.
CRÉDITS ♦ Katherine Lennox



Préface

Quelle belle et heureuse famille typiquement britannique, les Grey étaient l'exemple même de la noblesse moderne. Tous autant qu'ils étaient. Henry Grey, duc de Suffolk et Frances Brandon, fille de Charles Brandon, un très grand amis du roi Henry VIII eurent trois délicieuses filles. Jane, Katherine et Mary. Katherine, souvent surnommée Katty par sa famille vit le jour le 25 août 1540. La petite aimait les paysages paisibles du domaine où elle grandit et se prit de passion pour les chevaux. Son père l'aimant énormément lui offrit son premier poney à l'age de quatre ans. C'est aussi à cette période que naquit sa petite sœur, Mary. Certes, tous les hommes souhaitent avoir un descendant mâle afin de pouvoir lui transmettre ses titres, cependant, Sir Grey aimait follement ses trois filles et ne désirait nullement les échanger contre un garçon, chacune d'elles avaient sa personnalité propre, Jane, charmante et sûr d'elle, Katherine discrète et humble et la petite Mary enjouée et pleine d'entrain. Tout semblait parfait, c'était une famille prestigieuse aux moyens impressionnants et débordant d'amour les uns pour les autres. Katherine fut très rapidement initiée aux travaux d'aiguilles ainsi qu'à l'entretiens d'une maisonnée sans parler de son apprentissage pour monter à cheval. Elle parlait couramment le français, langue diplomatique, mais elle savait peu écrire et lire. Elle possédait tout de même quelques rudiments mais sans plus.

Pour Katherine, son enfance ne dura que très peu de temps, en effet, en 1553, son père la donna au comte de Pembroke, William Herber. Elle l'épousa le 21 mai 1553, le même jour que le mariage de sa soeur aînée Jane avec Guilford Dudley. La jeune fille fut donc forcée de quitter sa famille tant aimée et principalement sa jeune soeur avec qui elle entretenait des rapport très tendre, ce fut un réel déchirement.

Le 10 juillet de la même année, Jane fut proclamée reine d'Angleterre après le décès prématuré du jeune Edward Tudor. Katherine était fière de cette avancée et s'imaginait déjà pouvoir posséder une plus grande maisonnée, de belle robes et des bijoux. Cela semblait naïf et idéaliste mais la jeune fille était encore si jeune et si inexpérimentée qu'il serait cruel de lui en tenir rigueur. Malheureusement pour la très jeune femme ses yeux se ternir car ses espoirs d'une vie meilleure prirent fin neuf jours plus tard. Sa soeur fut déposée en faveur de Mary Tudor qui la détrôna sans la moindre distinction. "Une réelle sauvagerie espagnole" pensa Katherine. Mais elle était loin de se douter que son mari, craignant la disgrâce la jeta à proprement parlé dehors. C'est pourtant ce qui se passa. William, non seulement la jeta hors de sa demeure mais en plus il divorça d'elle sans tarder. Elle fut donc contrainte de revenir au domicile familial. Elle eut tout de même, la consolation de retrouver sa petite soeur.

Très peu de temps après le couronnement de Mary, première du nom, Katherine, Mary et leur mère furent convoquées à la cour afin de prêter allégeance à la nouvelle souveraine et implorer le pardon de celle-ci. Katherine le fit évidemment, ayant une peur panique de la mort et de l'enfermement elle jura de servir sa reine comme une mère, pourtant intérieurement, elle ne pouvait oublier son aînée, enfermée dans une cellule glacée à la Tour de Londres.

Liens



Marie GreySoeurs et bien plus Catherine et Marie sont plus proches qu'il n'y parait. On imagine souvent Catherine davantage proche de son aînée Jane, mais c'est faux. elle trouve le réconfort dans les sourires et les rires de sa jeune soeur. Parfois elle souhaiterait ne plus prendre d'époux afin de vivre juste avec elle. Cependant Catherine ne voudrait nullement privé sa cadette de trouver l'amour. ce n'ai pas parce qu'elle n'a pas eus de chance que sa soeur doit en pâtir. C'est aussi cela l'amour entre sœurs.

Frances BrandonKatherine et sa mère entretiennent des relations plutôt tendues depuis qu'elle est revenue vivre au château familial. Heureusement que son père était là car s'il n'y avait eus que Frances, Katherine aurait dû ramper au pied de son époux. Frances est une femmes forte qui a mis tous ses espoirs dans la réussite de son aînée, Jane, trouvant que les autre était plus des fardeaux qu'autre choses. Oh bien sûr cela reste ses enfants, elle les aime mais contrairement à Henry elle ne dévoile absolument pas l'amour qu'elle leur porte.

John HerbertKatherine et John se sont rencontré par pur hasard il y a de cela quelques jours à peine. En danger, en raison d'un inconnu, qui lui voulait du mal, John est arrivé au bon moment pour sauver la jeune femme. Depuis, alors qu'elle a connu tant de malheur, elle est tombée sous son charme, mais en raison de son jeune âge, John la fuit. Elle ne comprend pas pourquoi, elle est belle, charmante et riche, elle serait la femme idéale pour n'importe qui. Pour elle, c'est inconcevable que John ne la voit que comme une petite soeur.

Henry GreyUn père aimant et bienveillant, Katherine peut se vanter d'en avoir un. Sir Henry Grey aiment ses filles plus que tout il les chérit comme la prunelle de ses yeux et Katherine le lui rends bien. Ce qui est étrange c'est qu'elle craint plus sa mère que son père qu'elle considérerait presque comme son meilleur ami, lui, l'a aidé et l'a récupéré après le déshonneur de son mariage il fut là pour la protéger et cela, elle ne l'oubliera jamais

A propos ♦
Ce personnage a été crée par Katherine Lennox Toute reproduction complète ou partielle est totalement interdite.
Pour plus d'information sur la très jeune Katherine voici le lien wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Grey
Je tiens également à dire que ce personnage est très jeune et que malgré son mariage très précoce elle garde une maturité et un sensibilité de toute jeune fille.





Dernière édition par The Majestic Rose le Jeu 3 Jan - 19:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 14:05
Mary Grey
feat ♦ Maisie Williams




" Je ne veux pas être femme de seigneur, je veux être seigneur "

AGE ♦ 9 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 20 avril 1545
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Elle est aussi la petite soeur de Jane Grey, actuellement enfermée à la tour de Londres
QUALITÉS ♦ Espiègle - Dotée du sens de la plaisanterie - Énergique - Sûr d'elle
DÉFAUTS ♦ Directe - Porte peu d'intérêt à l'étiquette - Naïve.
RELIGION ♦ Protestante.
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Elle a juré allégeance à la reine Mary afin de ne plus être inquiétée cependant elle reste persuadée que la vraie reine c'est sa grande soeur.
CRÉDITS ♦ Katherine Lennox



Préface


Dernière née d'une des familles les plus influentes d'Angleterre, il s'agit bien sûr des Grey. Spécialement connu grâce à Jane qui fut reine d'Angleterre durant une dizaine de jours, cependant, peu de gens savent que Jane possédait deux petites sœurs, Katherine et Mary. Mary était la dernière fille de Frances et Henry Grey. Elle était dans son jeune age une petite fille très espiègle joyeuse et rieuse toujours désireuse d'aventure! La petite était différente de ses deux sœurs, elle s'imposait de par son caractère plus fort que celui de son ainée Katherine qui elle était plus effacée, mais jamais elle ne brillera plus que Jane qui était le soleil de ses parents et la fierté familiale. Il n'y en avait toujours que pour Jane. et bien que cela allait de soit, Mary ne pouvait réfréner sa jalousie. Elle aussi aurait aimé que ses parents l'aiment autant.

Mais, pourtant et malgré sa jalousie, elle aimait profondément ses deux sœurs en particulier la benjamine, Katherine avec qui elle était très proche et entretenait des rapports privilégiés. Elles n'hésitaient pas à se confier tous leurs secrets l'une envers l'autre.

Pourtant, malheureusement le 21 mai 1553 son père lui enleva non seulement Jane, mais également Katherine qui se mariaient toutes les deux ce même jour. Les quelques mois qui suivirent Mary se sentie effroyablement seule et elle devenait presque invivable pour ses parents. Mais cela ne dura que quelques mois car, le 10 juillet de la même année, Jane fut proclamée reine d'Angleterre après le décès prématuré du jeune Edward Tudor et ce fut le début de la descente aux enfers pour les Grey.

Lors de la rébellion du peuple Mary, retrouva sa sœur bien aimée, Katherine, que son mari a rejeté pour son nom de famille. La reine Jane fut finalement renversée par la reine Mary. Les deux cadettes Grey furent alors prisent par la reine Mary comme pupille afin de les tenir à l’œil. La reine terrorise totalement Mary !


Liens



Katherine Grey Soeurs et bien plus Katherine et Mary sont plus proches qu'il n'y parait. On imagine souvent Katherine davantage proche de son ainée Jane, mais c'est faux. Mary sait que que malgré leur caractère totalement opposé elle est la plus importante dans le coeur de sa soeur et lorsqu'on a huit ans et que l'on est dépourvu d'amour maternelle c'est comme une seconde vie de se sentir autant adorée.

France BrandonMary est la plus grande déception de sa mère, c'est en tout cas ce qu'elle ressent. Pourtant ce n'est pas de sa faute si elle trouve que les travaux de femme sont ennuyeux et qu'elle préfère aller courir avec les chiens de la maisonnée à travers le domaine. Mary déteste avoir à faire à sa mère, préférant de loin passer du temps avec Katherine ou son père qui eut, malgré ses différences semblent l'aimer tel qu'elle est. Cela n'empêche, cependant, pas Mary se se faire disputer par sa mère qui ne la comprends pas.

Henry GreyUn père adoré, qui adore sa fille ou son fils. Henry trouve que sa petite Mary est un peu le petit garçon qu'il n'a jamais eus avec les qualités d'une petite fille. Cela lui permet, sans sa femme ne regarde pas d'apprendre à sa fille à tirer à l'arc ou de manier l'épée. Ce qui évidemment, rends Mary folle de joie étant donné qu'elle se sent soutenue dans ses rêves d'un jour intégré la garde royale

Henry StuartC'est étrange ce genre d'amitié qui nait sans qu'on s'y attende. Lui est purement catholique, elle totalement protestante et pourtant Ces deux enfants s'adorent. Mary rêve de se battre comme un garçon et Henry l'y aide afin d'affuter ses reflex. Henry quant à lui recherche l'inspiration et étrangement c'est la petite Grey qui la lui donne. Les deux enfants tentent de se voir en cachette de leur parents mais cela s'avèrent toujours très compliqué.

A propos ♦
Ce personnage à été entièrement réalisé par Katherine Lennox. Pour de plus amples informations ou questions n'hésitez pas à la contacter.

Évidemment tout plagiat partiel ou complet est totalement interdit ! Ce personnage est un personnage historique, vous retrouverez son histoire ici -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Grey





Dernière édition par The Majestic Rose le Jeu 3 Jan - 19:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 14:06
Henry Stuart
feat ♦ Asa Butterfield




" A quoi ressemble le monde au delà du château ? "

AGE ♦ 8 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 7 décembre 1545
ORIGINE ♦ britannique
SITUATION FAMILIALE ♦ Fils de Matthew Stuart et de Margaret Douglas, petit fils maternelle de la soeur du roi Henry VIII il a également un petit frère, Charles.
QUALITÉS ♦ Souriant, amusant, aventurier.
DÉFAUTS ♦ Arrogant, capricieux, pas prêteur
RELIGION ♦ catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Comme toute sa famille il prêta allégeance à Mary, dieu bénisse la nouvelle reine !
CRÉDITS ♦ Katherine Lennox



Préface

Henry Stuart est le premier enfant de Margaret Douglas et de son époux, Matthew Stuart, 4ème comte de Lennox, il est donc l'héritier des terres et du titre de son père. Le petit garçon était choyé plus que de raison, Lady Margaret y prenait grands soins en lui choisissant un nombre sans doute abusif de gouvernantes, nourrices et serviteurs. Elle souhaitait, à tout prix que ce petit prince ait tout ce qu'il désirait voir davantage. Ce qui rendit l'enfant rapidement capricieux et arrogant. Cela déplaisait beaucoup à son père qui s'empressa d'offrir un second enfant à la famille et qui plus est un autre garçon qui fut prénommé Charles.

Durant les premiers mois, voir années, Henry ne supportait pas l'idée de ne plus être le centre d'attention ce qui excédait plus que tout son père qui, un jour le pris à part pour lui faire bien comprendre que s'il ne faisait aucuns effort il l'enverrait au loin pour toujours, ce qui évidemment terrorisa l'enfant.

Il y eut du coup un changement radical dans le comportement de Henry, qui s'effaça. Il laissa sa place de petit préféré à son frère et lui préféra davantage passer ses journées à se promener à travers le domaine familiale à s'inventer des histoires d'aventure totalement folles avec son chien. C'est d'ailleurs depuis lors qu'il se destinait non seulement à reprendre le titre de son père et le domaine mais également de devenir écrivain d'aventure.

La relation qu'il entretient désormais avec son frère est une relation d'amour sincère, malgré quelques bagarres et colères, les deux frères s'adorent !

Liens



Matthew StuartGrand et fort, mais très effrayant. Henry respecte son père mais celui-ci est si imposant qu'a côté, il se sent ridiculement petit et faible. Il est son modèle. Il aimerait pouvoir le lui dire pourtant il n'y arrive pas. Son père l'effraye beaucoup trop pour qu'il puisse ne serait-ce que lui parler.

Margaret StanleyCette jeune fille vécut quelques temps dans sa demeure et Henry en fit tout de suite une grande soeur. Malgré qu'elle soit plus vieille que lui, ils jouaient beaucoup ensemble. Margaret est enfant unique et Henry aussi, ils ont su se trouver, pour former ensemble une famille. Le jeune garçon rêvait même futilement de pouvoir l'épouser, mais en l'année 1554, Margaret prit un mari. Depuis, il ne lui parle plus, trop jaloux et trop triste d'avoir perdu sa presque soeur.

Margaret DouglasLa plus belle femme du monde à ses yeux. Elle rayonne lorsqu'elle sourit son rire est chantant comme un chant d'oiseau. Elle est si gentille, si bienveillante. Henry voue un véritable culte à sa douce maman. Il sait bien qu'elle préfère Charles mais dès qu'il peut profiter d'un petit instant avec elle il en profite vraiment au maximum.

Mary GreyC'est étrange ce genre d'amitié qui nait sans qu'on s'y attende. Lui est purement catholique, elle totalement protestante et pourtant, ces deux enfants s'adorent. Mary rêve de se battre comme un garçon et Henry l'y aide afin d'affuter ses reflex. Henry quant à lui recherche l'inspiration et étrangement c'est la petite Grey qui la lui donne. Les deux enfants tentent de se voir en cachette de leur parents mais cela s'avèrent toujours très compliqué.

A propos ♦
Ce personnage à été entièrement réalisé par Katherine Lennox. Pour de plus amples informations ou questions n'hésitez pas à la contacter. Evidemment tout plagiat partiel ou complet est totalement interdit !
Ce personnage reste un peu complexe dans le sens ou il ne faut pas tombé dans le perso Mary Sue. Henry est certes très jaloux de son frère mais grâce à cela il s'est forgé de nouveau rêve qui le renforce.





Dernière édition par The Majestic Rose le Jeu 3 Jan - 19:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
Admin
♕ Mon nombre de messages est : 956 ♕ Mon nombre de Livres Sterling : 1393 ♕ Je suis arrivé(e) sur TGA le : 28/02/2012

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  Lun 18 Juin - 14:06
Margaret Stanley
feat ♦ Gaia Weiss




" La couronne est l'accessoire qu'il faut à toutes les princesses. "

AGE ♦ 14 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 28 janvier 1540
ORIGINE ♦ Anglaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Elle a épousé le 7 février 1554 Henry Stanley.
QUALITÉS ♦ Gentille - Généreuse - Patiente
DÉFAUTS ♦ Naïve - Sensible
RELIGION ♦ Catholique
QUELLE EST ALLÉGEANCE DE VOTRE PERSONNAGE ♦ Elle a prêté allégeance à la reine Mary Tudor.
CRÉDITS ♦ Mari-Jane




Préface

Margaret Stanley née Clifford naquit en l’année 1540. Seule fille survivante, elle est l’héritière de son père Henry Clifford, 2e comte de Cumberland et de son épouse Eleanor Brandon. Par sa mère, Margaret était la petite fille de Charles Brandon, duc de Suffolk et de son épouse Mary Tudor, sœur du roi Henry VIII.
Margaret Clifford reçut une excellente éducation, en raison de son rang et de sa prestigieuse ascendance. Douce, elle ressemblait beaucoup à sa mère, de qui elle a pris les plus belles qualités, la générosité, mais aussi la gentillesse. Margaret adorait sa mère, mais cette dernière partie trop tôt, en l’année 1547, des suites d’une fausse couche. Aussitôt, Margaret prit la place de sa mère dans l’ordre de succession et elle prit la septième place, derrière ses cousins. La jeune fille fut ensuite élevée par son père, mais elle rejoint rapidement l’entourage du petit roi Edward VI. Ce ne fut qu’à la mort de ce dernier, qu’elle quitta la cour pour se rendre auprès de l’une de ses tantes, Margaret Douglas. La jeune fille vécut durant un an dans son entourage, pour parfaire son éducation auprès d’une grande dame de la noblesse, puis quand elle fut prête, son père lui présenta son nouveau fiancé, Henry Stanley, comte de Derby. Dans un premier temps, la jeune femme fut effrayée de devoir prendre aussi rapidement un époux, mais le charme de ce bel homme de vingt-trois ans lui plut aussitôt. Le 7 février 1554 son mariage fut célébré dans la chapelle du palais de Whitehall, en compagnie de la reine, qui était sa marraine, et d’autres membres de la cour.
A la suite de son mariage, Margaret partagea sa vie entre les obligations de son mari et la cour d’Angleterre, où elle se rendait aussi souvent que possible. Avec la mort de Jane Grey, sa position, dans l’ordre de succession ne cesse de diminuer, lui faisant espérer, que peut-être un jour, elle pourrait devenir reine d’Angleterre.

Liens



Margareth DouglasLes deux Margaret sont toutes les deux des héritières de la couronne. Sans mère, la plus jeune entra sous l'égide de la plus âgée, durant quelques années, pour parfaire son éducation de femme. Margaret la jeune a toujours été effrayée par cette femme si autoritaire, mais avec le temps, elle apprit à l'aimer et à l'apprécier, comme une bonne personne. Elle connait les ambitions de son ancienne tutrice et avec le temps, cette dernière, lui a même appris à rêver de couronne.

Lisbeth AndrewsLisbeth rencontra la douce Margaret perdue, dans une rue humide et peu fréquentable de Londres. Pauvre petite, se dit Lisbeth avant de s'approcher, son grand coeur finira par lui attirer des ennuis un jour. Entre plusieurs sanglot elle réussit à comprendre que la jeune fille était proche de la cour royale et qu'elle était sous la tutelle de Margareth Douglas. Celle-ci devait surement s'inquiéter, mais pour une heure de plus ou de moins Lisbeth préféra la conduire boire un bon lait chaud avant de la ramener saine et sauve à sa tutrice. A cette époque, Margaret n'avait que douze ans et elle avait désormais bien changé. Depuis ce jour Lisbeth pense souvent à elle, puisqu'elle la voit parfois, quand la souveraine anglaise fait des sorties.

Matthew StuartMettre une aussi ravissante vierge, sous l'autorité de son épouse, ce n'était pas une très bonne idée. Matthew tomba tout de suite sous le charme de cette beauté angélique et la désira longuement, sans jamais oser la toucher. Il avait de nobles intentions, lui offrait parfois même des cadeaux, au grand damne de son épouse. Heureusement pour lui, la jeune Margaret a quitté son logis et Matthew se contente seulement de l'observer, quand il la croise à la cour.

Henry StuartCette jeune fille vécut quelques temps dans sa demeure et Henry en fit tout de suite une grande soeur. Malgré qu'elle soit plus vieille que lui, ils jouaient beaucoup ensemble. Margaret est enfant unique et Henry aussi, ils ont su se trouver, pour former ensemble une famille. Le jeune garçon rêvait même futilement de pouvoir l'épouser, mais en l'année 1554, Margaret prit un mari. Depuis, il ne lui parle plus, trop jaloux et trop triste d'avoir perdu sa presque soeur.

A propos ♦
Ce personnage à été entièrement réalisé par Elizabeth Tudor. Pour de plus amples informations ou questions n'hésitez pas à la contacter.
Evidemment tout plagiat partiel ou complet est totalement interdit !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumgratuit.org
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: LA FAMILLE ROYALE [07/09]  
Revenir en haut Aller en bas
LA FAMILLE ROYALE [07/09]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Famille Royale [1/5]
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Membre caché de la famille royale et comploteUR , est-ce possible ?
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos
» Des armoiries de la famille royale d'Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  :: ♣ Atelier de refonte des PV-
Sauter vers: