AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette MAJ est optimisée pour Mozilla.

Nous nous situons aux alentours de mai 1558.
Il fait de plus en plus chaud les gens prennent plaisir à sortir dans les jardins.

Si vous souhaitez jouer un étranger, privilégiez les Espagnols et les Ecossais.
N'hésitez pas à regarder les PV et scénarii en priorité.

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: ROSIE ♡ Once upon a dream  Sam 8 Nov - 14:33

Une nouvelle vie, pour un nouveau départ....


J’ai remplacé mon père par un fiancé. Je me rendais compte que la vie était bien compliquée et qu’il fallait faire face. Tout le temps. Face à la vie, à ses épreuves, aux autres. La vie est faite de changement, de changement constant, de changement bouleversant. J’étais une petite chenille dans son cocon douillet mais, mon cocon s’est cassé et j’ai du m’envoler contrainte et forcée de le faire. En quelques mois, ma vie s’est métamorphosée et j’ai beaucoup de mal à me faire à cette nouvelle vie et à toutes les nouveautés que je dois engranger. Tout ce que je connaissais, je ne le connaissais plus. Ma zone de confort a été brisée, j’ai fais des nouvelles rencontres merveilleuses.

Je pensais à mon père tout en ramassant quelques roses qui se trouvaient dans le parc derrière la maison. J’aimais le matin, il faisait frais, la rosée brillait sur les fleurs du jardin. J’avais les mains gelées à force de les ramasser, il était encore tôt. Je me réchaufferais bien vite avec les rayons du soleil d’été. Les roses étaient ma fleur préférée, peut-être parce que c’était le prénom de ma mère et une partie du mien … J’aimais leurs odeurs, la douceur de leurs pétales, leurs textures. J’en ramassais quelques unes pour changer les fleurs du bouquet qui se trouvait dans le bureau de Thomas. C’était une habitude que j’avais prise depuis que je vivais avec lui.

Je repensais à mon père et à ses sorties nocturnes. Hier, moi aussi j’étais rentrée assez tard. Constance m’avait raccompagnée, elle avait vu que je n’étais pas très rassurée dans Londres le soir, nous avions pu discuter de cette expérience pour le moins étrange. Je restais encore choquer par la fin de cette soirée et l’arrestation de la diseuse de bonnes aventures. J’étais perdue et j’agissais naïvement sans réfléchir, je m’en rendais bien compte. Thomas savant que je m’étais absentée dans la nuit. Ce n’était pas grave, il jugerait mon comportement juvénile et puéril. Néanmoins, j’étais intimement persuadée que la voyante avait raison, j’avais une sœur quelque part et je voulais en avoir le cœur net. Thomas avait eu la délicatesse d’attendre pour le mariage, j’étais bouleversée par toutes ses épreuves que j’avais subi. Jusqu’à présent, je naviguais sur un long fleuve tranquille mais, la vie n’en est pas un, je traversais une zone de turbulence, une cascade sans fin. Il le savait et respecté cela. J’avais besoin de temps, cependant, j’avais peur de le perdre, de ne pas lui plaire, qu’il se lasse de moi et de mes agissements pas toujours très conventionnels.

Je remerciais mon père de m’avoir confiée au Duc de Herfortshire, j’étais bien tombée, un fiancé avec beaucoup de charmes et de richesse, avec qui je partageais les mêmes opinions politiques : le protestantisme. Je comptais m’engager, d’ailleurs, dans cette voie dangereuse. Thomas faisait preuve d’une grande gentillesse à mon égard, il m’avait déjà offert la demeure au cœur de Londres dans laquelle nous résidions. Certaines ont des parures, des montures, des toilettes moi j’ai une maison… J’avais beaucoup de chances, je le savais… Malgré tout…

Je maudissais mon père de m’avoir laissée seule sous une pluie de dettes, j’avais du vendre le domaine Blackwood, si cher à mon cœur, ce qui marquait le début d’une nouvelle vie, de ma nouvelle vie. A présent, j’appartenais à la famille Hertfort et j’allais devenir duchesse. C’était comme un rêve qui allait devenir réalité. Thomas était l’étoile qui me montrait ma route, mon chemin, qui guidait mes pas. Grâce à lui, j’allais m’élever et passer devant des grandes dames de la Cour. Les Hertfort étaient ma seule famille désormais… enfin… presque…

Je ne comprenais pas mon père, pourquoi ne m’avait-il jamais parlée de ma sœur ? Je regrettais de ne pas avoir posé plus de questions au sujet de ma mère. Je ne savais rien de ma famille quasiment et c’était regrettable car notre famille représente notre identité et qui nous sommes. J’avais terminé de ramasser les roses, assise sur un banc posait là pour que l’on puisse profiter des rayons du soleil, quand le soleil daignait faire acte de présence à Londres, je les mettais en place, ramassant quelques herbes au passage pour faire un jolie bouquet pour mon aimé. Je préparais le tout soigneusement, concentrée sur mon ouvrage, les mains toujours glacées. Je levais la tête pour admirer le parc en face de moi, je voyais le fond du parc il n’était pas immense mais suffisant pour se croire à la campagne et penser que nous n’étions plus à Londres. Je me plaisais dans cette nouvelle vie, les Hertfort étaient des personnes très gentilles avec moi et malgré quelques anicroches, je pensais me plaire dans cette nouvelle maison.

Je mettais mon père dans un coin de mon cœur et avec lui mes souvenirs d’enfants…
Revenir en haut Aller en bas
ROSIE ♡ Once upon a dream
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age  ::  :: Archives de la saison 1 :: ♣ Archive RP-
Sauter vers: